NOEL

Assembler des clips AVCHD en 30 secondes (cas d'un spectacle)

58 posts in this topic Last reply

Voir son film AVCHD en entier, tout de suite !

(procédure intéressante pour les fichiers START/STOP d'un spectacle qui sont découpés en fichiers de 2 Go)

Voici un moyen d'assembler simplement et rapidement des clips (séquences "start/stop)

en provenance de rushes (fichiers bruts) d'un caméscope AVCHD (à mémoire flash, carte ou disque dur).

1) Sur un PC (fixe ou portable) créer un répertoire (Nouveau Dossier) que l'on appellera par exemple:

"Assemblage fichiers MTS"  ... (ou "Assemblage fichiers MP4"  voir en fin de cette page le fichier batch "bat")

 

Dans ce répertoire (Dossier) on y crée un petit fichier de commande DOS

(système que l'on trouve toujours dans windows y compris dans le dernier: "Seven").

Pour cela on utilise par exemple le petit éditeur "Note pad"(Bloc notes) inclus dans windows.

On écrit dans cet éditeur la ligne de commande simple suivante:

copy /b *.mts asm.mts       (mts sera remplacé par mp4, dans le cas de fichiers mp4)

Ce qui signifie assembler tous les fichiers contenus dans le répertoire pour obtenir un fichier unique appelé "asm.mts"

Cette ligne de commande est ensuite sauvegardée dans un fichier nommé par exemple "asm-mts.bat" (on peut utiliser tout autre nom à condition de conserver l'extension "bat" qui signifie "batch". (Ce qui signifie fichier de commandes DOS).

Ensuite on importe dans ce répertoire (nouveau dossier) tous les clips à assembler correspondant à un même sujet.

Pour résumer on a donc un répertoire avec le contenu suivant:

asm-mts.bat

00001.mts

00002.mts

0000x.mts etc ... quel que soit le nombre de fichiers ils seront assemblés dans le fichier "asm.mts".

On clique sur la ligne asm-mts.bat pour lancer la commande et en quelques dizaines de secondes à quelques minutes

on obtient le fichier final assemblé (quelques minutes pour 1 heure de rushes).

Je recommande après l'opération d'assemblage de changer éventuellement l'extension mts en m2ts, pour faciliter la reconnaissance du fichier par tout programme de lecture sur PC et par tout lecteur multimedia de salon. (on renommera aussi "asm" en sujet de film)

Cette procédure permet d'obtenir "en un temps record" un fichier unique lisible pratiquement partout, et sans réencodage.

Il y a quand même un petit défaut, c'est que l'entête du fichier assemblé, ne contient pas la durée totale du film, mais ce défaut est quand même secondaire et sans grande importance, l'objectif étant de regarder son film de rushes en entier.

Par contre ce défaut n'existe pas si ces fichiers assemblés viennent d'un spectacle, dont le START/STOP a été découpé en fichiers de 2 Go + un dernier inférieur à 2 Go.

Pour vous faciliter le travail, je joins en annexe le fichier batch déjà fait:

(j'ai été obligé de le mettre au format zip pour qu'il soit accepté par magazinevideo.com une fois "dézippé", il deviendra asm-mts.bat)

 

Assemblage de fichiers AVCHD  "MTS"

1_asm-mts.zip

 

Assemblage de fichiers en "MP4" :

2_asm-mp4.zip

 

Edited by NOEL

Share this post


Link to post
Share on other sites

On testera, c'est intéressant.

Mais où vont-ils chercher tout ça ?? :smiley16:

Si je comprends bien, on obtient un fichier d'un seul tenant.

J'en comprends bien l'intérêt.

Je suis plus sceptique sur les applications possibles car dans un clip d'un seul tenant, on va obtenir toutes les scènes ratées, les répétitions de plans, etc. Ca ne risque pas d'être fastidieux ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Personnellement, j'ai du mal à comprendre l'intérêt de la chose... :smiley16:

J'ai plutôt tendance à découper mes rushs originaux pour en extraire les éléments pertinents, comme le suggère Pixel, plutôt que de les assembler tous en un seul fichier. Comment faire ensuite pour retrouver à quel rush appartient telle séquence ???? A moins de pouvoir indiquer en surimpression le nom du rush d'origine (et éventuellement le timecode d'origine dans ce rush, pour les gros fichiers), je pense que c'est plus une grosse perte de temps qu'autre chose...

Après, si le but est uniquement de visionner les rushs, VLC fait ça très bien... non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Personnellement, j'ai du mal à comprendre l'intérêt de la chose... :smiley16:

J'ai plutôt tendance à découper mes rushs originaux pour en extraire les éléments pertinents, comme le suggère Pixel, plutôt que de les assembler tous en un seul fichier. Comment faire ensuite pour retrouver à quel rush appartient telle séquence ???? A moins de pouvoir indiquer en surimpression le nom du rush d'origine (et éventuellement le timecode d'origine dans ce rush, pour les gros fichiers), je pense que c'est plus une grosse perte de temps qu'autre chose...

Après, si le but est uniquement de visionner les rushs, VLC fait ça très bien... non ?

Bonjour,

Il est évident que ce n'est pas pour faire du montage, mais moi, comme beaucoup d'autres, lorsque je viens de filmer un sujet (un évènement etc ...) pendant 5 mn à 1 heure, je suis impatient de voir le résultat. (quand on a 50 à 200 clips de 10 à 20s c'est pénible à regarder individuellement sans assemblage)

Sans câble spécial pour brancher le caméscope sur une TV, sans TV même, on peut avec ce petit fichier de 21 octets (asm-mts.bat), (conservé sur une clé USB par exemple), copié dans un répertoire sur un portable par exemple (en vacances ou ailleurs) sans aucun programme de montage installé, visionner son film en entier.

Avec VLC comme tout lecteur, tu es obligé de voir les clips un par un et non "enchaînés, ce qui n'est pas très confortable.

Pour l'aspect, "clips à supprimer", rien n'empêche de les regarder individuellement et de les supprimer dans le répertoire d'assemblage, ensuite, SANS REENCODAGE, et en quelques dizaines de secondes à quelques minutes on les assemble.

Si ça ne te plaît pas, je ne t'oblige pas à l'utiliser, mais je pense que ça en intéressera beaucoup d'autres (comme moi).

J'ai 2 PC fixes + un nouveau portable (à 90% pour mon épouse) sur lequel je ne veux pas installer un programme de montage, mais que j'utiliserai en vacances.

Je te signale que l'année dernière, à force de faire des réinstallations de programmes de montage sur mes divers PC (dont je fais évoluer le hardware si besoin est), j'ai perdu les licences du genre AVCHD (H264), Dolby 5.1 etc ... alors ça m'a servi de leçon.

Maintenant je réinstalle un programme le minimum de fois (si ce n'est pas qu'une seule fois) pour ne pas perdre "mes droits" limités à un certain nombre de réinstallations.

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui je comprends Noël, il a un besoin spécifique et il a trouvé la solution qui lui convient. Elle ne conviendra peut-être pas à d'autres. Chacun fait fait fait… c'qui… etc.

Pour être complet sur le sujet, si des débutants nous lisent, signalons que les camescopes proposent de lire les séquences d'un seul tenant ( sur l'écran du camescope ), sans nécessiter. L'écran est plus petit mais c'est direct.

Share this post


Link to post
Share on other sites
oui je comprends Noël, il a un besoin spécifique et il a trouvé la solution qui lui convient. Elle ne conviendra peut-être pas à d'autres. Chacun fait fait fait… c'qui… etc.

Pour être complet sur le sujet, si des débutants nous lisent, signalons que les camescopes proposent de lire les séquences d'un seul tenant ( sur l'écran du camescope ), sans nécessiter. L'écran est plus petit mais c'est direct.

Je suis d'accord que l'on peut lire sur l'écran d'un caméscope, mais c'est quand même pas terrible surtout quand l'écran est petit et n'a que 230 kpixels.

Au sujet des débutants qui n'ont pas encore de programme de montage, combien de fois j'ai lu (des centaines de fois) comment je peux regarder l'ensemble de mes clips AVCHD sur mon PC ??? sans être obligé de relancer clip par clip !!!

Fais quand même un essai en copiant mon petit fichier joint (asm-mts.bat) !!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

en plus simple VLC sur mac lance d'un seul tenant les fichiers

et VLC sur PC ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Avec VLC comme tout lecteur, tu es obligé de voir les clips un par un et non "enchaînés, ce qui n'est pas très confortable.

VLC (sur Mac comme sur Windows) est capable d'enchaîner toutes les vidéos d'un dossier (Ouvrir un dossier) mais aussi d'enchaîner certains clips choisis via une liste de lecture.

Un coup d'oeil dans "Ouvrir un fichier en mode avancé" permet de découvrir l'impressionnante puissance de ce diffuseur !

Antoine

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

VLC (sur Mac comme sur Windows) est capable d'enchaîner toutes les vidéos d'un dossier (Ouvrir un dossier) mais aussi d'enchaîner certains clips choisis via une liste de lecture.

Un coup d'oeil dans "Ouvrir un fichier en mode avancé" permet de découvrir l'impressionnante puissance de ce diffuseur !

Antoine

Effectivement VLC sait le faire, merci pour l'info, mais avec un temps d'arrêt de 0,5 à 2s entre les clips.

L'avantage de mon fichier assemblé obtenu en quelques dizaines de secondes, c'est que l'enchaînement des clips est aussi fluide que dans un montage (mais avec aucun ré-encodage) copiable et lisible pour être lu sur tout lecteur multimédia sur une TV HD etc ....

Share this post


Link to post
Share on other sites
je n'ai pas constaté de temps de pause entre les clips avec VLC

Peut-être que VLC est super sur MAC, mais en ce qui me concerne sur PC, je préfère de beaucoup les autres logiciels de lecture sur PC, comme Windows media player ou Nero Showtime ou autre.

VLC, essayé hier sur mes différents PC (puissants et récents y compris un portable DELL) et aussi bien avec XP, Vista ou Seven (sur le portable), tous font des coupures de son et des arrêts de 1 à 2s (variable) entre les clips.

Même en utilisant la dernière version 1.0.5 de VLC.

Aussi bien avec des clips de caméscope Sony (SR11) comme de caméscope Panasonic (TM300).

En dehors de cet aspect, dans les travellings rapides (en AVCHD) il y a des ondulations sur des lignes verticales, d'autre part il n'y a aucune info sur le temps qui s'écoule etc ... etc...

Je n'arrive pas à résoudre à 100%, même avec toutes leurs options, le problème de désentrelacement.

Pour conclure, je n'utilise VLC que pour sa 2ème fonction:

La conversion des formats (enregistrements TNT en format ts pour obtenir du mpg, lisible dans un programme de montage)

Je l'utiliserai aussi uniquement pour TF1 HD etc... (quand la TNT HD viendra à Montpellier !!) car le DD+ (Dolby Digital Plus) est toujours peu reconnu ailleurs.

(Pour l'instant on n'a que Arte HD à Montpellier, sans pb pour le son qui est standard)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ta solution est comme pour toutes opération, adaptée à une situation donnée et qui sera en mesure de dépanner bon nombre de personne sur PC.

Aussi merci d'avoir compléter ta réponse à ma question : pourquoi pas VLC sur PC, qui donne les explications de motivation de ce choix technique.

Derniers points plus par curiosité intellectuelle:

- la vitesse de tes DD,

- la question de fragmentation,

- espace disque

et comme tu viens d'aborder aussi la question d'enregistrement d'émission de TV .

- pour enregistrer la TV et contourner la limite des 2 Gigas, ( source d'accrochage à la lecture), que penses tu d'utiliser un DD formaté en NTSF?( ma station multimédia et le DD externe formaté en NTSF que j'utilise entre le mac et la station)

(ps : j'ouvre une parenthèse sur la fluidité de la vidéo-audio avec Windows Média Player sur Windows et PC que tu as testé sur plusieurs machines. Professionnellement j'ai livré un fichier vidéo de 54 minutes de conférence ( un fichier avec des images très statiques formaté en Windows Média Player). Sur les 2000 machines chez certains le son accroche ou la vidéo, l'image est déchirée, ou le son est en écho, et ceci même à l'intérieur d'appareil de la même marque.)

Share this post


Link to post
Share on other sites
... Aussi merci d'avoir compléter ta réponse à ma question : pourquoi pas VLC sur PC, qui donne les explications de motivation de ce choix technique.

Derniers points plus par curiosité intellectuelle:

- la vitesse de tes DD,

- la question de fragmentation,

- espace disque

et comme tu viens d'aborder aussi la question d'enregistrement d'émission de TV .

- pour enregistrer la TV et contourner la limite des 2 Gigas, ( source d'accrochage à la lecture), que penses tu d'utiliser un DD formaté en NTSF?( ma station multimédia et le DD externe formaté en NTSF que j'utilise entre le mac et la station)

(ps : j'ouvre une parenthèse sur la fluidité de la vidéo-audio avec Windows Média Player sur Windows et PC que tu as testé sur plusieurs machines. Professionnellement j'ai livré un fichier vidéo de 54 minutes de conférence ( un fichier avec des images très statiques formaté en Windows Média Player). Sur les 2000 machines chez certains le son accroche ou la vidéo, l'image est déchirée, ou le son est en écho, et ceci même à l'intérieur d'appareil de la même marque.)

- Mes disques durs (Sata300 à 7200t): dans le PC 3 disques + 2 racks qui ne fonctionnent que pour des sauvegardes / bouton ON/OFF sur chaque rack

D'abord un 320 Go pour les systèmes (Dual boot Vista et XP), mais je n'utilise pratiquement plus XP, c'est juste "au cas où" et pour des tests de compatibilité.

Pour les fichiers, j'ai 2 disques durs de 500 Go, l'un pour les fichiers IN et l'autre pour les fichiers OUT afin d'optimiser les temps pour l'encodage.

D'autre part je fais toujours des copies de fichiers d'un disque sur l'autre toujours pour la rapidité et minimiser la fragmentation. Je ne défragmente "jamais" mes disques.

Je copie tout sur un autre disque B, j'efface tout sur le disque A, puis je recopie tout de B sur A.

J'ai une grande tour avec 2 racks pour disques extractables.

J'ai une dizaine de disques externes sur rack de 500 Go et 2 disques de 1To.

Depuis que je ne travaille plus avec des K7 (DV) je sauvegarde tous mes rushes, mes fichiers de montage, et mes fichiers après montage au format date-titre.m2ts en 5.1

(je crée un blu-ray sur mon disque dur et j'extrais le fichier 00000.m2ts pour la sauvegarde). Tout ceci (rushes/fichiers/montages est sauvegardé en 3 exemplaires (2 sur racks + un 3ème en USB, sauvegarde 1fois par mois et descendu au sous-sol).

Au sujet de mes 2 disques de 1T:

C'est pour mes enregistrements de films (TNT) avec une station LG MS400 aussi avec DD extractable (1To).

Le 2ème de 1To c'est une sauvegarde du premier qui est dans le LG

Mes 3 disques dans le PC, sont toujours remplis à seulement 30 à 60% maxi.

Ce PC c'est pour monter en HD. (core 2 Quad à 3 Ghz)

J'ai un 2ème PC pour le montage en DV /HI8/VHS ... avec une carte Pinnacle DV500 (achetée en 2001)

Je l'ai "upgradé" dernièrement avec un core 2 duo à 2,7 GHz et la carte DV500 fonctionne toujours bien. J'ai aussi des racks extractables dans ce PC.

Voilà tu sais tout "ou presque".

... car ayant toujours le souci d'avoir un virus (non détecté) et le souci d'avoir toujours un système propre, toutes les 4 à 6 semaines je fais un GHOST (sauvegarde de mon système) Dans 6 semaines je restaurerai avec celui sauvegardé aujourd'hui, je ferai une mise à jour Microsoft ou autre, puis je resauvegarde de suite, j'ai donc un sytème toujours "propre" et des disques jamais fragmentés.

Pour me retrouver dans tout ça, j'ai des bases de données "pour tout", avec numérotation, genre etc ... ce qui me permet de m'y retrouver en général en 1 à 2 mn pour n'importe quel film, vidéogramme ou clips.

(j'utilise des bases de données simples avec Microsoft Works)

Au sujet du type de formatage: Je ne travaille pratiquement qu'en NTFS, même les clés USB de 16 Go je les reformate en NTFS, sauf certaines et certains petits disques car certains appareils ne reconnaissent que le FAT32.

Tu me parles du format Windows Media Player (tu veux dire le format "wmv") je ne l'utilise pratiquement jamais. (que le mpg ou le m2ts)

Windows media player est avant tout un "player" qui sait lire tous les formats vidéo, et audio sans rien ajouter (aucun codec) avec SEVEN.

En ajoutant Nero showtime on a tout, car celui-ci à l'avantage d'afficher (en option) et en temps réel les noms des codecs, les débits en Mbits/s pour la vidéo et en kbits/s pour le son, le format du film lu (ex: 1920x1080) P ou I (progressif ou entrelacé) etc ...

tout ça sur 2 lignes en haut de l'écran. J'ai du mal à me passer de ces infos pour contrôler par exemple un film enregistré à la TV.

Je viens d'acheter un portable (à 95% pour mon épouse) un modèle assez puissant, avec bien sur Windows Seven 64 bits. Sans rien ajouter, il lit toute la HD, MKV, y compris le Dolby Digital PLUS et avec la même fluidité et qualité que sur un TV. ( DELL à 700€ avec 3 ans de garantie sur site) Il a même une carte graphique puissante avec 1Go de DDR3.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bons réflexes de travail. :eusa_clap:

En variante pour l'archivage, je n'ai pas confiance dans les DD en ayant fusillé 3 en 2 semaines (en début d'année). Aussi je stocke les montages sur carte SDHC et DVD pour les petits projets depuis l'abandon des cassettes.

Les 4 DD externes de 1To chacun sont utilisés que pour le travail de montage et re-formatés avant chaque nouvelle capture et montage. Faut dire que 4 caméscopes couvrant un spectacle de 2-3 heures en AVCHD 1980 x 1020 (codec de capture et de travail AIC sur le mac) cela pèse lourd.

Pour les fichiers "wmv"je dois utiliser ce codec pour la diffusion sur INTRANET dans mon entreprise qui ne veut pas d'autres codec (ni flash, ni H264)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bons réflexes de travail. :eusa_clap:

En variante pour l'archivage, je n'ai pas confiance dans les DD en ayant fusillé 3 en 2 semaines (en début d'année). Aussi je stocke les montages sur carte SDHC et DVD pour les petits projets depuis l'abandon des cassettes.

Stocker ses montages sur carte SDHC : pourquoi pas, je n'ai aps assez d'expérience sur ce point.

stocker sur DVD : certainement pas (tu ne parles pas des blu-Ray mais bien des DVD ?)

Mon expérience : des DVD bousillés pour toutes sortes de raisons depuis ces dernières années : je dois en être au 10e bousillé ou défectueux, si ce n'est plus ! Le DVD classique (DVD-5) n'est absolument pas un support fiable. En revanche, côté disque dur : j'en ai endommagé 1 depuis 8 ans, suite à une utliisation très intensive.

L'archivage sur DVD (avec la réserve que l'on peut entendre sur le terme Archivage) est absolument à proscrire de mon point de vue.

La double sauvegarde sur 2 disques durs me paraît une sage solution.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je confirme :

- ne pas graver sur DVD BluRay

- stocker sur carte SDHC

- support DVD en format fichier pas en fichier MPEG2 vidéo. Gravures sur plusieurs dvd de marque différentes à la vitesse la plus faible et de plus re-gravé tous les 3 ans.

Mais nos pros dans la boite me préconisent l'archivage sur les bandes DAT.

Pour les DD qui n'ont plus fonctionné les pannes étaient :

- blocage DD,

- électronique,

- court circuit (fumée est sortie pour 2 DD après connexion de l'alimentation secteur)

mais attention :

toujours sur des boitiers externes je n'ai pas eu de problème en interne.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce n'est pas pas exactement ce que j'ai voulu dire non plus, je me réexplique.

Je confirme :

- ne pas graver sur DVD BluRay

Je n'ai justement pas cité le blu-Ray mais ai précisé "DVD classiques". Pour moi, le blu-Ray peut être un support d'archivage. A titre personnel, mon expérience est insuffisante pour en parler abondamment.

- support DVD en format fichier pas en fichier MPEG2 vidéo. (sur plusieurs dvd gravé à la vitesse la plus faible) car je ne fais pas confiance non plus.

pour moi, c'est un peu pareil. Un DVD qui ne se lit plus, il ne se lit plus. Un DVd rayé reste rayé qu'il soit gravé en mpeg-2 ou qu'il contienne des fichiers dans sa section DVD-Rom.

Nos pros dans la boite me préconisent l'archivage sur les bandes DAT.

Des bandes 1/2 pouce ? Ca existe encore ? C'est à la portée du grand-public ?

Même l'I.N.A ne semble pas en utiliser, mais exploite des disques informatiques, et des robots-serveurs.

http://www.ina-entreprise.com/entreprise/a...tion/index.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

DVD ou Cd rayé = danger de survie certes. Mais je ne travaille jamais sur les archives je fais des copies le cas échéant si je dois travailler dessus. (j'ai encore des Médias sur support à couche Gold lisibles de 1999)

L'I.N.A. stocke sur robot serveur, mais le le grand public a-t-il les moyens financiers. ?

DAT on trouve :

pour le grand public on trouve déjà des lecteur-enregistreur entre 400 et 800 euros selon le modèle même en USB 2.

On trouve des cartouches de 80 à 160 GO( espace de stockage confortable)

A titre de comparaison la cartouche de 36 Go coute environ 10 Euros bien moins chère qu'une carte de 32Go SDHC à 99 euros .

Certes à lecture kilométrique mais ceci n'est pas le but de l'archivage vidéo montée .(une bande = un montage final)

Share this post


Link to post
Share on other sites
DVD ou Cd rayé = danger de survie certes. Mais je ne travaille jamais sur les archives je fais des copies le cas échéant si je dois travailler dessus. (j'ai encore des Médias sur support à couche Gold lisibles de 1999)

Tu as présenté les choses de telle manière qu'on pouvait vraiment croire que tu archivais tes projets dessus puisque tu semblais dire qu'à l'inverse, les disques durs, on les fusillait facilement. Tu disais même : je stocke les montages sur carte SDHC et DVD pour les petits projets depuis l'abandon des cassettes. C'est juste une histoire de logique de raisonnement.

L'I.N.A. stocke sur robot serveur, mais le le grand public a-t-il les moyens financiers. ?

J'ai parlé de l'I.N.A. pour une unique raison liée au fait que tu évoquais ce que tes collègues pros recommandaient. Donc pro pour pro, j'ai cité l'exemple pro par excellence, l'INA, qui ne semble pas aller dans cette direction. Bien sûr que le grand-public ne peut pas rivaliser…

DAT on trouve :

pour le grand public on trouve déjà des lecteur-enregistreur entre 400 et 800 euros selon le modèle même en USB 2.

On trouve des cartouches de 80 à 160 GO( espace de stockage confortable)

Je dois être bouché à l'émeri aujourd'hui mais pour moi DAT = Digital Audio Tape. J'ai l'impression que tu te mélanges entre 2 termes : tu ne veux pas dire DLT par hasard ??!! :eusa_clap:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je parle bien de cartouches DAT ( Cartouches de sauvegarde de données).

cartouche DAT

mais tu as raison

on peut aussi utiliser la solution de cartouche DLT

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je parle bien de cartouches DAT ( Cartouches de sauvegarde de données).

cartouche DAT

mais tu as raison

on peut aussi utiliser la solution de cartouche DLT

Ca ne court pas les rues en tout cas. J'aurais tellement peur que le lecteur/enregistreur (qu'il faut acheter) tombe en panne et que, pour cause de technologie vieillissante (la bande magnétique), on ne puisse plus le réparer, que je me vois mal conseiller mon voisin de sauvegarder (ou d'archiver) en DAT. A la limte, qu'il sauvegarde ses bandes magnétiques en dv s'il tourne en DV car le parc est tellement immense que même dans 25 ans, je pense qu'on trouvera toujours d'occasion des lecteurs DV qui marcheront encore.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu as raisons mais mon approche semble différente.

L'archivage doit me permettre de lire mes archives pendant la période de fonctionnement ou d'existence d'une technologie sur un support fiable pendant la durée d'existence de ladite technologie.

En comparaison du stockage moderne (DD, DVD ...), une bande magnétique tient plus longtemps et au minimum pendant la durée de vie d'une technologie (dixit nos cassette audio d'il y a 30 ans, nos cassettes vidéo VHS également, nos hi8 et 8: oui il y a eu aussi des bandes froissées, mais j'ai perdu plus d'info depuis le stockage numérique que sur bande).

Certes il faut ensuite le lecteur.

J'ai bon nombre de membres qui viennent au club pour récupérer les archives et qui ont conservé leurs bandes de l'époque mais... leur caméscope, la partie mécanique, la graisse a figé et le moteur ne fonctionne plus. ( nous utilisions comme lecteur notre Sony 5000, un canon mini-DV, et un magnétoscope Sony de montage VHS du club pareil : figé ils sont bloqués car depuis 5-6 ans ils ne tournent plus)

Et comment stocker la haute définition vidéo on ne peut quasi plus exporter sur les cassettes DV.

Il faut donc bien transférer pendant la durée de vie technologique les archives et stocker les images HD actuelles montées sur un support ne lâchant pas pendant la vie de la technologie.

d'où le choix de commencer cette année de transféré les bandes mini DV vers média DVD en fichier.DV (non MPEG2), sur carte SDHC ou sur DAT , ou DLT en attendant un truc plus fiable équivalent.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu as raisons mais mon approche semble différente.

L'archivage doit me permettre de lire mes archives pendant la période de fonctionnement ou d'existence d'une technologie sur un support fiable pendant la durée d'existence de ladite technologie.

En comparaison du stockage moderne (DD, DVD ...), une bande magnétique tient plus longtemps et au minimum pendant la durée de vie d'une technologie (dixit nos cassette audio d'il y a 30 ans, nos cassettes vidéo VHS également, nos hi8 et 8: oui il y a eu aussi des bandes froissées, mais j'ai perdu plus d'info depuis le stockage numérique que sur bande).

Certes il faut ensuite le lecteur.

J'ai bon nombre de membres qui viennent au club pour récupérer les archives et qui ont conservé leurs bandes de l'époque mais... leur caméscope, la partie mécanique, la graisse a figé et le moteur ne fonctionne plus. ( nous utilisions comme lecteur notre Sony 5000, un canon mini-DV, et un magnétoscope Sony de montage VHS du club pareil : figé ils sont bloqués car depuis 5-6 ans ils ne tournent plus)

Et comment stocker la haute définition vidéo on ne peut quasi plus exporter sur les cassettes DV.

Il faut donc bien transférer pendant la durée de vie technologique les archives et stocker les images HD actuelles montées sur un support ne lâchant pas pendant la vie de la technologie.

d'où le choix de commencer cette année de transféré les bandes mini DV vers média DVD en fichier.DV (non MPEG2), sur carte SDHC ou sur DAT , ou DLT en attendant un truc plus fiable équivalent.

Si ton raisonnement était valable concernant la bande magnétique, il faudra que tu nous expliques pourquoi l'INA (que je recite cette fois délibérément) a délaissé (semble-t-il) le support magnétique, excepté pour relire et pouvoir numériser d'anciennes archives.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Pixel et Télémac,

Je réponds à la fois aux 2 au sujet de la sauvegarde et en ce qui concerne mon expérience.

1) Je touche du bois mais depuis "autour de l'année 2000", je n'ai jamais rien perdu avec des sauvegardes sur disque dur.

2) Si on sauvegarde sur 2 disques, il faudrait vraiment avoir la plus grande malchance pour que les 2 disques de sauvegarde soient en panne en même temps.

3) Personnellement, je ne sauvegarde jamais sur des disques externes prêts à l'emploi !!

j'achète des boîtiers 2,5 pouces ou en 3,5 pouces et je monte les disques moi-même dans un boîtier.

Il y en a pour 5 minutes. Voici quelques modèles: Cliquer ici !

Le plus souvent, ce qui est en panne c'est la connectique ou l'électronique en interface entre le disque et l'USB de l'ordinateur.

Avec cette procédure du "make-it yourself", en cas de problème, la première chose à faire c'est de sortir le disque dur et de le mettre dans un autre boîtier.

En effet, si l'on ne fait pas tomber le disque et s'il ne sert que pour de la sauvegarde, c'est vraiment "la scoumoune", s'il tombe en panne. Ce n'est pas l'usure qui le détruit !!!

Par contre je n'ai aucune confiance dans la connectique "USB mini" et j'essaie de ne pas débrancher le câble sur les disques 2,5p que je n'utilise que pour faire des transferts entre PC ou avec d'autres personnes.

4) C'est pour toutes ces raisons que j'utilise principalement les racks extractables.

Pour ceux qui n'ont pas de place (MAC ou portables) il existe la solution d'un boîtier externe dans lequel il est utilisé le système extractable avec "rack". Ceci est avec une interface External SATA (ESata) rapide comme le SATA 300, rien à voir avec la lenteur de l'USB 2, heureusement que l'USB 3 arrive !!

5) Concernant la sauvegarde sur DVD ou CD, je n'ai pas non plus (comme Pixel) une grande confiance dans le temps, même si je n'ai pas eu de problème de relecture depuis 2003, début de mes gravures sur DVD qui sont faites en plus en 2 exemplaires.

(Je parle de mes films personnels sur dvd en mpg standard)

D'autre part, la solution de recopier tous ses DVD sur un nouveau support au bout de 5 ans est un travail de romain, par rapport à la recopie d'un disque dur.

6) Au sujet de la sauvegarde sur bande, en particulier les bandes DV, si j'ai une confiance "relative" dans les bandes, je n'ai pas du tout confiance dans la fiabilité de l'outil qui les relit avec sa mécanique compliquée.

C'est pour cela que pour relire mes bandes DV avec une certaine confiance j'ai acheté en 2001 un magnétoscope Panasonic NV-DV2000 ("Le petit costaud", comme avait écrit Thierry Philippon dans son test sur Caméra vidéo & Multimedia. Merci Thierry pour ce test).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si ton raisonnement était valable concernant la bande magnétique, il faudra que tu nous expliques pourquoi l'INA (que je recite cette fois délibérément) a délaissé (semble-t-il) le support magnétique, excepté pour relire et pouvoir numériser d'anciennes archives.

Comme tu l'as stipulé si justement parce que c'est un fin de technologie mais qu'ils ont les moyens d'en choisir une par Robot Serveur Rack à DD changeable à chaud avec data sécurisé par je ne sais combien de sauvegarde (je sais comment cela fonctionne mais je n'ai pas le terme pro).

solution similaire pour usage vidéo photos mais petit moyens

j'avais fait l'étude pour cette solution

or pour le nombre de produit à archiver il fallait plusieurs stations de ce type : trop onéreux et surtout il ne faut pas oublier que notre matériel est "transportable" entre les monteurs.

c'est toujours le même problème : trop grand pour jouer avec les moyens grand public mais trop petit financièrement pour jouer dans la cours des grands.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now