Jump to content

Pour poster, répondre à un membre, ou voir les messages non lus depuis votre dernier passage, CONNECTEZ-vous ou INSCRIVEZ-vous, c'est gratuit. Ou faites-le une fois la limite atteinte (10 messages lus / 12H). (en option) Pour lire les tests Premium, télécharger les fichiers bruts, et profiter des articles en pdf sans pub, consultez nos formules Premium.

saby

Dans les traces de mon enfance

Recommended Posts

 

A regarder en 4K si vous le pouvez.

 

Traduction du texte d'intro pour ceux qui ont du mal avec l'Anglais (désolé, à l'origine cette vidéo a été faite pour un public anglophone) :

J'ai passé une grande partie de mon enfance (tous les weekends et la plupart des vacances) dans un village qui s'appelle La Tour sur Tinée. Tout le monde dit "La Tour".
La Tour est un des nombreux petits villages de l'arrière-pays Niçois entre la Méditerranée et les Alpes. Il n'y a aucune tour ou vestige de tour dans ce village et la Tinée est le nom de la rivière qui coule au fond de la vallée que surplombe La Tour. Altitude 620 m, 300 habitants.
Ce village est spécial pour moi pas seulement parce que c'est là que ma mère et ses parents sont nés, mais parce que c'est le village de mon enfance. De ma naissance à mes 15 ans, ça a été le lieu de mes premiers pas, mes premières parties de foot, mon premier vélo, mes premiers copains, mon premier bisou à une fille, mes premiers verres d'alcool, ... En fait le lieu de beaucoup des "premiers quelque chose" qui ont fait de moi l'homme que je suis maintenant.
C'est toujours un moment d'émotion pour moi quand je déambule dans ces rues. Bien sûr cette émotion ne peut pas être complètement partagée dans une vidéo. J'espère au moins que vous apprécierez les paysages et l'architecture de cet endroit pittoresque comme l'église du 12ème siècle, la place et ses maisons à arcades et façades en trompe-l’œil, le lavoir, le moulin à huile avec roue à aube, le four communal, les rues pavées ...

Edited by saby

Share this post


Link to post
Share on other sites

(publicité suppressible grâce à la formule Premium. Cliquez ici pour voir tous les avantages de la formule Premium illimitée).

Bonjour saby,

Très beau village, de très beaux panoramas en drone.!!!

 

Par contre je ne suis pas fan des diaporamas en ken burns,je pense que l'on ne retrouve pas le mouvement ou la vie des gens de ce village (malgré de belles photos!!!)

Ce n'est que mon avis.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

 

En fait ces images sont un pis-aller.

Ce ne sont pas des photos mais des instantanés faits à partir de vidéos UHD filmées avec mon smartphone Galaxy S6. Au montage je me suis aperçu que ces vidéos avaient un énorme défaut. Comme une sorte de distorsion fluctuante du bord des images. Un peu comme quand on est bourré et qu'on a l'impression que certains objets ne bougent pas aussi vite que le reste. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé. Je filme très rarement avec mon Smartphone.

Du coup, exit les vidéos et je les ai remplacées par ces images fixes que j'ai animées.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir Saby,

 

Merci pour le partage, tes explications et tes déboires... mais le résultat global malgré tout ... c'est la tristesse par l'absence de vie ... pas un chat dans le village ... l'animal ou quelques humains ... cela ressemble à un village abandonné sans une seule âme qui vive ... (OK on voit quand même au loin, en tout petit petit un peu de vie sur quelques séquences pendant 2 à 3 secondes) 

De plus près, un chat et un enfant sur un vélo quand même ... mais ce sont parmi tes images fixes,

heureusement à la fin "enfin" !! ... une cascade avec de l'eau qui bouge. ...

... malgré tout bravo et merci pour nous montrer ton village....celui de tes premières vacances... :bien:

 

Edited by NOEL

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir et avé tullius détritus !

 

On peut dire que tu peux te faire une montagne de ton enfance (mais pas vu le mas parental, l'école, le terrain de foot, la taverne de brigands ... ni le bosquet à moins que le 1er bisou ait eu lieu au lavoir ou derrière l'église ).

 

NOEL, perso, j'ai cru au moins apercevoir un petit garçon en vélo qui en rappelle un autre. Image rapide presque subliminale pour redonner vie à tout un village d'enfance :bien:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Certes, il n'y a avait pas grand monde ce jour-là, mais faut quand même savoir que j'ai fait exprès de ne pas filmer les gens pour des raisons évidentes de respect de la vie privée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce genre de village, dans les années 80, a commencé à mourir au grès des décès des gens de la génération de mes grands-parents (nés vers 1910). La génération de leurs enfants (nés juste après 1945) avait en majorité quitté les villages pour vivre et travailler sur Nice. Résultat, moins de 100 habitants à l'année et tout ce que ça entraine : fermeture des classes d'école, des commerces ... Un seuil critique avait été franchi !

Fin des années 90, la génération de mon frère (des gens nés au début des années 80), a commencé à repeupler le village, y trouvant un moyen pas cher de se loger (souvent en retapant les vielles maisons de pépé et mémé) et d'être en gros à 40 minutes de voiture de Nice. Le foncier sur la côte étant devenu hors de prix.

 

Résultat aujourd'hui, plus de 300 habitants à l'année : on réouvre des crèches, des classes, des commerces, ...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures , Ciné7 a dit:

j'ai cru au moins apercevoir un petit garçon en vélo

 

Bonjour Saby, perso, je persiste et signe. Cette image est un indice suffisant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans un village de 300 habitants, il n'y a jamais grand monde dans les rues, en hiver en tout cas (c'est bien en hiver ?)

J'ai visité un village de Sicile (ci-dessous) assez célèbre, à peu près à la même altitude : hormis la place du village, les rues étaient désertes. Pourtant il y a 1800 habitants.

sicile_2016_2017_(531_sur_788).jpg

 

Après, si on le veut vraiment, on peut parvenir à animer, à attendre qu'une voiture passe, un chat, le vélo d'un enfant, une personne de dos, quelqu'un (de dos) qui sort de chez lui, mais c'est de la "mise en scène"... depuis un drone, ce n'est pas évident... et je suppose que tu prenais quelqus précautions...

 

En tout cas, ces retours sur le passé sont très intéressants. Oui c'est difficile de transmettre des émotions, c'est une donnée à laquelle je réfléchis souvent. Je pense qu'avec de la musique, la tâche est compliquée. :eusa_boohoo:Ce serait plus facile de transmettre les souvenirs avec une cloche d'église qui sonne, le bruit d'un vélo qui passe, le bruit des chutes d'eau, je pense déjà qu'on ressentirait davantage le vécu...

 

Je comprends bien qu'avec le bruit du drone, tu sois obligé de musicaliser. Et que la mélodie est agréable.

 

En tout cas, très jolies vues de drone, et sympathique document. 

Tu as bien de la chance, moi mon "village", ils ont tout rasé ou presque pour construire de nouvelles grandes tours, des ronds-points et des échangeurs à la place des petites ruelles et des quartiers pavillonnaires. Quand j'y retourne, ce n'est plus mon enfance.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui ça a été filmé lundi dernier.

Pour info, la caméra du Mavic n'a pas de micro. Je vois mal à quoi il pourrait servir.

:)

 

Oui je prenais quelques précautions et notamment ne pas rester trop longtemps en stationnaire au dessus du village. Je n ai pas le droit d'être au dessus de l'agglomération et je ne volais pas à vue. Bref un double non respect des règles. Du coup il vaut mieux ne pas se faire repérer. 

 

Autre information : le pitchounet qu on voit à  vélo sur une des images fixes c'est mon neveu. Sinon j aurais flouté son visage.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures , Thierry P. a dit:

 ... En tout cas, ces retours sur le passé sont très intéressants. Oui c'est difficile de transmettre des émotions, c'est une donnée à laquelle je réfléchis souvent. Je pense qu'avec de la musique, la tâche est compliquée. :eusa_boohoo:Ce serait plus facile de transmettre les souvenirs avec une cloche d'église qui sonne, le bruit d'un vélo qui passe, le bruit des chutes d'eau, je pense déjà qu'on ressentirait davantage le vécu...

 

Je comprends bien qu'avec le bruit du drone, tu sois obligé de musicaliser... 

 

 

Bonsoir,

 

... oui c'est pour cela que pour faire un film final et agréable, il faut mélanger des séquences faites avec un drone avec des séquences faites avec une caméra "normale" au sol, qui permet d'avoir les bruits d'ambiance indispensables  ...  

... pas du 100% drone ... c'est en général trop monotone.

 

 

Edited by NOEL

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures , Thierry P. a dit:

Oui c'est difficile de transmettre des émotions, c'est une donnée à laquelle je réfléchis souvent. Je pense qu'avec de la musique, la tâche est compliquée. :eusa_boohoo:Ce serait plus facile de transmettre les souvenirs avec une cloche d'église qui sonne, le bruit d'un vélo qui passe, le bruit des chutes d'eau, je pense déjà qu'on ressentirait davantage le vécu...

 

Pardon de revenir sur des préalables purement cinématographiques mais 2 tuyaux dans l'intérêt de la vidéo :

 

1 - Le son occupe bien 50% du contenu (et l'image, les autres 50%) ...

 

2 - Et ce, selon une approche identique à la musique : la cloche d'une église, les bruits d'une chute d'eau (ou d'une fontaine), d'un vélo qui passe ! Je répète et j'insiste, le son doit évoquer une force ou une énergie si possible universelle, autant que peut le faire la musique).

 

C'est Ennio Morricone qui s'est chargé de l'univers sonore de la scène d'ouverture d'Il était une fois dans l'ouest et Philippe Sarde qui déclare que la musique (donc l'univers sonore) raconte ce que le film ne montre pas ...

 

Il raconte une anecdote avec Eric Rohmer qui ne croyait pas à la musique sur un film (qu'il surnommait "orchestre fantôme") mais dans Perceval, Philippe Sarde l'a convaincu pour une séquence sur des cadavres de soldats après une bataille.

 

Philippe Sarde demande à Eric Rohmer s'il a filmé cette bataille. Réponse : "Non, t'es fou, y avait pas le budget". Alors Philippe Sarde a composé une musique de bataille sur cette séquence.

 

Sur des souvenirs d'enfance, idem avec les "bruits" qu'on percevrait comme de notes provenant d'instruments de musique.

 

(Pardon aussi d'insister mais même sur un décor désert, des éléments pourraient évoquer les forces ou l'énergie ... émotionnelles ... d'une histoire d'enfance. Par exemple, l'escalier de pierre de Saby, obstrué par un petit tas de débris et une palette et qui aurait pu servir sur le début pour ouvrir le récit).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui je me fais l'avocat du diable, mais saby pourrait te répondre qu'il a fait ce film dans un modeste esprit "clip" + beauté des vues aériennes, et que sa musique se justifie ainsi. Toi tu es plus dans une approche ciné...philique :sweatingbullets: 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai eu effectivement aucune prétention cinématographique. Je devais monter au village pour voir ma famille, j'ai décidé de prendre mon drone en croisant les doigts pour qu'il fasse beau cet après-midi là. Rien de plus.

Pour pouvoir "scénariser" et "sonoriser" le film il aurait fallu de la préparation et du temps sur place. Tout ce que je n'avais pas puisque j'y ai passé 2 heures.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'entends bien :bien: ! C'était un aparté sur la recherche d'émotions dans un lieu plein de souvenirs mais j'ai bien compris que ce n'était pas la démarche initiale de saby  (d'ailleurs et pour rejoindre NOEL, en étant soumis aux règles des droits à l'image et de sécurité du drone qui rendent la tâche encore plus compliquée). Mais je vous assure, j'ai apprécié la ballade en UHD sur écran HD et en pensant très fort qu'il s'agissait des décors d'enfance de notre cher Saby. Reconnaissez que le plan très furtif sur le neveu pitchounet en vélo m'a suffi pour bien y croire :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Belle ballade. Quelle chance pour le village d'avoir été réinvesti. Les toits sont en bon état, les rue toutes belles. c'est même curieux de voir un si bel endroit vide (en apparence comme tu nous le dis).

 

J'ai eu plus de chance que Thierry, ma petite ville d'origine de mon père n'a pas trop changé... en apparence.

La populations vieillie. Les commerces disparaissent sous les coups de boutoir des grandes surfaces hors ville. Le port autrefois 3° port de pêche français n'est plus ce qu'il était, les grandes conserveries ont disparues. La vieille ville sur son ilot, autrefois repaire des artisans, des sculpteurs et des peintres, accueille marchands de glaces, fringues et souvenirs made in china. La circulation est devenue infernale car les habitants ne marchent plus.  Les parkings prolifèrent. Le cinéma a déménagé à 6 km de la ville.

Mais le pire c'est les environs détruits par les hangars, style halle à chaussure, qui marchent deux ans puis périclitent et sont abandonnés. La route entre ma ville et le village voisin en pleine nature  il y a encore 15 ans en est bordée.

Heureusement la vue de la baie, sur la corniche, est si jolie. Mais les promoteurs rodent avec la complicité de la mairie.

 

Enfin, ne nous plaignons pas, il y a pire : la ville de Pont Croix, autrefois florissante, est construite au bout d'un rias : des bâtiments magnifiques en pierre s'écroulent littéralement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


(publicité suppressible grâce à la formule Premium. Cliquez ici pour voir tous les avantages de la formule Premium illimitée).



×