Jump to content

Pour poster, répondre à un membre, ou voir les messages non lus depuis votre dernier passage, CONNECTEZ-vous ou INSCRIVEZ-vous, c'est gratuit. Ou faites-le une fois la limite atteinte (10 messages lus / 12H). (en option) Pour lire les tests Premium, télécharger les fichiers bruts, et profiter des articles en pdf sans pub, consultez nos formules Premium.

pub
papier

Voyage Melbourne

Recommended Posts

Bonjour,

 

Voici le lien d'une vidéo tournée à Melbourne lors de mon année en Australie. La vidéo est montée telle une journée entière à Melbourne, de l'arrivée jusqu'au coucher au backpacker.

Je sais que la vidéo est largement perfectible. Je sais d'avance que pas mal de plans manquent de stabilité car parfois je filmais en zoom à la main.

J'attends vos critiques par rapport à cette vidéo, ne prenez pas de gants pour vos critiques, si vous trouvez que cette vidéo est une merde dites le, mais expliquez pourquoi. Sans commentaires, impossible d’évoluer.

 

Merci !

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour papier

belle vue d'ensemble de cette ville trépidante.

bien sûre il y a des bugs dans la prise d'image mais ils sont absorbés par la découverte de la ville .

bon montage dynamique 

par contre pas très fan de la bande son

ce n'est que mon avis

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci titof44 d'avoir pris le temps de regarder la vidéo et de m'avoir donné ton avis.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon aperçu de la cité australienne que je ne connais pas.

 

Un écueil partagé par de nombreux films de voyage : le manque de son du terrain. Visite-t-on une ville avec des bouchons dans les oreilles ? Quand le bus passe, j'ai besoin d'entendre le son qu'il fait. C'est aussi bête que cela. Le techniques d'aujourd'hui permettent si facilement le mixage son qu'il n'y a plus d'excuse. C'est même un plaisir (et un art parfois) de doser les niveaux.

 

La musique est connotée mais pas désagréable.Il est normal qu'elle ne plaise pas à tous. Ne la changez pas pour autant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Thierry, déjà, merci d'avoir pris le temps de me donner ton point de vue. 

 

En ce qui concerne le son tu as raison. Je fais de la photo à 90%, donc au départ je suis plus visuel qu'audiovisuel. Je n'ai pas encore fait le cheminement dans le montage qui me rendra à l'aise avec l'incorporation de sons extérieurs dans mes vidéos. 

 

En ce qui concerne la musique, au départ j'avais monté une première vidéo sur le titre "the black keys - Lonely boy". Une musique rock qui donnait un bon rythme à la video, et qui coïncidait avec mon expérience de Melbourne. Malheureusement la vidéo est automatiquement effacée par YouTube pour cause de droits d'auteur (ce que je comprends bien entendu).  J'ai mis beaucoup de temps à trouver une autre musique. J'ai dû changer le montage pour associer les séquences à la nouvelle musique, mais j'ai vraiment eu du mal à me détacher de la première version. 

 

La photo a son lot de sources de frustration, Avec le son, la vidéo en à deux fois plus. 

 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Film dynamique exprimé par la musique et des séquences ultra-courtes, mais j'aurais aimé y voir aussi des séquences plus longues dans lesquelles le son ambiant  aurait son importance pour donner plus de vie et de souvenirs de ce voyage.

La "vie" s'exprime en vidéo par la jonction de 3 éléments, l'mage, le mouvement et le son "ambiant" !

 

... mêmes aux antipodes on s'aperçoit que tags et graffitis poussent aussi comme des champignons.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Noel pour ce commentaire qui rejoint en quelque sorte celui de Thierry.P quant au manque de son ambiant de la ville. 

Vous avez raison, après multiples visionnages c'est vrai que le rendu fait plus Teaser que vraiment découverte. On se retrouve plus dans une vidéo entre le moi de Melbourne et le moi d'aujourd'hui nostalgique de ces moments que réellement dans le partage. 

 

Par rapport aux graffs, c'est vrai qu'il y en a énormément à Melbourne. Après c'est pas graffé partout dans la ville, mais c'est vrai que Melbourne à laissé un vraie place au street art, en particulier dans le quartier de Fitzroy et de Hosier Lane (les spots les plus connus de Melbourne pour le street art) qu'ont peut voir dans la vidéo . La ville à dépassé le côté "vandalisme" du graff ce qui a pour effet d'élever le niveau graphique dans ce domaine et d'avoir déjà eu les meilleurs graffeurs du monde sur les murs de la ville. Mais à l'image de cette ville dynamique, les œuvres sont en mouvement permanent, rien n'est  figé, et le côté spontané du street art est bel et bien préservé. Aujourd'hui le street art fait partie lui aussi du côté touristique de la ville. Cette ville à tout compris. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures , papier a dit:

Je fais de la photo à 90%, donc au départ je suis plus visuel qu'audiovisuel. Je n'ai pas encore fait le cheminement dans le montage qui me rendra à l'aise avec l'incorporation de sons extérieurs dans mes vidéos. 

 

La photo a son lot de sources de frustration, Avec le son, la vidéo en à deux fois plus. 

 

Bonsoir papier et bienvenue sur le forum !

 

Quand on n'aime pas, il est d'usage de le garder pour soi, de passer outre.

 

D'accord mais il est peut-être utile de s'exprimer sur les raisons d'un rejet.

 

Plans à l'arrache, fixes ou en mouvements. Cadrages hasardeux. Mises au point indécises entre flou et netteté. Timelapses incongrus, etc, etc ...

 

... Ah oui, pardon, çà s'appelle un style et même qu'il paraît que çà fait déjà très longtemps qu'il est à la mode !

 

Sauf que c'est donc un style qu'on voit trop souvent. Il est devenu un faire-valoir, une carte de visite.

 

Il n'est fait que d'artifices ressassés se limitant finalement à une liste réduite de prétendus codes qui brident l'imagination.

 

Donc, j'avoue avoir fait une découverte artificielle de Melbourne et que je n'ai rien vu des 10% derrière les 90% de clichés.

 

Audiovisuel, c'est 50% d'images et 50% de sons. 0% de frustrations, à condition et en particulier pour un photographe, de préférer les déclics aux clichés.

 

Je me demande vraiment pourquoi la photographie qui a su faire un mariage heureux avec le cinéma, en fait un si houleux ou si obstinément balbutiant avec la vidéo.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures , papier a dit:

d'aujourd'hui

 

Merci pour cette critique Ciné7. Je suis d'accord sur la critique, j'avais précisé de ne pas prendre de gants dans la critique, mais de développer derrière. Ce sont les critiques les plus dures qui permettent d'evoluer. 

 

Je vais essayer certains choix. 

La mise au point indécise (et parfois incessante je l'avoue). C'est un choix lors de la prise de vue, je pensais que ça apportait du dynamisme à la video. 

 

En ce qui concerne le Timelapse, j'ai hésité. En réalité je n'avais pas assez de séquences vidéo de l'Australian Open, j'avais principalement pris des photos. J'avais les séquences de la victoire de Nadal mais je voulais une autre séquence avec une posture victorieuse. J'avais cette séquence de Tsonga prise en rafale pour capter une bonne photo de sa victoire, du coup j'ai décidé de l'intégrer à la video en Timelapse. Ok mauvaise idée. 

 

Plans à l'arrache et cadrage hasardeux, je ne vais pas faire le mec étonné par cette critique, j'en suis conscient pour beaucoup, mais selon toi les plans et les cadrages sont, sans exception, mauvais à ce point ?

 

Dans quelques mois je vais partir au Japon pour 1an, en plus des giga octets de photos que je compte prendre, je souhaite revenir avec quelques vidéos le plus esthétique possible de ce voyage. Tout ce qui peut me permettre de ne plus recommencer les erreurs de cette vidéo et d'évoluer dans ce domaine est pour moi bon à prendre.

 

Merci encore d'avoir pris le temps de donner ton point de vue.  

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour

 

pour moi , une video avec de bonnes idées mais qui demande à etre affinée ....

 

- Trop de plans instables  et manque de son d'ambiance à mes yeux .

Les plans instables par choix sont principalement associés à une caméra subjective ... mais ici ça fait trop erreur de

débutant ...

 

- l'omniprésence de la musique fait clip ( pourquoi pas àprès tout )  ... mais en dehors de cette option c'est plutot révélateur du vidéaste qui ne s'est pas emmerdé avec le son et qui croit pouvoir s'en sortir par cette pirouette ... 

 

Le reste est plus un choix personnel que je respecte même si ce n'est pas le mien ( musique répétitive , rythme rapide des plans ) mais Il faut aussi savoir assumer , se faire plaisir et ne pas chercher à plaire à l'autre à tout prix .

 

amha

crackers

Edited by crackers

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour papier et bonjour crackers,

 

Oui, le but n'est pas de plaire à tout le monde. Il est de communiquer son point de vue et de partager jusqu'aux émotions qu'on en garde.

 

Mon reproche perso pour ce style très en vogue et propres aux photographes confrontés à la nouveauté d'un mode vidéo sur leurs appareils, c'est qu'il est impersonnel et seulement un recours pour se faire admettre dans la communauté (du net).

 

Les photographes appelés à s'émanciper de l'image fixe (même avec quelques plans fixes) doivent comprendre que c'est le montage et le mixage qui créent le rythme et que c'est lui qui doit être plus ou moins dynamique.

 

Les effets exclusivement visuels peuvent y contribuer mais ne suffisent pas (et ne s'y substituent pas).

 

Il existe aussi des mouvements de caméra plus expressifs que l'instabilité pour faire bouger une image. Si c'est un plan fixe, tant pis, c'est un plan fixe ! ... Et même qu'il peut servir au photographe d'exprimer pleinement son talent.

 

Une photo, c'est muet. En vidéo, on peut reproduire l'ambiance sonore qu'on est tout aussi capable d'imaginer sur une image fixe quand on veut bien y prêter une oreille attentive. D'ailleurs, un ingénieur du son (de renom), dit qu'il regarde d'abord un montage sans le son pour percevoir (et concevoir) l'univers sonore.

 

Oui, il y a des plans plus réussis. Ce sont les plus larges et les plus stables, même avec un léger mouvement mais mieux maîtrisé ... parce que spontané (c'est-à-dire plus fort qu'improvisé).

 

Pour faire un vilain jeu de mot, papier, je ne voulais pas te froisser. 

 

Ni être dur. Je refuse seulement qu'on puisse s'enfermer à ce point dans ses frustrations. Certes, une image fixe peut sembler inerte et silencieuse. Si on n'y prend garde, c'est assez frustrant en effet :eusa_think: ...

 

Mais qui d'autre que soi peut lui redonner vie ? Avec quoi d'autre que sa propre vision de la vie, son propre ressenti ?

 

La photo a enrichi le langage du cinéma et s'est elle-même émancipée par le langage du cinéma.

 

Il devrait en être de même pour la vidéo !

 

Observer et ressentir. Ecouter et ressentir. Sur place et sur sa timeline. Tout comme en prenant ou en regardant une photo !

 

Il serait étonnant que la nécessité de recourir à un vrai langage ne finisse pas par s'imposer.

 

Histoire de se libérer de tant de frustrations. Sinon, sans langage, tout redevient muet, inerte. Et la cacophonie n'en sera pas le remède alternatif.

 

Merci papier d'avoir compris le dialogue et bravo pour ta très grande humilité. C'est un très bon signe !

 

On ne froisse pas tant qu'on n'a pas scruté ce qui peut être inscrit dans un p'tit coin.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

En dehors de tout jugement sur cette vidéo, on aurait aimé connaître avec quel matériel ces séquences ont été tournées.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 14/05/2017 at 21:58 , papier a dit:

Merci Crackers de m'avoir donné ton opinion.

C'est marrant comme le fait de ne pas avoir de son ambiant est un problème tellement évident pour beaucoup d'entre vous alors que ça m'a paru presque évident de ne laisser que la musique en piste audio.

T'as sûrement raison en ce qui concerne le fait de ne pas vouloir s'emmerder avec les sons et de finalement choisir un peu la facilité.

 

 

Ciné7, je ne me sens pas froissé par ta critique, bien au contraire, ton commentaire est constructif et très inspiré. On ressent dans le texte la passion pour le son et l'image. C'est très motivant. C'est intéressant ce que tu dis par rapport à la méthode de travail des ingés son. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

NOEL : J'ai tourné les séquences avec un reflex Nikon D7100, un Nikon 18-140 f3.5-5.6 et un Tokina 11-16 f2.8. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour papier,

 

Ce n'est pas le genre de musique qui me plait.

Et pourtant, je trouve qu'elle s'accorde parfaitement au rythme des images.

Certes, je n’achèterai pas le CD, mais je regarderai volontiers de nouveau ta vidéo.

Merci de nous avoir partagé ton sens de création, cela m'a bien plu.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ton commentaire IXES.

En ce qui concerne la musique, c'est un remix, la version originale est bien meilleure 

 

Radiohead - everything is in its right place

 

Du grand Radiohead !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


×