Jump to content

Pour poster, répondre à un membre, ou voir les messages non lus depuis votre dernier passage, CONNECTEZ-vous ou INSCRIVEZ-vous, c'est gratuit. Ou faites-le une fois la limite atteinte (10 messages lus / 12H). (en option) Pour lire les tests Premium, télécharger les fichiers bruts, et profiter des articles en pdf sans pub, consultez nos formules Premium.

Thierry P.

Faut-il avoir peur des algorithmes

Recommended Posts

Les algorithmes. Ils sont partout. Ils gouvernent nos vies. Faut-il en avoir peur ?

 

Deux éminents spécialistes de la question, Dominique Cardon (France), et Antoinette Rouvroy (Belgique), ont été invités pour en parler.

 

 

Magazinevideo a filmé ce débat en mai dernier, en extérieur, avec les contraintes et les avantages d'un tel dispositif.

 

Attention, le débat vole haut, nécessite d'être parfaitement réveillé et d'être intéressé par le sujet. :wiseman:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Elephorm : 15000 tutos - La formation en vidéo avec les pros - Formez-vous à la photo !

Bonjour Thierry P.,

 

Sans avoir spécialement peur des algorithmes (au lycée, quand-même un petit peu), je ne peux visionner ce week-end mais je m'y engage (même sur l'honneur) dès que possible ... Si, si, j'y tiens !

 

En attendant, le début confirme la même qualité technique de couverture, y compris sonore, de la précédente conférence sur l'architecture de paysages (algorithmique dans ses heures) mais cette fois-ci en version extérieure.

 

C'est drôle mais les thèmes respectifs auraient franchement pu s'inverser ...

 

(Prochain défi, une conférence de 2h50 dans le métro à Paris aux heures de pointe sur le thème "qui sommes nous, d'où venons-nous et où allons-nous ?").

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Thierry P.

 

Pour confirmer que j'ai pu tenir parole et visionner en entier.

 

Le contenu est certes d'un langage universitaire mais en aucun cas élitiste ou hermétique. Au contraire, très informatif sur un sujet d'actualité en réunissant un sociologue et une juriste autour d'un animateur journalistique qui ne confond pas son rôle de candide avec celui d'ignorant et naïf.

 

A dire aussi qu'outre la qualité de la prise de vues et du montage, le son (dont son mixage) participe pleinement au décor extérieur naturel jusqu'à s'y inscrire non pas discrètement mais subtilement.

 

Excellent moment parce qu'avec un vrai confort de visionnage :eusa_clap: !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci d'avoir regardé. Et content que tu aies trouvé cela un peu accessible (c'est vrai qu'on y parle aussi d'algorithme pour reconnaître l'image d'un chat)

 

Pour l'anecdote technique, l'avant-veille, l'optique (prêtée) de la caméra de gauche tombe en rade, avant même le 1er débat. Aucune solution de secours, hormis l'utilisation d'un 12-35 mm (équivalent 24-70 mm) au télé insuffisant. Impossible de faire des GP ainsi sauf à s'approcher trop près et gêner les spectateurs.

 

C'est une fonction de convertisseur interne (au boîtier utilisé, un GH5) qui a sauvé la mise, puisqu'il a permis, en FullHD, de multiplier la focale de base par x2,7, soit 189 mm. La qualité est moindre mais seul un oeil très exercé le voit. Ca a sauvé tous les débats...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

J'ai tout regardé, par petit bout. Enfin, regardé parfois d'un oeil distrait car l'image est moins importante que le son dans ce genre d'exercice. Le sujet m'intéresse, étant impliqué par certains aspects dans mon métier et activités. Le discours d'Antoinette Rouvroy n'est pas toujours accessible, celui de Dominique Cardon, si.

 

Sur la forme, j'ai vu quelques flous sur le visage de Dominique Cardon lorsqu'il parle, mais rien de bien gênant.

 

Antoine

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 28 minutes, adesir a dit :

Le discours d'Antoinette Rouvroy n'est pas toujours accessible, celui de Dominique Cardon, si.

oui pour être tout à fait franc, le discours de la première m'a beaucoup gêné. De mon point de vue, elle est inaudible car elle jargonne et fait des phrases en escalier beaucoup trop longues. C'est dommage car ce qu'elle dit, quand on le comprend, est puissamment réfléchi. J'ai présenté quand même le débat pour l'intérêt du sujet et pour Dominique Cardon. 

 

J'ai filmé un autre débat sur la thématique écologique du loup, avec la même problématique : un interlocuteur brillant et très pédagogue, l'autre inaudible.

 

Sur la forme, je ne l'ai pas reprécisé. La 2e caméra est tenue par quelqu'un qui est briefée, mais qui ne filme jamais de l'année et qui est bénévole... ça n'excuse pas, mais ça explique...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


×