Jump to content
zhiyun

 

Participez nombreux ! 5 lots à gagner

 

jfc

Membres
  • Content Count

    151
  • Joined

  • Last visited

A propos de jfc

  • Rank
    Membre En progression

Profile Information

  • Lieu
    92
  1. Bonjour NOËL, Ce que je voulais dire, c'est que, dans tes exemples, le fond de la forêt est nettement plus net avec studio 14 qu'avec Avid Studio. Mais si c'est un problème d'encodeur de version de test....
  2. Re-bonjour NOËL As-tu remarqué qu'en plus, dans le cas d'Avid Studio, le fond forestier est carrément plus flou, pixels ou pas pixels ?
  3. Ok, Merci NOËL, mon opinion est faite. C'est proprement scandaleux et je ne mettrai pas 100 Euros à la poubelle. Je n'en voudrais même pas s'il était gratuit !
  4. Même remarque : Tout savoir sur Avid Studio ou d'ailleurs Studio 15 consisterait d'abord à savoir quels sont les bugs qui ont été résolus !
  5. Je voudrais rajouter une toute petite chose : Personnellement, je me fous totalement de savoir si Avid Studio comporte dix mille transitions plus ou moins fantaisistes. John Ford n'en utilisait que deux ou trois et je ne suis pas John Ford ! Idem, il m'est totalement égal de savoir qu'il existe cent milliards de pistes sur la time line. Ce que je veux, c'est un logiciel qui fonctionne correctement et ceci dans un temps raisonnable. Je ne l'ai pas obtenu avec Studio 14.
  6. Tout ça n'est pas très clair. Deux questions simples appelant des réponses simples : Avid Studio comporte-t-il oui ou non le smart rendering ? Est-il possible d'obtenir l'upgrade en version de test ?
  7. Bonjour, Je vais tâcher de te répondre de façon complète. Tout d'abord caméscope : Il s'agit d'un SONY HDR-CX6EK, un jouet qui a malheureusement aujourd'hui deux ans, mais qui est néanmoins capable de filmer en AVCHD à un débit raisonnable et une résolution de 1440x1080 sur memory stick (carte mémoire). Il y a mieux aujourd'hui et je vais probablement en changer d'ici peu, mais ce sera seulement pour le débit, la résolution et la capacité de la carte mémoire. Il faut bien vivre avec son temps. Disons quand même que j'ai été très satisfait des prestations de ce petit bijou. Ensuite PC : C'est un portable ! Quoi, un portable ? Eh bien oui. Et figure-toi qu'en plus j'en suis super content ! Il s'agit d'un HP Pavilion DV8 1090EF doté d'une puce i7 720QM, de 4 gigas de RAM, d'une carte graphique NVIDIA GeForce 230M with CUDA avec un giga de mémoire dédiée, de deux disques durs à 7200 tours/minute, d'un écran 18,4 pouces à résolution 1920x1080 (à ma connaissance le seul du marché !). D'accord, il m'a coûté dans les 1400 Euros il y a un peu moins d'un an. Mais c'est une sacrée bestiole et, ce qui est génial, c'est qu'il traite l'AVCHD sans saccades ni soucis avec des performances très honorables étant donnée l'indigence lamentable de la plupart des logiciels de montage grand public. Pourquoi ai-je fait le choix d'un portable ? La raison est très simple et me semble aller de soi : je l'emporte ! Un mois de vacances en Turquie cet été pendant lequel j'ai pu décharger mes clips du caméscope, les ranger et même commencer à faire de petits montages sur place. Qu'est-ce qui m'ennuie dans tout ça ? Eh bien d'abord Pinnacle qui me fait des siennes en AVCHD, non pas des saccades ou secousses (les images sont toujours très fluides), mais des déraillages caractérisés par l'apparition de très gros pixels, de véritables pavés évoquant les images que tu peux obtenir à partir d'un tunner TNT à réception trop faible ou d'une crétin box à débit misérable (voir des exemples à la page 7 de la présente rubrique. J'ai dû me fendre avec hésitation d'un autre logiciel, le studio pro x3 de chez Corel qui a au moins le mérite de gérer très correctement ses encodages quand le montage n'est pas trop long ni trop complexe, le tout sans pixellisations aussi bizarres que catastrophiques. Montage : J'ai la grande chance d'avoir une belle fille qui est monteuse professionnelle. Il faut savoir que ce métier a peu à peu évolué vers le montage numérique, même si les rushes sont souvent encore en argentique. Par contre, il est tout à fait évident que ces gens là n'utilisent pas les logiciels très ridicules vendus au grand public et n'ont donc pas les mêmes ennuis. Autre avantage du professionnalisme : ces gens là ne se perdent pas non plus sans arrêt dans toutes sortes d'effets plus ou moins mirobolants. Ils font généralement dans la simplicité et ne s'amusent à faire joujou avec les transitions et les animations artificielles que lorsqu'il s'agit d'un besoin correspondant au film. J'ai donc appris à être sobre et ne m'en trouve pas plus mal. Voilà : pour les conseils, je dirais que le HDV a un peu fait son temps et s'oriente désormais vers une voie sans issue. Le temps passe tellement vite que tu risques fort de regretter ce genre de choix dans moins d'un an. A+che
  8. Salut the-mth, NOËL, tu ferais bien de voir ça : c'est effectivement génial ! Tout petit logiciel, vraiment minuscule, qui travaille en trois coups de cuiller à pot et semble savoir faire plein de trucs en plus qu'assembler des clips que je n'ai pas encore inventorié, mais, juste pour l'assemblage : chapeau !!! jfc
×
×
  • Create New...