Jump to content

YANIK

CLUB PREMIUM
  • Content Count

    1847
  • Joined

  • Last visited

A propos de YANIK

  • Rank
    Membre Albert Einstein

Profile Information

  • Lieu
    Fontenay Sous Bois
  • Intérêts, passions
    vidéo, lecture, voyages

Recent Profile Visitors

5787 profile views
  1. Image saccadée comme au bon vieux temps (ça s'arrête toute les secondes puis ça repart pour une seconde).
  2. Bravo. Yanik à le mérite d'être rapide à taper. L’absence de Y, c’est simplement parce qu’avec un C, c’était déjà pris. (j’avoue avoir bien conscience de l’importance pour l’humanité de cette information capitale). Bonne journée.
  3. Salut, Vous pouvez imaginer, ce qu'un petit fils de marin pécheur (à la voile) comme moi, peut ressentir à la vue de ce minuscule point d'espoir pour ceux qui sont en mer et en difficulté. Bon dimanche à tous. JY (c'est un jeu pour deviner mon vrai prénom).
  4. C'est remarquable, ils sont pratiquement tous ensemble. En fait tous ensemble à es oreilles. Bonne journée à tous. Et comme nous le rappelle un de mes correspondants Instagram, "si être confiné vous insupporte, pensez à Anne Franck"
  5. Belles images Jean-Claude. On voit même sur la fin un minuscule point à l'horizon brillant qui clignote à l'horizon. J'ai cru qu'un pixel me lâchait. Et non, c'était un phare. Hasard ou tu as patienté pour avoir la bonne lumière ? Amicalement et bonne santé à toi.
  6. Magnifique. Les mots me manquent. Et quels chanteurs ! (PS ne manquer pas non plus le clip suivant avec Catherine Ringer).
  7. Je viens de lire l'article que tu cites. Il s'appuie sur le classique, en résumant : - Une quête à accomplir. - L'aide de compagnon (s). - Des difficultés. - Une récompense (par exemple la fille du roi, mais ça peut être bien d'autre chose). C'est une structure employée dans les contes de fées, dans les contes antiques. On la retrouve dans des romans modernes, même les plus inattendus en cherchant bien. Et si je te disais qu'une formation d'entreprise ou scolaire, quelque part, s'y conforme. Car en fait cette structure est un parcours d'apprentissage. En créant Star Wars, George Lucas a appliqué brillamment une vieille recette. En SF les classique d'avant guerre s'en servaient déjà. Elle n'est pas spécifique à l'heroic fantasy.
  8. Bonsoir, Star War est un cas un peu particulier. C'est surtout de la SF d'arrière grand papa (années30) où on a rajouté un peu de magie (quoique avec un soupçon d'explication scientifique). Les deux premiers volets historiques étaient très réussis ; le troisième un peu moins. La SF moderne est peu représentée jusqu'à ces dernières années. Des pans entiers d'un genre devenu riche sont ignorés ou seulement effleurés. Je souhaite bon courage à celui qui voudra adapter Hyperion. Sont cependant apparus ces dernières années des films comme Ad Astra, Premier Contact, Interstellar sans oublié l'ancien et précurseur Blade Runner. L'Heroic Fantasy, c'est plutôt Game Of Throne ou le Seigneur des anneaux. Le coté magique est primordial. Il y a des genres à part, moitié SF moitié héroic fantasy comme Avatar (et encore ça se discute car ça manque de monstres à part les Terriens). Mais beaucoup de combinaisons et déclinaisons sont possibles. Les deux genres historiques adorent ça. Le délicieux Pierre Prevel a pratiquement inventé un genre à lui tout seul.
  9. Je souscris totalement. Comme j'ai pratiqué la prestidigitation entre potes dans mes jeunes années, je suis épouvanté par le traitement TV de ces artistes. Comme tu dis, on perd la performance. Expérience personnelle puisqu'à mon âge vénérable, j'ai commencé par le super8 (ne riez pas, je ne suis pas le seul ici). Je passe sur les conseils généraux donnés à l'époque (cadrage, stabilité,...) pour rester sur la durée des plans d'un film muet, ce qui était une généralité pour les amateurs lambda. Si mes souvenirs sont bons, au tournage : 3 secondes pour un gros plans. 4/5 secondes pour un plan moyen. 5/6 secondes pour un plan large. Durée à adapter au cas par cas pour les travellings. Cela avait le mérite de produire des films dynamiques ! Et de faciliter le montage : la durée du plan final était pratiquement la durée du plan initial. Rappelons qu'à l'époque la bobine de 3 minutes coutait bonbon. Petite auto-flatterie, je me souviens d'avoir monté un film d'une heure (après montage) sur le voyage en Amérique d'un ami (durement briefé avant son départ). Autant vous dire que jamais l'idée de filmer un spectacle ne m'aurait effleuré. Et puis est arrivée la vidéo qui m'a coupé du plaisir de faire des films jusqu'à l'arrivée du DV et d' iMovie. Et du son qui à évidemment. J'ai commencé à garder les habitudes du super8 que j'ai du me remettre en question très rapidement. Sinon, et c'était le cas au début, je devais couper le son naturel pour le remplacer par de la musique. La difficulté, c'est le bruit des voitures, envahissant. Mais maintenant, je peux filmer des spectacles. Avec des réussites plus ou moins honnêtes selon les conditions de tournage (importance de la foule, va et vient vers les buvettes, position, etc.). En Bretagne, les artistes locaux même connus se fichent royalement des pratiques du showbiz, on peut les filmer tranquilou. Je filme les chansons plus ou moins intégralement en jouant de la focale très lentement et des travelling, très lentement aussi. Je ne les mets cependant pas sur internet. Je suis aussi le caméraman "officiel" de notre filleule qui fait partie d'un groupe traditionnel de bonne notoriété locale. Là, je cartonne sur You Tube, puisque tout ses potes et les membres du groupe regarde. Mais aussi, je trouve mes films moins dynamiques. Bon, j'ai dérivé et fait un peu long. Mais, reclus, je n'ai que ça à faire. Profitons-en.
  10. Spécial Ciné7 Florence, Florence : quelle ville ! J’en ai ramené beaucoup de matière vidéo. Et fait plusieurs montages. Celui-ci est le plus « bâclé ». Il était destiné à montrer la ville aux amis impatients dès notre retour de voyage. (En fait : pardonnez les imperfections). Ce doit être possible d’aller au bout.
  11. Merci, même phénomène sur Tablette et MBP. Mieux vaut cliquer sur le lien YouTube.
  12. Bonjour Noël, Images molles, c'est bien le mot. Sur Youtube, elles sont un petit peu meilleures J'ai filmé en lumière "naturelle" évidemment, et les rues de Pointe à Pitre sont peu éclairées (et en lumière jaunâtre). En plus, on était entre chiens et loup. Pas facile de rendre l'atmosphère. Pour infos, le défilé est très long -plusieurs heures, on a même l'impression que toute l'ile défile ! Et chaque ville ou presque à son défilé à des jours différents. C'est très familiale et bon enfant.
×
×
  • Create New...