Jump to content

YANIK

CLUB PREMIUM
  • Content Count

    1867
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by YANIK

  1. Bonsoir, Peut être es tu déjà allé là : https://support.apple.com/fr-fr/HT206996 Il s'agit évidemment de purger en priorité les fichiers et les bouts de fichiers inutiles. Les utiles, je préfère les garder sur un disque externe. Personnellement j'utilise pour mes montages iMovie ; je transferts sur disques externes régulièrement projets et contenus des bibliothèques. C'est super facile et çà économise vite de la place sur l'ordi. (je te réponds vite fait avant l'apéro, peut être fais-je doublon ?).
  2. Cher MyPOV. J'ai lu avec attention ton point de vue que je partage en partie et que je respecte. Comme tu le verras ci-dessous mes propos étaient intimement liés au cinéma. J'ai même hésité à les écrire pour les raisons que tu évoques, mais il y a un moment ou le coeur du cinéma remonte à la surface des choses. Tourné en URSS à une époque difficile "Quand passe les cigognes" est un film magnifique. John Wayne l'est tout autant dans la prisonnière du désert ; tout comme la dernière phrase de sa nécro dans Cinéma, revue qui était loin de partager ses opinions : "il était quand même John Wayne". C'est ainsi, c'est le cinéma. Je ne vois pas que ma première phrase soit particulièrement politique. On peut la relier à la réflexion de Godard qui a dit (je cite de mémoire) : "toute image est politique". On est donc en plein débat sur le cinéma, là. Les dieux protecteurs de la pellicule et de l'odeur des salles aux rideaux rouges savent combien cinéma et censure se sont affrontés au cours des âges. Je me suis rappelé les propos du maître, lorsque je voulais faire un film sur la destruction de la beauté de ma ville d'origine par une circulation démente et les parkings qui y proliféraient. Me jugeant alors un peu rageur et excessif, j'ai renoncé au film. Par contre, comme cette ville est souvent filmée, je rigole un peu lorsque je vois les trésors de technicité déployés par les réalisateurs ou les metteurs en scène pour masquer la situation : Godard, toujours Godard. C'est ainsi, c'est le cinéma. Quant à la dernière phrase, c'est aussi un appel à la mémoire des visiteurs du site. Elle a été effectivement prononcée ou écrite, il y a plus de 30 ans, a un moment où les débats post soixantehuitard faisaient rage, et nos délices. Et je ne me rappelle plus de qui elle est. Peut être de Claire BRETECHER dans sa série les frustrés. Censure, libération, retenue, démesure, droite, gauche. Vivent Ford, Eisenstein, Chaplin, Melville, Lelouch, Comencini, Pasolini et tous les autres. Vivants ou mort, ils sont tous immortels. C'est ainsi, c'est le cinéma.
  3. Les critiques faites au film Autant en emporte le vent sont justifiées. Cela dit, plutôt que de le censurer, il faut le conseiller pour en faire un objet de débat (de cinéphiles, entre autre) sur les préjugés et/ou le reflet d'une époque. J'ai vu le film à sa ressortie dans les années 70 ; personnellement je l'ai trouvé ch...t et daté. Et je n'ai pas quitté la salle en me disant que l'esclavage, finalement, c'était pas si mal que ça. A ce train là, on va censurer les tontons flingueurs pour sa représentation des femmes à l'écran. Alors qu'à la même époque, la génération du baby boom qui avait apprécié le film avait commencé, dans la vraie vie, sa révolution dans les rapports hommes/femmes. MyPOV nous alerte plus haut et ses propos risquent d'être prémonitoires tant sont nombreux ceux qui en coulisse agitent leurs grands ciseaux. L'ironie est qu'eux aussi ne se privent pas toujours de réécrire l'histoire. Au fait qui a dit : le politiquement correct, c'est le maccartisme de gauche ?
  4. Salut l’ami. Rien ne sera plus comme avant qu’ils disaient. Tout le monde des villes et des banlieues a loué pendant deux mois le silence, la tranquillité, l’odeur de la nature. Dans ma rue de banlieue paisible le parfum des roses envahissait les appartements. Cyclistes, jogueurs et piétons glissaient sans bruits en soirée (mais non sans quelques problèmes de cohabitation parfois !). C’était irréel. Les célibataires occupant les petits studios descendaient faire des siestes sur la pelouse, papotaient avec les voisins aux fenêtres et proposaient aux plus âgés d’aller leur faire des courses. Tu parles, en dix jours voici revenus les pétarades des motos, les discutions près de voitures moteurs allumés. Et cette bonne odeur d’essence qui oblige à fermer les fenêtres. La transition va être dure. Continue donc à nous réjouir de tes belles images.
  5. Heu... Wonderbra, ce sont des soutifs en anglais. Ça peut prêter à confusion. Le site fait un tour plutôt complet du langage cinématographique, particulièrement destiné aux débutants. Je t’encourage à le consulter. Bonne découverte
  6. Le titre du site peut prêter à confusion. Je ne sais pas si son concepteur l’a dénommé comme ça par malice. C’est bien un site destiné aux cinéastes amateurs. Pas aux amateurs de lingerie. Bonne journée
  7. Bonjour, voici des tutoriels qui pourront t’intéresser : https://www.youtube.com/user/themagicbra
  8. Bonjour, Découverte de petits producteurs qui nous ont bien dépannés au moment des trous d'air dans les livraisons locales. Le miracle, c'est de ne pas avoir pris de kilos pour l'instant. Observé sereinement la remise en cause de notre projet principal de déménagement en Bretagne. Heureusement que nous n'avions pas mis en vente notre appartement en région parisienne où nous sommes confinés. Scandalisés mais pas étonnés par le prix des loyers à Paris : nous avons vu l'interview d'un couple confiné dans 33 m2 (1000 euros mensuels). Pensé beaucoup à l'Italie si chère à notre coeur. Bien rigolé à la remarque d'une internaute remarquant que 11 français sur 10 (sic) avaient une solution à la situation actuelle. Inquiets à la lecture du papier d'un sociologue qui comparait ce matin, dans un grand quotidien. la vie des français et des chinois. Pour lui, les français vivait aussi en dictature. Rassurés aussi, il est toujours en liberté ce soir. Il doit y avoir une différence fondamentale entre nos deux pays. Mme Yanik est anglaise, bonne occasion d'observer encore la différence entre deux pays. Les anglais sont dans la m...e, ont pris en retard des décisions, retard qui leur coute cher : plus de cas, plus de mort, ils restent sereins. Leur gouvernement est même plus populaire que le notre. Nous avons été à deux doigts de perdre un cousin. Deux jours après le moment critique (il n'était pas encore très vaillant), nous lui demandions comment était le thé à l'hôpital, il nous a répondu qu'il l'avait fait analyser. Le laboratoire venait de l'informer que sa chamelle était enceinte. Restez vigilant.
  9. Can you speak in french please ?
  10. Partir de zéro n'est pas plus mal. Commence déjà par faire la liste de tes buts et objectifs. Films de vacances ou histoire à raconter ; reportage, témoignages, publics concernés, etc. Liste aussi tes compétences actuelles. Tu pourras ensuite choisir tes besoins : apprentissage, matériels et logiciels.
  11. Youpi, ça marche. Très bon, à garder comme collector et comme souvenir. J'y retrouve beaucoup d'endroits où j'ai vécu ou travaillé. Né à Paris, et comme tant d'autres chassé de la capitale par le coût de l'immobilier, je ne vois pas tout ça sans nostalgie. Même si je suis heureux dans ma commune d'accueil proche de la capitale, bien verte et agréablement diversifiée socialement. Juste une petite réserve (toute petite) sur certains bruitages. Merci
  12. Heu... les hippopotames font pas mal de choses aussi dans l'eau propre.
  13. Bonjour et bienvenue. Pense à nous décrire ton matériel : caméra si tu l'a possède déjà, modèle d'ordi et logiciel de montage.
  14. Bonjour, Pas moyen de visionner le film sur mon Mac (problème de lien ?).
  15. Au contraire : Mon cinéma municipal a un public d’âge divers, contrairement aux multisalles où DANS L’ENSEMBLE le public a plus de 60 ans (à l’exception des grosses productions américaines faites sur mesure pour les jeunes).
  16. Bonjour, Autres phénomènes notés par la profession : - l'âge moyen des spectateurs en salle. Les plus de 60 ans seraient majoritaires. - les jeunes vont plus naturellement vers les grandes productions américaines (personnellement, j'en peux plus ! Les producteurs tirent trop sur la corde) Je ne confirme pas du coté de ma salle municipale où l'on rencontre tous les âges (mais sans doute avec une majorité de cinéphiles). Le prix est le même quelque soit l'heure. Je confirme plus du coté des multisalles, MAIS je mets un bémol dans la mesure où nous allons la plupart du temps aux horaires séniors. Enfin je passe aux aveux : j'ai pris un abonnement OCS pendant le confinement (le désabonnement est en un clic).
  17. Petite précision sur le cinéma en salle. M et Mme Yanik ont beaucoup de chance : une salle municipale moderne, refaite il y a quelques années et pratiquement au bout de ma rue. (4 euros la place). Très bonne programmation. Plus une multisalles à 20 minutes à pieds dans la ville voisine. Pas de quoi se plaindre. On continue à aller au cinéma.
  18. Bonsoir, L'ami Noël à raison, la qualité son des TV baissent de plus en plus. J'ai eu mon premier écran plat en 2005 (une sony 66 cm), le son était très bon (deux fois trois hauts parleurs en façade de chaque coté de l'écran. C'était le bon temps. Depuis les prix ont baissés, l'image de ma Sony 80 cm achetée en 2015 est très belle mais le son est exécrable. Heureusement que j'ai pu la brancher sur ma chaine. (à propos, que penser des barres de son ?). Hélas, il y a à présent un problème depuis plusieurs années en particulier pour les téléfilms et séries françaises : un grand nombre ne bénéficient pas, c'est loin de le dire, de prise de son correcte. Et là, ma chaine n'y peut rien. Cela commence à toucher aussi les doublages (mauvaise diction en général). Lorsque c'est possible, nous regardons films et séries en VO. Bonne soirée.
  19. Bonjour à tous, Plutôt solitaire depuis que les petits neveux ont grandi. Plutôt patients dans leur tendre jeunesse, sauf pour le résultat du montage que je me tapais seul, ils se contentent maintenant d'Instagram et de ses effets vite faits pour leurs souvenirs personnels. Je n'ai pas créé de vocation chez eux. C'est curieux car ils aimaient bien faire des scénarii et le tournage non linéaire les passionnait. Néanmoins, ma nièce aime bien que je filme et monte les spectacles de son groupe de danses traditionnelles (Ar Rouedou Glas). Je monte aussi en solitaire les films de voyages d'un ami. Et les miens bien entendu.
  20. Image saccadée comme au bon vieux temps (ça s'arrête toute les secondes puis ça repart pour une seconde).
  21. Bravo. Yanik à le mérite d'être rapide à taper. L’absence de Y, c’est simplement parce qu’avec un C, c’était déjà pris. (j’avoue avoir bien conscience de l’importance pour l’humanité de cette information capitale). Bonne journée.
  22. Salut, Vous pouvez imaginer, ce qu'un petit fils de marin pécheur (à la voile) comme moi, peut ressentir à la vue de ce minuscule point d'espoir pour ceux qui sont en mer et en difficulté. Bon dimanche à tous. JY (c'est un jeu pour deviner mon vrai prénom).
×
×
  • Create New...