Jump to content

loonyphotons

Membres
  • Content Count

    39
  • Joined

  • Last visited

About loonyphotons

  • Rank
    Membre Christophe Colomb

Contact Methods

  • URL de votre site (si existant)
    http://loonyphotons.com/

Profile Information

  • Lieu
    Hyères

Recent Profile Visitors

629 profile views
  1. Salut les gars, Merci pour vos interventions, je vais commencer par répondre sur l'aspect expérimental. Expérimenter quoi ? Bah beaucoup de chose : la poésie elle-même, sa mise en image, le rapport à la muse, la temporalité des éléments précités. Ce qui m'a particulièrement intéressé sur ce film, c'est de travailler directement avec celle qui m'a inspiré, avec une certaine spontanéité dans le processus de création. La voix off a été écrite après le tournage. Ce n'est donc pas simplement une mise en image d'un texte préexistant. Cela dit j'avais déjà une direction assez claire puisque le petit texte affiché à la fin du film était lui déjà rédigé. Autre chose importante : c'est l'avis d'Alice qui a validé le film. Elle a été la première spectatrice et si son avis avait été négatif, je n'aurais pas diffusé ce court. La dimension expérimentale me semble une évidence ici, car je travaille à partir de lois internes, les miennes et celles de ma muse, sans réellement considérer ce qui est ou doit être fait d'habitude. Car, je ne savais pas si ça lui plairait, et c'était le but premier. Car je part sans scénario, et que je suis dépendant de l'inspiration. Si l'inspiration n'avait pas été au rendez-vous : pas de film (malgré les images déjà tournées). Concernant la phrase : "Aucun cinéaste n'est parvenu à ce jour à mettre la poésie en images", bah, j'ai envie de dire, on s'en fiche pas mal, ahahah... C'est peut-être vrai ou peut-être pas. La peinture a bien du attendre Picasso et Braque pour avoir son cubisme. Il y a bien des réalisateurs un jour qui arriveront à mettre en image la poésie. Même si, de mon point de vue cette problématique est mal posée. Le but n'étant pas de "mettre en image la poésie" mais de réaliser un poème (au lieu de simplement l'écrire comme c'est l'usage). Alors pour cette histoire de stabilisation, ahahah... qui a suscité tant de débat et pour répondre à GM1968 dont je salue les efforts pour défendre mon film (merci à toi), et bien c'est assez amusant car en fait ici la caméra est parfaitement stable. Je pensais (par erreur) que c'était une évidence technique, ici c'est l'actrice qui tremble, ce qui est bien normal. En aussi gros plan, le mouvement se ressent énormément, chaque micro-tremblement apparait très fort à l'image. Ce tremblement est-il volontaire ou pas ? Oui et non, cela ne m'a jamais gêné, au contraire, ce résultat colle bien à l'ambiance et la voix off qui dit "ne pas trembler devant elle, c'est ne sembler devant rien". En l'occurence c'est le tremblement naturel d'Alice et cela aurait était difficile de l'éviter. Cela a déjà été assez dur pour elle de rester les yeux bien ouvert avec la lumière et le reste, assez longtemps pour que je puisse faire mes tests et mes plans. J'aurais évidemment pu donner un coup de stabilisation en post-prod. Mais bon, c'est pas trop mon truc, et je ne l'ai même pas envisagé puisque que le tremblement me convenait. Par contre et pour reprendre les propos de Loupiod, j'ai hésité sur le bruit qui était (pour moi aussi à la base) trop présent. Il s'agit bel et bien ici d'une limite technique que je n'ai pas jugé si importante au final. J'ai hâte de voir ce que cela peut donner en projection.
  2. Salut les amis, C'est mon deuxième court du genre, sous la forme d'un poème mis en images de manière simple. C'est difficile de trouver ses marques dans un style qui reste très expérimental, que pensez-vous de celui-là ?
  3. Merci à tous pour vos avis, je ne m'attendais pas à de si bonnes critiques. Ciné7, c'est vrai que la première chose qu'on nous dit à l'école c'est d'éviter la voix off, ahahah. Mais comme j'adore ça, je risque fort de l'utiliser de nouveau prochainement. GM1968, même si ce n'est pas le but, c'est vrai que c'est un brin intello, ahahah. On se refait pas... NOEL, alors, je pense en faire d'autres (dans un style comparable) si j'ai le temps. On verra si ça tient la route, comme il y a une dimension expérimentale, c'est dur à dire. Claude19, Crackers : merci à vous.
  4. Bonjour à tous, Première vidéo de l'année, un chouïa expérimentale : Comme c'est un style assez spécial, c'est difficile de savoir si c'est réussi ou pas. Qu'en pensez-vous ?
  5. C'est cool les gars, merci à tous pour vos commentaires, je ne m'attendais pas à d'aussi bonnes critiques . Si d'autres ont des avis négatifs, il ne faut pas hésiter non-plus à partager, ça peut permettre d'améliorer les prochaines prod. D'ailleurs Titof44, concernant ta remarque sur la chute, j'avais opté pour autre chose à la base mais mon co-réal voulais à tout prix finir comme ça. Après, je trouve que ça fonctionne pas trop mal comme ça, même si c'est vrai que c'est prévisible.
  6. Bonjour à tous, En gros, un pote m'a proposé de participer à un concours et comme le thème "parité homme - femme" me plaisait bien on a co-réalisé ce court : Outre le thème imposé, le temps max était d'une minute. Un thème qui parait simple mais pas si facile à traiter correctement. Qu'en pensez-vous ici ?
  7. Salut Zeronul, C'est vraiment le principe d'une démo, je présente mon travail sous une forme condensée, permettant à ceux qui auraient envie de bosser avec moi d'avoir une idée de mon style. Après à eux de voir si ça les intéresse ou pas.
  8. Salut Ciné7, Merci pour ton commentaire. Tu ne vas peut-être pas le croire, mais je n'y ai pas vraiment pensé, ahahah (sans blague). Je me suis concentré sur les images. Il faut dire également que la vidéo a été monté pour être intégrée sur un site où les infos pour me contacter sont présentent. Cela dit, après avoir lu ta réponse, j'ai ajouté tout de suite mon mail dans la description de la vidéo . Comme quoi, avoir des avis extérieurs est toujours utile.
  9. Salut à tous, Cela fait déjà pas mal de temps que je pratique l'audiovisuel et je viens de sortir ma première démo : montage de mes derniers travaux. C'est toujours difficile d'avoir du recule sur ce genre de chose. C'est pour ça que j'ai besoin de vos avis .
  10. Salut les gars, Mon dernier clip fait rapidement avant de quitter Lyon. J'aimerais avoir des avis car à vrai dire, je ne sais pas trop quoi en penser moi-même, ahahah... J'avais envie de faire quelques chose de triste, de quotidien, de narratif avec peu d'effets en postprod.
  11. Cette question me fait penser aux choix parfois difficile entre le 12-35 Lumix et le 12-40 Olympus dans la gamme d'objectif MFT (les deux ouvrant à 2.8). Comme objectif de base pour un GH4 par exemple, ces deux voix sont envisageables. L'avantage du Lumix c'est sa stabilisation et une bague de zoom plus fluide (je trouve). Mais chez Olympus, on a la possibilité de basculer la bague de mise au point en position entièrement manuelle avec échelle des distances et butées. Ce qui n'est pas inintéressant. Ok, on peut utiliser le peaking, le follow focus, le moniteur additionnel. Mais quand on est seul avec le boitier et dans des cas où le peaking nous parait peu précis, l'échelle des distances sauve le coup. Plus d'une fois, elle m'a permis de réussir rapidement des rattrapages de point. Quand à la butée c'est toujours un repère en plus qui peut nous aidé à être alaise en mise au point manuelle. En fait les intérêts du Inner Focus sont d'ordres purement technologiques. Ça permet d'optimiser la conception des optiques mais ça n'apporte rien quand tu veut juste faire ton rattrapage de point vite et bien en manuel. Après c'est aussi la discussion sur l'intérêt de la compacité d'un objectif. A mon sens un objectif trop compact et léger est une difficulté supplémentaire en mise au point manuelle. La prise en main et moins confortable et moins stable. D'ailleurs c'est exactement ce que j'ai ressenti avec le Lumix. On a plutôt une bonne prise en main mais l'Olympus, un peu plus gros et plus lourd s'avère plus confortable à manipuler. Cela dit, je pense que les deux se valent et c'est principalement une question de priorité.
  12. Bonjour à tous et merci pour vos avis ! Ciné7, il est clair que ce clip n'a aucune volonté moralisatrice. La mise en scène définit le groupe de fille comme étant peu fréquentable et en même temps se sont simplement des jeune qui se font plaisir sans réfléchir (comme ça arrive souvent). Je tiens à préciser que s'il s'agit bien d'un joint dans le scénario, nous n'avons pas réellement utilisé de drogue pour tourner cette séquence. Pas pour des raisons d'ordre moral ou légal mais pour des raisons évidentes d'efficacité (j'aime gardé mes acteurs en bon état ). C'est effectivement le nombre d'allumettes restantes dans la boite.
  13. Pour mon premier vrai clip de Rock, je suis parti sur un concept un peu particulier : Je compte sur vous pour me donner des avis, merci d'avance !
  14. Salut Thierry et Manu, - J'ai commencé par tester le 14mm 2.5 de Lumix. Chouette objectif mais vraiment trop compact à mon goût ce qui nous vaut une mise au point manuelle inconfortable. Je voulais d'ailleurs tout filmer avec (comme un petit défit) mais je me suis très vite lassé et un pote (présent par chance) m'a prêté son 12-40mm de chez Olympus. Je me suis rendu compte au montage que j'avais mis très peu de plans fait au 14mm. Du coup, un peu déçu dans la pratique par cette objectif sympa mais vraiment trop spécifique. - A 17 secondes, c'est effectivement un léger zoom avant fait en manuel. Pour moi le 12-40mm de Olympus a deux défauts : une bague de zoom un chouïa dure. Pas terrible pour les zooms en cours d'enregistrement. Et il n'est pas stabilisé (normal puisque chez Olympus il me semble que la stab est directement sur le boitier). - Sur ce tournage, j'ai testé l'AF continue pendant l'enregistrement. On m'en avait dit du bien et j'ai trouvé ça plutôt mauvais. C'est certes bien plus efficace que sur le 5D mark II dont j'ai l'habitude mais ça ne vaut clairement pas une caméra de reportage (caméra télé). Je pense que je n'utiliserai pas l'AF continu pour mes futurs tournages. (par contre Manu le zoom a bien été fait en mise au point manuelle car j'avais déjà constaté les soucis de l'AF) - Pour les réglages, j'étais bien en Ciné D tout sur "0" avec l'option "hautes lumières et ombres" sur "contraste plus bas". Sinon tout en manuel : WB/MF (sauf au début pour test)/ISO/exposition. - Concernant le "léger étalonnage", comme je voulais diffuser rapidement, je ne me suis pas suffisamment attardé sur cette étape. J'ai ajusté l'exposition et les noirs sur tous les plans (histoire d'avoir un truc pas trop pâlichon quand même). Et comme la balance des blancs, bien que discutable, était presque toujours du même ordre, j'ai corrigé la colorimétrie sur deux plans seulement. Le tout rapidement avec Colorista, directement sur le master (sans passer par le primaire et secondaire - ouais je sais c'est nul mais bon). De toutes façons, je ne suis pas super qualifié dans ce domaine que je bâcle trop souvent malheureusement.
×
×
  • Create New...