Jump to content

Ciné7

Membres
  • Content Count

    8135
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

A propos de Ciné7

  • Rank
    "Il ne s'agit pas de comprendre mais de croire"

Profile Information

  • Lieu
    Tours (pour l'instant)
  • Intérêts, passions
    Techniques du scénario - Cinéma français, italien, anglo-saxon, ... - Collection bandes originales de films - La France, le monde

Recent Profile Visitors

7296 profile views
  1. Bonjour, je vous avais présenté leur 1ère prestation en confinement : Drakensberg Boys Choir sévissant en Afrique du Sud. (J'avais d'ailleurs omis de préciser qu'ils sont également impliqués dans le rugby). Ils sont manifestement toujours confinés et viennent à peine de livrer leur hommage à Charlie Chaplin avec leur coeur tout plein de force et de talent (toujours mes stars !) :
  2. Salut crackers, pour encore mieux se rapprocher du conservatoire, ne toutefois pas oublier de dire chaque partie découpée de la phrase linéairement ("en ligne droite" disait le prof) et de ne "jouer" que la dernière syllabe (de ne l'appuyer pour commenter en voix off). Et ainsi que le précise Didier Sandre dans la vidéo prise en exemple dans la discussion sur namibie, déjà analyser la phrase pour d'abord la décomposer selon sa syntaxe (sujet, verbe, complément). Le prof signalait aussi des coupures imposées comme par exemple un "et" (le corbeau /et le renard). Chaque coupure sert à reprendre sa respiration (sert à inspirer pour expirer en disant la coupure suivante). Il conseillait même le yoga pour travailler sa respiration. (Anecdote : je lui ai demandé comment çà s'était passé avec Belmondo et il m'a répondu qu'il ne l'a jamais vu passer par la porte ).
  3. Merci MyPOV (même que Coppola en a fait son Johnny Fontaine dans le Parrain ). Mais respects avant tout, évidemment !
  4. Dans la rubrique Ma vidéo en ligne, un joli docu d'alpha "namibie" a notamment permis de soulever la question des commentaires dits en voix off mais jusqu'à évoquer un principe enseigné au conservatoire national d'art dramatique (et appris d'un professeur de théâtre, sociétaire de la Comédie Française qui avait partagé cette formation dans la même classe que Jean-Paul Belmondo, Annie Girardot, Jean-Pierre Marielle, Jean Rochefort, Françoise Fabian, Bruno Cremer, etc, etc, etc ...). Le principe (dit du phrasé) reste toutefois applicable par tous et un coach vocal l'explique en ce sens pour que vous puissiez en profiter si comme alpha, vous avez à commenter en voix off vos petits docus maison : Vous pourrez même vous dire que vous avez aussi un peu partagé les bancs de cette classe en quelque sorte ! Pour alpha, c'est depuis le cas avec sa voix off sur son chant du confinement
  5. Bonsoir Alpha, la réverbération ne nuit pas tant que çà à ton commentaire en voix off. On entend et comprend ! Tu as bien compris le principe et je me permets d'ailleurs d'ouvrir un sujet sur la question avec une vidéo de Jean Sommer un coach vocal qui ne demande pas d'atteindre le niveau d'enseignement du conservatoire national d'art dramatique mais l'explique beaucoup mieux que moi et plus simplement pour le rendre applicable par tous. Bravo aussi pour l'idée et ce que tu en as fait !
  6. (Pardon et merci Thierry P. J'étais encore Premium et ne distinguais pas les discussions réservées ou pas. Mais l'anecdote valait le coup d'être racontée à tous. Je subodore même que Jean-Pierre Marielle a fait sa petite esclandre un peu aussi en comédien devant le public de la queue si près de lui). Oui pour Guy Bedos ! :
  7. Salut Cyril, oui, ton fameux style dont on t'apprécie dedans et là, une vraie démo sachant mettre à l'honneur de bien beaux paysages. Un style digne !
  8. Le pistonné est mon 1er souvenir de film avec lui (Guy Bedos) avant la série de Yves Robert. A l'époque, on le connaissait surtout pour ses sketches avec Sophie Daumier. (Oui, on connaissait déjà Claude Berri avec le Vieil homme et l'enfant (Michel Simon) et je crois que le pistonné entre dans cette trilogie autobiographique débutée avec le (très bon) cinéma de papa. Oui MyPOV, perso, il m'est arrivé de me rendre à RENN productions pendant que le père tenait encore très bien la boutique (crum !) ... Une fois, j'ai même pris l'ascenseur avec Simone Renant et Philippe Nicaud ). Quant à Guy Bedos, sauf erreur, il n'a pas trop percé dans le cinéma. Jamais vu de spectacle mais aperçu seulement une fois sur un stand du salon du livre à Paris où il signait des dédicaces. (Je respecte la mémoire de Georges Géret vue sa carrière mais je dois avouer qu'il m'a fait un tour que je n'avais vraiment pas apprécié mais qui a heureusement été rattrapé par un autre acteur du même entourage de Jean Gabin. Le commandant Claude Piéplu était beaucoup plus sympa et il est dit qu'un témoin aurait surpris Jean-Pierre Marielle faire un scandale pour faire la queue dans un cinéma ).
  9. Et ceux auprès de qui il a débuté en étant pistonné : EDIT : perso, c'est ce maréchal des logis chef qui a joué au plus c... avec moi
  10. Bravo et merci. Jamais tenté mais en effet, tu es convaincant Tim va encore me dire que c'est à tant de secondes dans son clip mais le dvd de la Guerre des mondes, je me souviens que je l'avais acheté chez le marchand de journaux ( comme dirait NOEL).
  11. Salut Tim et MyPOV, Merci Tim pour Eyes wild schut à 33" mais comme je n'ai toujours pas vu le film, je n'ai pas pu identifier Tom Cruise devenu tout bleu (Pour l'anecdote, je me suis même demandé : "Mais qui c'est qui m'l'a filmé comme çà ?). MyPOV, perso, c'était les films en VHS dont je ne me souviens plus des prix à l'unité mais que c'était un événement quand on pouvait s'en payer un. Mon tout 1er film à domicile était donc Rio Bravo (on achète de ces trucs, des fois ). Après ce fussent les dvd jusqu'à ce qu'on les achète des clopinettes chez le marchand de journaux en allant chercher son magazine (et on achetait de ces trucs, des fois ). (Par contre, perso, pas geek pour un sou, le pc n'est pas mon support de prédilection pour voir un film, ... des courts à la rigueur mais encore jamais de longs)
  12. Merci Tim et salut MyPOV et NOEL ! Oui vu à 45" le combat de boxe dans le pub irlandais J'ai bien-sûr aussi repensé à Stanley Kubrick et Eyes wild shut mais que je n'ai pas vu. Outsiders is THE film sur la jeunesse. Universel, intemporel, pour chaque génération ! Même Stay gold chanté par Stevie Wonder sur la musique du papa, Carmine Coppola (oui parce que "restes de l'or" est la réplique clé du film).
  13. Salut Tim et titof, les films d'actions (du niveau de Tom Cruise) ne sont plus que les seuls à être encore dans le savoir faire technique du cinéma, dans le sens spectacle du terme (ben oui que c'est un commerce !) Avant Top gun (que j'ai pas vu car pas voulu voir), Coppola l'avait pris pour son 1er (petit) rôle dans Outsiders (mais on ne le voit que dans le director's cut dont j'ai le blu-ray). J'ai bien entraperçu le Dernier Samouraï (pour ceux qui douteraient qu'il est un grand acteur) mais par contre, rien vu de Horizons lointains dont le tournage lui a permis de rencontrer Nicole Kidman, sa future épouse (ou sa future divorcée selon la façon de comment on voit les choses avec cynisme ou sans ). Je reverrai tout çà dans tout ce méli-mélo super bien fait ou Rain Man et surtout Collateral n'ont pas été oubliés. Bravo Tim ! Un vrai savoir faire toi aussi !!!
  14. Ciné7

    namibie

    D'ailleurs de quoi vérifier le sérieux de mes sources. Attention d'abord ! Que soit un texte d'alpha ou de Montaigne, la problématique reste strictement la même (pas ce genre de jugement de valeurs avec moi, merci). C'est aussi pour un livre audio mais une voix off tout de même (ici LUE au micro) ! A 1'50", Didier Sandre explique et on voit bien qu'il a découpé les phrases du texte (par des traits) :
  15. Bravo à toi pour toute ton humilité
×
×
  • Create New...