Jump to content

Ciné7

CLUB PREMIUM
  • Content Count

    7818
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Ciné7

  1. Bonjour Cyril et toujours bravo, notamment déjà pour Cliffhanger mais aussi et surtout pour A street cat named Bob, une gamme de production d'un vrai intérêt ... d'autant car pas vu, que le film semble rendre justice aux rapports entre un chat (ou une chatte) avec les humains qu'ils apprivoisent et dressent. (Pas regardé pour Top gun mais c'est pas toi, c'est le film qui roule sur le rail de mon indifférence). Toujours est-il que tu es un vrai label pour les films voulus plus intelligents et subtils comme toi
  2. Bonsoir Thierry P., oui, c'est généralisé sauf à en effet préciser (pardon !) que l'autodidacte a beaucoup à apprendre de ce qu'il considère lui personnellement une vraie histoire. J'aime à encourager les autodidactes notamment en herbe à rester des plus vigilants sur les films qui les marquent plus que d'autres car ils peuvent dissimuler une forme de récit qui pourrait aussi leur appartenir. Me concernant, Cheval de guerre n'a pas été une révision intégrale qui a bouleversé mes acquis mais simplement un rappel (j'ai toutefois noté avoir singulièrement réagi à l'épisode des deux jeunes frères allemands fusillés (assassinés) et au rôle de Niels Arestrup au summum de l'interprétation. Je signale avoir eu la même formation que Steven Spielberg mais par formateur interposé qui avait suivi les mêmes cours à l'université Columbia. J'insiste d'ailleurs auprès des autodidactes en herbe que Steven Spielberg s'était associé à Georges Lucas son compagnon de cours pour se moquer ensemble de la technique de narration ainsi enseignée avec Indiana Jones, sous-entendu que c'est aussi un cours à ne pas sous-estimer ). De toutes façons, quoiqu'en dise, la base reste toujours strictement même et permet sa propre évolution (d'autodidacte).
  3. Je dois néanmoins ajouter que E.T. n'est pas moche et même qu'il su garder une beauté dans le regard et qui s'allume en rouge à un certain endroit pour rester jeune
  4. Salut vous, en fait, on risque de ressembler davantage à E.T. qu'à Elliot même quand on veut rester très jeune (en tous cas me concernant ). Cheval de guerre (de Steven Spielberg, donc) fait en effet partie de mes derniers cours de cinéma en date (à la télé) : C'est avec les vraies histoires que les autodidactes apprennent le mieux.
  5. Bonjour et donc joyeux Noël, Henry Thomas, l'enfant acteur connu pour son rôle d'Elliot a grandi (37 ans) mais n'a pu oublier surtout vue une petite visite en ce Noël : Un come back axé (que) sur la famille et moins convaincant que le petit chef d'oeuvre d'un jeune futur grand cinéaste et professeur pour autodidactes en herbe. Mignon quand-même pour l'occasion ! Mais les autodidactes qui ont su grandir en restant Elliot malgré l'inversion des ressemblances physiques ont depuis reçu le cadeau d'une révision avec Cheval de guerre. En fait, c'est pour un merci à une belle forme d'apprentissage, cette jolie fleur qui ne demande qu'éclore pour les toujours en herbe.
  6. Merci, c'est exactement cet article et donc effectivement plus une confusion qu'une méprise que le clip ait en effet été réalisé sur ce principe. A nouveau, joyeuses fêtes à tous et toutes. (pas si hors sujet que d'en venir aux contingences techniques et matérielles dans un bla bla bla d'un forum dédié pour. Cà fait même plaisir !)
  7. Oui omission (ou lapsus révélateur du sentiment que pour le making, on pourra tous aller se faire cuire un of ... d'où la coquille). Du même avis finalement en revisionnant, y a une grue mais ma méprise est aussi due au souvenir d'un drone objet d'un article de Magazinevidéo et dont on avait tous noté la qualité de ses mouvements cinéma (qui permettaient l'idée de se passer d'une grue). En effet, certainement un mix matériel !
  8. Bonsoir Thierry P., et moi qui croyait faire aussi plaisir aux droneurs du forum. Vérifié, pas de making en vue. Je me permets de m'associer pour Neda, Raheleh, Fatima et tout le peuple du grand pays à 4 lettres (à qui y en a qui font rien que de lui chercher la truc en 5 lettres).
  9. salut Cyril, je te conseillerais bien Jobs dans la vidéo (rubrique petites annonces) mais je pense que tu devrais d'abord contacter en MP Thierry P. ou Magazinevideo. "pro", c'est quelqu'un qui réussit à vivre de la même passion que toi (ce n'est pas une hiérarchie de talent). Oui merci je vais bien car même si le combat est rude (en exigences), j'ai admis que j'en ai toujours la force. C'est avec cette même force que je te souhaite toujours le meilleur !
  10. Tout à fait vrai (si elles répondaient aux critères commerciaux dont il a encore plus raison de passer outre).
  11. Très fan notamment du chant choral, il a fallu que Youtube me propose de quoi souhaiter à chacun et chacune de très heureuses fêtes (il est temps). Ce clip a déjà de quoi séduire pour son petit scénario mais moi qui ne parle pas trop anglais, j'ai pu traduire avec les sous-titres, des paroles forcément à transmettre et partager à tous et toutes sans exception autant ailleurs que sur le forum. Finalement une jolie carte de Noël des plus sincères !
  12. Bonsoir Tim et bravo même si c'est plus un clip (excellemment) mixé qu'un exercice de bande annonce (où lui, Cyril excelle dans la mise en valeur des acteurs zé actrices). Même si ce n'est pas le très regretté Patrick Swayze aux côtés de James Wood mais le non moins excellent Jeff Bridges. Perso, j'adore quand faut autant insister sur "excellent" sur une vidéo d'un excellent membre ! Heureuses fêtes à tous et à toi ! EDIT : Cyril devrait publier son annonce ailleurs sur le forum. Elle va se perdre si elle reste ici.
  13. Ceci dit, Leica fait d'excellentes optiques (Summilux) qu'on peut louer (et toujours pas acheter).
  14. Tout à fait et c'est seulement là qu'on se retrouve dans la réalité. De toutes façons, sur un 1er degré, du même avis que JFL (que je salue) : ce court est "excellent" (parce que si instructif que çà force même à une réaction au second degré ).
  15. Disons oui mais presque. Dans le sens où d'autres tables viendraient à la rescousse d'un échec sentimental. Il est vrai que j'étais resté sur cette scène hier soir sur Ciné+ : Toujours de la fiction mais inspirée de la vraie réalité (en me souvenant aussi que Claude Sautet m'a noté son amitié sur un mot et non pas qu'en me donnant le statut d'ami sur un réseau social).
  16. Thierry P., seulement en effet du second degré (sur cette fiction). Entre la réalité et son importance sur celle d'échanges limités aux réseaux sociaux isolé devant son ordi ou sur son smartphone. On en oublierait la réelle existence et le sort de la fille (autant que de chacun et chacune dans cette salle de resto). Ce serait au contraire très rassurant de pouvoir assister à une telle scène dans la réalité. Là, c'est une plus triste réalité qui est transposée et c'est justement ton article qui va nous en dire plus !
  17. A ce prix, je préfère une RED (où équivalent Sony, Panasonic ou Canon) ... Oui c'est vrai, je ne suis pas photographe et de toutes façons, mon smic a déjà du mal à être multiplié par 2. C'est surtout trop gentil
  18. Bonjour Thierry P. et Tim Laugen, vu ce petit court, l'article promet d'être très intéressant. Jamais assisté à çà dans un restaurant, ni même à la cantoche où certains machouillent en gardant les hublots fixés et les doigts collés sur leur smartphone. On a pourtant connu des échanges entre tables beaucoup plus sympas et rigolos. D'ailleurs, où est celle qui est au centre de cette conversation ? Où et que fait elle au même moment ? ... Elle n'est pas virtuelle ! (Perso, j'ai ce souvenir d'un vieux couple déjeunant ensemble un midi dans un relais routier en évitant de se regarder, le nez collé à leur assiette ou parfois faisant mine chacun de scruter autour d'eux pour éventuellement vérifier qu'ils étaient peut-être toujours ensemble et en vie. Moi, j'étais avec mon amour et de temps à autres, ils nous apercevaient et c'était notre unique intervention)
  19. Salut titof, difficile de ne pas remarquer avec ta série "coups de coeur", ton "petit" faible prononcé (et donc peut-être un talent encore caché même à toi-même) pour l'animation. Excellent scénario car toujours à la sauce britannique même irlandaise et l'exploit technique se caractérise par une intervention logicielle réduite à sa plus stricte limite et d'avoir fait plus fort que les studios Walt Disney de tout concevoir que sur un seul plan de travail sans plusieurs plaques de verres pour les arrière et avant plans. Attention titof, je crois bien que le petit oiseau s'est donc aussi glissé dans ton coup ou battement de coeur
  20. Salut filmacreation ! C'est moi qui suis en (re)construction et pour le cinéma et les ambitions aussi. Du coup et puisque te revoilà, tu restes dans mes contacts (Je t'informe par MP).
  21. Salut filmacreation et ravi de te revoir sur le forum (après tous tes déboires à Hollywood où je ne doute pas que tu es retourné avec la joie de retrouver Al Pacino et tous ses autographes à ta dulcinée). Salut NOEL !
  22. Bonsoir NOEL, juste pour rester sur le dilemme que nous pose JFL sans contester ton explication. C'est pour insister sur les distinctions. Une caméra (apn ou caméscope) qui se targue d'un menu en isos n'a pas la même finalité qu'une autre avec le gain comme seul menu (même pour celles qui disposeraient des 2 possibilités, ce serait pour deux religions différentes).
  23. C'est pas possible, c'est pas truqué ! (avec les surprises auxquelles on finit par s'habituer).
  24. Salut, bravo et merci homard, d'où vient ma confusion ? Personne ne nous le dira ... Mais je crois avoir ouïe un lien avec Nestor Almendros pour les scènes éclairées aux bougies de Barry Lyndon. Il y a que les directeurs photo racontent une foultitude de souvenirs de leur formation auprès d'un tel ou un tel qu'on mélange tout et tiens, à la prochaine révision, je demanderai à vérifier les bougies ! Salut aussi NOEL, si on trifouille le gain sur un apn ou un camescope, on ne fait que de la vidéo (dire qu'on monte à 25600 isos sert plus pour frimer que de dire + 24 db) (Source : tableau des correspondances de Loupiod ).
  25. Bonjour Loupiod et merci pour ces équivalences mais qui à l'usage, ne créent pas de lien entre le gain et les isos. Ce sont 2 approches différentes pour répondre à la question de JFL. Le gain relève de la vidéo et permet d'obtenir plus de lumière (jusqu'à vouloir pour certains restituer le jour en pleine nuit). L'e réglage en isos concerne la meilleure restitution de la lumière telle qu'elle se présente (et relève donc davantage de la photo ou du cinéma). EDIT : Pour Barry Lyndon, Nestor Almendros n'a pas pu jouer avec le gain, il a seulement demandé de rajouter une 2ème mèche aux bougies (la pellicule ayant un seul nombre d'asa ou iso mais même logique en numérique) :
×
×
  • Create New...