Jump to content

phocom

Membres
  • Content Count

    4
  • Joined

  • Last visited

About phocom

  • Rank
    Membre Nouvelle bobine

Profile Information

  • Lieu
    Paris
  1. Du 5 novembre au 5 décembre 2015, l’Espace photographique de l’Hôtel de Sauroy met à l’honneur le photographe Bernard Descamps. Cette grande exposition rassemble les séries emblématiques du photographe, réalisées notamment au cours de trente années de voyages à travers le monde, et ses nouvelles images transposant sa vision onirique. Près de quatre-vingt-dix images retracent plus de quarante ans de pratique photographique. Cette exposition s’accompagne d’un livre intitulé Où sont passés nos rêves ? publié aux Editions Filigranes et préfacé par Dominique A. Simultanément, Bernard Descamps exposera également dans deux galeries, dont une à Bruxelles. Vernissage en présence de Bernard Descamps le mercredi 4 novembre 2015 à partir de 18h30 avec la présentation du livre Où sont passés nos rêves ? aux Editions Filigranes préfacé par Dominique A * Café Images organisé par Gens d'Images le samedi 7 novembre 2015 à 10h30 suivi d'un cocktail. * Signature du livre Où sont passés nos rêves ? aux Editions Filigranes le jeudi 3 décembre 2015 à partir de 18h. www.bernarddescamps.fr Espace photographique de l’Hôtel de Sauroy 58, rue Charlot - 75003 Paris Du mardi au samedi de 14h à 19h et sur rendez-vous Entrée libre © Bernard Descamps
  2. Dans le cadre du Festival Nomade 2015, l’Espace Photographique de l’Hôtel de Sauroy présente du 8 au 14 juin 2015 l’exposition et le livre Ce qu’il reste du photographe Olivier Kurcz. Un festival court, une exposition courte pour présenter un travail qui parle d’instants, de riens, d’éphémère. Un rien, c’est déjà quelque chose ; ce sont ces riens qu’Olivier Kurcz s’applique à photographier de façon plus ou moins abstraite, ces traces laissées d’une manière ou d’une autre par un geste humain qu’il croise à un instant de leur processus de décomposition et qu’il va ordonner dans son cadre. Des lignes qui fuient, des masses qui bouchent l’horizon, des reflets qui se chevauchent, de la matière dans la lumière. Quelle que soit la direction du regard de l’auteur, il se heurte enfin à l’objet et laisse peu d’espace au spectateur pour s’échapper. Parfois des gens se croisent, au loin, chacun dans sa propre absence. Éphémères, la série Les petits dieux le sont aussi. L’auteur assemble les figures de son panthéon personnel à l’aide de galets et autres bois flottés ou végétaux usés par le vent et la mer. Il les photographie et les laisse disparaître... A partir des années 90, Olivier Kurcz entame avec ses compères de la Triplette Infernale une aventure éditoriale inspirée par GLM et Fata Morgana. Une vingtaine de titres fabriqués avec soin en très petite quantité se succèdent en librairie. Poésie, contes, essais, arts graphiques, les Éditions de la Triplette infernale se risquent sur de nombreux chemins. Parallèlement, une revue souterraine : LAPS, affranchie de tout conformisme, fait le bonheur d’une centaine de happy few, ralliés des plus divers horizons. Vernissage le mardi 9 juin à 18h– Espace Photographique de l’Hôtel de Sauroy avec la présentation du livre Ce qu’il reste aux Editions de La Triplette infernale en présence du photographe Soirée-signature du livre Ce qu’il reste aux Editions de la Triplette infernale le vendredi 12 juin à 19h Espace Photographique de l’Hôtel de Sauroy 58, rue Charlot, 75003 Paris Métro : Filles du calvaire / Temple Bus : 20 / 65 / 96 Du lundi au dimanche de 11 h à 19 h Nocturne le jeudi jusqu’à 21 h Entrée libre Retrouvez toutes les informations et le dossier de presse sur : www.izo-rp.com www.kurcz.fr www.mairie03.paris.fr/mairie03
  3. Bonjour à tous, coup de coeur pour deux photographes - Lise Gaudaire et Fanny Legros- qui exposeront salles des augustins à le blanc (36) 2 regard croisés, un documentaire l'autre poétique sur l'agriculture d'"aujourd'hui. c'est du 21 mars au 26 avril ! c'est à voir et du 18 avril au 28 juin la grosse expo de Laetitia donval avec un livre )) toutes les infos sur le site de l'assos nature humaine pour la photographie www.naturehumainephoto.fr, je trouve que cette assos fait un boulot super, de bonne expo, de bons livre et une résidence top pour les photographes ... moi j'y serai ! tchuss
  4. Bonjour à tous, Gros coup de cœur pour une expo et un livre photo à venir!! Israel Ariño est un photographe espagnol, présente sa prochaine expo très bientôt à Le Blanc (36) et j’ai feuilleté son dernier livre (qui sortira mi mai!!!) c'est juste sublime !!! et je vous le conseille grandement (fruit de sa résidence à Nature Humaine pour la photographie =super résidence, j’ai une copine qui l’a faite … l’équipe fait un super travail/expo+édition …) L'expo comptera une cinquantaine d’images !! moi … j’y cours !!
×
×
  • Create New...