Jump to content

Pallma

Membres
  • Content Count

    344
  • Joined

  • Last visited

A propos de Pallma

  • Rank
    Membre Très assidu

Profile Information

  • Lieu
    Limoges

Recent Profile Visitors

961 profile views
  1. Bonjour J'ai été pris par ta vidéo, et je n'ai pas fait attention au montage. Alors bravo !
  2. Bonjour BiffTannen, Je comprends ce que tu veux dire, par donner plus de la vie, plus d'âme, Il ne faut jamais oublier que lorsque l'on regarde quelque chose, l'image, constituée par les différents organes de la vision, à une stabilité parfaite. Sur une image sans mouvement, tu peux faire, sur un pied où un rail, un très, très léger travelling ou un très, très léger zoom, pour donner une certaine sensation. Par contre, à la main, une image vidéo légèrement tremblotante ne paraîtra jamais naturelle. Cordialement
  3. Bonsoir Bifftannen, Titof44, Ciné7 et NOEL, Très belle vidéo, De bonnes idées et un travail de réalisation superbe, surtout seul. Entraîner un spectateur dans ses délires ou dans une histoire surnaturelle est très difficile. Il faut l'amener tout doucement dans cette événement et que rien dans la succession d'images ne le perturbe et le fasse sortir de l'histoire dans laquelle tu cherches à l'amener. Dans ton scénario, il y a des petites choses qui cassent le déroulement.. Ex : Certaines images ne sont pas bien comprise à la première visi
  4. Bonsoir Jeremy-p, Pas mal du tout ! Il y a de l'idée. Pour améliorer, peut être descendre le volume de la musique pour que l'on comprenne mieux les paroles. Cela devrait appuyer davantage sur la solitude du personnage. Et la prochaine fois pour les plans fixes utiliser un pied. Bonne continuation. Cordialement
  5. Bonsoir à tous, Le documentaire est un exercice très difficile, Je rejoins les commentaires de NOEL et Ciné7. Attention aux successions de séquences (effets d’essuie-glace) Bel essai tout de même ! Cordialement
  6. Pallma

    Pallma

  7. Bonjour à tous, NOEL, ce qui m'a fait réagir : Rien ne remplacera tous les effets d'ombres et de lumières donnés par le soleil quand on cherche à obtenir de belles images.... surtout pour amplifier toutes les nuances subtiles d'une fleur. Désolé, NOEL, en photographie ou vidéo, le soleil pour amplifier les nuances subtiles est une idée fausse. Pour comprendre le résonnement : Je n'aime pas trop me donner en exemple, mais dans Parmi mes fleurs préférées, toutes les premières photos ont été prises à l'ombre (environ 18 000 lux soit 4,5 fois moins qu'au soleil) ou avec un ciel nuageux (envi
  8. Bonjour à tous, Désolé de te contredire NOEL, tous les photographes dignes de ce nom, savent que pour capter toutes les nuances d'une fleur, il faut être ou complètement à l'ombre ou sous un ciel gris. C'est une affirmation ! Au soleil, les trop forts contrastes et les saturations des couleurs sont catastrophiques et à éviter. Les problèmes de couleurs des fleurs de Gabcan viennent d'images souvent à contre jour, où le contraste est trop fort, il n'y a plus de nuances de couleurs. 0:13, 0:23, 0:29, Dans ce cas, c'est irrattrapable au post traitement. Bonne exposition : 0:33, 0:47, A : 0
  9. Bonsoir à tous, Réflexions avant d'avoir lu les commentaires de chacun, Film très bien réalisé, avec quelques invraisemblances qui ne sont pas très grave mais très courantes dans ce genre de film. Je trouve que ce film est gore, inutilement. L'idée que l'on se fait des choses est bien plus puissant que de les montrer. Les petites invraisemblances qui me font décrocher du film : Le présentateur TV, lit un texte sur son bureau ? Les dialogues : Tirez dans le tas, ou Les suspects sont au nombre de sept ( comment pouvaient il s'en rendre compte) ... 19:20 maquillage douteux ... La fin lais
  10. Bonjour et bienvenue Raiden, Je vais, tout de suite, regarder ta vidéo.
  11. Bonsoir à tous, dont Lafamily et ciné7, Je trouve relativement normal qu'un réalisateur est dans la tête un style de musique pour le film. Évidemment lorsque l'on s'adresse à un Ennio Morricone, il est peut être difficile de le dire ? Il doit certainement y avoir une grande différence de contrat entre la production et tel ou tel compositeur. Un film est un travail d'équipe où chacun à confiance en l'autre. Pour un étalonneur, avec ou sans indications sur le projet, je pense si il n'a pas confiance en lui et que si il n'est pas capable de ressentir, à travers le scénario, l'ambiance colori
  12. Bienvenue Alfred Nebout, Pour rencontrer des passionnés... tu vas en rencontrer !
  13. Bonjour à tous, Merci pour ces renseignements sur Resolve, Seulement le logiciel est en anglais et j'ai appris dernièrement que ces derniers avaient brûlés Jeanne d'Arc !
×
×
  • Create New...

Important Information

j'accepte les cookies de ce site