Aller au contenu

FCP

Membres
  • Compteur de contenus

    14
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de FCP

  • Rang
    Membre Nouvelle bobine

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Merci encore une fois pour ton aide et conseil
  2. Bonjour Ciné7, Excuse moi de te répondre en retard. Merci pour ces conseils et la bibliographie.
  3. Bonjour Ciné7, Je suis pas contre que tu me transmette les noms de livres que tu penses qui pourront m'être utile. J'ai déjà la dramaturgie de Yves Lavandier, j'ai aussi L'art de filmer: Apprendre (et transgresser) les règles de la composition cinématique de gustavo mercado. J'ai entendu dire que story de robert mckee était une référence mais il est indisponible à la vente ou alors j'ai vu des occasions à 150 euros. Si tu en as d'autres, je suis preneur et ce que tu dis sur la grammaire des regards m'intéresse également. Après je ne prétend pas être le prochain grand cinéaste mais j'ai envie de faire quelque chose qui me correspond et qui m'épanouit et si jamais je peux réussir sans même devenir un grand cinéaste, j'en serais très heureux
  4. Je vois ce que tu veux dire mais après t'inquiète pas. Après les personnages sont importants comme tu dis et il faut les construire en priorité et leur donner de l'épaisseur et de la dimension interne. Après quand je parlais de films de genre si tu prend un film comme la route de John Hillcoat, le contexte, l'ambiance et le fait d'être dans un monde post apocalyptique joue clairement sur les personnages et ils se retrouvent dans des situations extrême qui oblige à faire ressortir ce qui est bon ou pas bon dans chaque personnage. C'est comme ça que je vois le film de genre et ce n'est que ma vision comme un catalyseur qui va obligé de façon directe ou indirecte faire réagir les personnages en les poussant dans leurs retranchements. Je sais pas si je suis clair dans ce que j'essaie d'expliquer. Quand tu dis «Qui», tu parles bien du personnage et de ce qu'il est ?
  5. Bonjour, Excusez moi pas vous avoir répondu plus tôt mais j'avais pas mal de boulot en ce moment. Je vais donc répondre au deux derniers messages dans l'ordre. @Ciné7 Pour le premier court métrage, je ne me suis pas inspirer de ce téléfilm que tu as vu mais après c'est surtout au traitement que ça sera intéressant de voir les différences. Concernant le deuxième projet, j'aime les films de genre mais je ne ferais pas du genre pour faire du genre. Pour moi le film de genre, c'est souvent un prétexte pour mettre les personnages dans des situations peu communes, souvent dans une espèce de huis clos qui va faire ressortir les personnalités de chacun mais aussi de pouvoir mettre en perspectives l'être humain dans ce qu'il peut avoir de bons ou de mauvais sans bien sûr tomber dans un manichéisme que ça soit d'un côté ou de l'autre. J'espère avoir répondu à tes questions @titof44 Bonjour à toi et merci d'avoir pris le temps de regarder et d'émettre un commentaire. Concernant le jeu d'acteurs, tu es pas le premier à m'avoir fait la remarque, après ça vient aussi bien des acteurs, que de moi qui aurait peut être du un peu plus faire attention. Tu trouves que c'est un peu trop poussé pour tous les acteurs ? Alors pour ce qui l'utilisation du bokeh, il est surtout présent sur les gros plans et très gros plan. A aucun moment, j'ai essayé de suivre une mode, quand j'ai fais le découpage technique, j'ai toujours cherché à imaginer chaque plan pour voir celui qui serait le plus adéquate et il m'est apparu que pour rentre dans la psychologie du personnage et pour avoir cette ambiance ( thriller ici ), je devais avoir recours à ce type de plans là. Tu remarqueras d'ailleurs que pour 80 % de ces plans là, il se situe dans les deux scènes où il est chez lui et que par exemple lorsqu'il est à la soirée, il y a en a pas. Pour ce qui est des flashbacks, je conçois qu'il puisse être difficile à être bien identifiable vu que le seul élément qu'il peut amener à voir rapidement que c'est un flashback, c'est une colorimétrie différente entre le passé et le présent. J'ai voulu éviter le classique noir & blanc pour le passé et la couleur pour le présent, j'aurai pu mettre des flashs blancs, des virgules sonores ou des déformations en bords d'image mais j'ai pris le parti de pas les faire. Pour ce qui est des problème de scripts, tu as raison sauf sur celui à 14 min 17 où c'est voulu, d'ailleurs, tu remarquera que c'est parce qu'il bouge qu'il devient vers la fin de ce plan, il est net. Merci également sur tes compliments sur la réa, les images et le découpage technique, ça me fait plaisir. J'espère avoir répondu à tes questions et surtout, hésites pas à me le dire si ce n'était pas le cas.
  6. Je vais devoir y aller, je te remercie en tout cas de cette discussion fort intéressante
  7. Oui, au delà de l'histoire les personnages sont importants, d'ailleurs tarantino dit : "Dans 50 ans, on se souviendra peut être plus de mes films mais on se souviendra de mes personnages"
  8. Le prochain en mode amateur sera un thriller mais plus social, juste le petit pitch très court, c'est un homme qui s'est fait viré et il a perdu femme et enfant ( ils sont toujours vivant ), il a sombré dans la dépression et l'alcoolisme et un jour, il décide d'aller se venger et il retourne sur les lieux de son travail et prend tout le monde en otage. Et celui que j'aimerai faire produire en pro, sera un film plus intimiste sur un enfant de 17 ans qui a perdu sa mère jeune et depuis avec son père les relations sont froides et distantes. Il y a un lieu qui l'intrigue et qui pourrait lui apporter des réponses sur lui même et qui va changer sa vie profondément. Pour celui là, il y aura une part de fantastique dans l'histoire. Et pour les deux, j'ai déjà la fin de l'histoire.
  9. Oui, c'est aussi d'avoir réussi à synthétiser ce que j'ai appris précédemment même si c'est pas parfait, je sens que c'est sur la bonne voie. Pour la liste, tu me parles lorsque j'écrivais le scénario ? En ce qui concerne le thème dont il parle dans lawrence d'arabie, je vois ( je peux me tromper ) ce qu'il veut dire et ce qui est marrant, c'est que je suis en train de commencer mon nouveau court métrage et j'en suis à l'étape de faire les fiches perso et ce qu'il dit fait écho à ce que j'ai pensé quand j'ai écris mon personnage du prochain court métrage
  10. Merci pour le lien, j'ai été le voir et c'est intéressant ce qu'il dit
  11. Merci, ça fait toujours plaisir d'entendre ça. En tout cas, je sens qu'avec ce court métrage même si il a des défauts, je sens que j'ai franchis un pallier ( je saurais pas expliquer dans quoi exactement, c'est un ressentiment interne que j'arrive pas encore à bien identifier ) Je conçois que la salle n'est plus aussi primordiale qu'avant mais je trouve qu'il y a toujours une magie au cinéma qu'on a pas chez soi. Pour ce qui est de passer par une boîte de prod, c'est surtout pour avoir quelque chose de plus abouti car je serais pas contre de travailler avec un directeur photo et une équipe pro mais je suis patient et je continuerai en attendant à tourner en amateur car ça fait toujours de l'expérience à prendre et au fur et à mesure j'arriverai à avoir des courts métrages de plus en plus qualitatif.
  12. Oui, c'est vrai pour la référence mais tu vas peut être trouver ça bête mais je n'y tout simplement pas penser au moment de l'écriture et vu que quand tu tournes en amateur, tu dois gérer plusieurs postes ( sur celui là, j'ai écris le scénario, j'ai fais le découpage technique, j'ai organisé tout le tournage, j'ai réalisé, j'ai cadré, j'ai fais la lumière, le montage, l'étalonnage ). Après je dis pas ça pour me jeter des fleurs loin de là mais ça peut expliquer que je n'ai pas pu y penser tout simplement. Mais ta remarque est très bonne, elle reste dans un coin de ma tête, il faut laisser le temps de mûrir et de décantée ( comme une idée ) pour qu'elle soit complètement intégrée. Et j'adore ce genre de remarque sur les détails car pour moi, ceux sont tous ces détails mis bout à bout qui fond qu'un film est réussi. Alors à la base c'était pas des photos mais plutôt des dossiers et des éléments d'enquêtes plus complet qu'il aurait retrouver dans son ordi mais le problème, c'est que ça faisait écho à la scène où il va voir Vincent dans la maison de campagne et qu'il découvrait par hasard des éléments troublants. Le problème que j'ai eu c'est que la config de la pièce que j'avais imaginé et qui existait à la base lorsque j'écrivais le scénario, et beh, cette pièce là, je ne l'ai plus eu donc j'ai du prendre un autre endroit qui est celui que tu as vu dans le court métrage. Alors que dans le premier lieu, ça pouvait paraître naturel du fait de la configuration de la pièce, là ça ne paraissait plus naturel et de ce fait là ne faisait plus corps avec le reste de l'histoire. Donc voilà pourquoi, j'ai du choisir les photos et je le conçois que ça soit la solution de facilité. Effectivement, tu as bien senti la chose concernant mes ambitions. Je me suis pris cette année pour écrire deux scénarios : - un que je vais réaliser dans les mêmes conditions que celui ci - un autre que je vais essayer de faire produire La question pourrait pourquoi ne pas faire produire les deux prochains car entre le moment où tu as finis d'écrire ton scénario et le nombreux retours chez les producteurs, le temps de trouver les financements, il peut s'écouler plus d'une années et j'ai besoin de réaliser, c'est pour ça que je vais en faire un en amateur qui permettra d'encore progresser. Je n'ai pas 41 ans, j'en ai 34 Tes remarques sont les bienvenues quelque soit les conditions
  13. Bonsoir Noel et Ciné 7, merci à vous d'avoir pris du temps de regarder le court métrage et d'avoir émis une critique. Je vais répondre d'abord à Noel et ensuite à Ciné 7. @NOEL Concernant l'enchainement des scènes, c'était voulu dès le départ et de ce point de vue à deux ou trois exceptions près au montage, j'ai gardé cette structure çar j'ai voulu aller jusqu'au bout de ce que j'avais pensé en amont, car ma volonté était de faire quelque chose où les gens comprenne en gros sans forcément tout leur amener sur un plateaux. Et c'est pas le plus facile d'être dans cet entre deux. Après j'ai pris un "risque" ( parce qu'il y a plus risquer que ça dans la vie ) et même si il y a des défauts, je regrette pas car avec ta critique ainsi que celle de ciné 7, ainsi que d'autres personnes, ça m'a permis d'y voir plus clair et de progresser. Pour le déroulement, je comprends et c'est vrai que les scènes de flashbacks ne sont pas forcément explicites, je le conçois même si entre les scènes de présent et celles du passé, les étalonnages sont différents, après j'ai voulu éviter le classique noir&blanc pour les flashbacks et la couleur pour le présent. J'aurais pu mettre un effet de cotton ou de déformation bord cadre dans les flash-backs mais ça peu vite faire kitch ce genre d'effet. J'aurais pu également mettre une virgule sonore lors des arrivées des flashbacks. Après je pense que tu as compris en gros mais qu'il te manque des détails pour comprendre l'ensemble de l'histoire. Voilà, je sais pas si j'ai répondu à tes interrogations si tel, n'était pas le cas, hésites pas à me le faire savoir. @Ciné7 Concernant le son, je suis d'accord avec toi, par contre il y avait pas de stagiaires, tout le monde était bénévoles et c'est vrai que l'asso où je suis, le son pêche encore un peu. Tu dis qu'il y a quelques maladresses de scénario, est ce que tu pourrais m'en donner un ou deux exemples où tu penses qu'il y a eu quelques maladresses et comment j'aurai pu les éviter ( si ça demande trop de travail, je comprendrais que tu veuilles pas y répondre ) Pour la structure interne plus solide, je vois ce que tu veux dire mais par dimension, j'ai une idée de ce que tu penses vouloir dire mais je suis pas sûr si elle correspond à ce que tu penses et c'est vrai que je serais curieux de savoir ce que tu entends par là. J'accepte toutes les critiques et je considère qu'à partir du moment où tu fais quelque chose de public, on se doit d'accepter les critiques quelles soient bonnes ou mauvaises. J'espère avoir aussi répondu à tes interrogations ou remarques. Et comme plus haut, si ça n'était pas le cas, hésites pas à me le faire savoir
  14. Bonjour à tous, Je suis nouveau sur ce forum et j'ai vu qu'on pouvait y poster sa vidéo. C'est ce que j'ai décidé de faire. Je vous présente mon nouveau court métrage que j'ai tourné au mois de septembre. Je l'ai tourné en mode amateur. N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, je suis preneur de toutes critiques quelles soient positives ou négatives Voici le synopsis : Le lieutenant Paul Siorac se réveille en pleine nuit amnésique de son passé. Sur son portable, il voit un message datant de deux jours d'un certains Vincent qui lui dit de venir. Pendant ce temps, un mystérieux personnage nommé Alméric est à la recherche de Paul et Vincent pour une histoire de drogues. Au fur et à mesure que la mémoire du lieutenant Paul Siorac va revenir, celui-ci va découvrir que leurs destins sont étroitement liés. Voici le court-métrage
×