Jump to content

Comemich

Membres
  • Content Count

    58
  • Joined

  • Last visited

A propos de Comemich

  • Rank
    Membre Christophe Colomb

Profile Information

  • Lieu
    Carantec (Finistère)
  • Intérêts, passions
    Vidéo, musique

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Je voulais simplement discuter de l'opportunité, pour un vidéaste amateur comme moi, de recourir à certains logiciels payants. Mais je constate que ça n'est pas possible d'avoir un débat là dessus et que c'est tabou. Pardonnez moi de vous avoir dérangés. Je vous laisse tranquille dorénavant.
  2. Si quelqu'un cherche un logiciel de montage gratuit ou pas cher, il n'a pas besoin de moi pour le trouver. Sur le net, les moteurs de recherche sont très efficaces et très simples à utiliser. Sur MAGAZINEVIDEO on trouve des choses aussi, même s'il est fait la part belle aux leaders du marché. Si je défend un produit particulier, on va me soupçonner de travailler pour quelqu'un. Je vous vois venir ! Ce qui m'a fait réagir, c'est ce message à propos de FCPX Pour préciser mon point de vue sur le sujet, je rappelle que la qualité d'un montage dépend d'abord du monteur. Ce ne sont pas les outils qui sont créatifs, ce sont ceux qui s'en servent. L'abus d'effets, de transitions, de bidouilles géniales servent souvent à masquer la pauvreté du contenu. La sobriété est une vertu. Quand la chronologie, la narration, le rythme, sont maitrisés, les trucs spéciaux n'ont de sens que s'ils apportent quelque chose au contenu. S'en servir pour des raisons esthétiques afin de corriger la médiocrité des rushs n'est pas une solution. Les fonctions de base que l'on retrouve sur tous les logiciels, suffisent à faire un bon montage vidéo. Ce que je déplore, c'est qu'en lisant les forums, on a l'impression du contraire. Si tu ne mets pas des centaines d'euros sur la table, tu ne peux pas libérer ta créativité ! Et bien SI
  3. Tu as parfaitement raison. Certains logiciels gratuits permettent de faire des choses très satisfaisantes. Mon commentaire visait à dire que le rapport qualité/prix des produits qui se prétendent professionnels est déconcertant et que leurs interfaces sont mal conçues. Mais quand tu as cassé ta tirelire pour acheter une de ces merveilles, tu n'as pas envie de reconnaitre que c'est une arnaque. Un truc pas cher, c'est forcément moins bien, même si ça répond à tes besoins et que c'est plus facile à utiliser. Je ne considère pas les victimes comme des crétins. D'ailleurs, j'en fait partie. On ne fait pas forcément mieux avec FCPX ou ses concurrents, mais qu'est ce qu'on perd comme temps à essayer de comprendre la marche à suivre !
  4. J'ai essayé plusieurs logiciels de montage qui m'ont plus ou moins déçu. Plus c'est compliqué et plus je perd de temps à faire des choses simples. Plus c'est cher, et plus ça fait PRO, mais moins c'est adapté à mon utilisation. Certains leaders du marché cultivent leur réputation et mettent en avant leur expérience. A partir de produits de conception ancienne, ils ajoutent des nouveautés qui font vendre. Mais leurs interfaces deviennent des usines à gaz et la logique d'emploi est à géométrie variable. Pour ne pas dérouter leurs fidèles clients, les développeurs ne remettent jamais à plat la structure de leurs produits. Plus ils utilisent un langage ésotérique et plus ça fait sérieux. Plus il y a d'icones et plus ça fait riche. En évoquant des notions abstraites, ils brouillent inutilement la marche à suivre. J'ai trouvé par hasard un système de montage à 40€ qui propose toutes les fonctionnalités dont j'ai besoin et c'est très facile de s'en servir sans tutoriel ni stage. Je ne vous dirai pas son nom car mon but n'est pas de faire de la pub. Mais je dispose de toutes les fonctions habituelles d'un montage classique. Il permet même de synchroniser un tournage en multi-caméras sans se prendre la tête. Le stabilisateur numérique est bluffant d'efficacité. J'apprécie un large choix de transitions et d'effets, la possibilité de faire du recadrage, des mouvements de zoom et même des panoramiques fluides en post-production. Tout ça est d'une simplicité enfantine. Le mixage de l'audio est assez simple aussi, et il est proposé un mixage automatique très satisfaisant. L'interface,claire, est en français et n'abuse pas des termes techniques .
  5. J'ai voulu créer un nouveau montage vidéo. Le problème est que j'ai remarqué que je n'ai plus de transition. J'ai juste les effets de texte. Mais toutes les autres transitions du montage ont disparu. Que dois je faire pour tout récupérer ? Raiponce: Jeux cèpes à caisse queue tas comme logis ciel de m'ont âge.
  6. Je comprend bien ce que tu souhaites. Mais je ne vois pas l'intérêt de conserver un lien avec une vidéo supprimée et qui ne sera pas restaurée sur Youtube (c'est impossible). Mais il faut relativiser. On n'est pas nombreux à suivre cette discussion depuis le début. Le but est de recueillir l'avis des spectateurs et de s'en servir pour améliorer la création. Une fois qu'on a fait ça, il n'y a plus beaucoup d'intérêt à revenir au départ pour reprendre la discussion. Il serait intéressant, par contre de discuter sur la démarche qui consiste à associer les membres du forum au processus de réalisation. On pourrait imaginer un travail collectif à partir d'une proposition initiale évolutive.
  7. Ce qui me gène dans les clips musicaux, c'est que l'attention est constamment détournée de la musique. Sous prétexte d'illustrer et de créer une ambiance, on abreuve le spectateur de contenus visuels pour capter et maintenir l'attention. Dans certains cas, la médiocrité de la musique justifie une débauche d'effets visuels. Mais il y a des musiques qui se suffisent à elles mêmes, et pour lesquelles, il vaut mieux laisser l'auditeur focaliser lui même son attention.
  8. Tu as raison. Mais j'étais confronté à un problème de confusion de certains participants (comme le message de Thierry P. ). On ne savait plus de quelle vidéo il était question. Je m'expliquais sur les choix que j'avais fait dans la nouvelle version et on me répondait sur l'ancienne. Pour que les choses soient plus claires, je n'ai laissé que la vidéo définitive. Mais je vais mettre un nota à la place des liens rompus. Excusez moi
  9. Merci YANIK. C'est vrai qu'on ne parle plus beaucoup avec l'accent breton depuis que tout le monde adopte l'accent des animateurs de la télé. Mais c'est facile de s'y remettre. La langue, la littérature, la musique et la danse font encore partie d'une culture vivante. La crise sanitaire actuelle ne facilite pas les pratiques culturelles, mais il y a encore beaucoup de bretons qui aiment les traditions populaires de nos ancêtres. J'ai réfléchi aux remarques qui m'ont été faites dans ce forum. J'ai fait un nouveau montage de la vidéo "Les Touristes (3)". C'est la version définitive. NOTA: J'ai supprimé les deux premières versions pour éviter toute confusion
  10. En relisant le commentaire de Thierry P. je me suis rendu compte qu'on ne parle pas tous de la même vidéo. Son commentaire porte sur la première version et non sur le remake "Les Touristes (2)". Mais ça ne change rien sur le fond. Ses remarques sont pertinentes aussi concernant la version modifiée. En fin de compte, je vais devoir faire une version 3 .
  11. Merci beaucoup pour ce commentaire constructif. Décidément, j'ai tord de m'obstiner à "vendre" ma séquence marché. La parenthèse "produits locaux" ne rentre pas dans le style d'ensemble. C'est du documentaire cucul qui tranche avec le reste. Comme dans un sketch comique, le spectateur n'éclate pas de rire en permanence. Les comédiens savent bien qu'il faut rythmer leurs effets humoristiques sur scène. J'avais des doutes sur la forme à adopter. Mais je me disais qu'en faisant confiance au sens critique du spectateur, cette alternance entre parodie et description, allait être évidente. Je pensais que faire du second degré en permanence risquait d'être lourd. C'est intéressant que tu me donnes une autre façon de voir ça. Quand on réalise une vidéo, on se focalise sur son intention et on a l'impression que ça va être compris. Mais on s'aperçoit parfois que le spectateur a une autre perception de ce qu'on a produit. Au départ, mon idée, c'était de prendre le discours convenu des professionnels du tourisme et de mettre ce propos en contradiction avec les images pour faire un effet comique. Je me demande ce que ça ferait, si la voix off disait: "Le tourisme est la seule activité économique. L'agriculture ne produit pas de légumes et l'ostréiculture ne fournit pas d'huitres". C'est une idée à creuser !
  12. Jésus descendant du ciel par hélicoptère, la scène mériterait de figurer dans un film de Fellini.
  13. C'est vraiment bien maitrisé. Ce qui m'a le plus intéressé, c'est la façon de s'affranchir des règles. "Tu nous filmes là ?" ou "Je fais des essais de photo la nuit" etc... Il y a tous les stéréotypes de ce genre de cinéma mais avec de la distanciation. Du coup, ça me fait rire autant que ça me fait peur. C'est du grand art. Chapeau.
  14. Belle maitrise des effets spéciaux. Je n'ai pas bien compris ce que ça raconte. Du coup, je relâche mon attention avant la fin. C'est marrant ce que tu fais avec FCPX et After Effects. Comme dans la plupart des clips musicaux, si la musique ne suffit pas pour capter et maintenir l'attention, il faut des images surprenantes. Certains font dans le sexe ou la violence, d'autres recourent au bizarre. Mais c'est un genre où il est difficile d'être original et créatif. Le sujet est un peu bateau mais tu t'en sort bien.
  15. Je te comprend et je remercie tous ceux qui participent à cette discussion. Je tiens compte de ce qu'on m'écris pour essayer de m'améliorer. C'est d'ailleurs pour ça que j'ai repris tout depuis le début. J'ai fait une version 2. C'est très enrichissant de comprendre comment les spectateurs réagissent devant ce que je fais. Mais je ne suis pas forcément d'accord avec tout ce qu'on me conseille. Quand j'ai le sentiment de ne pas être compris, c'est que je me suis sans doute mal exprimé. J'ai peut être fait de mauvais choix. Il faut que je revoie ma façon de procéder. Mais quand on me suggère de faire autre chose qui n'a rien à voir avec mon projet, je ne marche pas. Comprend moi: Je n'ai rien contre un vol de drone dans les gorges de Corrèze maritime. Ils y en a qui font ça très bien. Mais tout le monde n'est pas obligé de faire ça.
×
×
  • Create New...