Jump to content

chlions

Membre
  • Content Count

    18
  • Joined

  • Last visited

    Never

A propos de chlions

  • Rank
    Membre Nouvelle bobine

Profile Information

  • Lieu
    GRENOBLE
  1. et hop un grenoblois dans la place! Signes est probablement mon préféré de sa filmo avec Incassable. je n'ai pu savourer 6ème sens, on m'avait dit la fin. meme si une 2ème vision passera toujours mieux que pour The Village, il est vrai,ce film est muni de très grosses ficelles. J'ai tout de même trouvé ce dernier assez magistral dans son contenu. Alors voilà pour le classement dans le désordre, maintenant la quete du sens. En excluant le "comment" de ces films (quoi que pas totalement car il y a ici des cadors en analyse filmique!on pourrait parler poésie, cadrage, rythme et mise en place du suspens, musique...) , quel est votre point de vue au niveau des seconds niveaux de lecture que l'on peut en faire: la quete du père, la critique sur le comportement du patriarche? J'ai vu le Village comme un micro "USA" ou les dirigeants entretiennent la peur (monstres des bois ou armes de destructions massives, memes frayeurs aveugles, patriot act à la clé), j'ai vu Signes comme le 1er film post 11/9 où face à la terreur et l'inconnu, le chef de la maison isolée (aux couleurs du drapeau US) s'interroge et voit son "leadership" malmené. la croyance en Dieu, la croyance en l’Homme, ses grandes peurs concernant l’inconnu, l’être différent, d’une autre peau et bien sur la foi. Shyamalan fait des films de genre qui n'en sont pas seulement, en cela il a tout compris au cinéma de genre. Il use des ressorts et des clichés pop culturels (fantomes, super-heros, monstres, E.T) pour définir les thèmes propres à notre époque, et surtout vis à vis du pays qui l'a accueuilli. John Carpenter faisait cela aussi, avec il est vrai beaucoup plus de virulence. ("They Live", en point culminant). Qu'en pensez-vous?
×
×
  • Create New...