Aller au contenu

smoothless

Membres
  • Compteur de contenus

    13
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de smoothless

  • Rang
    Membre Nouvelle bobine

Contact Methods

  • MSN
    marty666_74@msn.com
  • URL de votre site (si existant)
    http://www.smoothless.com
  • ICQ
    0
  1. smoothless

    VDS Panasonic DVX100 B

    Bonjour, Je vends la Panasonic DVX 100 B, achetée neuve l'année dernière pour tourner moins de 10 heures de rushes, elle n'a jamais servi à numériser. Autrement dit, parfait état ! Payable en 3 fois sans frais. Prix à débattre en privé: 06 10 88 29 06 smoothless@voila.fr
  2. smoothless

    Indemne [panasonic nvgs500]

    Salut Pyro ! Avant de continuer, je tiens à dire que je comprends parfaitement que l'on passe à côté de l'histoire. Mais je maintiens que cela n'a rien à voir avec la manière dont la scène finale a été tournée. Elle est explicite, le canon est pointé vers la jambe. Merci pour ta vision de la scène, je disposais en effet d'un tel plan (face au mec, en contre plongée) et je n'ai pas jugé bon de le mettre. Si tu veux mon avis, ça ne collait pas, et mon co-monteur pourra confirmer. Il y a un truc dans cette manière d'appuyer les choses, qui ne me plasait pas et qui détonait avec le film... Après, par contre, ce détail de mise en scène mis de côté, il est logique de penser que le bonhomme se suicide si on est passé à côté du reste des révélations. Forcément, si dès le départ on ne voit pas où cela peut nous mener, la fin peut laisser perplexe! Pourquoi se tirer dessus si ce n'est pour se suicider? Donc je comprends vos réactions, même si la revision permet de remettre les choses à leur place. Pareil pour la jambe du vieux, j'ai bien conscience que le plan est trop court sur la jambe de métal... sorry... Petit souci au montage qui ne nous permettait pas d'étirer le plan. Merci pour ta dernière remarque, tu fais passer ton ressenti sous le coup de ta propre subjectivité et j'apprécie. Car si certains passent à côté de l'histoire ou sont rébutés par la violence du film, d'autres comprennent à la première ou seconde vision et prennent ça avec un certain recul. Pour ma part, le film est ce qu'il est, réalisé avant tout pour sa forme et le plaisir que cela pouvait nous procurer sur le tournage.
  3. smoothless

    Indemne [panasonic nvgs500]

    Tu as raison. Cela dit, pour la question du suicide, tu avoueras qu'il est difficile de faire plus explicite. A ce titre, je ne vois toujours pas où se trouve le gars "par terre".
  4. smoothless

    Indemne [panasonic nvgs500]

    Le personnage à terre? Où ça? Il se met de gros morceaux de tissu dans la bouche pour faire passer la douleur ("mords ça fils" - starship troopers, oops dsl), je ne crois pas qu'un suicide demande autant de précautions, surtout après avoir effacé les empreintes de l'arme etc... Bref. Le fusil en main oui, le canon pointé vers la cuisse, je crois que c'est bien explicite... Je n'ai pas montré le coup de feu, l'entendre est amplement suffisant. Mais faut m'expliquer comment on peut en conclure à un suicide. j'admets que bcp de passages ne sont pas clairs, mais là...
  5. smoothless

    Indemne [panasonic nvgs500]

    Salut Telemac, merci de laisser ta trace ici. Ok pour les caméras instables, c'est souvent un style cache misère pour se donner un genre. Pour autant, même si j'assume ce style, je n'ai pas fait que ça. Il y a quelques plans fixes lorsque cela se prête à la scène. Tout est une question de point de vue, et s'adapter à ce que l'on filme me paraît normal. Après je respecte tes goûts, bien entendu. Possible! Plusieurs passages indiquent clairement que le mec se retrouve en dehors de la réalité après cet accident. Certains comprendront qu'il a pété un plomb, d'autres qu'il veut supprimer un témoin. Cela dit, cette scène est assez critique, et n'a pas été exploitée à son maximum. Ma direction d'acteurs est pour le moins baclée lors de cette scène, que l'on a tournée sous un aspect comique malvenu. Merci le montage. Le lien est pourtant suffisamment clair. Même si on n'a pas de certirude avant la fin, rien n'empêche de spéculer. Y'a t-il un lien? Est-ce une fausse piste? Est-ce une double temporalité? Les deux en même temps? Il découvre une douille et l'exhibe, exactement comme le barbu quelques secondes plus tard dans la grange. Les deux histoires se rejoignent encore, même si pour le coup ce n'est pas assez appuyé. Ben si, dans sa chambre, tu le dis juste après. Pour se rasseoir et dévoiler sa jambe de métal. Pourquoi se poser la question? Il est condamné à revivre ce moment toute sa vie. Pour vous suicider vous trouvez normal de vous tirer dans la jambe? Il y a plus efficace. Les réponses sont là pourtant. Milieu du film, les deux temporalités se rejoignent, elles ne se dévoileront qu'à la fin. Le vieux à une jambe de métal, le jeune se tire dans la jambe. J'espère que cela répond à ta question. Pas explicite pour un sou le scenar? Certes, mais je préfère ça à une orgie d'effets de style pour bien appuyer les révélations. Sans compter que ça n'empêche pas certains de comprendre du premier coup. Très bien je respecte ça. Pour autant, la violence pour la violence ne m'interesse pas. Ici, rien n'est gratuit, sauf le côté show, assumé autant que possible. Pour conclure sur ça, et parceque ça ne me plaît pas de rentrer en détails dans un film qui ne véhicule ni message, ni morale, ni fond, je dirais que l'aspect le plus important est certes l'action, car c'est quelque chose qui me plaît. Et tant pis si cela cible les spectateurs de MTV !
  6. smoothless

    Indemne [panasonic nvgs500]

    Le prends pas comme ça ! Il n'y a pas de polémique, et de plus, tu te doutes bien que des phrases comme "franchement ça m'inquiète", bien vagues comme il faut, vont susciter une réaction de ma part nope? Mais tu as raison, tuons le débat dans l'oeuf et laissons les gens s'exprimer, qu'ils aiment ou non le film.
  7. smoothless

    Indemne [panasonic nvgs500]

    Réfléchi? Non. Tu as là le film réalisé au feeling par excellence. Par contre, à moins de tout prendre au premier degré, je ne vois pas en quoi c'est inquiétant.
  8. smoothless

    Indemne [panasonic nvgs500]

    Certains savent se remettre en question. Cette remarque ne t'est pas adressée directement, loin de moi l'envie de prendre ton post comme de la provoc'. je parle pour bcp de videastes amateurs, qui prennent mal toute critique. Ce n'est pas mon cas, je te l'assure, mais il est vrai que j'ai un penchant pour la discussion, et ce que tu dis mérite d'être développé! Oui il s'agit du making-of d'Un peu de toi. Un making-of strictement technique qui ne dévoile en rien son scenario, donc impossible de le replacer dans son contexte. Normal que l'auteur s'attarde sur la partie du tournage qui lui a demandé le plus de temps, celle qui a engendré le plus d'anecdotes, le plus de préparation, pour au final ne pas figurer dans le film. Bref, quand je parlais de tout mettre dans le même panier... Ok avec toi pour le côté malsain de bcp de films, notamment les films de genre français. Ce n'est absolument pas ma tasse de thé, mais pour autant certaines personnes te diront que c'est un style, qu'il faut de tout, et que si pour toi et moi ce sont des films qui se ressemblent tous, ce n'est pas le cas pour eux. Il peut s'agir d'une mode, d'une envie de faire un cinéma de genre à la française, on peut trouver ça raté et redondant: peu importe. Pour moi ça revient à dire que tous les albums de Marilyn Manson se ressemblent parcequ'on n'aime pas le bonhomme. Ou que tous les albums de rap se ressemblent parcequ'on n'aime pas spécialement cette musique. Même si je ne suis pas sur de comprendre le sens profond de cette remarque, j'espère qu'il y a davantage à tirer d'Indemne que d'une video tournée avec les pieds un soir de cuite. Oui aucun rapport, même si je vois où tu veux en venir. J'avais la volonté de faire un film d'action, purement "show". De cela s'est dégagé une violence assez malsaine, non contrôlée et donc excessive. Soit. C'est la différence avec Le bonheur est en promo, qui veut réellement faire passer un message par le biais de la violence. A ce titre, Armz m'a peut être livré la plus belle critique que je pouvais espérer sur Indemne. Non je ne suis pas gonflé. Indemne est un film d'action, c'est moi qui le dis. Le côté show du film est poussé à son paroxysme: même si les bastons se veulent réalistes, les combats restent abusés! Pareil pour la séquence où les deux rechargent le plus vite possible: c'est du show pur et simple, très appuyé. Et que dire de l'explosion dans la grange, qui propulse le barbu contre le mur? Tu sais j'ai vu bien des films d'action être interdits aux moins de 12 ans... Action rime bien souvent avec ultra violence. Pourquoi parler de vacuité du scénario alors que tu dis toi même que tu ne l'as pas compris? Pourquoi parler de dialogues alors que le film s'en passe sans aucun problème? Je peux largement admettre que le film est un pretexte à faire de l'action pour de l'action, pour autant le scenario est là, aussi cliché soit-il. J'ai pris sur moi de faire un court métrage d'action, donc saturé de scènes de baston et d'explosions... Soit. A partir de là, le scenario sera forcément pretexte. Et tu ne pourras pas dire le contraire, car tu ne trouveras pas de court métrage de moins de dix minutes, faisant la part belle à la baston brute, dont le scenario ne soit pas un gros pretexte. C'est un triste constat, pourtant j'ai eu beau creuser la question en tous sens, c'est le cas. Dans l'idéal on pourra toujours dire que le mélange est possible, mais ça reste plus facile à dire qu'à faire. Et par cinéma d'action, je ne parle pas du Bonheur est en promo hein... Tu es effectivement passé à côté du film. Il y a bien une chute, une justification à tout ça. La violence gratuite je n'aime pas. Selon moi ça doit laisser des traces, il doit y avoir un retour de bâton. Après loin de moi l'idée de te blâmer sur ça, j'ai bien conscience de ne pas avoir rendu assez explicite l'histoire du vieux monsieur. En fait j'ai eu peur vois-tu... Pour moi, l'histoire du vieux monsieur qui se souvient (voilà pour le fond), ça reste du domaine de l'archi déjà-vu. Par conséquent j'ai jugé bon de ne pas trop en faire afin que les gens ne se disent pas "ça va c'est bon, pas la peine d'en rajouter on a compris l'histoire, c'est pas nouveau". C'est l'inverse qui se produit donc, bien malgré moi... Pour autant, je ne me serais pas senti de mettre les passages "flash back" en noir et blanc, si tu vois ce que je veux dire. Pour le pretexte à la baston, lorsque le mec en chemise braque son pote après avoir commis l'irréparable, je dirais que certaines personnes sont plus sensibles à ça que d'autres. Bcp ont trouvé logique que le mec essaie de couvrir ses arrières en se debarassant du seul témoin. Bcp aussi n'ont pas compris pourquoi il faisait ça... Pour moi, sans pour autant essayer de faire passer une quelconque reflexion, le mec a pris peur et n'a pas endossé ses responsabilités. Un peu comme un conducteur qui ecrase un piéton et qui s'enfuit, pourquoi fait-il ça alors que la logique voudrait qu'il aide ce même piéton? Le scenario est là. La facilité est là aussi, je suis d'accord. La réponse c'est que, on aura beau dire, c'est ma deuxième video. Comment pouvais je savoir si j'avais un quelconque talent de mise en scène? pourquoi créer un scenario qui sent le non-vécu à dix mètres au lieu d'assumer l'action que je voulais filmer pour me faire la main? Je sais que de loin ça à l'air facile comme ça, mais ça ne l'est pas: mon dernier constat c'est qu'à notre niveau, le scenario s'adapte aux moyens et non l'inverse. Je pourrais mettre en scène autre chose que de la baston, c'est ça? Oui aucun problème, je vais y venir. Prends donc Indemne pour ce qu'il est: un film d'action assumé, histoire de se redonner confiance dans la réalisation en vue de progresser... Sans chercher à te contredire gratuitement tout le long de ce post, je n'ai fait que livrer un ressenti et surtout une alternative à ce que tu dis (et que je respecte). Rien de pire que de tomber dans le piège de la justification, j'en ai bien conscience. Seulement c'est un des avantages de la video amateure: on dialogue directement. je respecte ton avis, et j'y apporte ma pierre Bon journée et encore merci pour avoir développé !
  9. smoothless

    Indemne [panasonic nvgs500]

    Salut Pixel! Je te remercie pour le côté positif de ton message. Le reste me laisse interrogateur. Qu'entends-tu par "thématique mille fois vue", et film reproduit (car sans vouloir innover, je n'ai jamais essayé de reproduire quoique ce soit)? Si c'est juste parceque j'ai fait un court métrage d'action décérébré, ta remarque devient une généralité. Oui on a déjà vu des fusillades, ainsi que des bastons. Il n'en reste pas moins que le cinéma d'action est un genre à part entière, que j'affectionne tout particulièrement. Je sais que c'est facile de tout mettre dans le même panier, mais il y a une limite que je ne franchirais pas... Si par contre tu parles du scenario mille fois vu, tout à fait d'accord. Ne vois pas là quelqu'un qui te répond sur la défensive, je serais bien stupide de rembarrer quelqu'un qui trouve que j'ai "un talent indiscutable" :lol: Seulement il y a l'opportunité de débattre sur le court métrage de genre (ou non). Quoiqu'il en soit, sois rassuré: je fais "mes" films, sans chercher à copier. Si y'a bien une pratique qui m'exaspère dans ce genre de court métrage, c'est le plagiat pur et simple, allant parfois du simple plan à une scène entière... Après, rien n'empêche d'avoir des références (du moment qu'elles sont bien digérées!) 8-) A bientôt !
  10. smoothless

    Indemne [panasonic nvgs500]

    Il y avait une autre prod amateure pas loin de chez moi, avec une gentille demoiselle qui s'est proposée pour nous faire les maquillages. Elle a sa technique bien à elle, mais c'ets à base d'ingrédients tous simples (confiture etc)...
  11. smoothless

    Indemne [panasonic nvgs500]

    Adesir: Merci! Marrante ta reflexion sur la violence, mais davantage je pense que ça serait un peu malsain :twisted: Declic Video: Le film est en quicktime (avec lien pour télécharger Quicktime sur la page film), donc visible sur Mac comme sur PC. De plus le fichier peut être lu, entre autres, avec BSplayer et VLC. Il est dispo en petite et haute qualité (et même, 110mo c'est pas la mort à télécharger à l'heure actuelle), le stream se lance super vite etc, bref je ne sais pas ce qu'il te faut de plus!... Dommage en tous cas. dv_master2005: Merci ! Je ne regrette pas du tout l'achat de ce camescope, il est bien sympa comme tout... Le budget du film se monte à 50 euros: 10 euros pour les pétards, de vieilles fringues, la bouffe et basta...
  12. smoothless

    Indemne [panasonic nvgs500]

    Bonjour, Je vous présente notre deuxième court-métrage: INDEMNE http://smoothless.free.fr/indemne.htm Filmé avec la panasonic nvgs500, dont le rendu est plus que correct. Ca dure 9 minutes et j'espère que ça vous plaira. J'attends vos avis si vous en avez ! Adiou !
  13. smoothless

    Headlight (court métrage)

    Un petit jeune plein de talent! A voir, tout comme son premier film: ariane oubliée!
×