Jump to content

Noise ou noisette ?

Rate this topic


Recommended Posts

"Noise" ou noisette ?

Ou comment rester sur ses gardes, façon écureuil, quand un train passe au loin...

réalisé avec un Panasonic Lumix DMC-ZS7, référence inconnue pour moi, donc je suppose l'équivalent du DMC-TZ7 (APN).

Et l'envers du décor, on comprend mieux comment la prise de vues a pu être réalisée :

Link to post
Share on other sites

A nouveau bonjour et merci Pixel pour cette mise en ligne avec making-off qui nous ressitue dans notre nature environnante. Une standing ovation à l'écureuil, pas sauvage pour un sou (Lui au moins, il n'a cédé au chantage d'aucune machine publicitaire et a prêté quelque attention au train. Il n'accorde non plus aucun intérêt à la caisse d'épargne).

Pas mal, ton "noise" du train au loin avec les noisettes croquées. Avec "nuts", c'était en effet plus dur à trouver.

L'image et le son produits par ces mini APN semblent par ailleurs tout à fait corrects.

Bonne journée à toi !

Link to post
Share on other sites

Salut Pixel,

Non effectivement, je commets une grave erreur !!! En fait, j'ai été voir la première vidéo sur vimeo pour éventuellement la télécharger et j'ai oublié qu'à la fin j'ai cliqué sur une autre vidéo proposée qui était signée "5x5" (dont j'avais déjà visionné de plus anciennes vidéos). Je lui ai très bêtement attribué les deux sans revenir vérifier sur la précédente qui était la tienne.

Vite, je t'en prie, ôtes-moi d'urgence un doute, la vidéo est de toi ? Car je me sens très ridicule et tout penaud, je retire immédiatement la mauvaise partie du commentaire et te présente toutes mes excuses !

Link to post
Share on other sites

ah ça c'est bien des écureuils américains : toujours le contact facile !

Approcher les "miens", sauvages et craintifs, à moins de 10 mètres, relève de l'exploit. :biggrin:

Link to post
Share on other sites

En Allemagne, les écureuils roux, "les nôtres" , sont un peu moins timides que dans l'hexagone. Lorsque je n'effectuais mon service militaire en forêt noire, j'avais un nid devant mes fenêtres de chambre : le couple sortait nous regarder en hiver (en fait ils attendaient des friandises) très mignons. Et en forêt, il n'était pas rare de voir quelques gourmands suivre les promeneurs du dimanche, évidemment intéressés par nos casses croûtes.

Les américains des parcs londoniens sont quasi apprivoisés mais posent problème : ils se sont répandus dans les campagnes et supplantent les indigènes qui disparaissent petit à petit.

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


×
×
  • Create New...

Important Information

j'accepte les cookies de ce site