Jump to content
zhiyun

 

Participez nombreux ! 5 lots à gagner

 

Sign in to follow this  
mozaic

problème de droit à l'image

Recommended Posts

Bonjour à tous,

Je ne sais pas si je suis sur le bon post, désolé si c'est le cas.

Je m'appel Thomas et je cré ma boite dans la production audiovisuelle et photographique. Ne pouvant pas perdre certaines opportunités, j'ai déjà réalisé deux montages vidéos avant même d'être inscrit auto-entrepreneur. Cela dit, c'est fait depuis ce matin et je peux donc dorénavant les facturer.

Mais il me reste quelques "détails" à régler avant.

J'aimerais en fait avoir quelques retour d'expérience au sujet des droit à l'image pour les personnes figurant dans des montages vidéo.

Comment ça marche dans le métier en général ? Faut -il que je me libère de toute responsabilité au niveau de ce droit à l'image en le stipulant dans le contrat ?

Ici par exemple il s'agit d'un petit film retraçant l'évènement de la fête de la charcuterie de mon village sous le souhait de la mairie. La responsable com me demande comment procédons nous pour ce droit à l'image. Je lui ai répondu spontanément.. qu'en général ça se passe comme ça (me décharge de toute responsabilité dans le contrat). Ce que j'avais vu une paire de fois sur le net. Mais elle, a été un peu surprise et n'a pas été forcément d'accord.

S'il y a des professionnels de la vidéo, comment procédez vous pour ce genre d'évènement, et pour les autres aussi d'ailleurs.. ?

Merci !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir mozaic,

Je t'avoue te parler en simple témoin de situations et pas en spécialiste de la production. Un expert juridique serait le mieux compétent (Un du personnel de la mairie par exemple).

En tant qu'auto-entrepreneur, tu peux aussi recourir à des ouvrages chez les éditions Dixit, destinés aux professionnels ou aux aspirants à la production.

Inutile d'élaborer un contrat pour toute personne apparaissant dans la vidéo délibérément ou par hasard. S'il s'agit d'interviewes, un simple formulaire de décharge est suffisant. Il faut en trouver le modèle type, en prévoir la quantité d'exemplaires et les faire remplir et signer sur place. (Par les parents, s'il y a des mineurs).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Mozaic,

Je ne sais pas si cela est pareil que pour tourner comme figurant dans un film, mais en ce qui me concerne, j'ai participé à une scéne d'un film de Pascal Chaumeil, et j'ai du signer un papier reprenant mon identité et qui explique que j'accepte d'être filmé sans y être forcé, et que j'accepte que mon image soit diffusée en public moyenant une rémuneration de x euros par jour de tournage et puis beaucoup de bla bla...

Voilà en gros le principale.

Je vais regarder si je retrouve ce document et je le poste dés que je rentre du boulot. si je le retrouve biensur :sad:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le droit à l'image est réglé par les textes de manière différente selon que :

- on est rétribué, avec diffusion par la suite

- on apparaît à l'écran de manière inopinée et non répétitive

- sans but précis d'exploitation dans un média

Le fait aussi d'apparaître isolé ou dans une foule donne ou pas un droit éventuel à l'image. Dans ce dernier cas, il faudra une autorisation préalable signée ou une décharge pour renoncement à tout recours ultérieur quelle que ce soit le mode et la fréquence de diffusion.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

Vous parlez de "droit à l'image" quand il s'agit de prises de vue qui serviront à une diffusion en public.

Mais comment doit-on interpréter la chose lorsqu'il s'agit de prises de vue personnelles, au cours desquelles des gens passent dans le champ de la caméra sans qu'on leur demande.

Dans ce cas, une personne peut-elle aller dire à un agent de police présent dans les parages:

"Il m'a pris en photo ou en film etc ... etc ... et avoir juridiquement des ennuis.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à vous pour vos conseils. Je vais essayer de me renseigner un peu plus dans ces bouquins spécialisés. C'est un peu compliqué ce droit à l'image et ça ne m'as pas l'air très évident à gérer. Je vais continuer mes recherches.

Merci encore !!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

Excellentes précisions, etxogoxo !

NOEL, je ne pense pas que des passants qui apparaissent inopinément dans tes vidéos puissent espérer quoi que ce soit d'un recours, sauf si tu les vises plus objectivement ou subjectivement en portant éventuellement atteinte à leur image, voire à leur vie privée (Genre "Regardez comme elle est jolie cette fille avec son fiancé !" Alors que son mari pourrait la reconnaître accompagnée par un amant)

Il est déjà arrivé qu'un membre du public de Roland Garros ait été reconnu en direct à la télé par son patron, alors qu'il était absent pour congé maladie. Je ne crois pas qu'il lui a été possible de porter plainte contre la chaîne, alors qu'il avait lui-même à rendre des comptes à son entreprise, en ayant été aperçu à l'image.

Mozaic, bon courage pour potasser tout çà !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sign in to follow this  



  • NOTRE SÉLECTION D'ARTICLES PREMIUM

  • LES DISCUSSIONS TECHNIQUES RÉCENTES

    • Le problème est que ça pénalise la qualité de ce qui est posté correctement. Si une image est déjà optimisée par sa taille et son poids pour les forums, au final on obtient un qualité nettement dégradée. La compression JPG est généralement graduée de 0 à 100, par défaut j’utilise 82 qui convient pour les forums avec l'apparition de quelques artefacts ; Par contre si par la suite l'image est ré-encodée alors on obtient des artefacts qui s'ajoutent aux artefacts. Dans le principe, le taux de compression consiste à définir la quantité d'erreur, mais elle est cumulative. Si on a 20% d'erreur sur la processus A auquel on applique à nouveau 20% d'erreur sur un processus B alors on obtient un résultat avec 1 - ((1-0,2) x (1-0,2)) = 36% d'erreur, ce qui peut ne plus être acceptable.   En quoi consiste ce quota et de combien est-il par posteur ? Je vois qu'en bas de la fenêtre de rédaction d'un message j'ai "Taille maximale totale 680,35MB", est-ce cela ?   Dans la rédaction de message du quotidien, quand les images sont correctement dimensionnées et enregistrées alors elles dépassent vraiment rarement les 100Ko, n'est-il pas possible de ne pas ré-encoder celles qui ne dépassent pas cette taille ?   A combien est réglé le taux de compression ?   Ne surtout pas le prendre mal, je ne souhaite que le meilleur pour le site ; C'est tout de même un forum traitant de l'image vidéo ou photo alors je suis surpris de partir de cette photo :   https://i.ibb.co/9WD4Yzv/c.jpg   Pour  arriver à ça sur le forum avec tant d'artefacts :
    • Le ciblage publicitaire à la télévision est dans les tuyaux pour la rentrée.   La chaîne envoie le signal de ses spots sur la plate-forme d’un partenaire qui permet d’automatiser et d’optimiser la vente de leurs espaces publicitaires. Le signal est ensuite reçu sur les serveurs dédiés des opérateurs. En bout de chaîne, les box des utilisateurs vont pré-charger les publicités localement, de manière à ce qu’il n’y ait pas de latence (donc notre ligne Internet va télécharger des données à notre insu éventuellement au détriment de notre besoin de bande passante du moment).    « Ce sera très impactant au niveau de nos infrastructures. On va monter peu à peu en charge », prévient Christophe Philip, responsable Marketing Publicitaire de Bouygues Telecom. Il y a donc une inquiétude sur la capacité des opérateurs à tenir la charge.   Près de 80% des foyers français disposent d’un téléviseur connecté à Internet [...] Parmi eux, 80% des gens utilisent leur box. Mais seule la moitié des box TV serait capable techniquement de supporter la publicité segmentée au lancement. Il s’agira des boîtiers les plus récents en général, et uniquement des box Android chez Bouygues Telecom (c'est mon FAI  ).   L’IPTV ne sera pas la seule technologie capable de déployer la publicité adressée. La TNT devrait l’être aussi grâce au standard de communication HbbTV (Hybrid Broadcast Broadband TV) qui permet déjà de bénéficier de services interactifs. Mais il faudra pour cela utiliser une SmartTV de norme HbbTV 2.0.   Le reste de la population française pourrait être ciblé de façon plus grossière grâce à des procédés similaires aux décrochages qui fonctionnent déjà pour diffuser les antennes régionales de France 3 ou les radios.   Article complet sur www.01net.com   Naturellement je suis contre tout ce qui consiste à ficher la vie de la population par des sociétés privées, c'est notamment la raison pour laquelle j'utilise rarement mon boîtier TV et surtout jamais les rediffusions de chaînes accessibles par Android TV.   Le seul point positif potentiel à mes yeux est le fait qu'une petite marque puisse accéder à une campagne publicitaire TV ciblée donc moins cher alors qu’aujourd’hui ce n'est accessible qu'aux grosses compagnies.
    • Bonjour, Oui. Retaillées aussi. Sinon le quota de certains gros posteurs saturerait en quelques mois.
×
×
  • Create New...