Jump to content
Ciné7

L'heure du RAW !

Recommended Posts

Bonjour à tous,

1ère fois que Ciné7 ouvre un post bla, bla, bla !

Etonnant, non ?

Et bien, c'est parce que je souhaiterais aborder un sujet avec vous dont personne n'a jamais osé parler alors que nous y arrivons doucement mais sûrement.

La rédac prévoit peut-être d'en faire l'annonce, mais quelle ne fût ma surprise d'apprendre que Bolex, marque célèbre en 16mm argentique, a conçu, à partir d'un modèle des années 60, une caméra numérique au format RAW 2k Adobe, n'acceptant que des optiques ciné 16mm.

Elle sortira du 16mm (4/3) ou super16 (16/9) ... Passons les détails ... sinon que le capteur CCD 2k a été préféré à un CMOS 4k pour des raisons "artistiques" ; pour que le regard du spectateur ne soit pas distrait par un détail du décor d'une trop grande netteté.

"Une caméra faîte pas des cinéastes pour des cinéastes", est-il scandé ...

Mais le débat qui en découle, c'est qu'après le succès des DSLR, la vidéo emprunte encore le pas de la photo en adoptant à son tour le format RAW jusqu'à envisager de le généraliser.

Et me voilà à repenser aux possibilités offertes par le DV qui permettait à des jeunes cinéastes de tous âges, d'accéder à la réalisation d'un court ou long métrage avec du matériel léger et une équipe technique restreinte (d'intermittents, c'était fatal).

A l'heure de la HD, nous voici tout à coup revenus aux productions inaccessibles au commun des mortels, avec les RED et autres ALEXIA. Ah, les coquines !

L'arrivée de la cameracinema de blackmagic puis l'annonce donc, de la D16 de Bolex, replacent soudain l'éternelle jeunesse dans sa quête de légèreté.

De format pro élitiste, le RAW risque ainsi de devenir le standard de Monsieur tout le monde, c'est à dire, vous et moi.

Avec le soutien, j'espère, de ceux d'entre nous, qui ont déjà manipulé l'inconnu ou des curieux qui se sont déjà très bien renseignés, est-ce que nous pourrions tenter d'anticiper ensemble les exigences, informatiques, techniques ou autres, qui nous attendent, prostrées au fond d'un bois.

Dans 1492 de Ridley Scott, Depardieu, avant de quitter l'espagne (... c'est une manie !), reprend Christophe Colomb : "Le premier qui voit la lumière, la voit toujours seul".

Dîtes, là, si on pouvait faire une exception !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Le maître mot en RAW, c'est "débit". Et aussi bande passante, pour varier. Et aussi capacité pour stocker.

Si le RAW a une chance de nos jours, c'est grâce à la démocratisation de technologies à très haut débit, comme le ThunderBolt, les SSD et autres disques RAID.

Le RAW en HD, c'est de l'ordre du gigabit/s. On est loin, très loin (30 X) du 24/28 Mbps du AVCHD. 500 Go pour stocker une heure de RAW, ça ira ?

Mais le RAW, c'est aussi l'arrêt de la triche : on ne confond plus les pixels et les photosites. Si le capteur contient 2 millions de photosites, pas besoin d'enregistrer 2 millions de pixels... Par contre, si c'est 3 x Full HD, il faudra bien stocker les 2 millions de pixels !

Mais la tendance est inéluctable : on y viendra au RAW. Les fabricants de mémoire en rêvent...

Antoine

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir et merci adesir pour le recadrage !!!

Mais 500 Go de rushes RAW, çà peut aussi se reconvertir en format compressé pour la post-prod et le stockage ?

Une fonction downconversion peut même être prévue directement de la caméra ! D'ailleurs, la cameracinema sort déjà du dnxhd et la D16, un codec intermédiaire de Adobe.

Certes, via la HD-SDi mais pourquoi pas un jour d'une hdmi ?

Ce que je souhaite en fait, c'est que le numérique pro sorte de la pensée unique du gros capteur (x) K et que tout réalisateur en herbe ou sur le retour, garde la liberté de travailler en tri ou monocapteur traditionnel, en mxf voire en avchd.

A ce titre, la position de Bolex en faveur du 2K m'a positivement interpellé ...

En outre, l'intérêt actuel du 4k est déjà d'offrir un 2k sans aliasing et sans moiré.

En tous cas, toujours bravo pour tes lumières !!!

(Des fabricants de mémoire qui travaillent sur l'avenir :rolleyes:)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour l'instant, le design de ce nouveau concept est loin de faire vraiment rêver :non: !

bolex_10.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

... Mais 500 Go de rushes RAW, çà peut aussi se reconvertir en format compressé pour la post-prod et le stockage ?

Une fonction downconversion peut même être prévue directement de la caméra ! D'ailleurs, la cameracinema sort déjà du dnxhd et la D16, un codec intermédiaire de Adobe.

Certes, via la HD-SDi mais pourquoi pas un jour d'une hdmi ?

Ce que je souhaite en fait, c'est que le numérique pro sorte de la pensée unique du gros capteur (x) K et que tout réalisateur en herbe ou sur le retour, garde la liberté de travailler en tri ou monocapteur traditionnel, en mxf voire en avchd.

Salut Ciné7 ... le grand rêveur !!!!!!!!!!

Si c'est pour faire de la conversion en AVCHD ou autre ... alors je préfère une caméra qui enregistre directement dans un format accessible et pas trop envahissant en Go !!!

Surtout pour avoir cette caméra presqu'horrible (celle montrée par Etxegoxo) que la plus jolie femme pourrait prendre pour un sèche-cheveux :biggrin: :biggrin: :biggrin: !!!!

Vive les sèche-cheveux qui enregistrent au format RAW !!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai eu deux Bolex au temps de ma folle jeunesse ! Elles avaient des optiques et des macro extraordinaire pour l'époque. Évidemment, c'était du super huit. Montage : colle et ciseaux. C'était le bon temps (enfin presque). Puis ce fut une éclipse de plus de vingt ans, jusqu'à l'arrivée du DV et d'iMovie.

Ma première était fort jolie (la deuxième plus passe partout.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ne nous trompons pas : le RAW est un format de travail pro, il n'apporte par grand chose au grand Public.

A l'heure ou j'écris ses ligne je travail l’étalonnage de fichiers RAW 16bit d'une RED Epic (8bit sur des caméras classique).

L'image n'est pas "plus belle" qu'une autre, voire même plus moche que celles sorties sur un VG900 (mais je vais pas le dire trop fort ...^^).

L’intérêt de ce format est de pouvoir reprendre après le tournage tous les réglages caméra (ISO, White Balance, courbe de Gama). Le meilleure format permettent aussi de corriger jusqu’à 13 diaph. Il s'agit de chose plus ou moins possible via des bains au développement argentique et impossible avec des format en 422 8bit.

Un "Raw" tourne autour de 1To de l'heur. Les formats en dessous sont des format qui empreinte des fonction du Raw mais pas tout. Le grand public n'en a pas besoin, mais ça fait vendre. Le cinéaste amateur y voit surtout un moyen de rattraper toutes ses bourdes de tournage en post prod.

Mais attention, pour faire cela confortablement il faut 16Go de ram avec un quadruple cœur à 3,5 Ghz et une carte graphique haut de gamme. Sans quoi on risque d'attendre plusieurs secondes par images pour une simple lecture. (Il y en a 25 secondes... :eusa_wall: )

Le Raw est juste un argument marketing pour les anciens "Semi Pro". Prochainement le HFR sera aussi un argument marketing proposé pour cette cible, comme l'est le slowmotion a 200 images par seconde.

J'espère que j'ai pas visé à coté Ciné7 ?

Max

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir Max, en plein dans le mille !!!

Après le coup de semonce de adesir, tu donnes le coup de grâce (je m'appelle pas Roland mais j'en sors ma trompe. Pfft, même elle, j'y suis jamais arrivé).

Donc exit le RAW. C'est donc réservé aux cracs de ton envergure (efficace ton école, elle forme des chefs !).

Donc, notre humilité et le constat de notre infériorité "numérique", nous ramène au raisonnable. Redonc, on peut encore compter sur les formats standards pour ses velléités. Donc toujours, le 2k (ciné ou hdtv) n'a pas de trompe à sortir face au 4 ou 8k. Donc enfin, on peut toujours s'en prendre qu'à soi-même en cas de panne de la page blanche.

Avec nos p'tits bras, on peut toujours espérer tourner léger.

Un incommensurable merci Max !!!

Bonsoir etxegoxo !

Oui, nous ne sommes pas ménagés en electro. Après le grille-pain (la RED), le sèche cheveux ! N'oublions pas non plus les NAS en forme de congélateur.

Pour Bolex, je pense que c'est parce que la D16 est prévue pour accepter les objectifs 16mm de l'époque. "Tiens, pourquoi pas reprendre le look qui allait avec ?", ont-ils dû se dire, dans un éclair de lucidité.

Salut YANIK,

Moi, elle ressemble bien à ma 1re super 8 qui avait même un simili boisé en ornement latéral. Au montage, je tentais de garder mon calme avec la petitesse des morceaux de scotch et de la largeur du film. Je n'avais pas encore d'implants. Aujourd'hui, avec mon cx740 et sa poignée en option, je peux (comme toi, à tout moment) retomber en enfance (d'où ce post).

Salut vaillant NOEL,

Tout à fait d'accord avec toi mais c'est vrai que je n'avais pas alors précisé qu'un mot barbare et préhistorique m'était revenu à l'esprit : LA CONFORMATION. Le master devait rester en RAW. (La downconversion ne devait concerner que la post-prod et le stockage). Mais visiblement, on doit manipuler que le natif avec comme seul recours, un codec intermédiaire (donc avec une compression/décompression minimale :huh: ?). Quel grand rêveur en effet je fais !!!

Je vous remercie tous vraiment et je ne vais pas réclamer à Thierry P. le pseudo de "membre supprimé 2". (même s'il serait ravi d'effacer mes bêtises). Vous serez toujours mes piliers de comptoir préférés et je vous reste fidèle et sans cesse reconnaissant !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pardon, vous dérangez pas, j'reviens, j'ai oublié un détail ...

Et le xavc dans tout çà ? C'est pour se consoler du RAW ? Hmmm ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le XAVC ? C'est le codec intermédiaire dont tu parlais.

Mon prof de caméra m'a dit une chose très sensé : "Un bon chef OP recule devant le RAW. Sa caméra il sait la gérée, et n'a pas besoin qu'un stagiaire en étalonnage viennent changé cela à la conformation."

C'est pour les gens de cette catégorie "dont j'espère faire vite partie :)" que le XAVC existe. C'est une image de très bonne qualité mais dans un format léger. Il n'est pas possible de retoucher les réglage cam, en revanche il y a de la matière en donné colorimétrique pour étalonner correctement.

Cela est possible grâce aux courbes de gamma "S-Log" de Sony. Pour la faire courte c'est un algorithme qui permet de faire rentrée plus de donné de luminance dans un petit débit en adoucissant l'image. (Elle est grise en sorti, l'étalonnage permet de récupéré une image correcte avec juste un peu de contraste)

On peu faire un film dans ce format.

Sur la F55 : on peu aussi s'en servir pour la prévisualisation au tournage (lisible sur n'importe quelle machine avec VLC), mais aussi en montage. L’étalonneur peu alors choisir de récupérer le RAW. Sachant que le débit passe de 50Mo à 500Mo ...

Le XAVC est donc une sorte de codec intermédiaire, celui avec lequel je vais bientôt travailler, et celui avec lequel les semi-pro devrait aussi travailler.

Max

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir puis encore et toujours merci Max !

Je viens justement de lire sur le test du pmw200 de césar adesir, que le xavc (déjà précédemment expliqué ici par lui aussi) est destiné à succéder au XDCAM HD.

Il permet d'accéder au 4k (même que pour sortir un 2k au top). Je crois qu'il est natif et non intermédiaire. Mais les chefs-op ont peut-être des idées derrière la tête :think:...

La meilleure stratégie pour atteindre la catégorie à laquelle tu aspires légitimement, est d'aller jouer les modestes assistants auprès d'un ... puis d'admettre au final, une fois tout démystifié, que rien ne t'empêche d'égaler ou de dépasser ton maître.

Surtout te concernant !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour encore ! Comme c'est la rubrique bla, bla, bla, j'en profite !!!

Mais euh, c'est de la faute à Max, il m'a dit un truc qui m'turlupine.

Il a dit qu'un chef-op digne de ce nom, n'apprécie pas qu'on touche à ses rushes.

J'ai lu ailleurs que la qualité de l'avchd décompressé ne modifiait pas ou peu celle du compressé mais que tout étalonnage ou compositing étaient exclus, histoire d'éviter les aterfacts.

Je me sens donc en droit de me demander pourquoi ne pas tourner directement en avchd ? ... Ou s'il faut absolument le décompresser pour faire sérieux, les débits seront-ils donc suffisants pour une exploitation professionnelle (très) éventuelle ?

Et sinon au final, dans quel format ou codec réencoder le tout ? (Pas pour le D-Cinéma mais à l'occasion, pour du festival et on n'est plus à çà prêt, pour du HDTV !)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

Là, je pense pouvoir te répondre tout de suite :

Le problème est que l'AVCHD est un format compressé (ça, tu le sais déjà). Qui dit compressé dit perte de données, donc même si tu le décompresses, ces données restent manquantes. En fait, c'est le problème habituel : pas possible de faire des trucs bien à partir d'une source "pourrie".

Remarque : l'image que tu vois à l'écran est décompressée puisque tous les pixels ont été calculés par la machine. Donc si tu peux y voir des artefacts, tu retrouveras les mêmes dans ton fichier décompressé, pour un poids de fichiers 5 ou 10 fois plus important !

Donc si tu montes en AVCHD, tu fais tout en AVCHD (sauf si besoin de proxy pour soulager le processeur / et "interdiction" de faire des encodages intermédiaires, pour ne pas dégrader encore plus l'image).

++

Fred

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

Là, je pense pouvoir te répondre tout de suite :

Le problème est que l'AVCHD est un format compressé (ça, tu le sais déjà). Qui dit compressé dit perte de données, donc même si tu le décompresses, ces données restent manquantes. En fait, c'est le problème habituel : pas possible de faire des trucs bien à partir d'une source "pourrie".

Remarque : l'image que tu vois à l'écran est décompressée puisque tous les pixels ont été calculés par la machine. Donc si tu peux y voir des artefacts, tu retrouveras les mêmes dans ton fichier décompressé, pour un poids de fichiers 5 ou 10 fois plus important !

Donc si tu montes en AVCHD, tu fais tout en AVCHD (sauf si besoin de proxy pour soulager le processeur / et "interdiction" de faire des encodages intermédiaires, pour ne pas dégrader encore plus l'image).

++

Fred

Bonsoir,

Pour relativiser ........

Il y a une grande différence...

- entre voir "des artefacts" (pixellisation qui se manifeste par des paquets de carrés ou rectangles de différentes couleurs) qui sont des défauts d'encodage ou de réencodage etc ...

- et le fait qu'avec la compression AVCHD on perd certaines nuances ou détails invisibles à l'oeil ou presque, sauf par comparaison avec un original souvent introuvable.

Si pour l'un, "Artefacts, pixellisation", je ne supporte pas .... autant pour l'autre (compression) j'ai beaucoup de mal à savoir la vérité de ce qui est parfait, à la fois par manque du moyen de comparer instantanément, et à la fois parce qu'à raison de 25 images/s ça va trop vite pour mon cerveau (encore pire à raison de 50 images/s).

Pour moi, les destructions de données dues à la compression n'ont vraiment d'importance dans la vision d'un film que lorsqu'on s'aperçoit distinctement de leur présence à l'oeil nu.

Nota: Comme de bien entendu je parle d'une compression "sans exagération" et d'un débit suffisant pour une scène donnée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello,

Heu... Oui, certes, mais encore... ?

Je crois qu'on ne s'est pas bien compris, en fait (sans doute par défaut 'explication de mon côté).

Je ne suis pas en train de dire (malgré les apparences :blink: ) que l'on ne peut rien faire avec de l'AVCHD, mais que cela ne sert à rien ou presque de transcoder de l'AVCHD en un format décompressé, si ce n'est que pour une question de qualité d'image. La version décompressée n'aura jamais une qualité d'image supérieure à celle de l'original. C'est dans ce sens que je disais : "pas possible de faire des trucs bien à partir d'une source "pourrie" ".

Maintenant, encore une fois, le transcodage peut s'imposer pour soulager un processeur asthmatique, ou pour permettre des encodages successifs si nécessaire, avec une déperdition de qualité moindre.

Pour moi, les destructions de données dues à la compression n'ont vraiment d'importance dans la vision d'un film que lorsqu'on s'aperçoit distinctement de leur présence à l'oeil nu.
C'est évident. Le problème est, qu'avec l'AVCHD, les situations posant problème sont tout de même très fréquentes ! (dégradés / eau / bcp de petits éléments mobiles / ... / même les fondus au noir laissent quantités de macroblocs grisâtres à l'écran, c'est horrible ! :sick: ).

En disant cela, je pensais notamment à certaines choses que j'ai pu voir à la télé. Exemple avec un paysage de montagne vu du ciel : les contours qui ne se déplacent pas en même temps que les sommets, ou ce genre de choses... Pour limiter ces problèmes, on peut augmenter le débit vidéo. Malheureusement, on ne choisit pas celui de la télé......... Donc ça nous donne à voir des images bien pourries, parfois... Et d'où mes propos.

Share this post


Link to post
Share on other sites

... C'est évident. Le problème est, qu'avec l'AVCHD, les situations posant problème sont tout de même très fréquentes ! (dégradés / eau / bcp de petits éléments mobiles / ... / même les fondus au noir laissent quantités de macroblocs grisâtres à l'écran, c'est horrible ! :sick: ).

En disant cela, je pensais notamment à certaines choses que j'ai pu voir à la télé. Exemple avec un paysage de montagne vu du ciel : les contours qui ne se déplacent pas en même temps que les sommets, ou ce genre de choses... Pour limiter ces problèmes, on peut augmenter le débit vidéo. Malheureusement, on ne choisit pas celui de la télé......... Donc ça nous donne à voir des images bien pourries, parfois... Et d'où mes propos.

Salut,

Je suis d'accord avec toi ... mais j'ai voulu insister sur les qualités de l'AVCHD en moyenne, sauf dans quelques cas particuliers et surtout avec certaines transmissions de la TNT.

Mais, dans l'ensemble je suis satisfait de la HD sur la TNT.

Par contre la TNT en "qualité standard" (NON HD) nous offre de temps en temps des images dont la qualité n'est vraiment pas très bonne et en particulier je PESTE contre France Télévision qui n'est pas fichu, depuis le début de la TNT de passer France 3 dans un format "correct" comme tout le monde en SD (720x576) !!!

Non !!! ils insistent à conserver pour FR3 un format 544x576 ... époque du format SVCD (sur CD) ... quand le DVD n'existait pas encore ou était encore trop cher.

Il y a vraiment des rétrogrades à France Télévision et j'ai du mal à comprendre ???????

J'en arrive à ne plus regarder des émissions que pourtant j'aime bien comme "Des racines et des ailes" tellement les images sont déplorables pour des documentaires.

Pour terminer, il y a aussi certains téléviseurs qui ne savent pas faire un bon UPSCALING pour passer du 720 en 1920, ceci n'est pas fait pour arranger les choses.(et c'est encore pire quand il faut passer FR3 de 544 à 1920).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir et merci les bavards comme moi !!!

Ravi de te retrouver Fredouille, c'est que ta santé est revenue. C'est déjà une info cruciale pour le forum !!!

Bon, vous savez de quoi vous causez. Moi, je n'hésite pas à poser des questions que les autres pensent tout bas car tant que des jeunes en profitent, je veux bien passer pour l'idiot du village.

Mais la magie opère, les bonnes réponses arrivent grâce à vous tous (Cà change de certains pro dont il faut tirer les vers du nez. Genre c'est un secret de famille).

Bien, on en est à que le post partait du RAW et on en revient à la solution qu'on pratique déjà : rester sur l'avchd. Au moins maintenant on sait pourquoi on fait comme çà !

Pour la TNT, en cas de coup de bol voire de miracle (j'ai rechéfli, on va d'abord s'axer sur le net et les festivaux), vous avez déjà répondu sur l'essentiel mais il me reste une question en suspend (Les docs de PAD des chaînes, donnent le final mais pas le début).

Imaginez que vous filmez un évènement avec votre camescope toujours prêt dans votre besace. Le dit évènement fait la une des JT du soir et vous déplorez que les duplex ne parlent qu'au conditionnel. Vous décidez de leur envoyer vos images exclusives en avchd (moyennant subsides, on n'est pas des boeufs).

Comment vont-ils se débrouiller en régie pour les monter et les passer à l'antenne ? Est-ce que d'ailleurs quelqu'un connaît le débit de départ nécessaire pour inonder le réseau en H264 et celui résiduel livré à notre modeste domicile ?

On a compris que fournir du 50mbps leur rendrait le sourire :biggrin:. Savez-vous comment ils vont le garder avec votre 24 ou 28mbps :smiley5: ?

NOEL, ma télécommande peut interroger le format d'arrivée et c'est le 720p50 le plus répandu sur la TNT et qui donne un résultat gratifiant sur une tvhd 1080p. (Reçois-tu aussi France 2 HD ou France 3 HD ?). Pour ma part, sauf dans de rares cas (comme oui, Des racines et des ailes), j'ai plus tendance à zapper à cause du contenu que la qualité d'image.

Par contre, quel gâchis les films diffusés en SD. Ceux en HD n'égalent pas un blu-ray mais restent digestes.

Pour les plus ambitieux d'entre nous, je pense par exemple à des chaînes comme short tv mais peuvent-elles lorgner sur des prods tout avchd.

Les films faits à la maison (oui, j'ai su qui est Philippe Masson !) ne sont pas reconduits sur Canal et que devient au juste notre cagoule multicolore ?

Depuis l'avchd, les xa10, les nx30e ou les ag-ac90, y a t'il encore un avenir télé pour les jeunes (Si, dont on fait toujours partie, ne nous mentons pas !). Faut-il trouver nous-mêmes 20 millions d'euros, pour leur dédier une chaîne ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Ciné7,,

Je ne sais pas comment tu reçois le TNT HD et comment est ton téléviseur, mais moi je reçois les films en HD sur TF1HD, France 2HD, M6HD et ArteHD et je suis plus que satisfait des films ou documentaires au point de vue qualité, pas un seul artefact en général, d'ailleurs je ne les regardent en général jamais en direct mais après enregistrement sur disque dur.

C'est tellement de grande qualité que je les réencodent toujours en 1920 mais avec un débit moyen de 4Mbits/s avec Magix. Je les remets ensuite sur mon disque dur Multimedia.

Je les conserve puis je fais aussi une sélection pour en faire des blu-rays quand j'ai la quantité de films pour en remplir un (c'est-à-dire un à 3 blu-ray par an)

J'obtiens des blu-ray contenant 15 à 30 films ou documentaires, avec sélection par menu comme de bien entendu.

Un blu-ray de marque coûtant aujourd'hui moins de 2 €uro chez Nierle (en quantité de 25).

Tu as l'air d'avoir une TV qui m'inquiète, car pour moi, la différence est nettement visible entre HD et SD !!

Nota: FR3 n'existe pas en HD sur la TNT, mais je l'ai écrit plus haut: le format d'image est inférieur à toutes les autre chaînes en SD, puisqu'il s'agit du format: 544x576 !!! et non pas 720x576.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour en revenir au mode d'enregistrement je crois qu'il y a méprise :

Il y en à 3 d'un point de vue technique.

Le RAW (le vrai) : On le trouve chez ARRI, RED et SONY. Pas la cameracinema de blackmagic design. C'est un format qui donne tout cru (RAW en Anglais) ce que le capteur fournit comme données. Il s'agit de format propriétaire qui avoisine les 600Mo/s. Malheureusement cette bande passante n'est pas suffisante, donc certaines caméras compressent l'image et la dégrade légèrement comme les RED.

Ce mode d'enregistrement permet surtout de refaire les réglages de caméra : exposition, balance des blanc, sous balayage, matriçage couleur, courbe de gamma...

Le non compressé (ou compressé non destructif) : deux formats identiques dans le résultat. C'est ce que fournit un enregistreur externe (KiProMini par exemple). L'image n'a pas subit de correction colorimétrique. Il y a plus de nuances couleurs que ne peu en comprendre l’œil humain. L’étalonnage est donc possible et laisse une belle marge de manœuvre. La qualité dépend alors de la caméra et de son traitement de l'image (Matriçage, les fameux réglages caméra). C'est ce que produit la blackmagicdesign d'après les test que j'ai pu faire avec des amis. C'est aussi le XAVC dans sa version 100Mbit/s (compression sans perte).

Le mode compressé : lié normalement à la diffusion. Il comporte le minimum vitale, ou plutôt visible. Impossible de l'étalonner sans le détériorer. Mais ça va plus loin, dans les mouvements brusques ce type d'image présente des artefacts. C'est malheureusement le format des caméra grand public et entrée de gamme professionnel, car directement diffusable à la TV.

Tous les codecs ou presque peuvent oscillé entre le compressé et le non compressé. Il faut cependant compté un débit supérieur à 100Mbit/s pour ce dernier.

Pour la TV : en France pas de normes. C'est simple ... TF1 diffuse fréquemment des reportages tournés au 5DmkII. Parfois aussi des images issu d'un VG10 et Nex-FS100.

La BBC à cependant fixé des normes. Beaucoup de pays on tendance à les suivre. En général elle n'accepte rien en dessous de 50Mbit/s. C'est pour cela que les constructeur font de la pub avec ce débit, il est synonyme de "travail". Mais ça va plus loin, car en fait le groupe audiovisuel passe une sorte de certification pour chaque caméra "prétendante" et toute n'obtiennent pas le titre ready for BBC. Les autres chaines européennes s'intéresse à cette liste pour leur achat de matos, mais n'ont que faire des pigistes équipé.

Enfin sachez que les box des FAI diffuse de nombreuses autres chaines en HD et qu'il est simple d'y créer une chaine visible de tous. On peu imaginer une chaine qui diffuse des courts métrages et longs métrages indépendant. Le plus compliqué et d’être regardé.

Max

PS: Désolé pour ma syntaxe parfois hasardeuse, j'écris ces quelques lignes pour vous, entre deux scènes d'un tournage actuel... en RED Epic. Ce qui m'amène à un point important dans le choix de la caméra : le plaisir de l'avoir entre les mains. Design et confort ne sont pas à négliger.

Et sinon j'ai

pour répondre à certaines de vos questions en message privé. La lumière est pas top mais on va faire avec :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut NOEL,

Comme j'avais raconté, l'abonnement à numericable est inscrit dans mon bail. Piégé ! : Pas d'antenne sur le toit et qu'une prise reliée qu'à cet opérateur.

J'ai ainsi France 3 sur la 3 et France 3 HD sur la 353 (donc du câble et pas de la TNT). Quand je regarde les racines et des ailes, c'est sur celle-ci. Cà doit être du simple upscaling à la source mais çà reste supportable.

Bon, sinon j'ai bien compris qu'il va falloir que je m'y mette à l'attirail multimédia. Je me contente pour l'instant de rares blu-ray du commerce (Je suis même encore plus difficile qu'en DVD). Pas encore essayé un dvd gravé en hd.

Radin et fainéant, voilà ce que je suis ! Merci pour cette révélation du jour !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



×
×
  • Create New...