Jump to content

Venise avec un drone et une Gopro

Rate this topic


Recommended Posts

Voilà voilà,

le titre parle de lui même...

Pour être un peu plus précis, je suis allé cet été à Venise avec un petit drone caché dans un sac poubelle (ces machins ne rentrent pas dans les valises...). Après quelques prises de vue tous les matins, pendant trois jours (un quart d'heure maxi à chaque fois, pour cause d'autonomie sommaire) et malgré une inquiétude de tous les instants (angoisse d'une fausse manœuvre, de perdre la machine, de la noyer, voire de crever l'oeil d'un indigène (ces hélices tournent à une vitesse...), j'ai pu rentrer à Marseille avec suffisamment d'images pour que je puisse aujourd'hui proposer mon travail à votre sagacité collective. Les images au sol ont été prises avec mon 5D en 720p (pour bénéficier de 60 im/sec), le reste provenant d'une Gopro 3. Après un long travail de post production pour stabiliser, monter, corriger la chromie et accompagner musicalement, voilà ce qui reste. C'est ici:

Link to post
Share on other sites
  • Replies 71
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Beau boulot !!!

Comment tu nous emportes ....surtout avec ce drome qui nous élève dans les cieux.. des relents de Rome antique nous hantent avec ces lumières incroyables.

C'est délibérément esthétique, ...Il y a de beaux plans et bien que cela soit long, c'est assez fascinant ces couleurs, ces montées verticales où défilent majestueusement les façades de ces palais vénitiens, ces vues à raz du pavé sur lequel la lumière du soir ruisselle et s'éteint doucement.

Énorme travail sur l'égalisation de la couleur (avec 2 camescopes différents) et sur les nombreuses coupes à faire, à choisir.

Évidemment, il faut mettre des bémols, surtout si tu en as déjà fait plusieurs et que tu souhaites aller plus loin

- Tu t'es "auto-piégé " par la beauté de la lumière, et donc plein de passage aurait pu être supprimé mais tu n'as pas osé : tu as suffisamment de matière (éclairage, cadre, intérêt,..) et garder 10/12 mn environ Ex: la vison de l'angle d'un palais, superbe la double perspective ! Mais tu tournes en rond et tu remontres un peu la même chose même endroit pendant 3 mn...mais c'est vrai qu'il y a la musique .

- les passages hyper ralenti n'apportent pas grand chose à la narration, au pire il eut simplement fallu augmenter légèrement le ralenti si tu voulais garder quelque chose d'aérien, mais là pour moi ( l'artiste à tous les droits m^me de ne pas plaire) c'est un peu lourd et pas utile

- il y a qqs passages dans la lumière blanche du matin trop hyper exposé...en même temps ça peut être un choix pour garder un côté hors du temps d'une cité suspendu entre l'air et l'eau, une citée céleste

Au final, à force de reprendre des plans très semblables sans choisir les meilleurs, de revenir sur les mêmes endroits, on à parfois l'impression de se perdre un poil, fatigué par temps d'émotion...mais moi cela m'a fasciné (entre la raison et l'émotion cela bouscule)

Il faut choisir ou organisation peut être différemment ....changer de rythme (avec des plans totalement différents au sol: une ruelle qui n'en fini pas,une façade, une vue au contraire ouverte sur un balcon pour l'enchaînement au sol

Voilà ma modeste contribution à l'artiste... et ce fut un moment réjouissant et grandiose

Question : la 1ere musique je connais, mais j'ai oublié le nom, l'opéra de la 2e partie je ne connais pas et c’est très beau pour moi.

Bravo l'artiste !

Link to post
Share on other sites

Bonjour PrinceHamlet,

Merci de nous faire partager ces belles images en HD au dessus de la Place St Marc/Palais des Loges ...du Pont des Soupirs et du Ponte Rialto ...

Malheureusement le ralenti augmente la durée du film, si bien que je pense qu'il faudrait couper un maximum possible (ce n'est que mon goût personnel) afin de donner une certaine dynamique tout en liant ces séquence plus courtes par des fondus enchaînés.

Surtout que cette lenteur est accentuée par cette obligation de filmer le matin très tôt avec un certain "désert humain". Difficile de se passer de la vie... de l'animation des humains ...

Je suis désolé de juger aussi durement un film qui a demandé autant d'efforts et de travail, mais malheureusement, même si tu as déjà fait beaucoup de sélection etc ... je pense qu'il faut encore couper.

Malgré tout, merci mille fois pour ce beau spectacle inhabituel à Venise.

Bravo pour avoir osé filmer avec un drone dans ces endroits fantastiques.

Link to post
Share on other sites

Bonjour NOEL,

On est raccord sur l’énorme travail de PrinceHamelet, les frissons quand nous approchons le firmament avec le drone ...Pour les fondus et leurs excès j'aurai peur de rendre l'ensemble trop mou, mais faut essayer...il n'y a pas qu'une vérité.

Je considère à la base un fondu comme une chose facile qui marche avec tout, donc enchaîner les plans oblige à faire des choix plus précis...mais parfois le fondu est parfaitement choisi et assumé.

Link to post
Share on other sites

Bonjour NOEL,

On est raccord sur l’énorme travail de PrinceHamelet, les frissons quand nous approchons le firmament avec le drone ...Pour les fondus et leurs excès j'aurai peur de rendre l'ensemble trop mou, mais faut essayer...il n'y a pas qu'une vérité.

Je considère à la base un fondu comme une chose facile qui marche avec tout, donc enchaîner les plans oblige à faire des choix plus précis...mais parfois le fondu est parfaitement choisi et assumé.

Salut Manu,

Je suis absolument d'accord avec toi au sujet des fondus, le seul problème, c'est que ces séquences sont souvent en mouvement en permanence ainsi si on les raccourcit, le "cut" risque souvent de faire un raccord "cassant" que seul le fondu enchaîné adoucirait donc: il faut "tester" et en particulier leur durée, au coup par coup, sans généraliser.

Quand tu dis: ..."Pour les fondus et leurs excès j'aurai peur de rendre l'ensemble trop mou ".., mais actuellement la "longueur" et le ralenti des séquences donnent aussi une certaine "mollesse".

Link to post
Share on other sites

Amis de l'image qui bouge,

d'abord merci pour votre participation passionnée au débat du jour. Vos commentaires sont très éclairants. Manu a bien raison d'évoquer la longueur du film. Il faut savoir que je suis un (très) piètre pilote. Mon truc à moi, c'est plutôt la prise de vues. Et donc, quand on a comme moi des carences dans le maniement du véhicule, on n'est pas totalement maître des images que l'on rapporte. Quand je suis arrivé à ce puzzle qu'est le montage, j'avais mon début sur Saint-Marc et ma fin, au même endroit. Dans l'intervalle, et pour être raccord avec la musique, j'ai eu quelques "trous" dans lesquels je reconnais avoir placé des plans redondants et parfois très proches de plans antérieurs. J'aurais pu inclure d'autres plans de coupes mais ils étaient géographiquement trop éloignés du sujet (et pour qui connaît Venise, auraient parus vraiment artificiels). Bon. Si vous en faites la remarque, c'est probablement que j'aurais plutôt dû tailler dans la musique afin d'être plus court. Cependant, étant très amoureux de l'endroit (où je me rends d'ailleurs chaque année (cf un autre film réalisé 2 ans plus tôt selon une autre technique bricolée par mes soins, ici: http://www.youtube.com/watch?v=O8W7zggoOB8 ) j'ai pris sur moi de prolonger la contemplation. Après tout, les gens viennent du monde entier pour admirer cette merveilleuse architecture, une ou deux minutes de trop ne gâcheront que le plaisir du vidéaste ou du monteur, probablement pas celui du Venisophile. Pour ce qui est des fondus au noir, il y en a , je pense, assez peu, la plupart des plans sont cut, seuls ceux accompagnant une phrase musicale déclinante sont fondus, afin de mourir en concomitance avec l'environnement sonore. Pour l'aspect de ralenti généralisé (outre que, sur un plan personnel, je trouve cela assez raccord avec le sujet et la musique), il se trouve que cela facilite grandement la stabilisation du drone à la prise de vue (ça bouge beaucoup beaucoup ces bestioles, particulièrement si le pilote est aussi piteux que votre narrateur ). Enfin la notion de "désert humain", pour ce qui concerne Venise (et particulièrement les lieux ici visités, c'est à dire St Marc et le Rialto), il s'agit plutôt d'une denrée aussi rare que précieuse. Ceux qui auront traversé ces lieux fin juillet (la période de mon film) à 11h du matin me comprendront (ceux qui prennent le métro ou le RER aux heures de pointe me comprendront aussi.). Dernier point: La surexposition sur les plans au sol est effectivement un choix à la prise de vue: je voulais une atmosphère différente des images aériennes et, sur un plan photographique, cet aspect un peu hors du temps correspondait à mon idée de départ.

Pour la musique, puisque vous avez tous reconnu l'Adagio de Barber, je précise que la seconde partie est de Vivaldi (compositeur régional de l'étape, puisque Vénitien comme chacun sait). Il s'agit du grand air d'Irène, issu de l'Opéra Bajazet (Cécilia Bartoli s'en est chargé, avec le brio que vous entendîtes...).

Encore merci à tous pour vos remarques et bravo pour l'enthousiasme dont vous faites preuve.

Link to post
Share on other sites

..... . Pour ce qui est des fondus au noir, il y en a , je pense, assez peu, la plupart des plans sont cut, seuls ceux accompagnant une phrase musicale déclinante sont fondus ....

Bonjour,

Je n'ai surtout pas conseillé de fondus au noir pour relier des séquences plus courtes, mais des fondus enchaînés ce qui est complètement différent.

Les fondus enchaînés peuvent aussi se pratiquer sur un morceau de musique trop long, mais il faut rechercher (plutôt écouter) minutieusement pour trouver deux coupes et les joindre par un fondu enchaîné. Le plus important pour le morceau de musique, c'est de ne couper ni le début, ni la fin.

Link to post
Share on other sites

Bonsoir NOEL et MANU09 !

Bonsoir PrinceHamlet !

A part l'intérêt subit et subi porté sur les joggers (Grrr !) :

La Sérénissime m'a une fois de plus conquis et envoûté !

La profondeur musicale donne des ailes à un vol angélique sur la splendeur !

Oui intégral, j'ai a-do-ré !!! Merci pour ce magnifique et merveilleux voyage céleste et lumineux !

Et un bravissimo pour le retour final sur la magie de la vie en ce bas-monde que le moindre effort humain éclaire comme le jour !

Link to post
Share on other sites

Bonsoir Cine 7 et merci pour la chaleur de ton appréciation. C'est bien encourageant... J'avoue ici avoir longtemps hésité à mettre ce sujet sur votre forum tant je doutais au fond que ce sujet pût intéresser une large audience : aveuglé par mon amour pour cette ville, je sentais confusément que les longueurs que j'étais prêt à accepter du fait de ma passion, pouvaient être moins bien perçues pour qui n'était pas aussi enthousiaste que moi pour ce lieu magique. Aussi redoutais-je un peu les commentaires, confusément conscient que l'oeil technique des vidéastes pouvait davantage me faire des reproches de "contemplativité" exagérée. En quoi je me trompais: même ces reproches là furent adoucis par des amabilités sur le parti pris esthétique, ton témoignage étant même franchement enthousiaste, ce qui est très rassérénant. Quand aux joggers du petit matin, ils ont été filmés presque sans le vouloir... Ils se sont inclus tout seuls au cours de plans sur pieds d'une longueur respectables, et c'est au dérushage que j'ai constaté leur omniprésence. Ayant trouvé assez esthétique leur efforts matutinaux, j'ai finalement compilé les seuls passages où ils ont pris d'assaut mon champ photographique.

Link to post
Share on other sites

Ouf ! Je l'ai revu ça ma fait le même effet.

Sur la couleur c'est vraiment bien...et l'option surexposé reste bien équilibré, le côté céleste y est....C'est d'une douce blancheur , irréelle .

Mais oui.... y a aussi la musique que tu ne veux pas couper....je comprends alors mieux le concept : c'est presque plus un clip musicale sur des images de Venise, mais où l'image fini par avoir plus d'importance

C'est délicieux et envoûtant . P..... que tu l'aimes cette ville.

Pour Ciné7 et l'Italie, si j'ai bonne mémoire, c'est aussi une grande histoire d'amour.

Link to post
Share on other sites

Bravo superbe vidéo, je n'ai rien à dire à part l'utilisation des ralentis trop prononcés car les mouvements se retrouvent déformées.

Link to post
Share on other sites

Bonsoir à tous, bonsoir MANU09, oui, une vieille histoire d'amour toujours insatiable (Hum, c'est vrai, plus avec l'Italie du nord)

Bonsoir fifi82, nous dirons que les ralentis illustrent l'éternité que rien ne peut déformer ...

Bonsoir PrinceHamlet : Mercis et bravos affirmés et confirmés ! (Les joggers ont décidé d'envahir tous nos paysages matinaux, tu n'y es pour rien et même très bien la vision particulière que tu as gardée de leur défaite sur la Venise impérissable !!!)

Link to post
Share on other sites

Magnifique. C'est tellement beau que je n'ai pas la force de chipoter sur les quelques raccords limites. Musique et film s'accordent tellement bien qu'il serait aventureux de bouleverser le montage.

Très bon travail, je ne me suis pas ennuyé une seconde.

Au passage je partage les vues exprimées sur les joggers :w00t:. Bonne idée de les avoir incorporés au film au lieu de les couper.

Dans un autre genre, toujours sur Venise, je signale ce court clip :

Link to post
Share on other sites

Bonsoir Yanik,

et merci pour cet enthousiasme communicatif. Je te remercie également pour la promotion que tu fais de mes clips plus anciens. J'ai bien peur, de fait, de me retrouver rapidement confiné dans une spécificité géographique peri-lagunaire (mais ça ne me traumatise guère, tant la Sérénissime est un sujet inépuisable).

Bonne soirée à tous

Link to post
Share on other sites

...

Dans un autre genre, toujours sur Venise, je signale ce court clip :

Bonjour à tous,

A mon avis, même si je n'adhère pas forcément à tous les effets (c'est normal aussi, l'artiste tente, essaye de nouvelles voies), je trouve les angles de vues sur une première lecture " plus aboutis"...

L'effet tilt shift que je n'aime pas trop en générale, ici je trouve que parfois ce n'est pas un gadget, ça apporte un vrai plus, un effet, une ambiance à l'image.

En effet, pour ne pas briser la magie du premier clip, sujet de ce topic et que je trouvais un poil redondant ( même si, quand on aime l'ambiance incroyable de la musique et de la lumière...on en boufferait jusqu'à perdre sa lucidité), c'est "la technique du drone" qui fait 50% du clip, le reste c'est l'intelligence et le savoir faire de PrinceHamlet pour exploiter, ce côté céleste ...Donc on ne boxe pas dans la même catégorie.

Bin en tout cas je comprends mieux....t'es pas un bleue... C'est bien beau, que de poésie !

Link to post
Share on other sites

Merci Manu pour ton commentaire.

Je reviens toutefois sur l'effet Tilt Shift. A l'époque il ne s'agissait pas vraiment d'un effet post produit puisque les images ont été tournées avec un objectif à décentrement et bascule. Et je reconnais que depuis, c'est un effet qui a d'autant plus été reproduit qu'il n'y a plus du tout besoin maintenant de l'appliquer à la prise de vue, les plugs ins pour le simuler étant tout à fait efficaces. J'ai en revanche passé beaucoup plus de temps sur l'effet des personnages "fantômes" qui lui m'a pris un temps infini (c'est de l'image par image, mais avec un filtre neutre assez fort, associé à des pauses longues (6 à 8 secondes par images). Tellement long que j'ai tourné un an avant que le montage ne soit terminé...

Enfin, remercions la merveilleuse Mélody Gardot, dont la voix sublime est pour beaucoup dans l'atmosphère générale.

Bonne journée à tous!

Link to post
Share on other sites
  • 4 weeks later...

Bonjour PrinceHamlet

J'ai regardé avec émerveillement tes images et lu avec intérêt les commentaires. C'est déjà un exploit de realiser autant d'images avec si peu de touristes. Et en prime la belle voix de Cecilia Bartoli pour nous accompagner dans cette balade à Venise.

Très beau - bravo.

Richard

Link to post
Share on other sites

Merci Richard pour ton aimable commentaire.

Quand à réaliser des images de Venise sans touristes, c'est vraiment à la portée de tous: Le touriste arrivant rarement avant 7h30 / 8H du matin, il suffit de se lever avec le soleil pour bénéficier à la fois de la solitude (à cette heure là, il n'y a que les photographes et les services de la voirie) et, surtout, de la magnifique lumière du levant.

Je profite de ce message pour souhaiter une excellente année 2014 à tous, en l'espérant vidéastiquement (oui oui, je sais, je n'ai guère peur des néologismes tape-à-l'oeil ) pleine de promesses.

Link to post
Share on other sites

Il y a plusieurs mois que j'hésitais... Drône, pas drône ??? C'est ce genre de montage qui a fini de me convaincre (y compris d'ailleurs de revenir à Venise)... Le drone arrive demain. Restera à l'équiper d'une nacelle de qualité (on trouve apparemment de tout, à tous les prix et beaucoup de "chinoises") et d'apprendre à manier l'engin... La post prod ne me pose aucun souci, je sais faire...

Merci pour ce bon moment d'évasion...

PS: j'ai pas tout lu : tu as un retour vidéo ??

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



×
×
  • Create New...

Important Information

j'accepte les cookies de ce site. Terms of Use