Jump to content
NOEL

Le bon la brute et le truand

Recommended Posts

Pour ceux qui aiment Sergio Leone et la musique d'Ennio Morricone, voici une interprétation originale:

C'est ici

Attention, c'est long à démarrer, mais après vous allez regarder jusqu'au bout !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mon cher NOEL, je me permets de prendre çà pour un cadeau personnel dont je te remercie avec une profonde sincérité :bien: !

C'est l'occasion aussi de rendre hommage à Eli Wallach dont la disparition m'a marqué car il est de ceux que j'admire !

C'est aussi une interprétation très originale par laquelle tu honores toi-même Ennio Morricone dont la musique berce les plus amourachés du cinéma :

http://www.youtube.com/watch?v=TflvNm22cpk

Un gros merci me concernant et je suis prêt à relever le défi d'en discuter enfin !

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est l'occasion aussi de rendre hommage à Eli Wallach dont la disparition m'a marqué car il est de ceux que j'admire !

Merci pour cette info ... si je connaissais bien la tête, par contre son nom (Eli Wallach) ne m'était pas familier... alors merci pour cet hommage après sa disparition le 24 juin dernier. Quelques photos

Surpris aussi de le voir en 4ème position dans la liste des acteurs du film "Le cerveau" de Gérard Oury

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir NOEL et grand merci encore pour l'album !

(Outre le mafieux colérique du "Cerveau" aux côtés de Bébel, Bourvil et David Niven, il faut se souvenir aussi de lui, en Don Altobello dans le Parrain III ...)

Il s'agit certainement de mon culte bien français des grands seconds rôles, grands témoins du cinéma, jamais avares de soutenir le jeune cinéma comme ce fût en effet son cas aussi !

Mais quand ils s'en vont, ils laissent souvent l'impression jamais agréable, d'un grand pan de mur qui s'écroule ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un grand bonsoir aussi à Blade83 et à sonyloris dont je salue l'enthousiasme preuve de son bon goût !

Cà me fait souvenir quand j'étais ado, je cachais le mien pour Ennio Morricone à mes copains de collèges puis de lycée plus portés sur les groupes pop du moment ! Je me sentais bien seul alors que maintenant je me réjouis et suis très fier qu'il séduise autant les jeunes !

Certes, il a fait des choses inégales (faut bien manger) mais quand Monsieur est disposé, çà peut être d'une magnifique pureté !

Brian de Palma a dit de lui qu'il était un génie avec une tête de comptable mais sur les images où il dirige, il ne fait pas penser du tout à un gratte-papier...

Je précise aussi qu'il n'est pas radin avec son talent quand il travaille pour la télévision (la RAI). Les italiens profitent encore aujourd'hui de très bons téléfilms accompagnés d'un très bel univers musical (D'ailleurs cinéma paradiso est initialement un téléfilm dont le succès d'audience a incité à une distribution en salle à l'international). On peut citer le plus ancien Marco Polo de Guliano Montaldo et le dernier Pane e libertà ainsi que la fiction biographique sur Jean-Paul II (elle, passée sur arte).

Somptueux et souvent intense !

(Petite mondanité, le projectionniste de la scène finale de Cinema paradiso qui lance la bobine des bouts de films (censurés) gardée par Alfredo (M. Philippe Noiret) pour le petit Toto, joué adulte par Jacques Perrin, n'est autre que Giuseppe Tornatore, l'auteur et réalisateur ...)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Petite illustration d'un dernier thème d'Ennio Morricone pour la RAI

https://www.youtube.com/watch?v=A5_gji1XCuQ

Cà peut encore garder sa télé allumée là-bas ...

(on peut retirer même en mon absence en cas de souci réglementaire)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...