Jump to content

Recommended Posts

Bonjour,

Comment faire un film sans scénario ? Les puristes me répondront que c'est impossible.

Pourtant, dans un voyage itinérant, style reportage, il est difficile (voire impossible) d'écrire un scénario à l'avance. Il faut improviser en permanence en fonction de ce qu'on voit et fait.

On sait ce qu'on a prévu de faire : itinéraire, points d'intérêt, activité sportives, culturelles etc..., hotels réservés...

Pour qu'un film soit vivant, il faut au moins une personne qui présente les choses, de préférence de façon humoristique.

Si on part en couple, il n'y a qu'une seule actrice (je suis le cameraman) et il faut que celle-ci ait envie de jouer ce rôle et ait le sens de l'improvisation, ce qui n'est pas gagné.

Avez-vous été confronté à ce problème ? Comment faire pour faire de meillleurs reportages ?

Merci pour vos conseils et suggestions.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a matière à réflexion ici

Effectivement, c'est mieux d'avoir qqs idées tout au long du tournage et avant...penser à de beaux plans de coupes..etc. y a de l'impro,

Filmer beaucoup, sélectionner beaucoup au montage... la voix off. aussi va apporter un gros intérêt à la narration ...comme un carnet de voyage, un livre de bord....il faut une progression.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir smetana et à vous tous !

En effet, les puristes diront que ce n'est pas possible mais ils admettrons volontiers que pour un voyage, le scénario peut se décliner une fois sur le poste de montage à partir de la quantité de rushes ramenée dans les bagages ... Un puriste reste un puriste ... (mais n'a pas à intervenir sur le plan de travail ...).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Conseils que je donne à mes amis qui partent en voyages pour la première fois (c'est un peu intéressé car c'est moi qui me tape le montage). Ils évitent les désagréments qui peuvent survenir lors de prises de vues effectuées dans l'urgence ou la précipitation.

En vrac, au tournage :

Multiplier les plans. Et soigner la stabilité. Ne pas hésiter à prolonger les plans, on peut toujours couper au montage.

Se servir de la caméra pour enregistrer du son d'ambiance.

Privilégier les plans fixes (les travellings peuvent soûler), ne pas oublier les plans de coupe et les gros plans. Au montage, un ou deux travellings (lents) pour dix plans fixes est raisonnable.

Attention au télé sans trépied. Sinon poser la caméra sur un mur, un banc, etc. I

Les plans larges en grand angle sont plus stables.

Résister à l'abus de zooms.

Éviter la caméra baladeuse : notre il peut se balader et vagabonder (mais notre cerveau fait le tri) pas notre caméra de petits amateurs même pleins de bonne volonté. Préférer la succession plan large, plan rapprocher, gros plan.

C'est le sujet qui doit bouger, pas la caméra,

Quand c'est possible, répéter le plan à blanc avant tourner le plan définitif.

Évidemment, on peut transgresser tout ça... Sans en abuser.

Et lorsqu'on ramène de belles images, au retour on les transfèrent sur son ordi. On les regarde plusieurs fois, on laisse son esprit vagabonder, on finit par trouver un axe de récit.

On n'oubliera pas que nos futures spectateurs ne verront pas le film avec nos souvenirs. Pour faire court, les images, le montage doivent avoir du sens.

Mais ça, c'est une autre histoire.

Et je répète, ce sont des conseils pour débutants.

Ils permettent de ramener des images exploitables de pays où on ne reviendra peut être plus. Et de ne pas avoir de regrets.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est exactement l'ensemble de règles que l'on devrait trouver dans " l'ABCD du film de voyage", en 10 pages illustrées.

Seul petit truck sur lequel on peut insister:

- se faire son filme dans sa tête, le vivre..., juste pour prévoir, anticiper...(EX : sortir le premier d'un car pour filmer une sortie, et savoir tout de suite où se placer, sa compagne sortant plus naturellement avec les autres, puis on l'isole au zoom etc.. / Entrer le dernier dans un véhicule en interpellant chacun et au montage ne retenir que les bonjours ...c'est plus vivant)...s'inspirer des films, reportage.(Paris Dernière d'Ardisson m'a inspiré qqs plans )

- Penser toujours à 3 choses quand on filme : montage, montage, montage ...la chronologie n'a pas d'importance, seul des conditions trop différentes (pluie.soleil ) empêcheront des mélanges (Perso je refabrique un match de tennis pour résumer un match avec l'impression d'un multicam...du coup je ne filme pas pareille... mais bonjour le dérush)

Chapeau bas, YANIK ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je manque de temps pour vous répondre longuement, Smetana, mais c'est une question intéressante. On peut d'après moi raconter une histoire de voyage (une narration) malgré l'absence de scénario, surtout si on a un peu préparé son itinéraire avant en connaissant les lieux que l'on va visiter. L'histoire peut s'articuler au montage en ayant vaguement conscience au tournage de petites scènes qui vont servir l'histoire. C'est un peu mystérieux dit comme ça mais le développement est assez long à expliquer, c'est presque un article complet qu'il faudrait.

La tonalité humoristique peut avoir votre préférence, soit. Mais ce n'est pas forcément le seul ton possible.

L'auto-filmage est parfois une solution possible, quoique un peu m'as-tu-vu et nécessitant un bon entraînement ou un harnachement. Certains modèles s'y prêtent mieux que d'autres.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un petit tour sur la chaîne TheMagicBra (Youtube) sera aussi utile.

Son créateur publie sur magazinevideo de temps en temps.

Merci Manu.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et pour aller dans le sens de Thierry.

J'ai essayer de faire vite fait un petit pense bête pour les amis. J'ai renoncé tant cela devenait rapidement une usine à gaz.

En fait c'est du travail de pro, de préférence à faire en équipe. Et prévoir d'y consacrer pas mal de temps.

Je vais peut être m'y remettre si mes amis continuent à filmer à la hussarde (caméra qui bouge trop, beaucoup trop, travellings de trois minutes, plans trop courts ou trop longs pas stables en j'en passe...).

On a du tous le constater, ceux qui abandonnent la vidéo le font font à cause d'images qui les déçoivent.

Finalement, un petit site internet serait parfait. Ça, je l'aurais volontiers fait si Apple n'avait pas abandonner iWeb.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lui, c'est un phénomène...le contenu et le contenant sont globalement bon, c'est clair et amusant alors...

Share this post


Link to post
Share on other sites

autre conseil ...

avant de partir en voyage, ou au pire dans les 2 ou 3 premiers jours, essaie de trouver un ou deux thèmes adaptés au pays: ex: l'architecture, l'alimentation, une couleur, une ambiance... et ensuite en voyage, tu filmes systématiquement tout ce qui peut s'y rapporter de près ou de loin.

ainsi quand tu montes ton film, tu as un fil conducteur qui te permet ensuite de greffer plein d'autres images plus personnelles

Share this post


Link to post
Share on other sites

On a du tous le constater, ceux qui abandonnent la vidéo le font font à cause d'images qui les déçoivent.

Le manque de temps est une variable également déterminante au sein de la population dite "active" car on sait que filmer sans montage... Je connais plusieurs personnes dans ce cas avec des arrêts qui peuvent ne pas êtres définitifs (5 ou 6 ans, le temps que les enfants grandissent), les deux concepts pouvant se rejoindre... La photo, plus simple et plus immédiate, remplace alors la vidéo.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Similar Content

    • By JFL
      Bonjour à tous, 
      Une petite vidéo à l'approche des vacances. Je réalise un "JT" hebdomadaire qui est diffusé sur le site et la page facebook de ma ville. En voici un exemple : 
       
       
       
      Vos critiques seront les bienvenues, enfin c'est ce qu'on dit au départ, après...
      Je réalise ces reportages depuis une dizaine d'années. C'est une activité formidable pour qui aime la vidéo : elle permet de rencontrer beaucoup de gens et de découvrir chaque semaine un nouveau sujet  car chaque reportage est différent. 
      Il faut y consacrer un peu de temps mais, à la retraite, c'est aussi le but.
      Bonne lecture
       
    • By Thierry P.
      Téléchargement accessible aux abonnés Premium
      Le statut Premium permet d'accéder à TOUS les téléchargements et TOUS les articles Premium du site
      Pour devenir abonné Premium, cliquez sur le logo



      CONTENU DU TÉLÉCHARGEMENT
      Ce tutoriel vidéo propose 4 idées express créatives pour vos vidéos de reportage     Sommaire de ce tuto :
      1ère idée : jouer avec l'absence de repères
      2e idée : créer un leitmotiv visuel
      3e idée : filmer le quotidien insolite
      4e idée : mettre en relation avant-plan et arrière-plan    

      Voir un extrait

      Auteur : Thierry Philippon
      Musique : diverses
      Durée : 8'37''
      Résolution du fichier : FHD
    • By titof44
      Bonjour
      Cette après midi repérage pour notre prochain reportage
      Zone de coworking d'artistes
      Tourné avec le Dji Osmo mobile2 et mon téléphone portable !!
      Le son est celui du téléphone
       
       
    • By titof44
      Bonjour à tous,
      Petit montage sur un club de vielles voitures qui ont tournées dans des films!!!
      Tourné ce matin , monté cette aprem, pour s'exercer !!!
      Nous étions 2:
      1 cadreur(moi!!!) et un technicien au son et à la lumière
      Utilisation de la X70 PP4 AVCHD
      Le doc final ne sera pas réalisé par mes soins.
       
    • By Thierry P.
      Téléchargement accessible aux abonnés Premium
      Le statut Premium permet d'accéder à TOUS les téléchargements et TOUS les articles Premium du site
      Pour devenir abonné Premium, cliquez sur le logo



      CONTENU DU TÉLÉCHARGEMENT
      Cette vidéo de 15 minutes en "4K" aborde la manière d'animer des plans fixes en reportage de voyage.     Sommaire de ce tuto :
      1) Tout-en-images objet visuel dynamique, dynamique humaine, mouvement naturel, animation avec des plans courts, auto-filmage, pano ou zoom créé au montage. 2) Analyse commentée du tout-en-images.  

      Voir un extrait

      Auteur : Thierry Philippon
      Musique : diverses
      Durée : 15'04''
      Résolution du fichier : UHD (3840 X2160)
       
    • By crackers
      Bonjour
       
      Petit compte rendu de 5'30 sur un " grand " débat filmé à main levée avec mon lumix G80 équipé de l'olympus 12-40 F/2.8 . prise de son avec le micro interne .
      Rien de prévu à l'avance, juste l'envie de documenter comme je l'ai deja fait plusieurs fois ces évenements citoyens .
      Quelques plans instables ou peu nets mais pas facile d'etre réactif ... c'est le métier qui rentre !
       
       avis ?
       crackers
    • By titof44
      Samedi ,toute la journée nous avons suivi une formation dirigée par Jean-Claude Michineau, ancien journaliste de la presse écrite, ancien Président du club d’Angers (le 3ème œil) et bien sûr Président de la Fédération Française de Cinéma et Vidéo.
      Je vous propose mon petit compte rendu de la partie théorique de cette journée, l'après midi étant réservée à la pratique.
       
      Il commence par nous expliquer la différence entre un reportage et un documentaire :
      Le reportage a une unité de lieu et de temps (par exemple la fête de l’huitre à Oléron) tandis que le documentaire se focalisera par exemple sur un métier.
       
      Parlons d’un reportage :
      Il faut avoir envie de parler du sujet en question.
      Se poser les questions que le spectateur risque de se poser.
      Bien cerner le sujet.
      Trouver un angle pour le réaliser (façon d’aborder le sujet) par exemple pour un reportage sur un maréchal-ferrant (déjà abordé de nombreuses fois) utiliser un enfant ou des villageois etc. pour introduire le sujet.
      Il faut aussi avoir en face de soi des personnes passionnées par leurs activités.
       
      Bon maintenant que nous avons un sujet comment l’appréhender :
       
      Tout d’abord la prise de contact, toujours privilégier de se déplacer ou de téléphoner pour la prise de rendez-vous et ne pas utiliser un mail qui est trop impersonnel.
      Donc prendre un 1erRendez-vous pour discuter échanger, approcher les personnages, ce qui donnera une tendance à la rédaction des futures questions ou à l’extrême montrera en fait qu’il faut mieux arrêter là plutôt que de continuer (par exemple une personne qui aurait peur des caméras, qui a des difficultés à s’exprimer etc. etc.)
       
      Ensuite l’interview est la colonne vertébrale du reportage, c’est pour cela qu’il faut préparer et réfléchir en amont aux questions qui seront posées. Ces questions sont ouvertes pour ne pas brider les réponses et laisser la personne partir dans des détails ou des récits qui feront l’âme du reportage.
       
      Peut-être faudra t’il revenir sur place une ou deux fois pour prendre les plans de coupes qui seront utiles a l’illustration de l’interview. Ne pas négliger la prise de rushes de la personne en action.
       
      Il faut écrire la construction du film pour raconter une histoire, bien sur tout cela sera appuyé par le montage et la bande son.
       
      Toujours proposer une copie du film aux personnes, leurs expliquer à quoi servira ce film (par exemple des concours ciné etc.)
       
       
      Voici un extrait, sans prétentions uniquement pour accompagner le propos, des rushes de ma caméra, nous avions 3 cams,1 perchiste , des éclairages led.
       
      Balance des blancs 5600K .
      Picture Profil PP4 
       
    • By Alain Libert
      Voici un essai de reportage sur des missions "propreté".Nous avons rencontré une bénévole à la recherche de déchets "sauvages"....Vos commentaires sont les bienvenus!
       
       
    • By maxcarter
      Bonjour,
       
      Le docu fiction sur le festival humour et handicap.
       
       
×
×
  • Create New...