Jump to content

Stages photo Les Rencontres d'Arles — Programme Workshops Eté 2015


Recommended Posts

ete  hor.jpg

 

 

ARLES, UN SÉJOUR EN IMMERSION PHOTOGRAPHIQUE

 

Les Rencontres d'Arles proposent un programme dense de stages de photographies qui se déroulera au fil de l'été, du 6 juillet au 21 août, dans un ancien hôtel particulier au cœur du centre historique de la ville. A deux pas des Arènes, dans un cadre exceptionnel propice à la création, nos stagiaires bénéficient d’un matériel performant, des conseils et des astuces de photographes de renom ainsi que d’une équipe présente pour faciliter les aspects logistiques et techniques nécessaires aux productions de chacun.

Nos stages sont ouverts à tous les passionnés et donnent lieu à des soirées de projection et de présentation deux fois par semaine, rassemblant autour des photographes invités, un large public de festivaliers.

Ouverts à tous sur inscription, ces stages sont également accessibles dans le cadre de la formation professionnelle continue (Afdas, DIF, CIF, Plan de formation).

Explorer le PORTRAIT

De nombreux stages visent à se perfectionner dans cette pratique, en privilégiant, selon chaque photographe, la lumière, le rapport au modèle, la série…
Ces stages sont dirigés par de grands professionnels, dont les portraits sont diffusés dans les plus prestigieux magazines et institutions :

Isabel MUÑOZ, Jérôme BONNET, Charles FRÉGER, Vee SPEERS, Olivier METZGER, Elina BROTHERUS et Ludovic CARÈME.

Le REPORTAGE et ses multiples facettes
Au plus proche des réalités, des modes de vie, de nombreuses propositions permettent de se focaliser sur la technique, la narration ou parfois d’aller jusqu’à la fiction. CARÉME
De grands pédagogues et professionnels reconnus abordent les différentes dimensions du reportage :

Françoise HUGUIER, Paolo WOODS, Darcy PADILLA, Philippe GUIONIE, Claudine DOURY et Nicolas HAVETTE

Parcourir les TERRITOIRES MÉDITERRANÉENS
Un itinéraire photographique propice à une exploration personnelle du littoral, dans sa dimension géographique mais aussi humaine, marquée par des richesses culturelles, naturelles et patrimoniales uniques qui donnent à chacun l’opportunité de construire un point de vue sur des territoires singuliers… Des excursions quotidiennes guidées par :

Ambroise TÉZENAS, Klavdij SLUBAN, Laurent MONLAÜ, Grégoire KORGANOW et Jean-Christophe BÉCHET

 

Expérimenter sa SENSIBILITÉ et toutes les photographies
Des stages intenses offrent la possibilité de développer une pratique sensible et parfois intime de la photographie, en accordant notamment une attention particulière à la multiplicité des conceptions et des supports contemporains. Des moments singuliers placés sous la direction de photographes d’une attention sans faille :

Paulo NOZOLINO, Antoine D’AGATA, Jean-Christian BOURCART, Denis DARZACQ, Grégoire ALEXANDRE et Florent DEMARCHEZ

 

Enfin Christian CAUJOLLE et Sylvie HUGUES proposeront un échange avec les participants autour de leurs travaux photographiques, conseils et editing.

 

 

post-17457-0-84068300-1432568083_thumb.j

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • Guest
      By Guest
      BR's EXIFextracter est une utilitaire gratuit très simple qui permet d'extraire en masse les données EXIF de l'ensemble de photos d'un dossier. On peut sélectionner les données qui seront exportées ainsi que d'avoir ou non leur titre d'exporté en cochant l'option "Add column headings".
       

       
      Les résultats sont exportés dans un  fichier au format CSV qui pourra être ouvert avec un tableur comme Calc de la suite LibreOffice.
       

       
      téléchargement : https://www.br-software.com/download.html
    • Guest
      By Guest
      Ont été remis les prix du Drone Photo Awards 2020 dans différentes catégorie : Urbain, Sport, Nature etc.. mais aussi celle liée à la situation dû au Covid-19 à travers le monde.
       
      A consulter sur le site officiel : https://droneawards.photo/gallery/2020
      ou sur un diaporama avec les vainqueurs : https://fr.sputniknews.com/photos/202009241044476052-drone-photo-awards-2020/
       
      Premier prix général : Love Heart of Nature de Jim Picôt

       
      Il y aussi deux catégories vidéos :
      https://droneawards.photo/gallery/2020/video/1
      https://droneawards.photo/gallery/2020/video/0
       
      Ne vous fiez pas à l'image d’aperçu, la vidéo est superbe ;o)
       
    • Guest
      By Guest
      Cette discussion sans fin a pour but de présenter ce qui a contribué de près ou de loin à l'histoire de la photo et de la vidéo essentiellement depuis son erre numérique.
       
      -----------------------------------------------------------------------
       
      Décès de William English qui a fabriqué le premier modèle de souris en bois tandis que Douglas Englebart en avait créé le design. Par la suite elle avait été améliorée au Xerox PARC, puis repérée par Steve Jobs en 1979 pour intégrer plus tard les Apple.
       

       
       
      Tous les deux avait réalisé une démonstration en 1968 surnommée depuis Mother of All Demos présentée par Douglas Engelbart qui comprend : La souris, le copier/coller, la visioconférence, le lien hypertexte, le travail collaboratif, etc. dont voici une courte présentation...
       
       
       
       
    • Guest
      By Guest
      En ce moment je cherche un nouveau smartphone et ce n'est pas facile de s'y retrouver dans la ribambelle de marques et des nouveaux modèles qui apparaissent chaque année. Les bons sites pour identifier leurs caractéristiques notamment en photo avec de vrais tests ne sont pas si nombreux.
       

       
      Après bien des recherches, j'ai identifié gsmarena.com qui propose des essais complets et notamment une partie comparaison en photo entre plusieurs modèles à choisir. La partie base lumière est particulièrement intéressante pour pousser les appareils dans leur retranchement. Un exemple entre les Huawei  P30, Google Pixel 3, Huawei  P30 pro :
      https://www.gsmarena.com/piccmp.php3?idType=5&idPhone1=9530&idPhone2=9256&idPhone3=9635
       
      Enfin, il propose un grand filtre de sélection d'appareils à cette page :
      https://www.gsmarena.com/search.php3?
       
      Par contre pour trouver les meilleurs prix je m'appuie sur https://www.idealo.fr/
       
      Je suis preneur d'autres sites proposant de vrais tests, merci de les partager.
    • Guest
      By Guest
      En ce moment sur Arte, un documentaire sur le photographe Willy Ronis (1910-2009) qui fait partie de la photographie humaniste française avec également Édouard Boubat, Robert Doisneau, Izis et Sabine Weiss, Jean-Philippe Charbonnier dont je suis allé voir une expo avant une vente aux enchères chez Drouot la semaine dernière. Willy Ronis a été exposé au Pavillon Carré de Baudouin à Paris en 2018.
       
      Willy Ronis, les combats d'un photographe sur Arte :
      https://www.arte.tv/fr/videos/092153-000-A/willy-ronis-les-combats-d-un-photographe/
       
       
    • Guest
      By Guest
      Cette discussion sans fin a pour but de présenter ce qui selon chacun fait le pire ou le meilleur de l'usage de près ou de loin de la vidéo, de l’image ou du high-tech informatique.
       
      --------------------------
      Un portrait quasi photographique de Napoléon Ier a été réalisé par intelligence artificielle par le photographe Bas Uterwijk pour cela il s'est appuyé sur une série de peintures voir sculptures représentant Napoléon, par contre l'IA ne fonctionne pas pour les vêtements, il a donc repris ceux d'une peinture de David.
       

       

       
      sources :
      www.napoleon.org
      https://twitter.com/ganbrood/status/1263568060268584960
    • Guest
      By Guest
      Bonjour,
       
      A la vue du rendu visuel, j'ai l'impression que les images JPG qu'on place dans un commentaire du forum sont réencodées ; Est-ce le cas ?
    • By Thierry P.
      Et une manifestation annulée de plus ! Même si on se résigne, c'est à chaque fois un crève-coeur. Les célèbres Rencontres Photographiques d'Arles, qui devaient se dérouler du 29 Juin au 20 Septembre 2020, sont à leur tour annulées. En 50 ans d'exposition (fêtés en 2019), ce n'était tout simplement jamais arrivé.
       

       
      Ce festival qui a accueilli près de 150.000 spectateurs en 2019 (un record) continuait d'espérer en raison de son atypisme : en effet, à la différence d'un rassemblement qui concentre ses spectateurs sur quelques jours (concert, etc.), les Rencontres Photographiques d'Arles sont une des rares manifestations qui se déroule sur près de 2 à 3 mois (selon les expos), répartissant ainsi dans le temps ses visiteurs. Pour cette même raison, un scénario de raccourcissement de la durée des Rencontres (au 15 Juillet par exemple) avait été envisagé. Enfin, les lieux d'Arles sont atypiques puisque les Rencontres d'Arles accueillent les visiteurs dans une trentaine de monuments historiques différents (jusqu'à 40 sites certaines années), répartissant les spectateurs aux quatre coins de la ville (et même en dehors).
       
      Une régulation des visiteurs dans chaque salle se serait avéré non seulement possible mais probablement faisable, sans compter les espaces de certains lieux comme les anciens entrepôts des chemins de fer, qui sont si vastes que la distanciation sociale n'aurait pas été très compliquée à respecter, moyennant aménagements. 
       

       
      Mais un simple commerce de pangolin contaminé sur un marché lointain, aura une nouvelle fois réduit en miettes une manifestation culturelle qui dynamisait une ville entière en hébergement et restauration durant tout un été alors que le Festival, fort de son succès, était en quasi auto-suffisance (75% des ressources proviennent de la billetterie et de partenariats).
       
      Cependant, avant même le discours d'Edouard Philippe du 28 Avril,  l'épidémie posait un problème quasi insoluble au Directeur du Festival, Sam Stourdzé. Le problème : comment maintenir à flot une manifestation qui en dehors de considérations organisationnelles et d'un délai réduit de préparation, ne pouvait plus accueillir ses artistes étrangers (américains, africains...) en raison des restrictions sur les voyages ? Comment rentabiliser et embaucher les centaines de personnes que le Festival mobilise en tenant compte que de nombreux touristes venant de toute l'Europe ne pourraient se rendre à la manifestation ? Et quid des visiteurs français d'autres régions dont il n'est même pas garanti qu'ils pourraient se déplacer ? C'est l'équilibre financier et l'avenir même de la manifestation pour les années à venir qui aurait pu en être sévèrement impacté. 
       
      Bref, rendez-vous en 2021 en espérant des jours photographiques meilleurs.
       

       
      photos : T. Philippon / magazinevideo
       
    • By loloiisab
      Bonjour, je viens d'avoir Pinnacle studio ultimate 21 et je débute totalement dans le domaine.
      je dois faire un petit montage de photos et de vidéos du baptême de mon petit fils, j'ai regardé et testé avec plusieurs tutos et je pense pouvoir me débrouiller pour ça. Par contre pour l'ouverture du montage j'aurai aimé avoir la vidéo d'un livre (avec fond vert que j'ai déjà) le livre s'ouvre et apparait la photo que je veux. J'essaie depuis plusieurs jours mais sans succès, je n'arrive pas à faire apparaitre progressivement ma photo à l'ouverture du livre. Je sais que pour beaucoup d'entre vous c'est de la rigolade mais comme je l'ai mis plus haut je me lance dans ce domaine depuis seulement une semaine c'est donc assez compliqué pour moi et je m'inquiète car je comptais lui offrir pour les fêtes.
      Je joins les éléments pour que vous puissiez vous faire une idée plus précise de ce que je cherche à faire et si quelqu'un pouvait me conseiller ou encore mieux m'aider, ça serait génial.
      https://www.dropbox.com/sh/p3i3h33ziqgk9fs/AACN3lCNx7FFg71_3yYrK51_a?dl=0
      Merci d'avance.
    • By HariLook
      C'est une photo faites à l'argentique, j'aime bien son rendu.

    • By JFL
      Bonjour, 
      Comme tout le monde, je prends de temps en temps des photos avec mon smartphone et il faut bien reconnaître que c'est très pratique. Ces photos sont stockées sur la carte microSD de l'appareil.
      Mais grosse surprise hier quand j'ai reçu un mail de Googlephoto, qui me propose de télécharger mes propres photos "stylisées" ; c'est à dire retouchées avec de jolies couleurs plus saturées etc...
      Google a donc accès à la carte SD de mon smartphone ??  Naïvement je pensais que cet espace de stockage était privé et inaccessible depuis internet. En est-il de même avec le disque dur de mon ordi ?
      J'avoue ne pas tout comprendre. Merci de m'y aider !
       
    • By JPierkiroul
      Bonjour,
      Je suis sous Pinnacle 21 Ultimate et j'aimerai faire un montage avec des photos. Je ne trouve que le format 4:3 ou 16/9...
      N'y a t'il pas un autre format afin que l'on puisse faire un montage avec ses photos sans avoir à faire un crop?
      La perte d'une partie de l'image dégrade le rendu
      Merci d'avabce
      JP
      www.jeanpierrerieu.fr
    • By GM1968
      Bonjour,
      Les plugins de Nik Collection sont désormés gratuits : https://www.google.com/intl/fr/nikcollection/
      Il s'agit de plugins de type 8bf qui sont compatibles avec pas mal de logiciel de retouche d'images... (ils sont présentes en version 32 ou 64 bits). Mais également en .exe pour une utilisation directe (enfin je n'ai pas réussi avec deux des plugins).

    • By nf2b
      ...
    • By GM1968
      Bonjour,
      Troisième participation au concours : une photo qui date un peu, prise lors du championnat de France de Judo Cadet 2013 lors de la finale (Valentin, mon neveu, Champion des -55kg, à gauche).
      Mais dans cette photo, au-delà de l'action sur le Tatami, je voulais monter l'arrière plan avec les officiels, photographes, caméraman (judo tv) et staff.

      Photo prise au Nikon D7000 (assez haut dans les ISO pour avoir de la vitesse donc un peu de bruit) avec un léger recadrage et correction réalisé avec Photoline (alternative à Photoshop).
      Gabriel


  • DISCUSSIONS RÉCENTES

    • Bonjour Thierry  oui pourquoi pas !!mais ajouter des titres sur des plans courts ne me plait pas trop peut-être une situation générale en même temps que le générique ou titre?? en ce qui concerne le pilotage du drone effectivement à force de voler tu acquiert une sorte de confiance sauf que durant les 2 vols pour ces images j’ai eu 2 pertes de signal et 2 alarme vent fort en altitude. la maîtrise apparente doit laisser la place à une attention de tous les instants.Sur cette séance de vols le drone a été attaqué par une mouette j’en menais pas large.
    • Oui Ektoplasm. Mais c'est un sujet rarement abordé dans les forums. On pourrait d'ailleurs élargir la discussion et ne pas se limiter à la colorimétrie. La façon dont une image produit du sens, dépend aussi de ce qui la précède et de ce qui la suit.  De plus, une image peut être perçue différemment suivant le son que l'on met dessus. Ajoutez à cela le choix de cadrage et les mouvements de caméra. Qu'est ce qui est "NATUREL" dans tout ça ? Bon d'accord, je suis un peu hors sujet. Mais ce qui est passionnant dans la création audio visuelle, c'est justement que c'est totalement artificiel. Tous les prestidigitateurs savent bien qu'il y a un truc dans leur tour de magie. Mais pour que l'illusion soit parfaite, il faut se donner les moyens. Le cinéaste est un illusionniste et le spectateur le sait bien. 
    • salut titoff44,   Je n'ai pas de commentaire particulier, sauf que tu sembles maîtriser le drone de mieux en mieux. Je me trompe ?   Une question tout de même, voire une suggestion d'amélioration :    un sous-titrage sommaire indiquant les quelques lieux survolés ne renforceraient-ils pas l'intérêt ? Pour moi qui connais mal cette région, cela apporterait une information documentaire à laquelle je pourrais davantage me raccrocher...   Les titrages pourraient être simples ou dynamiques, pointant le lieu en suivi (façon After Effects).
    • Je suis parfaitement d'accord avec Comemich. Je ne peux pas regarder la plupart des films qui sont présentés ici et ailleurs avec des couleurs dites "naturelles", pour moi elles n'ont rien de "naturel", c'est juste laid en plus d'être le niveau zéro artistique. Mais dès qu'on a une ambition artistique, on s'expose à la critique, ce que je trouve très stimulant. Je reste amusé par ceux et celles qui trouvent les images "belles" en regardant un journal TV sur leur TV UHD (je n'ai plus regardé la TV depuis 1998). Je trouve que c'est le summum de la laideur et parfaitement irréel. Et les photos et films en N&B, c'est "naturel" ? C'est critiquable aussi ?    "Couleurs naturelles" ça ne veut absolument rien dire. Nous n'avons pas tous le même nombre de cônes et bâtonnets, pas tous la même acuité visuelle, nous ne percevons pas en réalité tous les nuances de couleur de la même façon, de la même manière que nous n'entendons pas tous avec la même acuité ou ne percevons pas les goûts de la même manière. Dans un studio de mastering audio, beaucoup n'entendent aucune différence entre deux réglages différents (A/B), alors qu'elle est physiquement réelle et très bien perçue par l'ingé. Tant de gens ne voient pas la différence entre un rush en AVC ou HEVC et le même rush en RAW, alors que pour moi la différence est colossale. Je ne peux pas regarder de film sur youtube, je trouve ça d'une laideur absolue, je ne vois que des blocs, du banding, des artefacts de compression. Et que dire des personnes qui voient des saccades si un film n'est pas en 60 images / seconde, les obligeant à utiliser l'interpolation de leur téléviseur pour ne pas avoir mal aux yeux ? Et quid des téléviseurs qui sont la plupart du temps mal étalonnés et ne restituent pas les couleurs de la même manière ?    Et puis "naturel" dans quel sens ? On ne perçoit visuellement la réalité qu'a travers les limites de notre système visuel, qui est très loin d'être ce qui se fait de mieux. D'autres animaux que nous voient le monde très différemment, avec infiniment plus de nuances de couleurs (inimaginable pour nous qui avons l'impression de voir "la réalité", qui n'est que la notre due à nos limitations), un champ de vision beaucoup plus large, dans un spectre bien plus étendu, ou avec une acuité très largement supérieure. Alors qu'est-ce que ça veut dire des "couleurs naturelles" ? "Naturelles" pour qui ? C'est comme ça que vous voyez la vie, d'une façon aussi laide que les images des news TV ? Lorsque vous regardez un bananier devant un coucher de soleil, les bananes vous paraissent-elles aussi jaunes que sous la lumière artificielle de votre cuisine ? A quel moment est-ce la couleur "naturelle" de la banane ? Qui peut dire la couleur qu'ont vraiment les choses qui nous entourent, étant donné nos limitations à ce niveau ? Le ciel est noir par exemple et si nous le voyons bleu c'est à cause de la diffusion de Rayleigh. Mais comment la Squille Multicolore, qui dispose du système visuel le plus perfectionné du règne animal, le voit-elle ?    Lorsqu'on fait de la création quelle qu'elle soit (j'inclus le documentaire dans la création), on ne cherche pas à reproduire exactement la "réalité" (la réalité de qui d'abord ?), ça n'aurait strictement aucun intérêt, on cherche à transcender, à montrer ce qu'on perçoit ou ce qu'on veut transmettre, à rendre l'émotion qu'on a éprouvé. Le cinéma est un spectacle, une illusion d'optique qui se joue des limites de notre perception visuelle, ça n'a vraiment rien de "naturel". Le fait de travailler l'éclairage, les décors, les teintes, les costumes, la colorimétrie, fait partie du processus artistique et on y passe beaucoup de temps. Est-ce naturel d'évoluer dans un paysage ocre habillé en jaune tout en ayant les cheveux bleus ? Pourtant, ça peut être bien réel (selon nos limites visuelles), ce sont des images du dernier clip que j'ai tourné à Rustrel (le Colorado Provençal). Pas besoin d'un travail d'étalonnage poussé pour que ces images ne paraissent pas "naturelles". Grâce à l'étalonnage aujourd'hui, j'aurais pu rendre le paysage vert, les cheveux de l'artiste châtains et sa veste noire. Cela aurait semblé plus "naturel" sans doute, tout en ne reflétant absolument pas la réalité de la scène. Mais tout ceci est totalement opposé aux news TV, qui n'ont strictement aucune vocation artistique.   Et pour finir, il ne faut pas perdre de vue que les images que nous voyons, outre la colorimétrie, n'ont rien de "naturel". Quand on regarde un film, à aucun moment on a l'impression de voir une véritable scène de la vie se dérouler devant nous, on sait qu'on regarde un écran et pas la réalité directement. Et un capteur, pas plus qu'une émulsion, ne "voit" de façon "naturelle" non plus. On sait que tel ou tel capteur tire sur telle dominante, que tous sont conçus pour être plus sensibles au vert, que la création de l'image qu'on va regarder passe par un processus complexe de transformation, que lorsqu'on regarde avec nos yeux il n'y a pas de bruit ou de grain.    Alors c'est quoi, des couleurs "naturelles" ? C'est culturel, biologique, chimique, physique ?  
    • Les téléviseurs ont des processeurs de traitement d'image de plus en plus évolués, et les technologies évoluent aussi (l'OLED par exemple est supérieur à votre écran "Retina" qui est un écran LCD, mais ils sont aussi plus chers et ont d'autres inconvénients). Chez Apple, les écrans OLED sont dénommés "Super Retina". C'est peut-être pour cela que vous avez trouvé les images plus agréables sur un téléviseur actuel.  
  • NOTRE SÉLECTION D'ARTICLES PREMIUM

×
×
  • Create New...

Important Information

j'accepte les cookies de ce site