Aller au contenu
  • Pour poster un message, inscrivez-vous ici !

    Pour poster, répondre à un membre, ou voir les messages non lus depuis votre dernier passage, CONNECTEZ-VOUS ou INSCRIVEZ-VOUS, c'est gratuit. (en option) Pour lire les tests Premium, télécharger tous les fichiers bruts, et profiter de tous les tests en pdf sans pub, il suffit d'être Premium. En plus, vous soutiendrez ainsi l'indépendance du site !

Thierry P.

Un scénario au service du Canon XC10

Messages recommandés

Promène-toi sur Vimeo et visionne des centaines de vidéos faites au 550D, au 7D tu découvriras des bijoux faits par des amateurs, des passionés, des jeunes qui débutent et qui s'éclatent....

Elles sont si moches et ringardes ?

Certainement pas (je fais la réponse...)

Qu'on apportés les nouveaux boitiers au niveau vidéo en terme de qualité d'image, de possibilités techniques....?

Rien.

Fran6

Je reconnais que ma ballade de ce soir est plus chanceuse !

Déjà avec le 550d ou le 7d, il n'y a pas que des vidéos avec bokeh à outrance malgré quelques flou-nets agaçants et des ralentis sans fondement. Il y en a qui soignent plus que d'autres leurs prises de vues (qui crânent moins).

Par contre, sur le 70d (nouveau boîtier), il y a une vidéo intéressante axée sur la montée en iso (6400 à 10000) et les effets sur l'AF (dernière possibilité technique exclusive à la marque).

Il y a aussi un raw 14 bits en cinéma DNG de magic lantern !

Non, Canon donne confiance (et perso, je m'abstiendrais d'une opinion trop tranchée sur le xc10 malgré les réserves qui en effet s'imposent sur les exigences liées à du vrai cinéma digital).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je reconnais que ma ballade de ce soir est plus chanceuse !

Déjà avec le 550d ou le 7d, il n'y a pas que des vidéos avec bokeh à outrance malgré quelques flou-nets agaçants et des ralentis sans fondement. Il y en a qui soignent plus que d'autres leurs prises de vues (qui crânent moins).

Par contre, sur le 70d (nouveau boîtier), il y a une vidéo intéressante axée sur la montée en iso (6400 à 10000) et les effets sur l'AF (dernière possibilité technique exclusive à la marque).

Il y a aussi un raw 14 bits en cinéma DNG de magic lantern !

Non, Canon donne confiance (et perso, je m'abstiendrais d'une opinion trop tranchée sur le xc10 malgré les réserves qui en effet s'imposent sur les exigences liées à du vrai cinéma digital).

Je ne parle pas QUE de Canon, il y a aussi le GH2, le GH3, les plus récents (et donc plus chers pour un débutant) GH4, les Sony A7s, et d'autres types de boitiers évolutifs qui ont toutes les caractéristiques de "petites" caméras de cinéma, sur lesquels ont peut monter toutes sortes d'objectifs, d'accessoires pour la vidéo et même pour le son....

Evolutifs et donc créatifs et donc ouverts.

Ils étaient bons à leur sortie sur le marché, ils le sont encore aujourd'hui exactement comme les caméra argentiques !

L'ARRI 35mm est utilisée encore aujourd'ui elle est née dans les années 50 !

Le RAW Magic Lantern n'est vraiment exploitable qu'avec les 5D. Sur les autres boitiers de la marque, la résolution est toujours en dessous du FullHD et c'est préjudiciable à la qualité finale des images nécessairement upscallées lors de la diffusion en FullHD...

Pour revenir aux débutants :

Ce qui est important pour débuter ce n'est pas simplement et uniquement de filmer, c'est surtout de comprendre les bases, les mécanismes du métier, de prendre les bons réflexes !

Par exemple la mise au point assistée (Type STM / détection de phase) sur certains boitiers amateurs tend à enfermer les jeunes qui voudraient aller vers la technique cinéma à croire que cette fonction est un plus...

--> cette fonction tire les boiters vers le Camescope afin d'atirer les amateurs qui voudraient avoir un Reflex qui fait "comme" un Camescope !

Mais c'est le contraire du cinéma !

Les caméras de poing pour l'actu sont autofocus depuis bien longtemps, mais on reconnait au premier coup d'oeil leur image très "video", très "Tv"... Car pour que l'autofocus fonctionne cela à un prix sur l'image pour des raisons techniques...

Aucune caméra de cinéma ne possède le moindre autofocus, uniquement réservé aux amateurs et au monde de l'actualité, des caméscopes pros.

> Il m'est arrivé, dans les stages que j'organise, de surprendre des jeunes qui pensaient que les caméras de cinéma étaient autofocus...

Je leur explique que bon nombre de Chefs Opérateurs sont également des cadreurs et qu'il font eux-même le point dans leurs films, sans même l'aide "de pointeurs".

Je leur explique que bon nombre de films, Pubs, Clips....tournés en ALEXA sont tournés en 2k, en Prores 444 et pas en 4K RAW car pour la télévision ou le Web et même le cinéma, il ne sert à rien de tourner en RAW (trop cher en post-prod) et en 4K car aucun moyen de diffiser à ce format.

Lorsqu'on tourne en 35mm ou en 70mm, en anamorphique film -> on ne recadre pas en post-prod...Alors dire que grâce au 4k on peut recadrer... Cela me fait rire !

D'ailleurs je rencontre dans mon job de jeunes réals pour qui je bosse, et qui me disent, lorsque je leur demande de valider le cadre :

_ c'est bien, mais tu peux cadrer plus large....car de toute façon on pourra toujours recadrer en post...

Je pense : pauvre mec...

Le 4k pour l'amateur est un moyen de pousser au plus vite le plus de personnes vers :

> des plus gros ordis / processeurs / cartes graphiques / disques durs

> des plus gros moniteurs, câbles, débits Internet.... etc..

Mais cela n'apporte rien de plus au niveau créatif, mise en scène... Cette option est surtout le moyen de faire monter en gamme et développer le marché informatique !

Car le 4k va déjà vers le 6K et le 8K puis ira vers le 10K....et des ordis de plus en plus gros...et des dépenses toujours renouvellées pour aucun bénéfice créatif nul...cela servira à quelques grands studios Américains pour des productions ultra méga couteuses qui misent essentiellement sur les FX..

Mais aujourd'hui dans le monde Pro, en dehors de très grosses productions (souvent Américaines), le 4k et surtout le 6K RAW sont exceptionnels.

Cela viendra, certes, mais la stratégie des grandes entreprises de l'audiovisuel c'est que ça aille vite afin d'obliger les pros à aller vite en équipant vite les amateurs et le plus de monde.

Et tous les prétextes sont bons !

Pour revenir à ce XC10, ce n'est pas un boitier pour démarrer, c'est camescope pour amateur Geek argenté.

Fran6

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Lorsqu'on tourne en 35mm ou en 70mm, en anamorphique film -> on ne recadre pas en post-prod...Alors dire que grâce au 4k on peut recadrer... Cela me fait rire !

D'ailleurs je rencontre dans mon job de jeunes réals pour qui je bosse, et qui me disent, lorsque je leur demande de valider le cadre :

_ c'est bien, mais tu peux cadrer plus large....car de toute façon on pourra toujours recadrer en post...

Je pense : pauvre mec...

Il y a beaucoup de choses de dites, souvent péremptoires, parfois contestataires, qui laissent peu de place au "peut-être" ou "j'ai un doute" sur des notions pourtant compliquées.

Cela me rappelle un membre du Forum qui affirmait autrefois de façon tout aussi catégorique que le stabilisateur était un gadget, qu'il fallait cadrer sur pied ou en appui, point barre.

J'invite quand même les curieux à s'interroger, sans avoir un avis tranché, à scruter les avantages du 4K en termes de recadrage mais aussi (et peut-être davantage) en termes de stabilisation et même de zooming lent, voire de panoramique lent.

Un tutoriel de 17 minutes en a réuni les possibilités, après en avoir testé les effets en situation réelle. Le tutoriel est en accès Premium car il a nécessité quelques bonnes semaines de conception de tournage en 4K, et de réflexion autour des possibilités. Je ne cherche pas à faire de pub mais à présenter un contrepoint. Car il y a des avantages au 4K qu'on ne peut balayer du revers de la main.

Il ne s'agit pas de recadrer tout un film ni de concevoir un film en fonction d'un futur recadrage, mais de recadrer parfois une seule scène qui le nécessite.

Laissons ensuite les gens juger par eux-mêmes s'ils sont des "pauvres mecs"... :wiseman: (y'a pas de filles ?)

Bonjour Ciné7 et lafamily, pourquoi beaucoup de personnes parlent de filmer en 4k puis recadré en post-prod, quel est l'intérêt.

le tutoriel en décrit assez précisément les possibilités.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Le 4k pour l'amateur est un moyen de pousser au plus vite le plus de personnes vers :

> des plus gros ordis / processeurs / cartes graphiques / disques durs

> des plus gros moniteurs, câbles, débits Internet.... etc..

Complétement d'accord ! :bien:

Merci, si dans certain cas, comme le dit Thierry, le recadrage d'un format plus grand (notamment qui sont réalisées avec les logiciels de stabilisation) permet de garder une bonne définition sur le format de sortie.

En même temps, dans le cadre d'image de synthèse, pour faire plus cinéma, on ajoute des flous de mouvement et des éclats de lentille (flare)...

En attendant la prochaine évolution vers le HDR, c'est le tour du 4K.

Gabriel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Personne n'oblige l'amateur à tourner en 4K, j'ai conseillé un "simple" HCX920 à mon beau-frère (qui voulait rester avec la marque Panasonic après un GS400), il en est ravi.

N'oublions pas que les appareils 4K permettent d'enregistrer en FullHD, à différents débits et je pense que ce sera le cas encore pendant bien des années, tandis que les prix du 4K vont descendre de plus en plus.

Quand on est passé de la Hi-8, au mini-DV, c'était bien pire, il fallait tout changer : d'appareil, de format de cassette, de logique d'approche.

Même le passage de la SD à la FullHD a été plus déstabilisant je trouve.

L'équipement informatique doit suivre, on est tous d'accord. Mais même sans 4K, croyez-vous que vous pourriez vous passer d'une évolution des performances de votre ordinateur ou de son renouvellement inexorable ?

Je ne suis pas sûr.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis 100% d'accord avec ce qu'a écrit Thierry.

De toute façon personne n'oblige à passer au 4K, tout le matériel (du PC au téléviseur en passant par une caméra) permet de rester en haute définition.

... d'ailleurs aujourd'hui les téléviseurs UHD nous montrent que de la haute définition en ce qui concerne les émetteurs, ce qui n'empêche pas, si un téléviseur est en panne d'être obligé d'acheter un modèle UHD, puisque les téléviseurs en HD sont en voie de disparition à partir de 40 pouces.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ok compris, très bien le tuto, merci.

Bonjour Blade83 ... et bonjour à d'autres pour la même raison que ce qui est expliqué ci-dessous:

Ne pas oublier qu'il existe la possibilité de "citer" (même si on en efface une partie) pour répondre à un message).

En effet ton court message ci-dessus est une réponse au 4ème message en arrière.... la possibilité d'y ajouter "citer" permet souvent de comprendre plus rapidement, sans être obligé de lire une série de messages précédents.

Merci.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le discours de notre ami lafamily est très juste et intéressant...

Dans le monde amateur pur il sera peu entendu...question de moyen et de compréhension (temps, matériel, savoir faire ...).

Apres "le pousse à consommer" est évident, et comme dab plein de consommateurs craquent un peu vite...et hop faut tout upgrader, est-ce le bon moment ? Va savoir.

Pour le XC10 une utilisation que j'entrevoie, c'est pour les concerts et spectacles en continu en seconde caméra sur trépied (duré enregistrement / on touche plus à rien): c'est ce qu'on appelle une niche étroite ... mais pour geek argenté, c'est pas mal non plus :biggrin:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Lorsqu'on tourne en 35mm ou en 70mm, en anamorphique film -> on ne recadre pas en post-prod...Alors dire que grâce au 4k on peut recadrer... Cela me fait rire !

D'ailleurs je rencontre dans mon job de jeunes réals pour qui je bosse, et qui me disent, lorsque je leur demande de valider le cadre :

_ c'est bien, mais tu peux cadrer plus large....car de toute façon on pourra toujours recadrer en post...

Je pense : pauvre mec...

Fran6

Bonsoir à vous tous,

Je dois préciser à la décharge de lafamily que dans le cinéma, c'est vrai que çà ne se fait pas d'annoncer d'emblée à un chef-opérateur que son travail sera de toutes façons refait en post-prod (qui plus est, s'il s'en sent exclu d'office).

Et puis, un cadreur est payé pour cadrer comme le monteur pour monter et l'étalonneur pour étalonner ...

Je ne pense pas que le "pauvre mec" de Fran6 s'adresse à notre cadre convivial mais dans les engueulades propres à ce métier d'ingrats !

Pour le 4k uhd, je m'accoutume et j'approuve de plus en plus. Je serais ravi que çà finisse un jour par entrer dans les moeurs autant pros que grand public avec les jargons expressifs respectifs :rolleyes::wink: ! (Mais oui que le full HD doit rester !).

Un écart de langage acceptable face à toutes les satisfactions de la dilution des frontières entre 2 mondes partageant la même aspiration pour l'image !

Vous n'êtes pas heureux quand des chefs-opérateurs viennent tailler le bout de gras avec vous et que vous pouvez tenir la conversation, quels que soient les sobriquets qui fusent :smile: ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir à vous tous,

Je dois préciser à la décharge de lafamily que dans le cinéma, c'est vrai que çà ne se fait pas d'annoncer d'emblée à un chef-opérateur que son travail sera de toutes façons refait en post-prod (qui plus est, s'il s'en sent exclu d'office).

Et puis, un cadreur est payé pour cadrer comme le monteur pour monter et l'étalonneur pour étalonner ...

Non, tu ne comprends absolument pas ce que je tente d'expliquer :

Un réalisateur qui ne sait pas ce qu'il veut concernant son cadre au moment où il tourne est à mon sens un gars qui a des soucis à se faire.

Cadrer large pour recadrer en post-prod, illuminer une scène sans savoir ce qu'on veut : et dire : "_on verra en post-prod" = n'est pas le signe d'un pro qui sait ce qu'il veut !

Le placement de la caméra, le choix du cadre, le mouvement de la came : c'est l'écriture du film, c'est son rythme !

Si un réal n'a pas de point vue, c'est simplement un rigolo, un "mauvais".

Je doute que Kubrick ou Spielberg, ou d'autres grands réals, se disent ou disaient à leurs Chef-Op = ."_cadre large, on verra en post prod !" ou : "_mets un gros spot et on verra en étalonnage....." même s'ils avaient eu le choix !

Donc CINE7, le problème ce n'est pas du tout un problème d'égo du Chef Op, c'est simplement que le Réal qui fonctionne ainsi est un rigolo qui ne sait pas ce qu'il veut sur les points essentiels de la réalisation d'un film, d'une narration filmée.

Avoir la possibilité de recadrer ou de créer des mouvements de caméra grâce au 4k, c'est effectivement parfois, intéressant, mais ce que je dis, c'est toutes ces choses peuvent être réalisées au tournage.

Elles doivent même être pensées avant, car un cadre, un mouvement de caméra, ce n'est pas simplement un geste technique, c'est ce qui participe à la narration, à l'écriture d'un film (vidéo) et même parfois c'est ce qui lui donne son sens.

Recadrer ou zoomer ou créer un mouvement de caméra en Post-prod grâce au 4k peut être intéressant lorsqu'un accident ou un problème technique s'est produit au tournage.

Mais si on ne décide pas d'un tel geste technique au tournage, c'est à mon sens un profond symptôme d'amateur, qui ne sait pas ce qu'il veut, qui bricole, qui s'amuse.

Le cadre, le mouvement de la caméra, c'est l'écriture du film, c'est son aphabet, ça ne s'improvise pas, ce n'est pas truc qu'on teste, ce n'est pas une "alternative", pas un truc secondaire !!!

> Car ce sont ces choix qui déterminent l'écriture, la narration d'un clip, d'un film, d'un docu, d'une Pub !!!!!!!

L'orsqu'on fait une interview et qu'on se dit :

Bof ....je vais cadrer large et grâce au 4k vais créer des mouvements ou des cadres différents en Post, c'est le signe d'un réal qui n'a aucune écriture, qui ne souhaite pas imprimer son choix, son regard, un sens, un rythme à Interview... qui ne pense pas au montage lorsqu'il tourne, ce qui est une faute grave.

> faire un petit recadrage en Post-prod pour rythmer une ITW = OK.

Car un zoom dans l'image en Post-rod et un vrai changement de focale ne donnent absolument pas le même rendu visuel !!!!!!!

N'oublions pas que les appareils 4K permettent d'enregistrer en FullHD, à différents débits et je pense que ce sera le cas encore pendant bien des années, tandis que les prix du 4K vont descendre de plus en plus.

Bien entendu, on peut passer du Full HD au 4K sur une caméra 4k, mais dans ce cas, pour la plupart des modèles = le facteur crop n'est plus le même !!!!

Cela me rappelle un membre du Forum qui affirmait autrefois de façon tout aussi catégorique que le stabilisateur était un gadget, qu'il fallait cadrer sur pied ou en appui, point barre.

Oui mais ce membre du Forum était simplement un crétin (on peut le dire ainsi non ?)

Le choix de tourner à l'épaule ou sur pied fait partie, excatement comme pour le choix du cadre de la lumière et du mouvement de la caméra les choix fondamentaux qui déterminent l'écriture, la narration, le sens d'une séquence filmée, on aussi une nécessécité technique !

Fran6

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le placement de la caméra, le choix du cadre, le mouvement de la came : c'est l'écriture du film, c'est son rythme !

Si un réal n'a pas de point vue, c'est simplement un rigolo, un "mauvais".

Donc CINE7, le problème ce n'est pas du tout un problème d'égo du Chef Op, c'est simplement que le Réal qui fonctionne ainsi est un rigolo qui ne sait pas ce qu'il veut sur les points essentiels de la réalisation d'un film, d'une narration filmée.

Fran6

Bonjour lafamily, si, si, je l'ai aussi compris comme çà et çà fait partie des obligations du petit rigolo de au moins respecter le chef-opérateur (comme chaque membre de l'équipe d'ailleurs). Pas d'égo là-dedans puisque j'y suis moi-même allergique car çà pourrit l'ambiance d'un tournage. C'était pour situer ton expression "pauvre mec" (qui avait à juste titre dérangé dans la discussion sur le forum) mais qu'il fallait replacer dans ton contexte spécifique. D'autant que tu as précisé ne pas l'avoir dit à l'intéressé et de l'avoir seulement pensé ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

1) et çà fait partie des obligations du petit rigolo de au moins respecter le chef-opérateur (comme chaque membre de l'équipe d'ailleurs).

2) C'était pour situer ton expression "pauvre mec" (qui avait à juste titre dérangé dans la discussion sur le forum) mais qu'il fallait replacer dans ton contexte spécifique. D'autant que tu as précisé ne pas l'avoir dit à l'intéressé et de l'avoir seulement pensé ...

1) Respecter ses collaborateurs est un devoir dans tous les métiers et dans la société en général non ?

> Le Chef Opérateur est un "prestataire technique" du réalisateur, au même titre que tous les "chefs de poste" : Décorateur, Chef Costumier, Chef Electro...etc

2) En tant que prestataire de service au sein d'une équipe, je ne peux effectivement pas insulter mes "clients", même s'il m'arrive parfois d'en avoir très envie...

-> justement, un Réalisateur qui ne sait pas ce qu'il veut, qui pense que le 4K va lui faciliter son travail, que la lumière se fait en post-production sur DaVinci Resolve, et que les effets spéiaux vont masquer son incompétence...

> C'est à mon sens de la misère intellectuelle apportée par le Marketing et certaines possibiltés techniques exploitées par les incompétents...

Généralement ces Réals finissent par travailler uniquement sur des projets de merde, et disparaissent avec le temps...Car leur incompétence fini toujours par apparaitre...

Je prends plaisir au contraire à bosser pour des Réals qui ont des idées très arretées, très précises, parfois très fermés, car cela m'oblige à les comprendre ! Et les problèmes techniques que cela m'impose me permettent de toujours progresser, de trouver des solutions.

La post prod est une étape très importante, mais son périmètre est très défini. C'est en maîtrisant bien le travail qu'il y a produire pour chaque étape de la production d"une vidéo ou d'un film qu'on se donne la chance d'aboutir à un produit final de bonne qualité.

Fran6

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Lafamily,

Je suis absolument d'accord avec tes principes de base qui consistent à préparer son film dans sa tête et sur le papier, et absolument ne pas compter sur les moyens qui existent pour corriger systématiquement un mauvais résultat ... un mauvais travail.

Ne pas raisonner ainsi correspond par analogie à ce qui est arrivé après l'évolution du matériel photographique en passant de la pellicule au numérique.

Autrefois, on "créait une photo", on apprenait à cadrer et à régler le matériel ... il fallait qu'elle soit parfaite sur l'original ... d'abord parce qu'une diapo ou un négatif ça ne se modifie pas en post production sans perte de qualité, puis enfin parce que le support et son développement coûtaient cher.

Aujourd'hui, avec la presque gratuité du support (vive la carte mémoire), on mitraille, (parfois sans appliquer réellement un certain goût artistique, comme un cadrage parfait) car certains se disent je prends 50 photos et je chercherai la meilleure, éventuellement je recadrerai et photoshop existe ... Quelle conception négative du goût artistique !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Aujourd'hui, avec la presque gratuité du support (vive la carte mémoire), on mitraille, (parfois sans appliquer réellement un certain goût artistique, comme un cadrage parfait) car certains se disent je prends 50 photos et je chercherai la meilleure, éventuellement je recadrerai et photoshop existe ... Quelle conception négative du goût artistique !

Effectivement c'est tout à fait comme ça et depuis un certain nombre d'années !

On voit aujourd'hui des milliers de sites Internet, de page Facebook éclorent avec des entêtes "Photographe Professionnel" de personnes qui s'autoproclament "Photographes" alors qu'il ne font que reproduire sans fin des images usées, reproduire des pratiques techniques, sans personalité, sans fond au profit de la forme....

> Car faire de belles images photographiques est aujourd'hui d'une grande simplicité.

Mais en contre partie, vivre du métier de Photographe est devenu extrêmement difficile car l'image n'a plus de sens par un trop grand nombre.

98% de ces pseudos photographes n'en vivent absolument pas à.

Est-ce bien ou mal ?

Franchement je ne sais pas.

Mais la même situation se déroule dans le millieu de la vidéo et même du Cinéma !

Je vois arriver aujourd'hui dans mon métier des jeunes Chef Op qui ne savent pas éclairer une scène, un plateau, car ils pensent que DaVinci Resolve est là pour ça.

Ils "illuminent" une scène, puis tentent de faire rattraper le coup en post par l'étalonneur (d'ou des budgets de Post prod qui explosent !!)...Ou ils font faire 100% du boulot de lumière par le Chef Electro qu'ils ne savent pas diriger...

Des jeunes Chef Op qui pensent qu'il faut connaitre la caméra pour faire des belle images, qui ne peuvent exposer sans retour vidéo, qui ne savent pas utiliser une cellule à main, ni un thermocolorimètre...

Ce qui amènent des sociétés de production à classer certains Chef Op par type de Caméra... C'est débile.

Les grands Chef Op n'ont jamais été liés à un type de Caméra, mais seulement à leur capacité à comprendre une demande de Réalisateur, éclairer une scène, puis régler la caméra pour que l'exposition correspondent à l'attente du dit Réaliateur.

> Le choix du type de Caméra et des optiques se faisant au même titre que le choix des éclairages, comme des accessoires, en cohérence avec un besoin de narration, rien d'autre.

Je ne me plains pas de cette situation, car à 50ans je redeviens "à la mode", ayant appris à tourner en argentique, je ne suis lié à aucune Caméra et je tourne aussi bien en argentique qu'en numérique, aussi bien avec un reflex Numérique, qu'une Caméra vidéo, qu'une super16mm Argentique, qu'une RED ou une Alexa, une GO Pro !

> Mon approche "à l'ancienne" qui privilégie 95% du travail de lumière, couleur et exposition sur le tournage permet de réduire drastiquement les coûts de Post-prod.

Je n'ai pas besoin de retour vidéo pour juger de la lumière ou de l'exposition, car je travaille à la cellule et au Thermo, et avec mon oeil et mon cerveau.

Le Retour vidéo est un plus et je m'en sert évidemment, mais plus comme d'une ré-assurance pour le réalisateur.

Disons qu'en tournage numérique je suis beaucoup moins stressé avant la projection des rushes...

Fran6

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour NOEL et lafamily !

Je bois vos paroles (dont je vous félicite) et en bref hors-topic, j'attribue çà perso à l'auto-entreprise en tant que seul recours pour des jeunes dont la catégorie est la plus touchée par le chômage. A mon boulot alimentaire, j'ai traité récemment le cas d'une jeune fille qui n'avait jamais touché à la photo mais qui prétendait s'y intéresser depuis toujours pour demander une aide financière afin d'acheter un d810 (Nikon) dans le cadre d'un projet professionnel, faute d'accéder à l'emploi.

Autant dire qu'elle a obtenu ma réponse qu'elle méritait !

Même si on peut en effet se dire tant mieux pour ceux qui ont une vraie niaque pour apprendre et réussir dans le domaine, je ne peux pas m'empêcher de m'inquiéter pour tous ces jeunes.

Mais je ne supporte pas ceux qui se prétendent un génie inné (surtout par égo, Fran6) pour se croire immunisé d'une absence de formation préalable et longue.

Je suis toujours partisan de la formation autodidacte mais pour le dire aux jeunes qui nous lisent (pas à vous qui le savez), j'ai fréquenté des tournages de générations précédentes (comme lafamily) et les techniciens que j'y côtoyais étaient soit sortis d'une école : Louis Lumière (dite Vaugirard), l'Idhec (ex femis). Les autres étaient d'abord venus de la régie et AVEC LE TEMPS ! avaient obtenu des postes d'énième assistant caméra, son ou réalisation pour gravir des échelons.

Je le sais parce que j'ai moi-même servi le café (et le thé), j'ai fait la plonge avant de faire des petites missions de 50ème assistant jusqu'à 1er mais en court-métrage (Au fait ! Il me reste donc encore des étapes :blink: ?).

Et pendant qu'on n'a qu'à mettre le sucre, on a le temps de regarder et d'observer (et de papoter avec les équipes pendant les pauses et les repas !).

En plus à force, çà crée même des liens !

Même les professionnels les plus installés sont obligés d'envisager une activité de repli et le temps où vous vous sentez contraints à des petits boulots dans un autre secteur, profitez en pour continuer à vous former. Allez voir des films (au ciné ou chez vous), apprenez les activités annexes (Moi, j'ai dévoré tout ce qui se disait sur le scénario, je me suis payé un stage, j'assistais aux tournages que je croisais par hasard à l'extérieur en plus de ceux auxquels j'avais déjà accès aux studios, je me débrouillais pour m'incruster dans des manifestations professionnelles. J'ai même tenté un cours de théâtre pour mieux connaître le travail d'acteurs (avec un diplômé en professorat du conservatoire national et sociétaire de la comédie française) et j'ai fait en sorte d'en rencontrer).

Pour en revenir au topic parce qu'il peut y en avoir le but dans tout ce qu'on dit avec lafamily et NOEL, que vous achetiez ou non le XC10, un camescope classique ou un apn puis adobe premiere pro ou elements, magix pro ou video deluxe, ou Da Vinci Resolve même lite, vous ne serez jamais exempts de vous cultiver sur la vie, l'art, la littérature, l'actualité ; de vous former en lisant, en vous informant, en rencontrant et en vous nourrissant d'expériences personnelles.

Parce que ce n'est pas le xc10 ou autre qui eux seuls, vous apprendront à travailler sur le contenu et le fond. Même s'ils peuvent être un outil pour vous y aider, il n'y a que vous et vous seul comme seule et unique garantie !

Sans sortir ma culture de derrière moi, outre son oeuvre ou un film en particulier, je n'ai retenu que de 2 déclarations de Luchino Visconti : "Personne n'est capable de faire un film avant l'âge de 41 ans !" ... et à un producteur de la Warner qui voulait lui rappeler que l'âge mental du public était de 14 ans : "Justement, c'est le moment de leur apprendre quelque chose".

Que voulez vous lui apprendre, si vous n'apprenez pas vous-même ? Vous avez de la chance, vous avez une passion pour y contribuer !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Effectivement c'est tout à fait comme ça et depuis un certain nombre d'années ! ....

.... Mais la même situation se déroule dans le millieu de la vidéo et même du Cinéma ! .....

Fran6

:bien: ... :bien:

Bonjour NOEL et lafamily !

Je bois vos paroles (dont je vous félicite) et en bref hors-topic ........

:bien: ... :bien:

Et vive Luc Besson ... sa création de nouveaux studios en France ainsi que son école de cinéma ...

La Cité du Cinéma --> Ici

post-4619-0-20254000-1439122729_thumb.jp

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bravo et merci NOEL :bien::bien::bien: !

(Apparemment, c'est trop tard pour les inscriptions 2015 puisque fallait réagir pour juillet mais pour l'année prochaine, les jeunes, vous savez ce qu'il vous reste à faire pour 2016 ! Et écoutez que ce dit Luc Besson sur l'école. 2 ans pour vivre ce que d'autres comme Ciné7 ont vécu sur beaucoup plus d'années :wink: ...).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

vous ne serez jamais exempts de vous cultiver sur la vie, l'art, la littérature, l'actualité ; de vous former en lisant, en vous informant, en rencontrant et en vous nourrissant d'expériences personnelles.

(J'ai oublié la musique dans ma liste - important de former aussi son oreille musicale ne serait-ce pour le montage - ... et puis de préciser qu'il ne faut pas tout lire, tout écouter mais de ne chercher que ce en quoi vous vous reconnaissez le plus pour mieux vous trouver et vous révéler l'essence de votre instinct et de votre inspiration ... Par vos rencontres, vous aurez également des conseils de gens plus mûrs que vous qui seront capables de bien vous cerner et de vous recommander telle ou telle lecture, ou tel ou tel film ou cinéaste ... Et si ce ne sont que de grands noms, vous saisirez mieux votre enjeu :sleep:).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×