Jump to content

Recommended Posts

Bonjour à tous,

Je n’étais pas beaucoup actif sur le forum c'est temps-ci, j'étais beaucoup pris sur un documentaire mais n'est pas le sujet...

Hier j'ai sorti mon dernier court métrage Rabbit. C'est le premier "épisode" de l'univers Rabbit City.

J'ai tenté ici de faire un court métrage fantastique tout en le faisant avec des techniques du muet. Bon je vous préviens tout de suite, c'est vraiment spécial et j'ai mis l'accent sur une image vraiment mais vraiment dégrader. Bref vous verrez ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour et bonne année jumpstudio !

J'ai hésité à te le dire en public sur le forum mais finalement dans ton intérêt et dans celui de l'école et de la diffusion du court-métrage, je t'avoue que je suis dépité (plutôt en colère) que tu continues à te discréditer en t'enfermant dans ce genre immature et débilitant !

Le seul service que je peux te rendre puisque la faculté de cinéma ne t'a rien appris ou que tu n'en as rien retenu mais comme je remarque ton attirance pour la symbolique et l'archétype, c'est de te proposer un copié-collé de la citation de Blake Snyder (scénariste et consultant à Hollywood décédé en 2009) et à laquelle GM1968 a brillamment tenu à se référer sur une autre discussion du forum :

Blake Snyder à écrit :
" Ecoutez Spielberg ou Scorsese parler de films. Ils en connaissent des centaines, et peuvent y faire référence. Et par référence, je n'entends pas « réciter une ligne de dialogue », je veux dire « expliquer comment chacun de ces films fonctionne ». Les films sont des machines intimement construites sur des émotions. Ce sont des montres suisses aux engrenages et rouets complexes qui les font fonctionner avec précision. Vous devez être capable d’isoler chacun de ces rouages et de les remettre en place avec exactitude. Même dans le noir. Même au cours de votre sommeil ...

... Et votre connaissance de quelques films est loin de suffire, de même qu'il n’est pas suffisant de connaitre tous les films sortis depuis cinq ans. Vous devez retourner en arrière, vous pencher sur la lignée de nombreux types de films, savoir quel film a engendré tel autre dans cette ligne de succession et en quoi chaque film a fait progresser l'art cinématographique. Il ne peut y avoir de vraie originalité tant qu'on ignore de quelles règles ou traditions on s'affranchit "

Perso, je te le dis aussi ici, j'en ai plus que marre qu'à défaut d'inciter à une véritable culture cinématographique, Tarantino ne serve de référence aux jeunes que pour n'exprimer que de la violence gratuite qui trahit aussi déplorablement une méconnaissance et de là, un mépris de l'intelligence du public !

Si on aime le cinéma et si on rêve d'en faire, ce n'est pas avec de la paresse d'esprit et les cauchemars qui en découlent !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

J'étais plein d'espoir en regardant le début.

Je ne peux que rejoindre Ciné... ce n'est pas un court métrage fantastique, c'est éventuellement du cinéma expérimental...

Pourtant, il y a tout pour bien faire (la réalisation est soignée). Mais, je ne sais toujours pas où tu veux aller...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Rabbit,

Tu dois avoir un problème de réglage de caméra ou de logiciel, je ne vois pour ainsi dire rien, ton image est sombre et fade.

Comment porter un jugement ?

Cordialement

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors bizarrement, je n'ai pas du tout le même ressenti que mes "chers confrères", mais je ne suis pas surpris non plus..on est, il est vrai, loin des sentiers battus...

Autant Spielberg "n’emmerde" souvent au plus haut point, autant pour Ciné 7 c'est souvent une référence...heureusement on se rejoint ailleurs... :smile:

Je serais donc plus proche de GM1068 qui parle de cinéma expérimentale (réal soigné)...j'ai apprécié aussi, on est dans un cauchemar, mais finalement Mulholland Drive de David Lynch est largement aussi incompréhensible la 1ere fois...la 3eme fois OK mais bon il reste plein de chose propre au délire du réalisateur, je sens que il y en a qui vont hurler... :happy: ...et peut être qu'un jour on aura un décryptage de Rabbit... :tongue:

Dans ce que tu as fait jumpstudio il y a vraiment quelque chose...mais c'est un exercice difficile de funambule...si tu triches avec toi même tu tombes

Je n'y ai vu que de la sincérité et c'est pour cela que j'aime...mais je peux me tromper...l'esprit des choses est plus fort que la matière ..Apres il faut toujours confirmer.

Bonne journée

Share this post


Link to post
Share on other sites

(Autant Spielberg "n’emmerde" souvent au plus haut point, autant pour Ciné 7 c'est souvent une référence...heureusement on se rejoint ailleurs... :smile:).

Dans ce que tu as fait jumpstudio il y a vraiment quelque chose...mais c'est un exercice difficile de funambule...si tu triches avec toi même tu tombes

Je n'y ai vu que de la sincérité et c'est pour cela que j'aime...mais je peux me tromper...l'esprit des choses est plus fort que la matière ..Apres il faut toujours confirmer.

Bonne journée

Bonjour MANU09 !

Je précise que je ne cite Steven Spielberg qu'à l'occasion de mes velléités pédagogiques car c'est le plus connu et le plus universel. Il sait toucher un très large public selon un enseignement universitaire (Columbia) que j'ai eu la chance d'aborder (et retenir) grâce à un formateur français qui a pu la suivre sur place.

Mon seul critère de jugement, c'est qu'il est accessible au plus grand nombre (J'ai tenté avec Antonioni, un four total !). Chacun peut se positionner ensuite selon ses propres références (Perso, je ne m'en prive pas, crois-moi).

Il n'en demeure pas moins que tu as touché du doigt la difficulté de Jumpstudio à la différence que j'ai plus reconnu Tarantino que Lynch (sans contester l'éventualité que ce dernier soit une référence pour Jumpstudio).

Perso, j'y vois en effet une quête de sincérité de sa part mais qu'est-ce qu'il triche d'abord avec lui-même puis surtout avec nous ! Je souhaite vraiment qu'il se relève de sa chute !

Un jeune qui fait l'apologie du massacre doit être recadré car c'est parce qu'il ne sait pas comment donner vie à son sujet et que donc, il en assassine lui-même les personnages !

EDIT : Bonjour aussi et merci Pallma. Et Jumpstudio triche jusqu'à brouiller ses images de son propre esprit brouillé !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ton éclairage avisé Ciné7...mais notre différent porte sur l’interprétation de sa démarche...

Je ne voie pas la même chose à ce jour, je ne voie pas l’apologie du massacre (oui c'est violent), pas plus qu'il y a forcément du justicier d’extrême droite chez Clint Eastwood pourtant certains intellectuels ne voient que cela.

Le filon créatif qu'il prospecte à l'aube de sa jeune vie, s'il est en accord avec ce qu'il croit (créer est aussi un acte de foi...comment peut on imaginer le contraire) ne peut qu'être utile...Mais ce filon une fois trouvé peut amener à la négligence....je trouve qu'il n'y est pas encore...mais ça peut arriver.

Plus il voudra faire long plus ce sera difficile...je croie, mais chacun vie sa vie et ton avis ne peut lui faire que du bien.

Il y a plusieurs faces à une montagne ...et cela m'aura permis d'échanger avec monsieur cinéma. :smile:

Bonne journée

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il n'y a bien-sûr aucun différend entre nous et je conçois tout à fait ton approche.

Oui aussi qu'on sait dorénavant que si on n'entre pas dans le moule de la pensée unique, on est facilement taxé d'extrême-droite mais ton exemple de Clint Eastwood me permet d'évoquer deux points que je n'osais ou n'avais pas pu évoquer jusqu'à présent (car sans doute trop perso).

Si j'encourage Jumpstudio à en effet s'intéresser aussi à Clint Eastwood (par exemple à Mystic River et à tous les autres qu'il veut), c'est qu'il a d'abord été un acteur et qu'il appréhende ses sujets sous cet angle. Une mine d'enseignements pour construire ses personnages !

Puis je voudrais rappeler publiquement à Jumpstudio qu'il est de souche européenne, le vrai berceau du cinéma avant qu'il ne devienne une industrie anglosaxonne à Hollywood. Il n'y a pas que depuis l'autre côté de l'océan qu'il peut parfaire son inspiration et son imaginaire.

Et comme David Lynch est britannique, il peut déjà traverser la Manche, c'est plus facile ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hier j'ai sorti mon dernier court métrage Rabbit. C'est le premier "épisode" de l'univers Rabbit City.

J'ai tenté ici de faire un court métrage fantastique tout en le faisant avec des techniques du muet. Bon je vous préviens tout de suite, c'est vraiment spécial et j'ai mis l'accent sur une image vraiment mais vraiment dégradée ....

Bon, l'aspect fantastique y est ... mais la dégradation de l'image est vraiment exagérée avec un contraste exagérément faible, des images sombres ... si bien qu'il est difficile de donner un avis vraiment favorable à ces soi-disant techniques du muet.... voir d'abord les films de Fritz Lang pour s'en inspirer ... comme Metropolis (le plus connu) ... ou d'autres ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

(...) Steven Spielberg (...) sait toucher un très large public selon un enseignement universitaire (Columbia) que j'ai eu la chance d'aborder (et retenir) grâce à un formateur français qui a pu la suivre sur place.

Mon seul critère de jugement, c'est qu'il est accessible au plus grand nombre (...).

Bonjour et bravo NOEL, Fritz Lang était allemand et confirme que l'école européenne a beaucoup apporté à Hollywood (jusqu'à par exemple, Vincente Minelli et Martin Scorsese et leur gêne italien puis Ridley Scott avec son "flegme" british).

Je ne résiste pas à l'envie de rendre service à Jumpstudio et à tous les jeunes qui s'engagent comme lui avec plus ou moins de maladresse. C'est vrai, pourquoi leur tenir rigueur de leurs erreurs de jeunesse et leur interdire de ne se référer qu'à Reservoir Dogs pour éviter de plus creuser David Lynch ou Stanley Kubrick.

Je voudrais quand-même leur signaler qu'il n'est pas utile de sortir le hachoir à chaque fois qu'on ne trouve pas la meilleure fin possible. Car le principal n'est pas de copier et de recopier la scène du mec attaché à une chaise et qui piaille, le chatterton collé sur la bouche, c'est de lui donner son sens à soi. Je reconnais que Jumpstudio n'a pas posé de lapin sur la question.

Donc, en parlant de l'université de Columbia, il y a une anecdote à raconter (au conditionnel car à croire avec discernement comme tout soi-disant secret de coulisses).

Steven Spielberg et Georges Lucas suivaient donc ensemble les mêmes cours et tous jeunes qu'ils étaient comme Jumpstudio et tant d'autres, ils contestaient les principes qui leur étaient enseignés car selon eux, ils n'avaient pas besoin d'apprendre, ils en savaient déjà assez en ayant vu je sais pas quoi à la mode, à la télé !

J'ignore qui a sorti la règle pour leur taper sur les doigts mais pas contents, ils auraient fait le pari de réunir tous les préceptes édictés dans un seul scénario non pas pour prouver que çà fonctionne mais pour dire que c'était ringard et indigne de leur nouvelle génération enfin salutaire ...

Cà a fini par donner "Indiana Jones" et plus tard, le succès les a contredit ... Ils s'en seraient tellement mordus les doigts que la douleur de la règle s'est réveillée (Là, c'est moi qui affabule mais c'est pour illustrer).

Toujours est-il que c'est cette anecdote vraie ou fausse ou déformée qui a servi d'introduction à notre formation.

Après avoir tout démonté et remonté sous la menace aussi d'une règle de Damoclès, je vous confirme donc qu'en regardant Indiana Jones (déjà le premier), vous avez déjà un bon catalogue pour progresser et vous éviter de sortir les ustensiles de cuisine ou les outils de bricolage à chaque difficulté ... (Même une phobie des serpents peut remplacer une scie égoïne).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous !

J'ai eu l'occasion de lire tout vaut commentaire qui je dois l'avouer mon particulièrement affecter mais après réflexion je trouve sa normale...je dirais plutôt que je comprends. Je ne rentre pas forcement dans le moule et même je ne souhaite pas forcement de faire quelque chose fait pour le grand public. Cependant en y réfléchissant vraiment mon histoire n'est pas forcement super bien ficeler. J'ai tenté de faire par exemple un flash-back en utilisant un format différent, essayer de jouer sur l'espace pour montrer l'aspect fantastique de cette homme à tête de lapin...Tout sa peut sembler trouble et d'une certaine manière c'est le cas mais j'ai prévue d’étendre cette univers pour développer le personnage de Rabbit et sur toute les significations. J'entends aussi que mon histoire n'est pas forcément très bien ficelée. Je dois admettre que j'aurai du présenter quelque scène autrement et d'une autre manière pour que cela soit plus compréhensible. Cependant je souhaiter vraiment faire quelque chose se rapportant plus aux sens, aux émotions et à la limite à la poésie. Quelque chose qui marche où ne marche pas en fonction des personne (j'ai pu me constater juste en présentant ce court métrage à mon entourage).

J’ai tenté aussi quelque mis en scène avec une symbolique de la gauche et de la droit. Le tueur par exemple et attirer vers la droit. Il sera à gauche jusqu’à ce que Rabbit lui donne la carte. Il ira par la suite à droite ou sera à droite. La victime quant à elle sera a gauche dans la majorité des plans.

Pour ce qui ma inspirer vous avez mis le doigt dessus avec Lynch mais je pensais aussi a par exemple Gaspar Noé qui est pour moi un réalisateur remarquable et français par ailleurs (pour rester sur le continent) ainsi que Stanley Kubrick. Cependant faire du cinéma comme Spielberg ou Clint Eastwood même si ce sont de grand réalisateur, ne m’intéresse pas (enfin pour l'instant). Je suis plus on va dire dans le cinéma d'auteur (dans mes intérêts comme par exemple Holly motors).

Je souhaiter vraiment faire quelque chose sur les sens, et sur l’incompréhension.

Pour les couleurs, la camera n'a aucun problème il s’agit de la post production de ma volonté propre de salir au possible l'image. Quelque chose que j'apprécie énormément. Apres j'ai aussi entendue certain retours du même ordre. Bizarrement sur mon écran tout était visible, surement parce que j'utilise je ne sais quoi comme paramètre du coup ça ne donne pas un rendue universel...

En tout cas je vous remercie tous de m'avoir répondue sur ce post. Je dois avouer que même si sa ma fait mal c'est ici que j'ai surement reçus les réponses les plus sincère. Je vous en remercie.

Et je dois avouer avoir bien apprécié votre anecdote qu’elle soit vrai ou non. Elle me fait réfléchir. Cependant je ne trouve pas que les règles qui son apprise sont inutiles. Je pense au contraire que c’est très important et il faut les comprendre. Cependant au niveau scénaristique je souhaitais les adapter un peu et essayer de faire quelque chose qui ressemble plus à ce que j’imagine. Mais sans cette règle, il n’y aurai pas eu ces très bon film ! Cependant faire ce genre de chose ne me ressemble pas énormément du coup j’essayer de faire quelque chose de different

Je vous souhaite à tous une bonne année 2016 ! :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour et bonne année jumpstudio !

Blake Snyder à écrit :

... Il ne peut y avoir de vraie originalité tant qu'on ignore de quelles règles ou traditions on s'affranchit "

Bonsoir Jumpstudio,

Je savais que çà pouvait faire mal d'où mes hésitations avant de poster en public. Mais parfois il le faut au moins pour obtenir une vraie réponse de l'intéressé et pour attirer l'attention de plein d'autres (car le forum est public).

L'excellente réponse est venue et je ne te souhaite que de te nourrir d'expériences et de savoirs.

Perso, je n'aurais pas profité de ton topic si j'avais douté de toi et je te confirme tous mes encouragements et tous mes voeux !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir Jumpstudio,

Désolé si je t’ai affecté par mon message,

Je crois que ce que tu tentes est particulièrement difficile, toucher aux sens et à la symbolique.

Mais c'est tellement particulier qu'il faut accepter de se tromper et accepter les remarques.

Ce qui est grave ce n'est pas faire des erreurs, c'est de n'en tirer aucune conséquence.

Bonne continuation, tes idées et tes intentions sont bonnes, mais pas très bien réalisées.

Cordialement

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ne t’inquiète pas Pallma, cela ma affecté cependant ça ma permis de retenir des leçon sa fait partie de l'apprentissage ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour et bonne année jumpstudio,

J'ai trouvé le scénario bien fait mais comme je n'aime pas la violence et faire de critiques négatives en dévalorisant, pour la suite je ne dirai rien.

Bonne journée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, je crois qu'il est permis de proposer des sites qui peuvent permettre d'approfondir son domaine de prédilection.

Je viens récemment de découvrir http://www.scenarmag.fr/ qui regroupe divers articles (en français) sur l'écriture de scénario.

En le parcourant, j'ai constaté que dans l'étude des genres, il fait une grande place au film d'horreur.

N'étant pas très défenseur de ce type d'inspiration, je me permets néanmoins de le proposer à Jumpstudio ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Merci beaucoup Ciné7 ! je vais tout de suite regarder ce site, merci beaucoup de l'avoir partagé !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Similar Content

    • By jm83
      Tourné avec un 7D, 17-40mm f4, 50mm f1,4, 100mm IS f2,8, 70-200mm f4.
      La vidéo :
      Le making off :
      Cordialement.
    • By jm83
      Notre dernier cour métrage, bon visionnage.
      Cordialement.
       
      Le court métrage :
       
      Le making of :
       
       
       
       
       
       
       
       
    • By RVV
      Réalisateurs, faites nous parvenir vos films (touts genres) dont la durée est de moins de 20 minutes avant le 21 septembre 2019
      CAP SUR LE COURT est une manifestation annuelle qui permet à des réalisateurs non professionnels de présenter leurs courts métrages dans une salle de cinéma numérique. Les meilleures œuvres sont récompensées par un prix du Public, un prix du jeune Jury et un prix du Jury.
      La présence d’un représentant de l’équipe de création est vivement souhaitée durant le festival. Pour favoriser cela, la MJC Maison Pour Tous de Voreppe propose une indemnisation forfaitaire des frais de déplacement et / ou hébergement selon le principe suivant :
      habitant dans un rayon de 150 à 400 km de Voreppe : 50 € de déplacement habitant dans un rayon de plus de 400 km de Voreppe : 90 € de déplacement habitant dans un rayon de plus de 150 km de Voreppe : 50 € d’hébergement (ou possibilité d’hébergement chez l'habitant) Fiche d’inscription et règlement isponible sur le site CAP SUR LE COURT
      Alors, à bientôt !
    • By simsim
      Bonjour, 
      Alors voilà j'ai fais un petit court métrage il y a quelque mois et j'aimerais avoir votre avis
      https://www.youtube.com/watch?v=rP56IcmqzTY&t=86s
      Merci d'avance a tous!
      Sim 
       
       
    • By Trist3lune
      Bonjour,
      Voilà mon dernier court métrage.
       
       
      réalisé dans le cadre d’un atelier vidéo.
      merci pour vos retours !
    • By Cineman15
      Bonjour,

      Ayant pour projet de réaliser mon 2nd court métrage le mois prochain, je souhaiterai faire l’acquisition d’un matériel son ( comprenant micro, enregistreur, et préampli)
      Après plusieurs recherches, je reste dans l’indécision.
      Il s’agit d’un drame qui ne comprendra pas plus de 2 personnes par scène. Scènes extérieures et intérieures.

      Budget : 600 euros

      J’ai remarqué cette configuration sur l’un des topics:
      Enregistreur Tascam DR60d MkII + Sennheiser MKE 600 + préampli Feathead

      Qu’en pensez vous ?


      Dans le cas contraire quel serait selon vous la meilleure option pour : 

      Le micro : ?
      L’enregIstreur mixette ? 
      Preamplis ? Sont -ils nécessaires d’ailleurs selon vous ? 

      Je vous remercie d’Avance 
    • By Détours Studio
      Bien le bonjour à tous,
       
      Nous sommes un tout nouveau collectif et nous avons l'ambition de créer des séries, des courts métrages, des émissions et bien d'autres concepts sur notre chaîne Détours Studio. 
      Nous venons donc sur ce site que avons déjà pas mal arpenté il y a quelques temps pour proposer notre contenu, et pouvoir obtenir des conseils, des avis, des remarques et pourquoi pas un peu de visibilité si le contenu est à votre goût !
      Voilà je vous laisse donc avec le lien de l'épisode pilote de la série "Inside" ainsi que le premier court métrage de la chaîne " Pile ou Face"
       
      Inside :
       
      Pile ou Face :
       
       
      Merci d'avance à tous et bonne journée ! ^^
       
      Guillaume.
    • By pole image
      Bonjour,
       
      La Ville de Draguignan organise son 10éme Festival du Court Métrage. Il a pour but d’aider les jeunes réalisateurs à progresser et à se faire connaître.
       
      2 catégories récompensées :
       
      Amateur :
      -          Grand Prix amateur 800€
      -          Prix Public 700€
      -          Prix d’Encouragement un bon d’achat de 250€ chez un photographe de Draguignan
       
      Professionnel :
      -          Grand Prix professionnel
      -          Prix de la Jeunesse 500€
       
      Date limite de dépôt des candidatures : mercredi 28 septembre 2016
       
      Renseignements et inscriptions : http://www.dragui-court.com / pole.image@ville-draguignan.fr
      ou 04.94.76.32.59 / 06.21.19.38.82
       
      A très bientôt
       
      Merci

    • By doc personne
      Comme je l'avais annoncé dans le sujet consacré à The Mad squad, les Dissuaders sont des héros récurrents. Les voici donc de retour dans une "non aventure" dont ils ont le secret (un concept abscons que vous allez vite comprendre) .
      Ce court est la 1ère partie de cette aventure et date de 2008 donc ne vous attendez pas pas à de la HD, puisqu'à l'époque je ne disposais que d'un simple camescope mono CCD.
      Un 2ème épisode viendra conclure, assez rapidement j'espère, cette nouvelle péripétie.

    • By David Lagneau
      Mon second court métrage dans les cadres de l'atelier cinéma FIILMAGINAIRES.
×
×
  • Create New...