Jump to content
zhiyun

 

Participez nombreux ! 5 lots à gagner

 

Projets-Ventilo

FILMOPSIE - La chronique dans laquelle on décortique le cinéma

Recommended Posts

Bonjour Projets-Ventilo et NOEL,

 

Comment ne pas approuver ce bel exercice de scénario voulu innovant et de plus basé sur une thématique universelle louable et très actuelle auprès de la jeunesse (la découverte de soi) ?

 

Soutien également à toute création de personnages destinée aux performance d'acteurs et d'actrices (me souvenant aussi de la distinction entre film d'auteur et film d'acteurs).

 

Je crains néanmoins qu'il manque un détail de poids dans cette découverte de soi par conséquent frustrante et perso, je m'étonne que le(s) producteur(s) ne l'ai(en)t pas détecté et identifié (pas de script doctoring ?).

 

Cà lui ou leur apprendra qu'il ne suffit pas de miser sur un sujet certes universel mais traité ici par un auteur d'ouvrages de zombies ...

 

Je me vois même contraint de garder ce détail de poids pour moi. On ne sait jamais :o

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis vraiment désolé envers mes voisins du dessus @Ciné7 et @NOEL, je n'ai pas encore pris le temps de répondre à vos précédents messages!

Promis (et cette fois c'est vrai) je m'en occupe d'ici.... peu...!

 

En attendant, voici ma dernière création, en l'honneur du travail de M. Night Shyamalan:

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir et meilleurs voeux Projets-Ventilo,

 

Décidément bravo pour ce concept que tu assumes pleinement (pour notre plus grand plaisir).

 

Mark Night-Shyamalan a tout mon respect depuis son "The Village". Décrié aussi par les formateurs en scénario (américains), il avait réussi à m'avoir comme un bleu alors que j'avais déjà tout compris dès l'image d'ouverture du Sixième Sens.

 

Oui, j'y ai vraiment cru comme les ados du village mais l'exploit pour moi, c'est que le film fonctionne autant en le revoyant avec l'angle des adultes (J'adore aussi la réalisation et seul reproche, c'est qu'il n'est toujours pas prévu en blu-ray pour encore mieux profiter de la photographie et du jeu des regards des acteurs et actrices).

 

Concernant Glass, les idées sont décidément dans l'air (mais l'adage veut que tout est écrit mais pas par nous).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 20/11/2018 à 20:28, Ciné7 a dit :

Bonsoir Projets-Ventilo et merci pour cette explication en te précisant que je ne te reprochais rien et que je ne m'en prenais qu'à David Lynch (qui conserve toute mon admiration).

 

Il se trouve que je suis très impliqué actuellement en n'ayant jamais compris cet engouement du (jeune) public pour l'angoisse et le cauchemar, pour le mal et les ténèbres ...

 

Ils veulent avoir peur et se protéger de quoi ?

 

Je n'ai pas appris cette approche du métier et le temps me conforte dans ma position.

J'avoue ne pas savoir moi-même pourquoi un tel engouement et j'avouerai d'autant plus que moi-même c'est un sujet qui.... hum.... comment dire... je n'ai pas envie de dire "me passionne", mais plutôt "m'intéresse". Par exemple, je suis un féru de lecture de thriller (Maxime Chattam, Jean-Christophe Grangé, Franck Thilliez, ...) ou même de certaines histoires ocultes (Stephen King, Lovecraft, ...) et la plupart des films que je visionne avec le plus grand plaisir sont des films tortueux et avec une grande dose d'hémoglobine (Seven, Taxi Driver, 8mm, ...). Et pourtant, malgré tous ces univers sombres et sanglants, je pense sincèrement être quelqu'un de gentil et de totalement pacifiste (du moins je l'espère, mais ça, seuls autrui pourra me le confirmer). Du coup, j'avoue ne pas savoir moi-même pourquoi ce genre de thème peut (m') intéresser. 

 

 

Le 11/01/2019 à 00:48, NOEL a dit :

Bonjour Projets-Ventilo et bonne année à toi aussi.

Ce film "Prédestination" , n'est pas un scénario simple et limpide, et merci pour les 5 minutes d'explication. Heureusement le schéma de 5 à 8 min tente de simplifier en donnant les points clés, malgré tout c'est encore un type de scénario qu'on aime ou qu'on n'aime pas , par sa grande dose d'irréel. 

 

Merci d'avoir pris le temps de visionner et de laisser ce message. 

Et effectivement, quand je me suis décidé à parler de ce film, je me suis dis que l'étape du schéma était obligatoire pour remettre le scénario dans un ordre correcte et compréhensible.  J'aurais bien voulu faire un schéma encore mieux illustré et dynamique, mais malheureusement mes capacités en montage et/ou en animation ne me le permettaient pas. Du coup, je suis content de voir que malgré tout, j'ai réussi à rendre le scénario alambiqué de ce film un tant soi peu compréhensible. 

 

 

Le 11/01/2019 à 07:51, Ciné7 a dit :

Bonjour Projets-Ventilo et NOEL,

 

Comment ne pas approuver ce bel exercice de scénario voulu innovant et de plus basé sur une thématique universelle louable et très actuelle auprès de la jeunesse (la découverte de soi) ?

 

Soutien également à toute création de personnages destinée aux performance d'acteurs et d'actrices (me souvenant aussi de la distinction entre film d'auteur et film d'acteurs).

 

Je crains néanmoins qu'il manque un détail de poids dans cette découverte de soi par conséquent frustrante et perso, je m'étonne que le(s) producteur(s) ne l'ai(en)t pas détecté et identifié (pas de script doctoring ?).

 

Cà lui ou leur apprendra qu'il ne suffit pas de miser sur un sujet certes universel mais traité ici par un auteur d'ouvrages de zombies ...

 

Je me vois même contraint de garder ce détail de poids pour moi. On ne sait jamais :o

 

Mais me voilà intrigué! Quel est donc ce détail? 

 

Et au passage, je ne peux que confirmer: les comédiens qui interpètent le même personnage sont tout bonnement hallucinant. Et comme si ça ne suffisait pas, les comédiennes sélectionnées pour jouer le-dit personnage dans sa jeunesse, en plus de jouer  extrêmement bien, ressemblent véritablement à des "modèles réduits" (si j'ose l'expression, allez j'ose!) de la version adulte. Est-ce aidé par des effets numériques? Ça je ne saurais le dire. 

 

Il y a 12 heures, Ciné7 a dit :

Bonsoir et meilleurs voeux Projets-Ventilo,

 

Décidément bravo pour ce concept que tu assumes pleinement (pour notre plus grand plaisir).

 

Mark Night-Shyamalan a tout mon respect depuis son "The Village". Décrié aussi par les formateurs en scénario (américains), il avait réussi à m'avoir comme un bleu alors que j'avais déjà tout compris dès l'image d'ouverture du Sixième Sens.

 

Oui, j'y ai vraiment cru comme les ados du village mais l'exploit pour moi, c'est que le film fonctionne autant en le revoyant avec l'angle des adultes (J'adore aussi la réalisation et seul reproche, c'est qu'il n'est toujours pas prévu en blu-ray pour encore mieux profiter de la photographie et du jeu des regards des acteurs et actrices).

 

Concernant Glass, les idées sont décidément dans l'air (mais l'adage veut que tout est écrit mais pas par nous).

Concernant "The Village" et "le 6 ème Sens", je me trouve dans le cas inverse: j'avais presque tout deviné de la conclusion du premier, mais absolument rien vu venir du 2ème (qui est en fait le 1er...). Peut-être que la notoriété de Shyamalan comme étant le "maître du twist" (même si je n'aime pas résumer le réalisateur à ce surnom) m'avait aiguillé pour "The village" .

 

Et d'avance je me réjouis d'un possible coffret blue-ray de toute sa filmographie ou en tout cas de sa trilogie "Incassable ; Split ; Glass" (que je me suis permis de nommer: "trilogie des enfants brisés"). En tout cas, ça faisait longtemps que je n'étais pas resté bouche bée devant la fin d'un film. Comme quoi, parfois, certaines œuvres peuvent nous toucher sans que l'on comprenne véritablement pourquoi. Mais est-ce véritablement important de comprendre? Peut-être que ressentir suffit amplement? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 36 minutes, Projets-Ventilo a dit :

Mais me voilà intrigué! Quel est donc ce détail? 

(...)

En tout cas, ça faisait longtemps que je n'étais pas resté bouche bée devant la fin d'un film. Comme quoi, parfois, certaines œuvres peuvent nous toucher sans que l'on comprenne véritablement pourquoi. Mais est-ce véritablement important de comprendre? Peut-être que ressentir suffit amplement? 

Bonjour Projets-Ventilo et merci pour ces réponses (claires et de bon aloi).

 

Il y a que je travaille actuellement sur ce détail de poids. Seul indice, on le retrouve dans la photo de couverture sur mon profil (projet avorté d'un court-métrage qui voulait en dire plus ...).

 

Tu me forces d'aller voir Glass pour savoir ce qu'en a fait Mark Night-Shyamalan car je soupçonne que c'est ce détail de poids qui t'a rendu bouche bée (faute d'hémorragies pour ressortir les forces intérieures des personnages).

 

J'ai d'abord craint qu'il m'ait devancé mais chacun a sa vision universelle de ce détail de poids et sa propre manière d'en partager le ressenti. Car oui, tout est affaire de vision et de ressenti (pour les cinéastes).

 

Pour aucun mot dans la bouche des spectateurs et seulement le reflet le plus lumineux en eux de leur image.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bien le fort bonjour à toutes et  à tous!

 

Aujourd'hui, je vous propose une rapide analyse de "The Fountain" de Darren Aronofky:

 

 

 

Edited by Projets-Ventilo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Projets-Ventilo et encore bravo pour cette suite de Filmopsie.

 

Fountain me laisse dubitatif mais toujours un plaisir de découvrir un plus large créneau d'un acteur comme Hugh Jackman (qui s'amourache de Nicole Kidman dans Australia de Baz Lürhmann, le coquin) et d'actrice comme Rachel Weisz (qui, elle, s'amourache de Jude Law dans Stalingrad de Jean-Jacques Annaud, la non moins coquine).

 

J'en profite pour te prévenir que j'ai proposé ta vidéo sur The room à des récents membres du forum Ciné Nanar parce que eux, se sont amourachés des narnars, les coquins ... :

 

https://forum.magazinevideo.com/topic/34975-présentation-de-notre-team-ciné-nanar/?do=findComment&comment=174428

 

Pour conclure, j'aurais envie de dire une bêtise façon dicton : "Non fountain, je ne boirai pas de tonneau :sleep:

 

J'attends surtout avec impatience, curiosité et ... mon sérieux légendaire et irréprochable, ta prochaine filmopsie :bien:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By spirou18
      Bonjour,
      Je voudrais copier un film de mon DD (enregistreur Panasonic DMR-BWY745) sur DVD
      mais quand j'arrive  au sens de copie DD vers disque ca me dit que mon DVD-R n'est pas enregistrable - veuillez consulter le mode d'emploi.
      J'ai donc consulté le mode d'emploi et sur le mode d'emploi on peut enregistrer des DVD-R
      J'ai essayé avec un autre DVD mais toujours DVD non enregistrable
      Pouvez-vous m'éclairer sur ce problème
      D'avance je vous remercie
      Cordialement 
    • By Ciné7
      Je tombe par hasard sur cette surprise !
       
      A la question, le cinéma, c'est quoi ?
       
      2'30 pour servir d'intro puis de mémo :
       
       
    • By NOEL
      Ne pas rater ce remake  ... cette version 2020   est excellente   ...
       
       
    • By titof44
      bonjour 
      pour ceux que ça intéresse :
       
      https://www.francetvinfo.fr/culture/cinema/la-cinematheque-francaise-lance-une-plateforme-pour-visionner-gratuitement-des-films-rares-en-temps-de-confinement
    • By MyPOV
      Cette discussion est dédiée aux documentaires sur les acteurs, réalisateurs, scénaristes, etc. du monde du cinéma.
       
      Je commence avec I am Steve McQueen diffusé sur Arte jusqu’au 21 mars 2020 et récupérable avec Captvty, naturellement consacré à l'acteur Steve McQueen.
      https://www.arte.tv/fr/videos/082221-000-A/i-am-steve-mcqueen/
       
      Je pense qu'il est mon plus jeune souvenir d'une série avec Au nom de la Loi.

       
      C'est un 90 minutes informatif et complet, sa vie est bien détaillée avec notamment les témoignages de ses femmes et ses enfants. Mais je regrette qu'il n'y ait finalement, bien que ce soit en de nombreux passages, qu'une seule source où parle Steve McQueen. Il me semble que ça aurait pu être un peu écourté. Enfin je trouve le montage, un peu "sec" sur les transitions entre les étapes de sa vie.
    • By MyPOV
      Faute d'en avoir pour bon nombre de français, je vous propose à tour de rôle de citer un film avec des masques, de toutes sortes !,  avec une image ou une vidéo et éventuellement une petite anecdote qui va avec... et libre à nous de quelques digressions .
       
      Je commence par Le coup de l'escalier film préféré de Jean Pierre Melville avec cette scène avec des masques chirurgicaux. L'occasion de découvrir le documentaire Melville, le dernier samouraï actuellement sur Arte.
       

       
       
    • By sanaub
      Bonjour à tous,
       
      Toute débutante dans le montage vidéo, je suis néanmoins hyper motivée. je me permets de vous exposer mon problème et mes questions.
      Je suis musicienne et je dans le cadre de nombreux spectacles nous diffusons des films sur de la musique. Au départ du projet, je faisais un diaporama qui était diffusé à partir de la régie. Une personne "au clic"avait la partition et en fonction des indications et sur base de la dynamique musicale cliquait pour avoir la succession de photos.
      Cette fois -ci, pleine d'ambition, je voudrais réaliser la même chose mais avec des rush  de film. Et c'est là que j'ai un problème, j'utilise le logiciel Filmora9, j'ai dérushé mes films, et je pensais d'une manière très crédule que Power Point pourrait travailler comme avec des photos. Le problème est que mes morceaux de film prennent un temps fou à se charger et que je craie un décalage avec l'orchestre qui, lui, continue à jouer.
       
      Je fais donc appel à votre expérience: y-a-t-il moyen de travailler de la même manière sur Filmora (peut-être avec les marqueurs) et y a-t -il moyen de projeter sur écran tout en gardant un visuel de contrôle sur la Timeline. Si ce n'est pas possible, existe -t-il un autre moyen ou logiciel pour réaliser cette projection au clic pour que musique et film soit cadencé en parallèle. 
       
      Merci de lire et … de répondre
      SANAUB
    • By Ciné7
      Bonjour et donc joyeux Noël,
       
      Henry Thomas, l'enfant acteur connu pour son rôle d'Elliot a grandi (37 ans) mais n'a pu oublier surtout vue une petite visite en ce Noël :
       
       
      Un come back axé (que) sur la famille et moins convaincant que le petit chef d'oeuvre d'un jeune futur grand cinéaste et professeur pour autodidactes en herbe.
       
      Mignon quand-même pour l'occasion !
       
      Mais les autodidactes qui ont su grandir en restant Elliot malgré l'inversion des ressemblances physiques ont depuis reçu le cadeau d'une révision avec Cheval de guerre.
       
      En fait, c'est pour un merci à une belle forme d'apprentissage, cette jolie fleur qui ne demande qu'éclore pour les toujours en herbe.
    • By Papion

      -Filme Por Papion

      - Direção: Papion / Maria Cunha

      - Direção de arte e fotografia: Papion

      - Assistente de direção: Vasco Vieira

      - Dançarina - Catarina Casqueiro

      - Maquiadora: Estebam & Ariana Abrão
    • By Papion
      Film by Papion
      Styling:
      João Martins Carvalho
      Designer:
      Patrick de pádua
      Music:
      Just like Nipsey.
      Models :
      - Sh'rae
      - Stephen Cutarro
      - Randy Aquino
      - Kara J Pettis
      - GLAD
      - Nate the Donn
      Agencys -
      qmodels
      theindustrymiami_men
      Editorial Photographer
      Ruben Branches
    • By Papion
      Real State Consultant - Hugo Bettencourt
      Https://OCEANRESIDENCE403.COM
      -----------------------------------------------
      - Directed by Papion
      - Cameras - Vasco viera / Papion
      - Edited/Grading - Vasco vieira
      - Makeup/Hair - Sonia Camacho
      - Styling - Ana Rita Ferreira
      - Model - Jéssica Pereira
    • By PanthersFilm
      Salut a tous alors on m'a offert Le panasonic HC-X1000 ( je sais c'est un vieux modèle Lol ) 
      Mais je pense qu'il a quand même du potentiel ! le Seul problème je galère un peu pour faire un profil le plus Cinematic possible ,
      J'aimerais tenter de tourner un clip de music
      que ça sois pour Le format d'enregistrement , bloquer la balance des blanc etc..
      Histoire d'avoir un minimum de marge pour l'étalonnage
       
      Si vous avez des paramètres a partager je suis preneur  
      En espérant  trouver les meilleurs réglages possible  
       
      Merci a tous . 
    • By Ruchdy
      Bonjour à tous,
      j'aimerais passer sur un nouveau objectif 35mm pour mes court métrage mais je ne sais trop lequel choisir. 
      J'ai actuellement un 24mm de base sur mon Canon 70D et 6D et j'aimerais passer un objectif ciné car je ne fais jamais de photo. 
      J'ai un budget de 500 euros maximum.
      Merci à tous
       
    • By Ruchdy
      Bonjour à tous,
      j'aimerais m'acheter un nouveau boitier vidéo pour faire mes court-métrage. (Je bossais avec un canon70d)
      J'aime beaucoup la qualité du XC10 et du C100 mais je ne sais pas trop choisir.
      J'ai l'impression que le C100 propose plus d'options et de plus, je pourrais changer d'objectif par la suite mais quand je regarde les vidéos faite avec le Xc10 je ne vois pas de grande différences surtout que celui ci est moins cher.
      En tout cas j'aimerais m'acheter un boitier spécialement pensé pour la vidéo et non pour la photo. 
       
      Merci à tous.
       
       
       
    • By Ruchdy
      Bonjour à tous, 
      cela fait 5 ans que j'utilise un canon 70D pour faire des vidéos sur ma chaîne Youtube. 
      J'ai décidé il y a 6 mois de me lancer dans ma véritable passion qui est de faire du cinéma. Après avoir réalisé 2 courts-métrages j'aimerais passer sur un boitier avec un meilleur rendu avec un plus gros capteur. le problème est que je m'y connais peut dans les boîtiers spécialisés dans la vidéo. Je me renseigne actuellement sur un boitier abordable le XC10 de chez Canon. Sachant que j'ai trouvé une personne qui pourrait me le vendre à 600 euros. J'aimerais avoir des avis sur ce modèle et surtout avoir d'autre propositions concernant des boitiers intéressant et abordables sur le marché de la vidéo. j'ai un budget de 2000 euros max.
      C'est bien sur un achat à long terme. Et la photo ne m’intéresse pas.
       
      Merci à tous


×
×
  • Create New...