Jump to content

Recommended Posts

C'est bien comme rendu, la déco est excellente mais pour si l'on veut faire croire que c'est de l' ancien, il vaut mieux tourner en 4/3 et salir l'image : grain, fixité etc ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour IXES et homard,

 

Selon moi, le noir et blanc ne suffit pas pour "vieillir" ces images tant que le découpage et la musique trahissent autant notre époque présente.

 

Ce sont les sujets filmés qui illustrent le passé et la couleur n'aurait rien retiré (même pas le sépia ou si peu).

 

De plus, le noir et blanc n'est pas un choix artistique révolu. Il faut peut-être rechercher un équilibre plus subtil évoquant un voyage dans le temps (outre ma prudence perso sur le tout flottant, d'accord avec homard pour plus de fixité sans pour autant reproduire le classicisme brut puisque l'état de ruine des objets et les décors nous gardent au présent).

 

Merci IXES de proposer cette étude de langage dont je te signale que c'est le directeur photo américain Conrad L. Hall qui t'a précédé :smile: ! Autodidacte du temps du noir et blanc, il a tenu à toujours partir du monochrome pour donner un aspect intemporel aux films en couleurs :

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour IXES,

De belles images à l'atmosphère pesante où la seule trace de vie est celle du toutou.

Une petite saccade à 30/31 secondes.

Cordialement.

Edited by manober

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 48 minutes, manober a dit :

où la seule trace de vie est celle du toutou.

D'où une recherche encore plus poussée pour en effet évoquer la vie :wink:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ciné7, lorsque je parlais de fixité, je pensais à celle des caméras film, qui tient à l'attaque de la griffe sur les perfos de la pellicule, à la taille des boucles et dans certains cas car c'est contesté à la présence d'une contre-griffe.

Lors d'une interview à propos des "Yeux sans visage" (dirphot Eugen Schftan), Georges Franju nous avait dit : le N&B c'est d'abord la lumière, la couleur c'est d'abord la déco (et les costumes)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 23 minutes, homard a dit :

Georges Franju nous avait dit : le N&B c'est d'abord la lumière, la couleur c'est d'abord la déco (et les costumes)

Merci homard pour ce rappel (que j'avoue découvrir mais auquel j'adhère d'office).

 

IXES, c'est donc Georges Franju qui t'a plus localement précédé (j'en étais resté au bonus sur Conrad L. Hall sur le blu-ray des sentiers de la perdition et tenant ce même discours. On sait que Hollywood aime bien s'inspirer des techniques du cinéma européen et notamment français).

 

Merci aussi de préciser sur les saccades car je ne pensais qu'à la fixité de la caméra (où à des mouvements plus stables et réfléchis).

 

Perso, je verrais une incohérence d'intention de ne reprendre que le noir et blanc et le classique (à appuyer par le 4/3) qui évoqueraient des images d'archives sur des sujets dans leur état actuel (au présent).

 

Je ne crois pas qu'on leur ressuscite un passé en ne reprenant que le rendu des prises de vues de leur époque (en ne misant que sur un habillage).

 

Perso, je rechercherais dans l'équilibre entre la lumière du noir et blanc et du monochrome dans les couleurs (sur les modèles précités) en usant avec plus de discernement des cadres et des mouvements.

 

Que veut nous dire IXES plus précisément ? Quelle question soulève-t'il ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, manober a dit :

la ... trace de vie.

Sans doute celle ci (bonjour et merci manober).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Merci IXES pour ta nouvelle aventure dans le passé   :bien: ... mais je suis d'accord qu'en couleur ça n'aurait pas été plus mal avec l'avantage de compenser l'usure du temps par des détails plus soutenus. 

(Nota: surtout que le N&B, utilisé dans les fictions, correspondent à des scènes du passé ... alors que là ce sont des scènes d'aujourd'hui montrant des restes du passé)  

Si j'ai bien compris c'est donc une revisite et/ou une suite de tes précédentes visites ... Voyage dans le temps    Quand le vent nous emportera  etc...

Concernant le titre que tu as choisi pour cette nouvelle vidéo ... à mon avis, il aurait peut-être mérité d'être plus long, plus évocateur.

 

 

 

Edited by NOEL

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour homard, Cine7, manober, NOEL,

Du retard pour vous répondre car j'étais au bloc pour une intervention chirurgicale sous hypnose puis, ayant changé de formule avec mon fournisseur Internet, je n'ai toujours pas ma ligne fixe et vous réponds avec mon portable, pas facile pour un vieux.

@NOEL, j'ai repris quelques anciennes vidéos mais ajouté de nouvelles.

 

Ce que j'ai voulu exprimer dans cette nouvelle vidéo, c'est le temps qui dégrade les constructions humaines abandonnées, puis les rapaces qui violent ces propriétés privées, volent et détruisent pour le plaisir sans respect des morts.

 

Je suis infiniment triste lorsque je suis dans ces lieux, car j'entre dans la vie de ces gens qui y ont vécu, se sont aimés, y ont souffert et y sont morts sans héritiers.

 

Est-ce que tu m'entends? Est-ce que tu me vois?

Qu'est-que tu dirais, toi, si tu étais là?

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour IXES et à tous,

 

Je te souhaite d'abord un prompt rétablissement mais en attendant que tu reprennes ton activité, je souhaite te signaler que la prise de vues que tu t'imposes du fait du matériel dans lequel tu as investi, t'éloigne en fait de l'essence même du langage.

 

La série de plans mouvants et flottants correspond même involontairement au jeu vidéo. Il suffit d'imaginer le canon d'un fusil qui dépasserait en avant plan pour le confirmer.

 

Le noir et blanc en devient le subterfuge pour tenter de donner du sens alors qu'il n'y en a aucun.

 

Quoique tu penses pendant que tu filmes, rien ne transparaît à l'image et tu ne communiques rien.

 

Conséquence, abstraction totale de ton message (que tu n'as donc pas exprimé).

 

L'autre soir, sur le câble, je tombe par hasard en plein Taxi driver de Martin Scorcese en prêtant spontanément attention à ses cadres, à ses angles de vue, ses (rares) mouvements de caméra (panos et travellings) et à son découpage.

 

Tout au service de l'action et de l'histoire. Perso, j'en ai profité pour une révision et un repositionnement.

 

Même avec un steadycam, il faut sentir un ancrage et non pas s'en soustraire.

 

Pour ta vision du sujet, je ne vois pas où est la destruction délibérée ou irrespectueuse du passé. Compares avec Palmyre.

 

Ces ruines demeurent une trace qui survit. Seule la nature reprend ses droits et la nature n'est pas un concept limitatif.

 

C'est toi qui détruit le langage et ce n'est pas un réquisitoire contre toi mais contre la tendance actuelle à laquelle je t'invite toi à également résister. En y réfléchissant le temps de recouvrer une pleine forme.

 

Tu me rappelles (et je te rappelle) le 1er exercice proposé aux débutants (la clé de toute la suite) :

 

"Montrer un décor et ses éléments, sans personnage, sans mention écrite, sans voix off mais racontant une histoire venant de se dérouler (ou qui s'y serait déroulée)".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Je ressens la même chose que Ciné7.

Pour exprimer ce que tu as eu l'intention de nous montrer en images, personnellement je n'aurais fait pratiquement que des plans fixes (pas de zoom etc... sauf peut-être pour quelques plans), mais... puisque tu n'as pas envie de parler (tu nous as expliqué que tu n'aimais pas ta voix ) ... des plans fixes auraient pu être enrichis par un sous-titrage exprimant ta pensée, ton émotion.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

 

Même ressenti... Une suite d'images de décors abandonnés, mais même pas de fin, pas de chute... Pourquoi (pour sauver un peu l'ensemble, pas plus) ne pas terminer par une image de tombe avec des dates de décès assez anciennes ? ou un chantier d'autoroute (dont le bruit arrive avant les images) qui laisse supposer une expropriation... ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Charlie-82 a dit :

un chantier d'autoroute (dont le bruit arrive avant les images) qui laisse supposer une expropriation... ? 

Bonsoir NOEL et Charlie-82, (puis par exemple avec le raccord en plan d'ouverture sur l'épave de la simca :wink: pour découvrir ensuite le reste de la propriété en ruine).

 

Il faut en fait un travail en amont et peut-être en noir et blanc ou en couleurs, suggérer le temps au travers des lumières de toute une journée (du matin au soir).

 

J'ajoute enfin que le but des cadres, des angles et des mouvements permet de décider les focales sur lesquelles s'appuie le point-de-vue.

 

Pour rester "in", on pourrait même dire que le montage est un étalonnage de focales :tongue:

Share this post


Link to post
Share on other sites

A mettre des images d'un chantier, pour reprendre ma suggestion (parmi d'autres), il me semble alors que ça devrait arriver comme chute... Si on commence par ça, les premières images de ruine ne sont plus une surprise mais une suite logique...

Bref tout ça pour dire que ces images méritent une histoire (bien ok les zooms sont inutiles)...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Charlie-82, tout à fait ! Je ne proposais que lier les éléments mais tu as raison pour le plan. Quand on se contente de réunir des rushes sur place (en anticipant un minimum), on peut en effet définir un point de vue qu'une fois que tout est mis sur la time-line (même s'il faut repartir de son cocon douillet et chercher un chantier d'autoroute pour compléter :smile:).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut les amis vidéastes

Bravo pour tout, bah oui, vos réflexions sont très sensées, les commentaires donnent à réfléchir pour la suite de nos réalisations, je ne suis pas prêt de vous montrer une de mes vidéos !!!...., et merci à Ixès pour sa réalisation.

Il m'arrive de rentrer dans des fermes, des maisons abandonnées comme celle ci, tout c'est arrêté là, un instant T, c'est dingue comme une vie, des vies vécues pleinement, puissent aboutir à un néant, seule la nature reprend ces droits.

Par contre, si la Bleue y est toujours, donnes moi l'adresse, je ne voudrais pas qu'elle pourrisse comme les bagnoles......, quel rapace je fais....!!!

Belle soirée à vous toutes et tous.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, le mic a dit :

Par contre, si la Bleue y est toujours, donnes moi l'adresse, je ne voudrais pas qu'elle pourrisse comme les bagnoles......, quel rapace je fais....!!!

 

Salut le mic,

Mon copain m'a demandé la même chose, ben oui, cela nous rappelle notre ancien temps.

Bonne fin d'année à toi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, le mic a dit :

 

Par contre, si la Bleue y est toujours, donnes moi l'adresse, je ne voudrais pas qu'elle pourrisse comme les bagnoles......, quel rapace je fais....!!!

 

Salut le mic,

Comment tu fais pour trouver "la Bleue"  dans un film en N&B  :eusa_wall-2:... :D !!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...