Jump to content

Recommended Posts

Titof, revu et pas d'accord que sur un point ! La mode de ne plus respecter les couleurs naturelles ne sert pas selon moi à renforcer les émotions du spectateur (même que çà devrait) mais à reproduire la c...rie des jeux vidéo. Ce n'est plus de la colorimétrie dans le sens noble du terme.

 

(préparez vos tomates, même Amélie Poulain, pas du tout d'accord !)

Link to post
Share on other sites

Patrice

Entièrement d'accord avec toi

Je ne supporte pas les créateurs qui ont en ce moment(depuis plusieurs années!!) l'idée d'utiliser des LUT à outrance pour faire style ciné ou autre;

Reprendre une colorimétrie entre 2 cams ou reprise d'un mauvais réglage ok mais faire: STYLE je fais comme les grands !! NON

Un bon réglage , un bon éclairage et un bel arrière  plan assure 90 % d'une belle prise.

 

Par contre les gars qui créent tous ces plugins et artifices sont les gagnants à mon avis !!

 

A mon niveau , ayant déjà des difficultés dans les cadrages ,l'éclairage et le montage ,passer du temps à imiter tel ou tel style serait une gageure .

Avoir les couleurs d'origine me semble déjà beaucoup et plus naturel

 

voili, voilou 

Link to post
Share on other sites

A mes yeux ce n'est pas pour les films que c'est le pire puisque ce sont des œuvres, quoique je n'en peux plus des films/séries policières avec des éclairage et LUT à la "Les Experts", mais aussi pour les documentaires (notamment sur la nature), et pire avec les reportages censés refléter la réalité (TF1, M6 etc.), les émissions de TV (La Maison France 5 censée montrer de la vraie décoration), même les chaînes d'info en continue (sur France Info ils ont tous des peaux orange).

Edited by Guest
Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, titof44 a dit :

... Je ne supporte pas les créateurs qui ont en ce moment(depuis plusieurs années!!) l'idée d'utiliser des LUT à outrance pour faire style ciné ou autre ... 

 

Il y a 3 heures, MyPOV a dit :

... ce n'est pas pour les films que c'est le pire... quoique je n'en peux plus des films/séries policières avec des éclairage et LUT... mais pour les documentaires , et pire avec les reportages censés refléter la réalité ...

 

...Peut-être la faute à tous ces fabricants de matériel, qui, pour essayer de vendre toujours plus (de rendre éventuellement obsolete un matériel  d'un an) ont ajouté le V-Log L, le S-Log, le Canon-Log ...etc...  :eusa_wall-2: ...  sur du matériel de prise de vues dit "pro", mais abordable et utilisé par les gens qui travaillent pour les chaînes de TV.

 

Edited by NOEL
Link to post
Share on other sites

A ce niveau de budget, notamment pour la TV, ce sont des choix de production et/ou de direction même s'ils ont été vraisemblablement proposés comme possibilités par la technique à la base. Pour le cinéma en France, normalement c'est une collaboration entre le réalisateur et le directeur photo, par contre aux USA, la production peut avoir son mot à dire et même en être le donneur d'ordre. Avec regret pour les reportages, j'imagine mal qu'il y aura un retour en arrière. Quand l'image donc la forme est travestie alors il n'y a aucune raison que ça ne le soit pas le cas sur le fond, ce qui enlève du crédit à ce qui est diffusé. Un reportage n'a pas à être embelli ou enlaidi en fonction des sujets, c'est la vie qui se doit être comme elle est.

Link to post
Share on other sites
  • 1 year later...

La lecture de ce sujet, et des commentaires, m'a laissé septique. Je comprend bien que l'on critique la façon de modifier les images pour en détourner le sens. Je trouve normal qu'on souligne le coté artificiel de certains phénomènes de mode. J'approuve ceux qui dénoncent la façon de déguiser la réalité. Mais cela suppose qu'il est possible de représenter le réel par des images. Or, le cinéma, depuis son origine, c'est un spectacle d'illusionniste, une fiction ; Ce n'est jamais la réalité. C'est malhonnête de prétendre qu'on est plus naturel parce qu'on n'a pas trafiqué les couleurs. Il me semble, au contraire, que les moyens techniques sophistiqués sont des outils de création artistique.  Certains effets d'ambiance ne peuvent pas toujours être produits sur un plateau de tournage, surtout quand on n'a pas de gros moyens. Il est alors utile d'intervenir en post-production. Je ne vois pas ce qu'il y a de critiquable à faire cela.

Link to post
Share on other sites

Je suis parfaitement d'accord avec Comemich. Je ne peux pas regarder la plupart des films qui sont présentés ici et ailleurs avec des couleurs dites "naturelles", pour moi elles n'ont rien de "naturel", c'est juste laid en plus d'être le niveau zéro artistique. Mais dès qu'on a une ambition artistique, on s'expose à la critique, ce que je trouve très stimulant. Je reste amusé par ceux et celles qui trouvent les images "belles" en regardant un journal TV sur leur TV UHD (je n'ai plus regardé la TV depuis 1998). Je trouve que c'est le summum de la laideur et parfaitement irréel. Et les photos et films en N&B, c'est "naturel" ? C'est critiquable aussi ? 

 

"Couleurs naturelles" ça ne veut absolument rien dire. Nous n'avons pas tous le même nombre de cônes et bâtonnets, pas tous la même acuité visuelle, nous ne percevons pas en réalité tous les nuances de couleur de la même façon, de la même manière que nous n'entendons pas tous avec la même acuité ou ne percevons pas les goûts de la même manière. Dans un studio de mastering audio, beaucoup n'entendent aucune différence entre deux réglages différents (A/B), alors qu'elle est physiquement réelle et très bien perçue par l'ingé. Tant de gens ne voient pas la différence entre un rush en AVC ou HEVC et le même rush en RAW, alors que pour moi la différence est colossale. Je ne peux pas regarder de film sur youtube, je trouve ça d'une laideur absolue, je ne vois que des blocs, du banding, des artefacts de compression. Et que dire des personnes qui voient des saccades si un film n'est pas en 60 images / seconde, les obligeant à utiliser l'interpolation de leur téléviseur pour ne pas avoir mal aux yeux ? Et quid des téléviseurs qui sont la plupart du temps mal étalonnés et ne restituent pas les couleurs de la même manière ? 

 

Et puis "naturel" dans quel sens ? On ne perçoit visuellement la réalité qu'a travers les limites de notre système visuel, qui est très loin d'être ce qui se fait de mieux. D'autres animaux que nous voient le monde très différemment, avec infiniment plus de nuances de couleurs (inimaginable pour nous qui avons l'impression de voir "la réalité", qui n'est que la notre due à nos limitations), un champ de vision beaucoup plus large, dans un spectre bien plus étendu, ou avec une acuité très largement supérieure. Alors qu'est-ce que ça veut dire des "couleurs naturelles" ? "Naturelles" pour qui ? C'est comme ça que vous voyez la vie, d'une façon aussi laide que les images des news TV ? Lorsque vous regardez un bananier devant un coucher de soleil, les bananes vous paraissent-elles aussi jaunes que sous la lumière artificielle de votre cuisine ? A quel moment est-ce la couleur "naturelle" de la banane ? Qui peut dire la couleur qu'ont vraiment les choses qui nous entourent, étant donné nos limitations à ce niveau ? Le ciel est noir par exemple et si nous le voyons bleu c'est à cause de la diffusion de Rayleigh. Mais comment la Squille Multicolore, qui dispose du système visuel le plus perfectionné du règne animal, le voit-elle ? 

 

Lorsqu'on fait de la création quelle qu'elle soit (j'inclus le documentaire dans la création), on ne cherche pas à reproduire exactement la "réalité" (la réalité de qui d'abord ?), ça n'aurait strictement aucun intérêt, on cherche à transcender, à montrer ce qu'on perçoit ou ce qu'on veut transmettre, à rendre l'émotion qu'on a éprouvé. Le cinéma est un spectacle, une illusion d'optique qui se joue des limites de notre perception visuelle, ça n'a vraiment rien de "naturel". Le fait de travailler l'éclairage, les décors, les teintes, les costumes, la colorimétrie, fait partie du processus artistique et on y passe beaucoup de temps. Est-ce naturel d'évoluer dans un paysage ocre habillé en jaune tout en ayant les cheveux bleus ? Pourtant, ça peut être bien réel (selon nos limites visuelles), ce sont des images du dernier clip que j'ai tourné à Rustrel (le Colorado Provençal). Pas besoin d'un travail d'étalonnage poussé pour que ces images ne paraissent pas "naturelles". Grâce à l'étalonnage aujourd'hui, j'aurais pu rendre le paysage vert, les cheveux de l'artiste châtains et sa veste noire. Cela aurait semblé plus "naturel" sans doute, tout en ne reflétant absolument pas la réalité de la scène. Mais tout ceci est totalement opposé aux news TV, qui n'ont strictement aucune vocation artistique.

 

Et pour finir, il ne faut pas perdre de vue que les images que nous voyons, outre la colorimétrie, n'ont rien de "naturel". Quand on regarde un film, à aucun moment on a l'impression de voir une véritable scène de la vie se dérouler devant nous, on sait qu'on regarde un écran et pas la réalité directement. Et un capteur, pas plus qu'une émulsion, ne "voit" de façon "naturelle" non plus. On sait que tel ou tel capteur tire sur telle dominante, que tous sont conçus pour être plus sensibles au vert, que la création de l'image qu'on va regarder passe par un processus complexe de transformation, que lorsqu'on regarde avec nos yeux il n'y a pas de bruit ou de grain. 

 

Alors c'est quoi, des couleurs "naturelles" ? C'est culturel, biologique, chimique, physique ?

 

Edited by Ektoplasm
Link to post
Share on other sites

Oui Ektoplasm. Mais c'est un sujet rarement abordé dans les forums. On pourrait d'ailleurs élargir la discussion et ne pas se limiter à la colorimétrie. La façon dont une image produit du sens, dépend aussi de ce qui la précède et de ce qui la suit.  De plus, une image peut être perçue différemment suivant le son que l'on met dessus. Ajoutez à cela le choix de cadrage et les mouvements de caméra. Qu'est ce qui est "NATUREL" dans tout ça ? Bon d'accord, je suis un peu hors sujet. Mais ce qui est passionnant dans la création audio visuelle, c'est justement que c'est totalement artificiel. Tous les prestidigitateurs savent bien qu'il y a un truc dans leur tour de magie. Mais pour que l'illusion soit parfaite, il faut se donner les moyens. Le cinéaste est un illusionniste et le spectateur le sait bien. 

Edited by Comemich
orthographe
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By stephane durden
      Salut à tous, je suis encore au usa pour une semaine, j’ai déjà fait pas mal de plans et hier j’ai fait un petit test sur fcpx.
      j’ai exporté en 24 fps j’ai ajouté les bandes noirs et utilisé une lut px90 iceblue pour pour voir si ça rend bien.
      J’aimerai  Avoir vos avis.
       
       
       
       


×
×
  • Create New...

Important Information

j'accepte les cookies de ce site. Terms of Use