Jump to content

Tout va très bien

Rate this topic


Recommended Posts

Je vous propose de commenter la vidéo que j'ai montée hier après-midi. Les images ne sont pas de moi, je les ai rempruntées à quelques chaines de télé, la musique non plus. Mon projet initial est de montrer que ce ne sont pas les images, ni les sons qui donnent du sens au propos. Mais c'est la rencontre entre ces différents éléments qui produit le discours global. Vous me direz que j'enfonce des portes ouvertes. Mais je me suis beaucoup amusé à monter cela par moi même.

« Tout va très bien, madame la marquise » est une chanson de 1935,  paroles et musique de Paul Misraki. C'est un des grands succès de l'orchestre Ray Ventura, avant la guerre, particulièrement au moment des accords de Munich en 1938. « Tout va très bien Madame la Marquise » est devenue une expression proverbiale pour désigner une attitude d'aveuglement face à une situation désespérée et une tentative maladroite d'en cacher la réalité.

 

 

Link to post
Share on other sites

Bonjour comemich

tres bonne idée 

pour moi,et c’est uniquement mon point de vue,le plus dangereux dans cette vidéo c’est le droit à l’image surtout les policiers , le public.

meme si ce sont des images tournées par un tier,avec les réseaux sociaux on peut détourner toutes les images 

il y a 2ans j’ai fait une vidéo où il y avait du public en demandant leur accord 50% ok 50% m’avait interdit la prise de vues

attention à ce droit à l’image !!!!

Link to post
Share on other sites

Si ça dérange quelqu'un, je supprime immédiatement la vidéo. Ces images ne m'appartiennent pas. Mais je ne suis pas le premier à les montrer publiquement. Ce que je redoute, c'est qu'on pourrait me reprocher d'avoir détourné ces documents de leur contexte initial. Je ne suis pas journaliste. Je fais de la fiction.

Link to post
Share on other sites

Votre vidéo est un cas d'école...

il y a une heure, Comemich a dit :

Ce que je redoute, c'est qu'on pourrait me reprocher d'avoir détourné ces documents de leur contexte initial.

Dans le cas présent, c'est le contraire. Car le détournement est le ressort de la parodie. La parodie fait partie des exceptions aux droits d'auteur, tant qu'il n'y a pas de dénigrement ciblé, humiliation, calomnie, etc.

 

Les policiers, c'est pas le problème non plus, vous avez le droit de les filmer et donc de diffuser leur image lorsqu’ils effectuent une mission dans un lieu public, sauf si elles sont affectées à des services d’intervention (de type Raid, BRI...). Mais celui qui a fait la vidéo est en droit éventuel de protester. Pas les policiers.

 

De plus, YouTube risque potentiellement d'appliquer son propre règlement, pouvant aller jusqu'à la suppression de la vidéo, ou avec des limitations éventuelles dans certains pays. De toutes façons, les algorithmes de YT vont s'apercevoir que des extraits vidéo sont les mêmes. Mais ça en restera peut-être là, sans "poursuite".

 

il y a une heure, Comemich a dit :

Je ne suis pas journaliste. Je fais de la fiction.

C'est pas trop le problème non plus. Un journaliste ne peut pas "voler" des images appartenant à un autre journaliste sans lui demander l'autorisation, et n'aura pas plus le droit que vous de récupérer les images.

 

Dans le cas d'espèce, de courts extraits reviennent à une citation. Et encore une fois, comme c'est parodique, ça atténue la gravité de votre cas.

Link to post
Share on other sites

Les séquences empruntées aux chaines de télé son recadrées car l'original avait un sigle ou des sous-titres. Certaines sont ralenties ou accélérées pour s'adapter au rythme de la musique. Les images fixes, aussi, ont été éditées (miroir). Les plans sont très courts et le son d'origine est supprimé. Tout cela rend peut être méconnaissable pour un robot d'analyse numérique. Par contre, je ne peux pas prétendre que je fais une citation. Je me garde bien, d'ailleurs, de citer mes sources.

Edited by Comemich
Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, Comemich a dit :

Par contre, je ne peux pas prétendre que je fais une citation. Je me garde bien, d'ailleurs, de citer mes sources.

Oui, c'est bête parce que le droit de citation est un droit de fait et se somme ainsi, sans même demander l'autorisation à l'auteur. Vous n'aviez même pas besoin de recadrer pour masquer les sources, du moment que vos extraits sont courts et s'inscrivent dans le contexte de la "critique". 

 

http://fr.jurispedia.org/index.php/Droit_de_citation_(fr)

(3e paragraphe notamment)

 

Cependant il faut effectivement mentionner les sources au générique par exemple, ce que vous n'avez pas fait. Il peut être encore temps, dans la partie texte (Description) au moins. A défaut, YouTube tranchera. Ils ont plus l'habitude que vous et moi. Si ça se trouve, rien ne se passera. Mais on ne peut pas vous le garantir.

Link to post
Share on other sites

Pour les personnes, comme le mentionne Thierry P., il n'y a aucun risque avec les policiers, ni normalement avec des personnes sur des plans larges ou d'ensemble, ou une foule, ni ceux qui portent un masque !

La plus grosse restriction me parait être la musique sans nécessairement que la vidéo soit interdite, suivie des droits des chaînes de TV ;  Et de Youtube qui vient de décréter que "les vidéos de désinformation sur le COVID-19, le vaccin, etc. seront supprimées", donc Youtube peut interpréter ta vidéo comme il l'entend.

Edited by MyPOV
Link to post
Share on other sites

La chanson a 85 ans. Je pensais que les droits étaient tombés dans le domaine public. Mais je viens d'apprendre que l'auteur compositeur, Paul Misraki, est mort en 1998 et je ne fais pas partie de ses héritiers. C'est normal que la législation protège les artistes. Mais je trouve qu'il devrait y avoir des restrictions pour éviter les abus. Les chansons populaires qui ont connu un énorme succès, ont aussi rapporté beaucoup à ceux qui les ont créées. C'est devenu, maintenant, notre patrimoine collectif. La propriété intellectuelle des héritiers ne me semble pas justifiée. la législation n'est pas adaptée au monde réel d'aujourd'hui.

Link to post
Share on other sites
  • 4 weeks later...
ça y est ! Youtube a réagit. Le propriétaire des droits sur la chanson a fait une réclamation. Mais contrairement à ce que je craignais, la diffusion publique de ma vidéo n'est pas bloquée. On me signale simplement que :
Réclamation
Cette vidéo présente du contenu protégé par des droits d'auteur.
Par conséquent, l'utilisateur qui l'avait mise en ligne ne peut pas la monétiser.
Link to post
Share on other sites

C'est le cas le plus courant, si ta vidéo rapporte des revenus grâce à la publicité alors il en touchera une partie, le reste allant à Youtube, tandis que toi rien même si tu avais voulu la monétiser ; Donc il n'a généralement pas d’intérêt à la faire supprimer.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



×
×
  • Create New...

Important Information

j'accepte les cookies de ce site