Jump to content

Recommended Posts

Comme vous le savez peut-être, magazinevideo est hébergé chez OVH, le principal système de serveurs européen.

Hier, un gigantesque incendie a ravagé les entrepôts de Strasbourg. Il n'y a pas eu de blessés mais des dégâts très importants.

Certains sites connus tels datagouv, la Fédération des Médecins de France, l'aéroport de Strasbourg, ont été touchés.

 

 

Pour répondre aux nombreuses personnes qui se sont inquiétées de possibles incidences sur notre site, pour l'instant il n'y en a aucune. :eusa_pray: Pour une bonne raison : nous dépendons d'un datacenter OVH situé à Roubaix et non à Strasbourg.  Un coup de bol...

 

Cet incendie ravageur illustre les précautions et investissements que doivent faire les sites, y compris les sites "petits" ou indépendants.

Certains sites ont tout perdu, faute d'avoir opté pour une sauvegarde (chez OVH).

 

Moralité :

Non seulement les sites ne doivent pas lésiner sur la qualité d'un serveur, mais ils doivent aussi financer une unité de sauvegarde située dans un autre lieu. 
C'est à ce prix que vous pouvez converser tous les jours sur ce Forum ou consulter les articles du site à tout moment de l'année.

 

 

Link to post
Share on other sites

Je vais être un peu hors sujet mais je reviens sur ce type d'accident industriel heureusement rare.

 

-C'est le plus important accident industriel chez OVH depuis son origine. D'après les infos qui commencent à émerger, il n'existerait pas de gicleurs d'eau ni de brumisateurs chez OVH qui se déclenchent lors de la détection d'un incendie. C'est à confirmer car ce manque paraît difficile à croire vu le caractère précieux des données qui s'y trouvent. Seul OVHCloud à Beauharnois au Canada, serait équipé de tels dispositifs.

 

-"Politiquement" cet accident peut faire des remous car l'image de la "French Tech" sur ce secteur en prend un sacré coup, face aux GAFA aux ambitions féroces en Europe.

Link to post
Share on other sites

Ben, si tu mets des sprinklers, les serveurs meurent non pas à cause des flammes ou de la chaleur, mais de l'eau, non ?

Link to post
Share on other sites

J'imagine que c'est sectorisé ou sectorisable. Si c'est un secteur qui flambe, les sprinklers ne se déclenchent que dans ce secteur, préservant les autres secteurs. Et les brumisateurs permettent peut-être de préserver.

 

J'avoue, je ne connais que les sprinklers.

 

En tout cas, à Beauharnois au Canada, ils auraient trouvé la parade. Mais je n'ai pas plus d'infos que cela.

Link to post
Share on other sites

Si la partie électronique est détruite par de l'eau ou de la mousse, je pense qu'il en tout autrement pour le stockage à proprement parler ; Ça me semble pouvoir résister à un arrosage sans être inondé, le but étant alors de pouvoir simplement récupérer les données.

Link to post
Share on other sites

Pour préserver le matériel électrique/électronique, en cas d'incendie,  la seule solution c'est les extincteurs au CO2.

Mais il faut saturer la zone de CO2 => aucun être humain ne doit être présent sinon il meurt.

Link to post
Share on other sites

Bonjour

Déjà dans les années 85-86 les salles informatiques étaient équipées de bonbonnes de CO2 automatique en cas de feu et surtout il fallait sortir en urgence sinon ........

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

Où l'on reparle de l'incendie d'OVH dont les conséquences, décidément, se font encore sentir de manière inattendue.

 

Ainsi les données journalières de SPF (Santé Public France), organisme qui fournit en open data les chiffres de la progression de l'épidémie du COVID, sont fortement perturbées depuis au minimum vendredi soir, et ne devraient pas revenir à la normale avant lundi. D'après le Parisien qui semble bien renseigné, il ne serait pas exclu que la faute en incombe au désordre qui a suivi l'incendie d'OVHCloud, SPF étant hébergé chez OVH.

 

Le nombre de cas positifs atteints du COVID qui ont été communiqués jeudi soir (et qui était très élevé) serait même erroné au point qu'au moins un département confiné (comme celui de la Seine-Maritime) a probablement un taux d'incidence (un peu ?) moindre que ce qui a été annoncé. Mais on n'en aura le coeur net qu'en début de semaine prochaine. :eusa_think-2:

 

Bref, l'incendie d'OVH, c'est un vrai effet papillon... 

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content



×
×
  • Create New...

Important Information

j'accepte les cookies de ce site. Terms of Use