Jump to content

Adèle, un destin confisqué

Rate this topic


Recommended Posts

Bonjour à tous,
En septembre dernier, sur la page Facebook des Amis du Vieux Montauban, je découvre l'histoire triste, mais malheureusement banale, d'une famille de juifs autrichiens, exilés en France, ayant vécu ici à Montauban de 1940 à 1942, assignés à résidence à Auvillar, un petit village perché sur les bords de Garonne, et finalement raflés comme tant d'autres le 26 août 1942.
Leur histoire serait tombée dans l'oubli si leurs affaires, mises sous scellés, n'avaient été stockées pendant 45 ans dans une soupente de l'ancienne mairie.

Un jeune étudiant en histoire, Pascal Caïla, après en avoir pris connaissance en 1990, les a "exhumées" et a réalisé un énorme travail d'inventaire, de recherches, de contacts (en Autriche, en Angleterre), travail qu'il continue encore aujourd'hui malgré une activité professionnelle chargée...

J'ai donc très rapidement contacté Pascal pour lui suggérer de mettre cette histoire en vidéo... Accord enthousiaste, car plusieurs projets avaient échoués et... au boulot dès octobre... Contacts, recherches de documents, des lieux habités, de narrateurs (trices), etc...
Bref un projet qui vient de m'occuper ces 6 derniers mois.... Impec on n'a rien d'autre à faire... :D

Voila donc le fruit de ce travail commun, sans doute imparfait, sans doute trop long (17'30) aux yeux de certains ou sujet peu passionnant tellement il est récurrent sur nos chaînes.

Peu importe, il faut mesurer l'émotion ressentie quand on a entre ses mains, des dessins d'Adèle, leur vieux poste de radio, cette dernière lettre jamais expédiée, etc
J'ai même rêvé une nuit que j'étais chez eux, avec eux à Auvillar...
Version mp4 (live ou à télécharger): http://aginum.net/Adele.mp4

 

 

Edited by Charlie
Link to post
Share on other sites

Bonjour Charlie

Superbe réalisation!!!

Gros travail de montage

les 17'30 passent bien.

Les voix off sont nickel.

Gros travail d'habillage.

Enorme travail de reconstitutions et d'archives

Bravo!!!!

Edited by titof44
Link to post
Share on other sites

Bravo, à mes yeux, rien à redire, du travail de pro comme on peut en voir sur ce thème le vendredi soir sur RMC Découverte.

 

Edited by Guest
Link to post
Share on other sites

Salut Charlie,

Je suis heureux de voir enfin ce documentaire dont tu m'avais parlé début février et qui te prenait tout ton temps depuis des mois.

Le résultat final est bien dans la lignée du travail de pro que tu nous offres à chaque sortie de tes films.

Un travail remarquable que l'on suit avec passion, à mesure que les 17min30 s'écoulent.

Une histoire triste comme malheureusement beaucoup  d'autres de ce genre, mais que l'on aime ré-entendre pour être certain de ne pas oublier ... :bien: :eusa_clap-2:

 

(Nota: Finalement j'ai constaté que tu avais mis du texte pour identifier la patatoïde au début ... par rapport à ton début de première version :smile:)  

Edited by NOEL
Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bonjour à tous, et merci d'être entrés dans cette triste histoire...

 

Noël, tu dis  : ...qui te prenait tout ton temps depuis des mois....  

Je crois qu'au fond de moi, et inconsciemment, je n'avais plus envie de les quitter... 

Quand on a disposé aussi longtemps (j'ai tout rendu à Pascal maintenant) de ce qui leur a appartenu, des cahiers et dessins d'Adèle, de leur vieux poste de radio, quand on découvre après l'avoir identifiée formellement (il y avait un doute avec la maison voisine) leur dernière demeure, on finit par être de leur famille...

Edited by Charlie
Link to post
Share on other sites

Émouvantes, ces histoires personnelles qui résonnent sur le passé peu glorieux d'une partie de l'Europe...

 

Bravo pour ce doc très documenté, très pédagogique. Et pas trop long, sois sans crainte Charlie, compte tenu du nombre de "déambulations" de cette famille autrichienne exilée, au destin poignant.

 

Si l'on veut vraiment pinailler côté réalisation technique, on peut observer quelques différences de niveau sonore d'une seconde à l'autre (après des fins de phrase) de la voix off masculine. Mais le timbre et l'élocution de cette voix est par ailleurs très bonne tout comme celle de la voix féminine.

 

On pourrait aussi pointer l'absence de pauses (de "respiration") qui feraient du bien dans la narration des différents épisodes de cette tranche de vie oppressante. Du coup, c'est très dense.

 

Encore bravo quoi qu'il en soit.

Link to post
Share on other sites

Merci Thierry,
Les deux voix off masculines ont été trouvée dans le milieu professionnel ( Réalisation enregistrement voix off dès 5 € | 5euros.com )

 Pour Adèle, j'ai contacté un petit théâtre amateur montalbanais (L'Embellie), qui fait des formations (jeunes et adultes) et Lily, une des formatrices m'a "trouvé" deux jeunes filles de l'âge d'Adèle...

On a ensuite été dans le studio d'un ami, musicien amateur, enregistrer les deux, et comme il me fallait choisir, la seconde a été "les mains d'Adèle" dans les séquences... :) 

Link to post
Share on other sites

Deux voix masculines, pas une, tu as bien fait de rectifier.

Je connaissais le site mais pas pour ce qui concerne les possibilités de voix off

Serais-je indiscret de demander combien il y avait approximativement de mots à commenter pour le plus long des commentaires masculins ? Ce sera moins fastidieux de te le demander que de les compter...

Link to post
Share on other sites

oui, j'avais d'ailleurs calculé avant : 2400 ... 

Deux voix m'ont vite semblé plus judicieuses... Au départ c'était une voix, et j'ai vite senti qu'il fallait changer de tonalité pour la voix du père...

Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Charlie a dit :

oui, j'avais d'ailleurs calculé avant : 2400 ... 

 

ah oui quand même... Merci de l'info.

Et tu leur as demandé une synchronisation par rapport aux images ? Ou c'est toi qui a affiné le montage en te calant sur leur rythme ?

Link to post
Share on other sites

Non je n'ai pas donné d'images, juste quelques pistes sur l'intonation et la vitesse souhaitées, le montage ayant été réalisé ensuite en fonction du commentaire... dont j'ai d'ailleurs déplacé certaines parties au final..

Bon je savais ce que je voulais, bien sûr, mais beaucoup d'images ou d'illustrations ont été trouvées et ajoutées in-fine (et j'avoue que parfois j'ai galéré faute de documents)... 

 

J'ajoute que je ne suis pas forcément très rationnel dans mon fonctionnement, mais ça doit durer depuis 75 ans bientôt :D

Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...

Choisir de faire un montage sur une histoire aussi poignante, c'est s'engager dans une responsabilité dont la lourdeur ne doit faire que s'accroitre au fur et à mesure du tournage. Mais tu as su maîtriser tes émotions pour faire un travail de pro, story, images, bande son, et montage. Le spectateur se trouve immergé tout au long des 17 mn, dans cette sinistre époque de notre histoire, dont l'atmosphère est perceptible avec tout le respect dû à la mémoire des innocentes victimes du Nazisme et de la collaboration.

Bravo, et surtout MERCI.

Link to post
Share on other sites

Merci c'est vraiment sympa...:91_thumbsup2x2:

Il y a des chances que je reste dans cette période, puisque je viens de rencontrer une dame de 95 ans, mais remarquablement lucide, qui était fiancée avec un jeune résistant de Montauban, Louis Sabatié, finalement fusillé à 20 ans, en 1944 par la milice après une parodie de procès... Je mettrai peut-être leurs vies de l'époque en parallèle... 

Link to post
Share on other sites

Bonjour Charlie,

Un super travail Charlie!

Je te souhaite au moins autant de réussite dans l'entreprise que tu envisages.

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By Charlie
      Bonjour,
      J'ai depuis pas mal de temps dans l'idée de créer une série de petits reportages sur des personnages sortant un peu de notre ordinaire...
      Le premier de la série (et j'espère qu'il y en aura bien d'autres) : Jean-Claude Bardet, un montalbanais bien connu, qui continue à faire vivre un artisanat créé au même endroit en 1823, par un de ses ancêtres familiaux...
       
       
    • By Charlie
      Après 3 ans de travaux, le musée Ingres de Montauban a rouvert ses portes le 14 décembre. Le célèbre peintre et son violon ont fait un peu de place à un autre montalbanais bien connu, Antoine Bourdelle, sculpteur élève de Rodin. Deux visites m'ont permis de collecter photos et vidéos (il m'en manque un peu) pour un montage auquel j'associe le spectacle audiovisuel projeté sur les façades lors de l'inaugurations...
      Je souhaitais faire court, à la fois lent (ah ces ralentis, Patrice  ) et dynamique... 
       
        


×
×
  • Create New...

Important Information

j'accepte les cookies de ce site