Jump to content

Chromosome Y

Rate this topic


Gokua
 Share

Recommended Posts

J'ai la légère impression de connaitre le comédien qui dit "vous ne savez pas à quel point il m'en veut". T'as déjà fait des films avec lui ? tu as son nom ? et quel est ton nom à toi également stp ? (je sais beaucoup de questions ^^)

Pour la BA, perso je la trouve beaucoup trop longue et soule un peu sur la fin, après dommage qu'il n'y ait pas plus de travail sur l'image (étalonnage powa déjà), que ce soit filmé de façon assez simple et basique et qu'au final, avec une BA comme ça, on n'ai simplement l'impression de voir une suite d'images et sans la moindre histoire. Enfin bref, j'attend de pouvoir voir le film pour .vraiment me prononcer.

Link to comment
Share on other sites

Alors le mec dont tu parle s'apelle Florian Groshenry et non je n'avais jamais fait de film avec lui. Pour ma part je m'apelle Romain Herzock. Tes critiques m'intéressent, est ce que tu peux approfondir stp ? (je sais c'est chiant, mais j'essaie de repérer ce que j'aurais pu faire pour la rendre mieux, histoire de pas recommencer)

Merci d'avance

Link to comment
Share on other sites

Bah comment dire pour faire simple en fait je trouve pas ton image en accord avec ton thème. Si j'en crois le synopsis, c'est un gars échapé d'un asile et la façon de filmer me parait un peu trop "rationnelle" on va dire. perso j'aurais opté pour des mouvements de caméra plus péchus ou extrêmes au moins pendant les scènes de violence.

Quand je parlais d'étalonnage, l'image parait un peu fade en fait. Sortie directement du camescope et basta. Mais bon, moi je suis un gars qui aime beaucoup beaucoup sentir un boulot sur une image, mais je sais pas si la plupart des autres bonhommes te le reprocheront. Le défaut que je trouve c'est que tes image font trop écrasée. Et pour palier à cette impression, une simple retouche des contrastes peut faire de très bon résultats (sans attendre des miracle) et donne plus de profondeur.

Mais bon c'est assez difficile de juger un film simplement sur une BA tu en conviendras ^^

Link to comment
Share on other sites

Salut

je dois dire que je n'accroche pas : bande annonce trop longue et manque de rythme ( la fin serait quasi suffisante s'il les plans seraient un peu plus long) .

Si les images sont des extraits de ton vidéogramme, les images instables à la prise de vue vont devenir "pénibles" à la longue.

Les couleurs sont un peu "fadasses".

Lors de la prise de vue apporte de l'éclairage même en externe ou alors ouvre l'iris.

Attention au contre jour. (souvent tu filmes avec un cadrage ou il y a beaucoup de ciel "brulé". Les automatismes vont calculer une moyenne colorimétrique et d'ouverture et du coup ton acteur est "noyé" dans l'image et ne se détache pas ( en plus les habits sont de couleur rejoignant souvent la tendance colorimétrique de l'image ce qui va contribuer à cette sensation d'image éécrasée (habit blanc filmé sur fond ou ciel blanc par exemple) . même en post prod difficile de rattraper.

Tu n'a peut être pas la possibilité mais certains acteurs (par exemple le médecin ou je ne sais quelle "autorité") sont trop jeunes ce qui décrébilise la croyance dans le personnage et sa focntion.

Les scènes de meurtres ne sont pas crédibles et trops longues : ce qui donne un petit coté "voyeur" et "pervers malsaint" . Perso je suis plus dans le soft que le hard j'aurai suggéré le meurtre sans montrer les détails.

Je t'ai donné un avis technique sans analyser l'histoire car je dois confesser que ce genre : violence et traces de sang à force d'en voir tous les soirs dans mon salon sur la TV il y en a marre j'ai une overdose).

Désolé d'avoir été direct.

Link to comment
Share on other sites

A telemac : Ne sois pas désolé, si je ne voulais pas de critiques, je n'aurais pas posté la vidéo...

A BDboy: Je suis ok avec toi, sauf pour un point. Le fait de filmer de façon rationnelle c'est tout simplement pour s'éloigner du perso. Ce que l'on voit dans le film... que tu n'as pas vu. Donc c'est logique que tu ne sois pas au courant. Et pour les contraste, selon toi, il faudrait l'augmenter ou le baisser ?

En tout cas, merci a tous

Link to comment
Share on other sites

A BDboy: Je suis ok avec toi, sauf pour un point. Le fait de filmer de façon rationnelle c'est tout simplement pour s'éloigner du perso. Ce que l'on voit dans le film... que tu n'as pas vu. Donc c'est logique que tu ne sois pas au courant. Et pour les contraste, selon toi, il faudrait l'augmenter ou le baisser ?

Mais moi je ne demande qu'à voir :D si effectivement l'effet d'éloignement est volotaire alors c'est réussi (même si perso j'adhère pas et j'aurais surement préféré m'intéreser plus au perso du psycho, mais après ça c'est une question de gout et de style plus grand chose à voir avec le débat).

Pour les contrastes, quand je parles de les retoucher, c'est en les augmentant de cette faç_on tu marque plus les clairs et les sombres, mais faut faire attention !!! On peut très vite être séduit et très vite tomber dans l'outrance qui ne servirait pas vraiment le film. Tout est question de dosage par ci par là (bien sur il n'y a pas que les contrastes sur lesquels tu peux t'intéresser, mais de ce coté là je te laisse expérimenter ;).

Link to comment
Share on other sites

pour mémoire l'étalonnage fait partie de l'ambiance visuelle et à chaque couleur sa signification voici quelques exemples :

Argent Vision. Intuition

Blanc : Pureté, innocence, joie et la naïveté.

Bleu : Symbole de l'air, teinte du ciel, évoque la pureté des sentiments, la sagesse, la communion des âmes.

Brun : Inquiétude.

Gris : Mélancolie et solitude. Fidélité.

Jaune : Talent, intelligence. Richesse, réussite et gloire. Émotions.

Mauve : Chasteté et sérénité.

Bleu foncé : Deuil. Obscurité. Tristesse

Or : Talent Luxe et dignité.

Orange : Équilibre de l'esprit. La beauté et grandeur.

Pourpre : Puissance et autorité

Rose : Les nuances de l'amour. Tendresse.

Rouge :Le symbole du feu, du soleil. Créativité. Le rouge est la couleur de la pudeur, mais aussi de la passion.

Turquoise Eau. Fécondité. Apaisement

Vert : Emblème du printemps. Espérance et jeunesse. Compréhension des autres. (Utilisé en teintes foncées, le vert représente aussi la peur).

Violet :La paix et la douceur. Courtoisie et modestie.

Link to comment
Share on other sites

Oula Télémac, c'est un peu de la codification outrancière ça non ? Si tu regardes un film comme Suspiria (oui je sais je parle beaucoup de Suspiria, mais c'est vraiment un film que j'admire ^^), les couleurs qu'utilise Argento n'ont rien à voir avec les codifications que tu décris.

Perso je préfère voir l'étalonnage comme une étape essentiel à l'esthétique d'un film et qui est également un passage obligatoire pour créer une ambiance. Simplement les couleurs et le ton des images peuvent avoir différents sens suivant les motivation du réal, le contexte du scripte et surtout ce qui se déroule dans la scène.

Les nuits sont génralements représentées en bleu, à juste titre, mais dans un de mes courts que j'essayer désespérément de finir (jYcedO comprendra duquel je parle :lol: ), j'ai testé la nuit rouge et ça passe très bien car celà s'inscrit dans la continuité du rythme sans pour autant représenter la passion :mrgreen: ;)

Link to comment
Share on other sites

Ce n'est pas une codification outrancière c'est la base.

Ensuite au real de suivre ou pas les règles mais c'est aussi à lui ensuite d'assurer la compréhension ou non de l'ambiance colorimétrique.

Mais il ne faut pas qu'il s'étonne si le spectateur n'a pas compris le message visuel. Si le réal doit expliquer ces choix cela veut simplement dire que le message n'est pas passé.

Pour ce qui est de l'étalonnage de base c'est effectivement un simple équilibrage entre les plans filmés mais c'est toujours mieux d'appliquer un minimum de règles.

Link to comment
Share on other sites

Je suis bien d'accord avec toi, mais pas avec cette règle... Bien sûr qu'il faut que les couleurs d'un plans aient en plus de la valeur purement visuelle et esthétique un sens et une vraie valeur derrière. Sinon on risque de bien virer dans le n'importe quoi (n'empêche que ma nuit rouge j'en susi bien content :badgrin: )

Ce que je dis c'est que les sens que tu apportes, suivant les contexte et la façon de raconter ou de montrer les choses, ben ils peuvent bien changer ;)

Link to comment
Share on other sites

Ce que je dis c'est que les sens que tu apportes, suivant les contexte et la façon de raconter ou de montrer les choses, ben ils peuvent bien changer ;)

Une fille regarde vers la mer, nous sommes en automne

la même scène en dominante ;

rouge

noir

bleu

donnera chaque fois un autre message .

si en plus la musique accompagne le visuel (ou il y a aussi des règles :

en majeur pour la joie, en mineur pour l'angoisse et l'horreur sans oublier le type de l'instrument ...)

Effectivement selon que le real souhaite raconter " le genre de la scène ( horreur, joie, crime...) il va utiliser tel ou tel étalonnage colorimétrique.

Mais mettre une musique en majeur rythmée et légère, avec une lumière à dominante rouge passera moins bien qu'une dominante rouge avec une musique en mineur ( va t-elle se suicider? est elle triste? va-t-elle être tuée?...)

il faut donc une cohérence dans l'ensemble des choix de ses différents éléments du puzzle constituant un plan vidéo et l'histoire qu'il est sensé raconter.

ensuite on peut taper dans la dérision et mélanger les genres mais ceci est un autre débat.

Link to comment
Share on other sites

Les nuits sont génralements représentées en bleu, à juste titre, mais dans un de mes courts que j'essayer désespérément de finir (jYcedO comprendra duquel je parle Laughing )

Non je vois pas :mrgreen:

Pour en revenir à ce que dit télémac sur l'étallonage ... il faut aussi parfois savoir sortir de cette codification ... et peut être jouer sur les attentes aussi !!

Les règles sont là pour être enfreintes (parfois).

Parce que là c'est pareil l'étallonage que je susi en train de faire ... ne repsecte pas du tout tes codes ... enfin de toutes façons je fais tout au feeling !

Link to comment
Share on other sites

Les nuits sont génralements représentées en bleu, à juste titre, mais dans un de mes courts que j'essayer désespérément de finir (jYcedO comprendra duquel je parle Laughing )

Non je vois pas :mrgreen:

Pour en revenir à ce que dit télémac sur l'étallonage ... il faut aussi parfois savoir sortir de cette codification ... et peut être jouer sur les attentes aussi !!

Les règles sont là pour être enfreintes (parfois).

Parce que là c'est pareil l'étallonage que je susi en train de faire ... ne repsecte pas du tout tes codes ... enfin de toutes façons je fais tout au feeling !

Il est clair que ce ne sont pas mes codes,

Il est certains que les règles sont la pour ne pas toujours les appliquer.

mais il est aussi non moins vrai qu'il ne faut pas s'étonner ensuite si la majorité des spectateurs ne comprend plus rien à la réal.

8) 8)

Link to comment
Share on other sites

Il est clair que ce ne sont pas mes codes,

Il est certains que les règles sont la pour ne pas toujours les appliquer.

mais il est aussi non moins vrai qu'il ne faut pas s'étonner ensuite si la majorité des spectateurs ne comprend plus rien à la réal.

8) 8)

Ben moi j'ai jamais connu ces codes, parfois ils correspondent à mes étalonnages parfois non, mais j'ai jamais eu de probleme de compréhension de ce coté là.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

j'accepte les cookies de ce site. Terms of Use

Please Sign In or Sign Up