Jump to content

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

Alizean

Canon HF100 - Atténuer le bruit de souffle du micro?

Recommended Posts

Bien bien, tout cela donne matière à reflexion et la décision ne va pas être évidente.

Pour le moment vous ne m'avez pas encore complètement fait regretter (je plaisante un peu) mon StereoMic que j'utiliserai dans un milieu plus bruyant en remplacement de l'interne du HF100.

Question sur la bonnette, si j'ai bien lu dans le manuel du Rode ils préconisent de toujours utiliser la grosse bonnette poil de chat vendu avec. Ca peut jouer sensiblement sur le souffle car pour tous

mes enregistrements je ne l'ai pas mise.

Je ne pense pas faire du tournage avec équipe et plateau (ce n'est pas mon métier) mais plutôt de la prise de son d'interview ou du moins d'une personne qui parle dans un environnement calme.

C'est plutôt sur ce type de projet que je suis parti donc là en effet je me rends bien compte que je ne suis pas équipé au mieux pour un résultat satisfaisant.

J'ai déjà pas mal de problème pour éditer de l'AVCHD si en plus le son s'y met....

Sinon j'ai fait 2 autres enregistrements de son à -12 et 3/4 entre -40 et -12. Je les mettrai demain.

J'ai passé le -12 dans Audacity et la majorité du son est vers -12 du vu mètre.

Maintenant que je bidouille dans Audacity, j'ai essayé de passer mes tous premiers enregistrements d'interview et je m'aperçois que le bruit de fond n'est pas tout à fait le même.

On dirait plutôt comme un bourdonnement électrique un peu comme les lignes à haute tension. C'est peut être la clim lointaine ou les néons.

Merci à vous pour toutes ces précisions.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La bonette à poil au contraire va étouffer le son légèremment, donc augmenter le souffle.

Un bourdonnement? Tu peux nous renvoyer un sample audio?

Share this post


Link to post
Share on other sites
......

EDIT: j'écoute vite fait ton film, l'AT835B fait un joli boulot. T'as eu à faire du nettoyage audio derrière ou c'est brut de fonderie? Le Monacor n'est pas du même niveau j'imagine?

J'ai retouché le son sur 4 points :

1) avec la prise du micro en mini-jack non fixé comme le XLR, il y a toujours des petits clics et craquements : donc dans le logiciel Sountrack Pro réparation de ces clics et craquements.

2) les acteurs ne parlent pas tous au même niveau sonore surtout les enfants : uniformisation de l'audio à 0 db avec le filtre compression.

3) pour les séquences externes il y a toujours des bruits de fond de circulation : atténuation ( mais pas suppression) avec un filtre coupe bas .

4) pour la séquence escalier comme tu as pu le voir les acteurs, montent sur quasi 4 étages en rond. Il était impossible de les suivre avec un perchman. J'ai enregistré en voix Off en stuydio leur dialogue puis incrusté et placé un filtre réverbération.

Mais tout ceci n'est pas possible si la captation était mauvaise.

Dès que j'ai le temps je place des extraits comparatifs avec le Technica, les micros cravates (Géminy) et les stages line monacor.

mais

Share this post


Link to post
Share on other sites
La bonette à poil au contraire va étouffer le son légèremment, donc augmenter le souffle.

Un bourdonnement? Tu peux nous renvoyer un sample audio?

Je ne peux pas mettre à disposition le fichier en question mais je peux essayer de refaire un enregistrement au même endroit avec ma voix.

MISE A JOUR:

Je suis retourné dans la salle des premières prises de son et en effet il y a un bruit électrique continu comme un transformateur qui n'est pas très fort mais présent.

Ce bruit provient de l'éclairage néon du plafond, c'est surement la surcouche ajoutée au souffle.

J'ai ouvert les enregistrements de ce matin dans Audacity et je suis à -43 -40 pour le souffle dans le silence et ma voix se trouve entre -11 et -9 environ. Le volume micro était à -12 dans le camescope.

Je me pose tout de même une question, comment peut-on étalonner le volume du système d'exploitation quand on fait de l'édition audio pour correspondre à l'écoute moyenne?

Si je mets le volume à 90% dans Windows,c'est sur que je vais entendre beaucoup le souffle mais ca ne reflètera pas forcément la réalité chez les auditeurs ou si c'est lu sur une TV?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut

Lors de la captation il faut pouvoir séparer les fréquences parasites du bruit de fond.

Comme je te l'ai expliqué il te faut un coupe filtre bas pour couper cebruit parasite et te permettre à la captation d'augmenter le volume de captation de ta voix

Il est évident que si tu augmentes le volume général à la captation comme à la lecture sur PC ou TV tu augmentes et le bruit de fond et le son de ta voix.

Tu peux essayer d'utiliser le filtre compresseur dans audacity en lui demandant d'augmenter les son de ta voix placé actuellement à -12 et de le monter à 0 Db soit une augmentation du volume de +12 db, et les sons placés sous le -20 qu'il n'y touche pas qu'ils restent à leur niveau. Le dans audacity étant le repère a atteindre. les pros travaillent généralemnt à + 4 db au-dessus du 0 mais ils ont des moyens et des connaissances pour ce faire.

Le grésillement du néon est quasi toujours présent mais ton oreille ne le capte pas du coup tu n'as pas un vrai silence dans ta salle d'où ce bruit de fond de capturé.

Je vais mettre en ligne une petite vidéo.

Dans cette vidéo je vais utiliser 4 types de micros : celui du caméscope, un micro cravate sans fil diversity Géminy, , l'audio technica 835 b et le Monacor Stage line

Volontairement je me suis placé sous une bouche de climatisation, l'horreur.

J'ai essayé les 4 micros et procédé à des réglages et des placements en direct pour vous faire écouter ce que cela donne et comment on peut essayer d'améliorer sans supprimer entièrement le bruit de la soufflerie.

Le but est de montrer que mieux est la captation son, meilleur sera le son et plus on pourra essayer de l'améliorer en post prod. J'insiste en disant "améliorer" on ne pourra pas le "corriger "comme si la prise de son avait été faite en studio sans bruit parasite..

Je pense que pour fin de la semaine je devrais pouvoir mettre en ligne le montage.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci bien pour le montage, j'ai hâte de l'écouter. En me renseignant je me suis aperçu que le micro Audio-Technica ne se fait plus sous cette désignation AT835B mais la nouvelle est AT8035.

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui c'est le même sous une autre référence.

vu le rapport qualité prix je ne peux que le conseiller

ceci étant il faut ajouter à ces 290 euros, un symétriseur désymétriseur soit avec un boitier IM2 dans les 180 euros complet avec connexion

soit avec un neutrick dans les 20 euros + dans les 10 euros de connexion et de prise à souder.

dans ma vidéo tu pourras entendre en direct l'importance d'avoir en plus une mixette.

Le solutions que je propose ne conviendront pas à des pros ce qui est certain, mais vu le prix du matos pro après test j'apporte des solutions qui fonctionnent bien, améliore la situation et surtout à des tarifs abordables.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui en fait je suis en train de lorgner sur un couple Audio-Technica AT8035 / Mixette Rolls MX54S que je relierai au camescope par la sortie AUX du MX54S en Jack 6.5mm vers 3.5mm

Ou alors j'utilise la sortie XLR avec l'adaptateur Rode VXLR (3.5mm vers XLR-3). Je dois utiliser un cable le plus court possible pour le Jack si j'ai bien compris pour limiter les interférences.

Mais finalement je suis en train de me demander, pourquoi ne pas enregistrer le son séparément plutôt que de connecter le micro au camescope en repassant par du Jack. Il faudrait un enregistreur numérique en sortie de la mixette j'imagine?

Je vais commencer par un micro puisque j'enregistre une personne à la fois sans intervenant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

attention je ne sais pas si sur la Rolls MX54S il y a une sortie niveau micro ( <>0.1 volt) . Une sortie AUX est un niveau line (1 volt)il faudra un atténuateur d'au moins -40 db comme celui que j'utilise sur mes mixettes

attenuateura.jpeg

enregistrer le son sur un enregistreur numérique est une solution pro mais ne changera pas ton problème de prise de son et de plus tu vas en baver pour la synchro. Et un enregistreur ce n'est pas donné non plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans ce cas là, tu prends un Zoom H4: enregistreur numérique, prises XLR et alim phantom.

J'ai hâte d'entendre ce Monacor. Mais par contre pourquoi te mettre sous une clim? Ca sert à rien! Il faut enregistrer quelqu'un parler dans un silence absolu, comme ça on pourra entendre s'il y a du souffle ou pas et si la voix est bien retranscrite.

Par contre en voyant sa photo on dirait un clone du ATR55 quand même et en plus il est plus cher, mais bon je me trompe peut-être (j'espère). EDIT: Hmm ils sont tous les deux à électret... Coïncidence?

D'ailleurs ton Monacor il marche aussi bien en alim phantom que sur pile ou pas? Pour la plupart des micros ce n'est pas le cas, et c'est extrêmement chiant en fait.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Dans ce cas là, tu prends un Zoom H4: enregistreur numérique, prises XLR et alim phantom.

J'ai hâte d'entendre ce Monacor. Mais par contre pourquoi te mettre sous une clim? Ca sert à rien! Il faut enregistrer quelqu'un parler dans un silence absolu, comme ça on pourra entendre s'il y a du souffle ou pas et si la voix est bien retranscrite.

Le but du montage que je réalise est de montrer la différence de qualité en situation dificile et les possibilités de réglages poru améliorer la captation audio.

Pour le test du souffle, c'est prévu dès que j'ai accès à un local de prise de son donc dans le meilleures conditions (cabine style interprétation). Ceci étant à ce prix on ne peut pas souhaiter un Senheisser à 500 euros. Mes solutions sont des solutions entre les produits amateurs grand public et pro et qui sont quasi au même prix que les produits grand public comme le rode qui reste asymétrique et moins adapté en terme de possibilité d'utilisation et qualité.

Par contre en voyant sa photo on dirait un clone du ATR55 quand même et en plus il est plus cher, mais bon je me trompe peut-être (j'espère). EDIT: Hmm ils sont tous les deux à électret... Coïncidence?

Sauf que le ATR55 est un asymétrique et pas un symétrique XLR

D'ailleurs ton Monacor il marche aussi bien en alim phantom que sur pile ou pas? Pour la plupart des micros ce n'est pas le cas, et c'est extrêmement chiant en fait.

Les micros que je sélectionne sont toujours en plus des piles en possibilité phantom

spécification technique

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un environnement calme est une situation difficile pour un micro c'est d'ailleurs la pire situation, car c'est là que tu vas vraiment faire la différence entre un micro bidon et un bon. Y'a pas besoin non plus d'être en cabine insonorisée, une chambre où tu es seul ça suffit largement.

Le atr55 est en asym, ça c'est pas important. Chez Rode, le VideoMic et le NTG2 ont la même capsule, l'un est en asym, l'autre en sym, c'est une simple question d'électronique.

Le fait que le Monacor ait pile et fantôme ne le dispense pas d'être plus mauvais sur pile que sur fantôme, c'est par exemple le cas du ntg2. Quelqu'un qui possède le Vidéomic et le ntg2 m'a dit que le ntg2 sur pile est moins bon que le Videomic qui est 2x moins cher. C'est seulement quand on branche le ntg2 sur fantôme que là il va dépasser le videomic car il devient plus sensible.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut

Il ne faut pas non plus faire une fixation sur le souffle.

C'est une question de prix et d'utilisation.

Un micro ultra performant pour filmer dans un milieu "hostile" et bruyant qui de plus est ensuite enregistrer le son en 48 kHz peut on considérer que c'est un bon investissement? Certes un micros à 500 euros pour un fichier à 256 kHz à usage pro cela vaut le coup d'investir.

Il faut donc trouver un compromis entre utilisation, possibilité et tarif. c'est ce que nous faisons au club.

Acheter une Ferrari pour faire ses courses à l'hyper du coin ne fera pas l'affaire sauf poru frime,Certes on est pas obligé de se cantonner à la clio, mais si on a une 407 au prix de la clio cela vaut le coup non, c'est ceci l'option que je propose malgré que la 407 n'a pas la qualité technique de la Ferrari :D

ensuite pour en revenir à cette question asymétrique symétrique. Notre club a faitdepuis 25 ans tous les essais en asymétrique. ( en plus nous avons des ingénieurs audio et vidéo comme membres) on est coincé dès que l'on veut tirer des fils le long de la scène et ramener 50 m plus loin au caméscope. Un symétrique en connexion XLR nous sécurise et ne ramasse pas de "friture.

Ceci est le plus important pour nous.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui mais là on n'est pas du tout dans le cas d'utilisation où 50m de cable sont requis. Un VideoMic c'est pas le top c'est pas symétrique, mais c'est le meilleur rapport qualité/prix/emmerdemment. Tu branches et basta mais apparemment il souffle (enfin la version stéréo).

Tu dis ne pas faire de fixation sur le souffle, mais c'est juste un tout petit peu le sujet du fil de discussion...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le souffle généré par le micros est important surtout s'il ajoute une couche,s'il est supérieur ou inférieur au souffle externe parasitaire, gênant ou acceptable

Nous parlons certes de souffle dans ce post, mais notre amis Alizean a bien confirmé ma première analyse : le souffle n'est pas généré par le micro mais par une source électromagnétique externe (le néon).

La première urgence pour moi est dans ce contexte de voir comment avec des moyens non onéreux et accessibles il est possible de pallier cette question.

Nous avons mis en place une méthode : je l'explique dans ce débat.

Le souffle généré par le micro lui même vient ensuite s'il est vraiment pénalisant.

Selon notre expérience, pénalisant il l'est surtout dans des milieux sans son, silencieux mais sur le terrain en live nous rencontrons rarement cette situation.

Ce qui en terme de gestion me pose un problème moral : c'est de conseiller une dépense quasi de 150 - 200 euros dans des solutions amateurs limitées alors qu'une solution hybride à 200-250 euros apportera plus et est plus ouverte en terme de possibilité.

Il me semble donc honnêtement toujours nécessaire de donner le pendant permettant ensuite une réflexion allant sur un choix personnel ou le libre arbitre de chacun reste prioritaire. :smile:

revenons au débat,

Oui mais là on n'est pas du tout dans le cas d'utilisation où 50m de cable sont requis. Un VideoMic c'est pas le top c'est pas symétrique, mais c'est le meilleur rapport qualité/prix/emmerdemment. Tu branches et basta mais apparemment il souffle (enfin la version stéréo).

Tu dis ne pas faire de fixation sur le souffle, mais c'est juste un tout petit peu le sujet du fil de discussion...

abstraction faite du souffle intra-muros du micro qui ne semble pas être gênant pour notre ami Alizean, quelle solution grand public tu as a proposer pour pallier à la captation le bruit de fond électromagnétique du néon pour le micro qu'il a déjà acheté?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nous parlons certes de souffle dans ce post, mais notre amis Alizean a bien confirmé ma première analyse : le souffle n'est pas généré par le micro mais par une source électromagnétique externe (le néon).

Bonjour,

Désolé Télémac, Je me suis peut être mal exprimé, en fait le bruit du néon venait s'ajouter en plus du souffle que j'avais en fond. Ce qui fait qu'entre mes derniers enregistrements où il n'y avait pas de néons et mes tous premiers j'avais en plus ce bruit.

Maintenant, si je coupe les néons, et que je j'approche encore le micro de l'intervenant je n'ai plus que le souffle du micro. Mais bon, dans l'optique où je garderais mon StereoVideo Mic, je peux éventuellement m'en tirer en mettant le volume micro vers 70-80% entre -40 et -12 et en éditant la bande son sous un logiciel pour essayer d'atténuer le souffle.

Maintenant je ne suis pas fermé à l'idée de changer de matériel (dans une certaine mesure de prix tout de même) pour avoir un son encore meilleur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut

ok tu as donc du souffle généré par ce micro. Désolé.

Il existe peut être solutions grands publics a intercaller qui ne te forceront pas à changer ton matériel. je ne souhaite pas te le faire changer je n'ai rien a vendre . :D

je pense que JeanFrançois a peut être une solution à te proposer j'en ai pas trouvé.

La seule piste que j'ai est d'intercaller une petite mixette audio grand public dans les 100-+150 euros (équiper de bouton Hi medium et low pour tenter la suppression des bruit de fonds) acceptant la prise mini jack de ton micro sortant en niveau micro pour rentrer dans le caméscope. L'autre hic c'est que ce genre de machin génère aussi du souffle donc attention au modèle, et se branchent sur secteur, il est rare de les trouver transportables et fonctionnant à piles pour tes reportages en live surle terrain.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si je parviens à convaincre avec mes essais actuels il se peut que je me retrouve finalement avec pas mal de boulot donc dans cette optique, donc m'équiper en XLR serait un bon choix je pense.

Une question comme çà, si j'utilise le convertisseur XLR/Jack vendu avec le StereoVideoMic et que je connecte à une Rolls, je fais tout sauter? Il y a des questions de voltage ou autre avec le XLR?

Je n'ai pas bien compris la notion d' "atténuateur du niveau d'impédance" à utiliser obligatoirement en sortie de mixette vers l'entrée micro du camescope. S'il y a une sortie casque/aux sur la mixette c'est qu'elle est faite pour être branchée directement sur un équipement style camescope ou casque?

Sinon éventuellement l'Audio-Technica AT897 pourrait convenir aussi?

CAPSULE Condensateur polarisé en permanence avec plaque fixe à charge fixe

DIRECTIVITÉ Ligne + gradient

Réponse en fréquence 20-20 000 Hz

ATTÉNUATION DES GRAVES 80 Hz, 12 dB/octave

NIVEAU DE SORTIE Fantôme: –40 dB (10,0 mV) réf 1V/Pa / Pile: –41 dB (8,9 mV) réf 1V/Pa

IMPÉDANCE Fantôme: 200 ohms / Pile: 300 ohms

NIVEAU DE PRESSION ACOUSTIQUE MAXIMAL Fantôme: 129 dB SPL, 1 kHz à 1% T.H.D. / Pile: 115 dB SPL, 1 kHz à 1% T.H.D.

DYNAMIQUE (typique) Fantôme: 112 dB, 1 kHz à SPL max. / Pile: 98 dB, 1 kHz à SPL max.

RAPPORT SIGNAL/BRUIT 77 dB, 1 kHz/Pa

SPÉCIFICATIONS ALIMENTATION FANTÔME 11-52V CC, 2 mA typiques

TYPE DE PILE 1,5V AA/UM3

COURANT / DURÉE DE VIE DE LA PILE 0,4 mA / 1200 heures typiques

COMMUTATEUR Plat, atténuation (intégré)

POIDS 145 g (5,1 oz)

DIMENSIONS (MICROPHONE) Longueur 279,0 mm (10,98"),

diamètre 21,0 mm (0,83")

CONNECTEUR DE SORTIE Type XLRM 3 broches intégré

Share this post


Link to post
Share on other sites

×
×
  • Create New...