Jump to content

Les Mangez Pas - Recherche NNV

Rate this topic


marx
 Share

Recommended Posts

Salut à vous, je viens de finir un film à l'occasion du défi vidéo 48h de Plus, au festival Octogônes qui a eu lieu ce week-end à Lyon.

J'ai un peu débordé sur le temps, il n'a pas été retenu.

Techniquement c'est encore perfectible.. mais j'ai fait des efforts sur la photo et j'attends impatiemment vos critiques. Je pense le présenter dans d'autres festivals dans une meilleure mouture si ça en vaut la peine.

Il ne restera qu'une semaine en ligne.

Synopsis : Alors que le monde tend à se diviser en deux, un homme et une femme se sont touchés du bout des doigts.

http://www.dailymotion.com/video/xu63kz_les-mangez-pas-recherche-nnv_shortfilms

Link to comment
Share on other sites

Salut marx,

On va finir par s'y habituer à ton idée d'une NNV qui poursuit son expérimentation. Déjà, on arrive à comprendre un message. Certes, la même chose pourrait être dite plus académiquement avec la bonne dose de romantisme universel mais ton souci est bien là, présent, de proposer une nouvelle extension de la symbolique du langage.

Techniquement, un festival risque de te reprocher une danse des sabres perdue dans trop de fumée et dont la chorégraphie gagne très peu dans le sens. Par contre, le conflit des lumières instauré par la division du soleil pourrait inciter à l'indulgence. Tes prises sur des gens dont on finit mécaniquement à ne remarquer que les couples, aussi !

D'autant qu'il paraît qu'une fin réussie absout tout le reste. Or, le plan final, après générique, est magnifique de beauté et d'espoir (Merci aussi à Marie d'avoir su le communiquer avec l'authenticité de son charme naturel et sa profondeur personnelle).

Il faut bien admettre que ta NNV se légitimise d'en appeler ainsi à l'intelligence populaire depuis trop longtemps méprisée. Ouf, enfin !!! Rien d'élitiste dans le contenu !

Il va donc bien falloir continuer à s'y habituer.

Mes félicitations et bravo, jeune et brave chevalier d'un siècle nouveau !

Link to comment
Share on other sites

Ouaou, ça c'est de la critique, à l'ancienne, un peu explicative sur la démarche.. il faut vraiment qu'on fasse une petite revue critique :))) et même pour parler des films pas de nous. J'ai une idée de titre.. Cahiers du Cinéma ! Non, ça sonne pas bien.

Bon sérieusement, ton passage sur la fumée m'a fait beaucoup rire, c'est exactement ça. En fait je me suis retrouvé tout seul le samedi soir pour ces plans, et je voulais juste la silhouette du personnage, donc je n'ai pas trop cherché midi à quatorze heures, j'ai enfumé la cuisine des potes (avec une machine à fumer hein, ça va plus vite et ça pue moins). D'ailleurs j'ai fait les prises deux fois, la première fois pratiquement tout était à jeter (je ne voyais pas l'écran avec le brouillard).

Pour la danse des sabres, d'ailleurs j'avais perdu le terme, je l'ai faite inconsciemment, même s'il y a du Mars là-dedans. J'avais peu d'idées de plans pour la séquence, j'ai improvisé la danse. Au final il y en a beaucoup, j'ai pas assez dérushé et tranché dans ces derniers plans.

Pour la fin, je la trouve un peu trop découpée, et le film n'est pas assez explicite pour qu'elle cloue. Mais oui c'est le plan de fin tel que je le voulais.

Pour le soleil :)) , merci, sur le plan visuel mes pérégrinations dans l'univers étendu de Star Wars y sont pour beaucoup (pas les jeux, ni les 40.000 ans d'histoire créés pour l'occasion depuis 77, mais les 300 planètes environ, c'est assez fantastique de se balader dans cet univers parallèle, quand il est écrit par des fans, je vous le conseille si vous aimez la sf).

C'est encore assez hermétique, j'essaie de faire plus clair mais je pense m'orienter quelques temps vers le film-poème, genre qui existe depuis une dizaine d'années au moins et peu exploré, et pour longtemps vers l'esthétique de la forme, fondamentale, dont vous m'avez ici rappelé pertinemment rappelé l'intérêt.

J'espère que vous pourrez me critiquer au moins sur ce plan-là, celui des images. Ou pour tout.

Je rappelle pour finir que la nnv (titre de projet), il me semble que c'est une envie collective, car j'en ai entendu souvent parler. Donc ce que je fais ne représente pas la nnv, mais s'inscrit juste dedans.

Le caractère commun de tous ceux qui voudraient participer serait a priori (rien n'est figé) la recherche d'une esthétique "nouvelle", ou moderne, des thèmes modernes, et qu'après chacun pourrait venir avec ses apports et références personnels. Et c'est toujours à discuter.

Si j'ai oublié quelque chose, je viens bien que tu me le rappelles Ciné7 :).

Bref c'est portes ouvertes et bienvenue :)))

Link to comment
Share on other sites

il faut vraiment qu'on fasse une petite revue critique :))) et même pour parler des films pas de nous.

+1

Et une belle explication détaillée de ton court serait pas mal non plus. Perso, je ne pige que dalle ! Et pourtant, vous avez l'air de vous comprendre tous les deux !!

Du coup, j'aimerais bien entrer au moins un petit peu dans la danse (ne serait-ce que pour ne pas y rester totalement étranger). Mais je vous préviens, si vous vous lancez, il va falloir partir de la base de chez base (béotien en la matière je suis, et très terre-à-terre je suis aussi...)

Link to comment
Share on other sites

Salut Fredouille ! Bin.. béotien ? :)

Autant je suis encore tout content de mon week-end et je pourrais raconter des anecdotes genre 4 ampoules aux pieds, 30 bornes entre le lieu de tournage et celui du montage, l'explication des voix-off et du texte par téléphone (mouai), une suite de brèves rencontres.. autant expliquer le film ça me gêne un peu. Déjà à cause de la multitude d'associations d'idées, j'avoue, même si c'est cadré, et de deux comme mon objectif serait à plus ou moins terme de faire mieux comprendre mes propos par les films, je préfèrerais que quelqu'un d'autre s'y colle et dise ce qu'il y voit.

Mais déjà est-ce que tu as compris le sujet, le thème ?

Le titre n'aide pas pour commencer, c'est la conclusion.

Combien y a t'il de personnages ? Dans combien d'endroits grosso modo se déroule le film ?

Et je te poserais bien une autre question, est-ce que tu as aimé l'esthétique, l'ambiance ? Est-ce que le film t'as intéressé un peu ou c'est la conversation ?

Je crois que parmi les grands points communs avec Ciné7, il y a la métaphore et une relecture des techniques scénaristiques.

(Terre-à-terre.. sans vouloir repartir sur l'ancien débat où tu étais déjà présent.. c'est ordonné en fait^^ c'est une qualité hein qu'on soit tous d'accord Télémac^^..)

Et j'avoue que ça va ressembler à de la masturbation cérébrale, puisqu'il s'agit effectivement de jongler avec les outils scénaristiques et poétiques.

Link to comment
Share on other sites

.... Et j'avoue que ça va ressembler à de la masturbation cérébrale, puisqu'il s'agit effectivement de jongler avec les outils scénaristiques et poétiques....

Tiens, c'est la première phrase de cet échange dont je comprends le vocabulaire et le sens :rolleyes: .

Link to comment
Share on other sites

Bonjour et bravo à vous tous,

Je me permets de prendre la relève pour rappeler la base de la base, ainsi que le souhaite Fredouille, et que le réclame etxegoxo avec tant d'insistance.

Je me félicite de vos interventions pour en effet en savoir un peu plus. Vous verrez qu'il n'y a pas de masturbation cérébrale comme le ressent marx en phase d'apprentissage et d'expérimentation. Merci à lui pour ses réponses.

Resituons d'abord le contexte. C'est un concours 48h, et non pas une oeuvre nourrie dans la solitude pendant 2 à 4 ans. En fait, nous jugeons un premier jet.

Il se trouve que nous sommes comme des mélomanes qui considèreraient que la musique a eu son apogée de Bach à Debussy et qu'après, tout ne pouvait que se répéter, voire ressombrer jusqu'à Lorie. Or, les oreilles musicales ont eu droit à Pierre Boulez et l'ircam.

Le cinéma, lui, a été abordé en tant que spectacle de foire et par son éventail technique avec Méliès, puis par souci d'évoluer sur l'héritage du théatre, a pris son essor avec des films d'acteurs. Ensuite, on allait passer de la nouvelle vague, qui a voulu instituer le film d'auteur, aux produits commerciaux low-cost d'aujourd'hui.

L'appellation NNV est un peu réductrice car elle signifierait qu'une jeunesse prétentieuse s'arroge à nouveau le droit de dénigrer le patrimoine du passé pour proposer une vision neuve et unique dans l'histoire de l'humanité.

Mais c'est beaucoup plus simple que çà et de moindre importance. A l'époque où la prise de vue passe à la 3D, le langage cinématographique s'aperçoit qu'il peut aussi prétendre à sa nouvelle dimension. Il nous faut donc de jeunes réalisateurs ou des réalisateurs confirmés prêts à affronter l'expérience.

Marx a seulement envisagé une nouvelle technique de mise en scène, non pas basée sur une intrigue mais sur un thème qui lui a été imposé. Sur deux jours, il n'a eu que le réflexe de recourir à d'autres moyens d'expression comme la danse ou la poésie mais il a su tenter une structure à partir d'une image visuelle, celle de la division du soleil pour illustrer celle de la société. Il n'a pas eu le temps d'approfondir jusqu'à la fracture sociale et s'est contenté de s'inquiéter des rapports humains.

Une grosse lacune de sens compréhensible sur ce délai de préparation. Personne n'y a entravé que dalle même pas le fait annoncé que deux personnages se seraient touchés du bout des doigts. Constat : le langage cinématographique ne pourra pas évoluer avec le secours de la danse contemporaine et de la poésie abstraite parlée, en sus de sa filiation à la peinture, au théatre et à la musique.

Marx mérite toutefois qu'on lui reconnaisse d'avoir imaginé un décorum à partir de lumières solaires portées sur la société. Jusqu'au plan final où la jeune fille retrouve son humanité en quittant la stéréophonie pour scruter une nouvelle aurore hypothétique.

Au delà des 48 heures, il aurait été plus facile de le rendre accessible à tous ! Le cinéma n'est pas un art élitiste et hermétique, c'est un spectacle universel avec ses nouveaux horizons possibles. L'éternel enjeu des explorateurs, y compris ceux du 21ème siècle.

Link to comment
Share on other sites

Magnifique, je valide ^^ change pas tes posts hein ;) Merci beaucoup Ciné7. Je me serais embrouillé dans des parenthèses inutiles. Bon on avait déjà parlé de ce thème. Mais du coup ça veut dire que j'ai réussi une partie de la mission, et que le sens se tient (ou que l'intention est très visible) dès qu'on commence à l'apercevoir.

Huh.. je me rends compte que l'histoire des soleils et de la lumière n'est pas évidente en te lisant, même si on a tout un tas d'expressions populaires qui tournent autour, elles sont un peu décalées du sens d'origine.

Pourtant je trouve ce plan si beau (on peut faire mieux mais bon) que je ne le changerai pour rien au monde.

Je voulais dire autre chose mais j'attends au moins Fredouille :)

Link to comment
Share on other sites

Bon, on a perdu Fredouillelafripouille ?

Je voulais juste dire qu'en fait j'avais écrit quatre ébauches de scénario sur la séparation d'un homme et d'une femme. La phrase imposée au festival sur le partage des richesses (une perle du bac) vient effectivement élargir le propos, mais en fait la séparation au sens large est forcément le thème qui va avec le sujet.

Sinon je suis peut-être trop pressé, mais le film sera enlevé dimanche et comme le film n'est pas parfait j'aurais aimé avoir un maximum de retours d'ici là. On pourra plus trop en parler après. Enfin si vous voulez.

Link to comment
Share on other sites

On peut pas changer les titres de sujet ?

DERNIER JOUR DE DIFFUSION DU FILM.

Et j'ai enfin compris pourquoi les réals n'expliquent pas leur film. Par contre il n'y avait pas tant de questions que ça.

Bon bin.. bonne continuation en tout cas. :)

Link to comment
Share on other sites

Ok Fredouille :) merci d'être passé expliquer. Soigne-toi bien !

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir à vous !!! Je salue marx et je souhaite un prompt rétablissement à Fredouille, notre fripouille !!!

(Vu la tête sur ton avatar, on se doutait que tu nous couvait quelque chose).

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Achetez sur DIGIT-PHOTO

    digit-photo

    Le site DIGIT-PHOTO est un spécialiste du secteur photo-vidéo. C’est une enseigne sérieuse que nous vous recommandons. Basé à Metz, Digit-Photo applique le droit français (TVA). Les frais de port sont gratuits dès 40 € d’achat, avec une expédition en 24H. Retourner le matériel est possible et facile.

    Dans votre panier, si vous appréciez ce Forum, entrez le code Créateur MAGVIDEO. Vous paierez le même prix et cela financera des services gratuits comme ce Forum ou les News.

  • DISCUSSIONS RÉCENTES

    • Salut. Tu n'aurais pas désactivé l'affichage des photos dans la bibliothèque en cliquant par mégarde sur ce bouton ?  
    • Bonjour, j'utilise Studio 26 pinacle et j'ai presque fini mon film et d'un seul coup, impossible d'importer mes photos dans un. chutier. Les vidéos apparaissent mais pas les photos.   Qui peut m'aider.     Merci
    • Bonjour,  Je ne comprends pas bien toute la démarche. Mais je vais essayer de t'apporter des pistes de recherches. Personellement pour caler mes plans je travaille en multicam.  Ensuite pour appliquer des effets d'un ou plusieurs plan sur un ou plusieurs autres plans, tu sélectionnes les plans ayant été travaillés, tu fais copier et sur les plans devant recevoir les effets tu fais coller les attributs.  Mais s'il ne s'agit que de changer le format du montage, depuis le premier montage tu fais un enregistrer sous, puis dans le gestionnaire de projet tu entre les données du nouveau format Bon courage Alfa 
    • Bonjour tout le monde,   J'ai un problème sur une PTZ AW150, soudainement l'image a été détérioré par des artefact numérique oblique sur toute l'image. Toutes les sorties sont impacté par ce problème. J'ai essayé de faire un factory reset, firmware update, reload backup... sans succès.   J'ai montré le problème à un réparateur qui m'a dit de changer la carte mère mais un autre m'a dit que la carte mère est propre (visuellement), pour lui c'est la programmation d'un composant le problème.   J'ai fais des test afin d'affiner la localisation du problème :    -Flux vidéo : les artefacts apparaissent sur le flux vidéo (SDI et HDMI) avec des hachures obliques régulières du haut gauche au bas droite. Sur le live web, je retrouve les artefacts obliques en plus des raies verticales à 3 endroits de l'image.      -Mire de barre : les artefacts n'apparaissent pas sur la mire de barre avec le format 1080/50p ou supérieur (SDI et HDMI) mais avec le format 720/50p ils apparaissent avec 4 raies verticales. Sur le live Web les raies apparaissent sur n'importe qu'elle format. Les artéfacts sont plus important lorsque le format est plus grand.      -Waveform et Vecterscope : A partir de ce moment là je suspectais un problème de synchro (et j'étais curieux de voir cela avec des appareils de mesures). Au final ce n'est pas la synchro.   Le menu OSD s'affiche sans artéfacts.   Mon hypothèse est que la conversion analogique numérique en sortie du capteur est défectueuse étant donné que les raies oblique sont présentent uniquement sur les flux vidéo. Je n'ai pas d'hypothèse pour la présence d'abérration sur la mire de barre.   Est-ce que quelqu'un connait ce problème ? Comment le résoudre ? FOLDER_ISSUE_PTZ.pdf
    • Bonjour et merci de m'accueillir sur le forum.   J'ai fait un montage d'une émission en plateau, un peu comme en télévision, avec 3 cameras (toujours disposées à la même place), un éclairage qui ne changent pas, tout comme l'audio. Je récupère, grâce à mon Atem Mini Extreme Iso, la totalité des fichiers vidéos et audios séparés. Dans Davinci Résolve Studio 18.5, j'ai fait un montage en 16:9 et un en 9:16, les deux sont pour les réseaux sociaux uniquement. La composition de chaque montage est toujours la même : générique, présentation de l'invité, passages de cam1(animatrice) vers cam2(invité) puis cam3(plateau) et ainsi de suite suivant la discussion, djingle in, séquence 1 avec split (animatrice/invité), djingle out, puis discussion avec passages de cams comme en première partie, puis djingle in, séquence 2 avec split (animatrice/invité), djingle out, discussion puis générique de fin. L'arborescence de mes rushs du projet est toujours la même.   question 1 : comment faire pour utiliser la structure d'un projet terminé pour faire le suivant ? en changeant simplement le chemin des fichiers ou du dossier qui contient tous les éléments vidéos et audios sachant que ceux-ci ont toujours la même appellation. exemple cam1 cam2 cam3, etc dans le dossier "invité A/ ISO/ cam1, cam2, cam3..." et "invité B/ ISO/ cam1, cam2, cam 3..." idem pour les fichiers audios. Je comprends bien que j'aurai toujours à ajuster les images de chaque plan.   question 2 : d'après vous, dans mon cas, quelle est la méthode la plus simple pour les plans en split (animatrice/invité) ? faire du multicam et/ou de l'export/import de timeline ? sur ce sujet je suis un peu dans le flou (ou alors je mélange les deux choses ?)   question 3 : est-il possible de mémoriser les paramètres d'un plan (dimensions, positions, zoom) pour les appliquer sur un autre plan afin qu'une série de plans identiques soit toujours au même endroit, à la même taille, etc ?   Merci pour vos conseils avertis.   Eric
    • En relisant la réponse de Saby, je me suis aperçu que je n'avais peut être pas bien compris la question de Mireille. Pour visionner un format horizontal ou vertical sur un smartphone, il faut activer "Rotation auto de l'écran" dans les paramètres d'Android.
×
×
  • Create New...

Important Information

j'accepte les cookies de ce site. Terms of Use

Please Sign In or Sign Up