Jump to content

Les français vont encore plus au cinéma !


Guest magazinenews
 Share

Cinéma  

5 members have voted

  1. 1. Combien de fois êtes-vous allés au cinéma en 2009 ?

    • 0 fois
      2
    • 2 fois au maximum
      1
    • entre 3 et 5 fois
      1
    • entre 5 et 10 fois
      1
    • plus de 10 fois
      0
    • je ne me souviens plus, même aproximativement
      0


Recommended Posts

Guest magazinenews

Le CNC (Centre National de la Cinématographie) fait le bilan de cette année 2009 et contre toute attente, la hausse de fréquentation des salles de cinéma françaises devrait avoisiner les 5 % (en nombre d'entrées), sachant que 2008 avait déjà bénéficié d'une hausse de 7 %. La hausse de 2009 serait la plus forte depuis 30 ans… !

post-7596-1262686271.jpg

Et là, c'est sans balladurette, jupette, et autre prime à la casse ou bonus écolo !

Pire, ces chiffres s'inscrivent dans le contexte de la concurrence du DVD à la Maison (+11% à période égale), de la Loi Hadopi, et des cris d'orfraies des exploitants des salles et distributeurs, annonçant la fin du monde (cinématographique) tous les mois.

Alors, où est l'explication ?

La raison est probablement assez irrationnelle et ce serait intéressant si cela se confirmait : aux dires de certains observateurs, le cinéma aurait un effet "anti-crise" et cela expliquerait ces chiffres que personne n'attendait. On sort au cinéma pour oublier les tracas de la vie quotidienne… et la crise ! Mais cette analyse se heurte à deux objections liées entre elles : à 9 euros en moyenne (hors cartes de fidélité), soit 18 euros pour un couple, le prix de la place de cinéma représente un vrai budget pour ceux qui s'y rendent tous les mois, voire plusieurs fois par mois. De plus, les deux cibles qui fréquentent le plus les salles obscures sont celles dont l'âge est compris entre 20 et 24 ans, réputée peu fortunée (étudiants…), et celle des couples sans enfants (hors retraités, a priori) qui ne représente pas une masse d'individus aussi grande que d'autres catégories comme celle des jeunes de 13 à 18 ans par exemple.

On en profite pour vous demander combien de fois vous êtes allés au cinéma cette année.

Link to comment
Share on other sites

Salut

Tout vote mérite sa motivation de texte : aussi je me lance en précisant que je suis le plus mauvais des exemples de spectateur.

La dernière fois que je suis allé voir un film dans un cinéma remonte dans les années 1975.

Je ne loue jamais des films non plus donc cette branche ne fait pas tord aux salles.

Les films intéressants je les achète pour les regarder entre deux travaux ou dossier.

Motifs ?

1) Professionnel : depuis 1975 j'ai favorisé ma carrière au détriment des loisirs.

2) Sportif : pendant 25 ans ( arrêté cause accidents musculaires).

3) Financier : faire des choix entre les projets dans le sens familial éducation plus habitat.

4) Je ne suis pas spectateur dans l'âme mais pratiquant ou acteur dans le sens de réaliser les choses ou étudier comment faire mais pas regarder faire. ( je fais du sport mais je ne regarde pas le sport, je fais une vidéo je ne regarde pas la vidéo ...)

5) et ces derniers temps il y a trop de violence ou de série à l'écran ce qui fait que je regarde de moins en moins la TV et achète de plus en plus rarement des films.

Il me semble aussi qu'en 2008 et 2009 il y a eu de plus de films variés (dans le sens : sujets plus diversifiés touchant plus de groupes de spectateur.)

Ceci expliquerait peut être aussi l'augmentation de fréquentation des salles et pas seulement la seule conséquence comme "option anti-crise".

Link to comment
Share on other sites

Guest magazinenews

c'est honnête de ta part de fournir tes raisons mais c'est vrai que ce type de raisonnement est très cartésien (trop pour moi) comme si la spontanéité d'aller voir un film, la notion de plaisir, l'émotion (les émotions en fait) devaient obéir à des raisonnements cérébraux. Il serait plus simple de dire dans ce cas "je n'ai jamais cette envie", ou (si c'est le cas) "je suis dans une petite ville, le cinéma est trop loin", etc. car on peut toujours trouver le temps, on peut toujours sortir 9 euros/an à moins d'être à la rue et/ou RMiste et les films violents, il suffit de se renseigner ou de consulter une bande-annonce pour deviner qu'un film est non-violent (90% environ des films ne sont pas violents mais comme tu ne vas jamais au cinéma, il est normal que tu ne le saches pas). :biggrin:

Ne jamais voir de films ou très très peu, pose surtout un problème de pure communication car souvent, dans le domaine de l'image, citer un film ou une scène permettent de mieux comprendre de quoi on parle, de fournir un exemple. Si je te dis que ton travelling ressemble à celui de la scène finale de Shining (certes, un film "dur" mais c'est un exemple) ou que le raccord malicieux que tu as placé dans un de tes films m'évoque celui de l'os qui est catapulté en l'air et du vaisseau spatial de la première partie de 2001, Odyssée de l'Espace, si nous discutons de l'art et de la manière de conclure intelligemment une scène et que je cite la scène de Bienvenue chez les Ch'tis où l'acteur principal se lève de son fauteuil devant l'inspecteur du Travail, ou encore si je t'évoque un style de filmage façon le Projet Blair Witch, tu ne sauras pas à quoi je fais allusion et nous allons parler dans le vide ou mettre deux heures à se comprendre….

Je te rassure, je connais plein de gens qui ne vont que très rarement, voire jamais au cinéma mais ils n'ont jamais tenu une caméra et c'est vrai qu'ils regardent quelques films chez eux en contrepartie, parfois même trop !

Mais bon, il n'est jamais trop tard pour rectifier le tir… ! :biggrin:

Il me semble aussi qu'en 2008 et 2009 il y a eu de plus de films variés (dans le sens : sujets plus diversifiés touchant plus de groupes de spectateur.

et tu le sais comment ? :sm51: Non je ne crois pas. C'est un paramètre qualitatif assez difficile à analyser comme tu t'en doutes…

Link to comment
Share on other sites

La violence au cinéma ... vaste débat :)

Quel est le plus violent ?

Et pour ne prendre que des films que Telemac a pu voir, Midnight Express, Massacre à la Tronçonneuse, Les Raisins de la Colère, l'Homme de l'Ouest, etc ... ?? Je veux dire par là qu'un film peut être violent sans qu'il y ait des litres d'hémoglobine, exemple récent, Le Ruban Blanc (très belles images, aucune scène violente ... et pourtant)

Et d'ailleurs, la violence fait partie de la vie ; il ne s'agit donc pas de l'occulter, mais de la dépasser, amha.

Réponse individuelle, bien sûr

Mais je n'arrive pas à comprendre que quelqu'un qui s'intéresse à la video ne s'intéresse pas au cinéma :biggrin:

Alors, les raisons pour lesquelles je vais moins au cinéma :

- le temps perdu pour les déplacements, la difficulté pour trouver un stationnement

- et surtout l'existence des dvd et de la VOD ; je viens p ex de revoir Alien pour 1,90 euros, thème de réflexion : comment créer l'ambiance ...

A+

Link to comment
Share on other sites

En vrac.

Il me semble que c'est une simple question de gestion de son temps qui n'est pas toujours extensible ce qui fait que l'on fait des choix en fonction de nos priorités.

- Il y a l'activité prof. qui n'a rien à voir avec le cinéma.

- La famille

- les travaux habitats

- les loisirs (culturels, sportifs ...)

Je pense que le ciné entre dans la catégorie "loisir, détente, culture, découverte" pour la majorité des personnes.

Elles font le choix de se consacrer en priorité à cette activité comme d'autres le font pour la leur.

Pour ce qui est de "l'instruction ciné" il est possible de se contenter d'acheter le DVD, de lire les critiques ciné, de regarder de temps en temps la TV. ( certes pour un puriste cela ne vas pas suffire)

Link to comment
Share on other sites

Guest magazinenews
Pour ce qui est de "l'instruction ciné" il est possible de se contenter d'acheter le DVD, de lire les critiques ciné, de regarder de temps en temps la TV. ( certes pour un puriste cela ne vas pas suffire)

oui oui tout à fait. Mais j'avais cru comprendre que tu ne regardais pas non plus de DVD de films. Mais en tout cas, on n'est pas dans une question de puriste, c'est encore un aure débat (intéressant d'ailleurs), à savoir le Cinéma chez soi "contre" le Cinéma en salle… 

En fait, les vrais amateurs de Cinéma chez soi vont aussi au "vrai" cinéma semble-t-il… 

Alors, les raisons pour lesquelles je vais moins au cinéma :

- le temps perdu pour les déplacements, la difficulté pour trouver un stationnement

- et surtout l'existence des dvd et de la VOD ; je viens p ex de revoir Alien pour 1,90 euros, thème de réflexion : comment créer l'ambiance ...

A+

oui tu remarqueras que j'ai tenu compte de la variable "éloignement et temps perdu" en évoquant les villes (villages) où le cinéma fait défaut : faire 20 kilomètres aller/retour (parfois aller seulement, soit 40 kms !), ce n'est pas évident. Aller dans une salle implique de prendre sa voiture, et la salle ne diffuse pas nécessairement le film qu'on souhaiterait voir. Ca, c'est un vrai problème qui ne se pose pas dans les grandes métropoles et que je regrette, même si certains exploitants de salles (qui nous lisent peut-être) se battent pour offrir à la fois le dernier James Cameron et des films plus "cinéma d'auteur…"

Concernant Alien, il s'agit d'un film de 1983 ou 1985 (je dis ça de mémoire). Je comprends qu'à moins de 2 euros, tu craques. Je crois que la vraie question se pose pour les films récents pas encore sortis en DVD.

Link to comment
Share on other sites

Pour mémoire

Les films intéressants je les achète pour les regarder entre deux travaux ou dossier.

Mais je confesse les regarder plus d'un regard "technique : comment ils font) qu'avec un esprit culturel et/ou de détente.

Pour ce qui est des "amoureux-puristers" de cet Art, il est évident que rien ne vaut l'ambiance de la salle, le grand écran et ensuite revoir en privé le film et en parler entre amis.

Ce comportement est transposable à toute activité autre de plaisir-loisir-détente. (et certain prof mais ce n'est plus la majorité : il faut bosser pour vivre et plus bosser pour son plaisir. Ce qui n'empêche pas de trouver de la satisfaction dans son travail mais cela devient rare)

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

j'accepte les cookies de ce site. Terms of Use

Please Sign In or Sign Up