Jump to content

"ÊTRE DE PASSAGE" de Gilbert CORBIERES

Rate this topic


Michel SIDOBRE
 Share

Recommended Posts

J'ai été impressionné, moi qui n'y connaît rien, de la façon dont Gilbert CORBIERES a tourné ce film : "ÊTRE DE PASSAGE" avec un appareil photo qui fait caméra.

Si vous pouvez donner vos avis cela nous aidera...

Michel SIDOBRE

Le film:

:eusa_clap:

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

jolie évocation poétique, et recherche esthétique des plans de tournage. Mais :

- au début, le promeneur fait des efforts désespérés pour ne pas regarder la caméra (ici un APN) : la tête un coup à droite, un coup à gauche, ..... Ca ne fait vraiment pas naturel !

- ensuite, la caméra insiste de nombreuses fois sur le bord de l'eau et sa frange d'écume dont la beauté ne m'a franchement pas sauté aux yeux. C'est un choix du réalisateur qui mérite explications :eusa_clap:

- à la fin, je n'ai pas compris à quoi servait l'accélération, sur le plan d'eau, de la barque avec son moteur hors-bord .....

Link to comment
Share on other sites

Durs??? Moi je ne trouve pas ... et pourtant c'est moi qui l'ai réalisé ce petit film.

Comme toute chose que l'on fait et que l'on montre il faut s'attendre à des remarques, critiques..

des "j'aime ou je n'aime pas', ou des "je ne comprends pas".

Toute personne qui regarde un film, une photo, un tableau ...peut importe se l'approprie et donc l'objet nous échappe.

Celui qui ne peux accepter cela ne doit rien montrer, me semble t il. :)

Perso, en tout cas, je trouve ces remarques plutôt constructives.

le trépied tressote: soit j'aurai du l'accentuer pour semer un peu plus le trouble...mais dorénavent le trépied photo léger utilisé depuis + de 45 ans est remplacé par un trépied cinéma plus résistant au vent.

le marcheur qui regarde à gauche ou à droite: il m'apparaît plus naturel ainsi que quelqu'un qui marche droit dans regarder , même si c'est un être de passage... et surtout si c'est un être de passage

la caméra insiste sur le bord de l'eau pas tant que cela mais c'est aussi la frange, la marge, la limite entre deux mondes, voici pourquoi

l'accélération du bateau... tout d'abord en 720pou 1080p il n'y a pas d'accélération et ensuite c'est l'un des rares plans où je me suis vraiment posé, au moment, la question de son utilité - l'auteur du texte en a lui accepté l'idée...

Perso j'y trouve beaucoup de défauts ( tournage, choix des plans, montage ) que vous, je suis plus sévère envers moi, mais chaque film est une étape, un exercice différent à chaque fois et autant en photo je connais, autant en cinéma j'apprends et depuis peu.

Mais une chose est sure, je vous réponds en toute sérénité, en acceptant les remarques car ce que je penses c'est que tous nous aimons le cinéma,et c'est bien làle principal.

@+gilbert.

Link to comment
Share on other sites

...... le marcheur qui regarde à gauche ou à droite: il m'apparaît plus naturel ainsi que quelqu'un qui marche droit dans regarder , même si c'est un être de passage... et surtout si c'est un être de passage .........

J'ergote un peu, mais le marcheur du film ne présente pas vraiment une attitude naturelle. Quand on marche, on est concentré, méditatif ou rêveur. On a le regard fixe, projeté au loin, comme pour voir la route à venir, ou au contraire les yeux dirigés vers le sol pour examiner la trace que l'on emprunte ... sans vraiment la regarder d'ailleurs.

Je ne vois pas pourquoi un marcheur contemplatif et rêveur se comporterait comme dans le film. Mais bon, ça reste un détail ...

Link to comment
Share on other sites

Chacun à une vision toute personnelle ...!!!

Chacun à sa manière de marcher, moi quand je marche je suis présent et donc j'observe...ce n'est pas une marche automatique dans laquelle je place mon esprit ailleurs, je suis présent, là et maintenant.

Contempler, c'est regarder et donc ce n'est pas méditer face à un paysage ou avoir le regard entré en soi; là, dans cette situation, à l'insu du personnage , c'était sa démarche.

Je me refuse personnellement à entrer dans des codes, dans des cadres, qui font que pour rêver il faut avoir cette position, pour marcher il faut avoir celle-ci, pour contempler il faut celle-là.

J'ai appris la technique, les codes et j'ai mis tout cela attaché dans un sac et ce sac là a été jeté au loin, très loin...surtout ne pas répondre: " hé,tu l'as jeté trop loin !!!"

:D

Mais autant je comprends votre vision , autant essayez de comprendre la notre.

Et si cela ne marche tant pis pour vous et surtout tant pis pour nous.

Ceci dit je comprends parfaitement votre "manière" et ma réponse se veut " non irrité, juste explicative" je précise cela tant il est vrai que des réponses écrites peuvent toujours être mal perçues et la froideur de l'écran transformer une réponse qui se voulait tranquille. :lol:

@+gilbert.

Link to comment
Share on other sites

Votre vision est très respectable. Pour ma part, je crois qu'un film petit ou grand, amateur ou professionnel, se doit de répondre aux codes généralement connus et utilisés par le plus grand nombre, simplement pour être compris et accepté.

Par contre, on peut vouloir présenter des comportements, des attitudes ou des situations de manière différente et non conventionnelle. Encore faut-il l'expliquer pour impliquer le spectateur et le faire venir sur son chemin et sa réflexion. Sans lexique pour décoder dès le départ, le risque est de surprendre le spectateur sans réussir à capter son attention et le faire adhérer à sa vision. C'est comme ça que de grands réalisateurs sont restés longtemps incompris ou peu appréciés ... sauf d'un cercle d'esthètes, souvent snobinards au départ d'ailleurs ! Je pense à Tati, Goddard, etc ...

Link to comment
Share on other sites

Effectivement et je suis très loin d'être et de vouloir cela :D j'aurai même tendance à le fuir et ce à toutes jambes...c'est ce qui m'a éloigné du monde de la peinture et de la sculpture

je faisais, dans mon esprit, un comparatif avec la peinture que je pratique depuis fort longtemps et où je me suis retrouvé dans le mouvement de "l'art concret".

Mais je perçois et entends bien votre perception que je rejoins tout à fait!!!

"mais en ce qui concerne le marcheur je conserverai dans ce film ce mouvement de tête, les autres plans tournés sur cette petite digue avec le port de tête droit me conviennent moins, attitude trop figée etc..." mis entre guillemets pour signifier que je le dis tout doucement :lol:

Sachez en tout cas que j'apprécie notre échange et que je vous en remercie grandement.

@+gilbert.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

j'accepte les cookies de ce site. Terms of Use

Please Sign In or Sign Up