Jump to content

SKAF LEBHAR - Fureur mécanique en Tunisie [3 minutes]

Rate this topic


AP_ras
 Share

Recommended Posts

Bonjour et bienvenue AP_ras !!!

Belle scénarisation et quand on s'exerce déjà à scénariser sans dialogue, les grilles s'ouvrent tout autant !!!

J'ai failli me tromper en trouvant d'abord dommage que le final n'ait pas répondu à la promesse d'une suite de plans de vitesse libératrice ! Evidemment que çà aurait été idiot et indigne à l'égard des tunisiens ! Il y a en plus incitation à l'intelligence d'esprit !

Mission formidablement accomplie ! J'adhère et je félicite en gardant mon voeu que le peuple tunisien, avec tant d'autres, trouve un vrai pont solide et non illusoire, vers son avenir !

Sans plus de mot face à la beauté profonde dont se pare votre complète réussite de l'exercice, je vous :eusa_clap: en silence, dans la pudeur de l'émotion !

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir Ciné7.

Merci beaucoup pour vos commentaires élogieux, pleins d'humour et d'esprit.

Mais je ne sais s'ils sont vraiment mérités car en fait de scénarisation, il s'agit plutôt de la retranscription d'un scène se jouant quotidiennement à Bizerte lorsque le pont mobile qui déssert la ville se lève et paralyse la circulation, rendant les Bizertins quelques peu fébriles lorsque le moment de l'ouverture approche après une longue attente...

Cette scène de "ruée" à l'ouverture des grilles, quand le pont est enfin à nouveau baissé, m'a beaucoup impressionné la première fois que j'y ai assisté.

Elle m'a inspiré l'objectif du film : restituer cette montée en tension et sa libération explosive.

Celle-ci est parfois bien plus "explosive" (probablement telle que vous l'attendiez de prime abord), mais les images ont été tournées et montées dans le délais des 5 jours des Ateliers des rencontres cinématographiques de Bizerte 2013, alors on a filmé ce qui était à ce moment là, c'était le "challenge".

Mais vos commentaires me font maintenant envisager ces trois minutes sous un autre angle, plus allégorique, celui d'un peuple longtemps enfermé, tout juste libéré, avec ses impulsions, ses ratés, mais ce sourire et ce geste amical final.

Merci en tous les cas d'avoir pris le temps de visionner et de partager vos impressions.

:smile:

AP_ras

Link to comment
Share on other sites

(Bonjour AP_ras et merci pour ces précisions ! Mais l'inspiration recèle bien des secrets et lorsqu'elle suscite autant de conviction, c'est qu'elle ne provient pas d'une partie de soi où logerait l'ignorance :sleep:).

Oui, si j'ai pu déceler un second degré, c'est que le 1er est parfaitement réussi et il est admis que dans ce cas, il ne vient jamais seul :wink: !!!

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

j'accepte les cookies de ce site. Terms of Use

Please Sign In or Sign Up