Jump to content

Fabriquer une grue vidéo avec monitoring + dolly


Recommended Posts

Bonjour,

Réaliser un beau tilt, c'est bien, oui mais... il faut le matos. Et déplacer son trépied vidéo sur un dolly à roulettes, c'est bien aussi, pas vrai ! Mais, si le terrain n'est pas lisse, comment on fait ? D'ou l'idée de fabriquer tout ce matériel correspondant à ces besoins. Bon, ça prend un peu de temps, être bon bricoleur, minutieux, mais j'aime ça.

La grue vidéo
La grue vidéo est construite sur le principe d'un parallélogramme articulé à bras inégaux. La platine centrale est fixée sur le pied vidéo et permet le tilt. Une rotation horizontale sur l'axe du pied assure le pan et le déplacement horizontal de la grue sur un dolly le travelling. Et il faut pouvoir combinet tout cela en même temps !

Différentes marques proposent la grue de base, à laquelle s'ajoutent différentes options telles que le monitoring, le dolly, les rails, etc... à des prix parfois vertigineux pour des grues dont la conception n'est réalisée qu'à partir d'un simple tube rond ou carré. Inconvénient d'une simple branche : la flèche d'une barre en métal supportant un poids est plus flexible que si elle repose sur deux appuis.

Structure
J'ai donc opté pour une structure à double parallélogramme avec appuis de bout en bout. La rigidité verticale et horizontale est ainsi excellente, quelque soit les conditions atmosphériques et la vitesse de déplacement du bras.

Longueur du bras avant : 1,50m extensible jusqu'à 3 mètres. 1,50m en configuration de base, ça parait peut, mais avec le pied vidéo + le dolly + la caméra montée sur la rotule, la grue monte déjà à 3 mètres.

Budget fixé pour la construction

Inférieur à 200€ pour la grue, le monitoring, le dolly équipé de 2 types de roues et 9 mètres de rails. Le pied n'est pas compris, je l'avais.

Platines
La grue comprend 2 pièces maîtresses : deux platines en acier très solides de 100x5mm pliées en U.
J'ai réalisé toutes les coupes et perçages, mon ferronier de proximité m'a fait le pliage. Il fallait qu'il soit précis.

La platine centrale n'est pas être mobile. C'est elle qui sert de pivot au parallélogramme. C'est un U à l'endroit percé au centre de sa base de 100x100mm d'un trou de 10mm pour ne pas abimer le filetage du pied vidéo sur lequel se fixe la tête. Cette base est percée en plus de 3 trois trous de 6mm correspondant aux 3 trous filetés du pied Manfrotto 055CB pour blocage de la tête. 3 boulons de 16x6mm fixent la platine dans ces 3 trous filetés.

La platine avant est mobile. C'est l'articulation. Elle est positionnée en U à l'envers afin de pouvoir fixer sur sa base plate de 100x100mm une rotule boule qui recevra la caméra. Un trou de 8mm est percé au centre de la base pour fixer la rotule avec une molette.

Bras articulés
Les bras supérieurs du parallélogramme sont constitués de 2 tubes rectangulaires en acier de 30x20x2mm. Ils pivotent sur la platine centrale et sont boulonnés horizontalement avec une tige filetée pour les solidariser. Ce sont eux qui supportent tout le poids de la grue.

Les bras inférieurs sont constitués de 2 tubes carré alu de 20x20x2mm. Ils sont reliés à l'arrière aux tubes supérieurs par des entretoises verticales en fer plat de 20x3mm par une tige filetée en partie horizontale et fixés à la base du U inversé à l'avant du bras. Ainsi, les 2 parallélogrammes sont rigides et ne peuvent pas bouger latéralement, puisqu'ils sont solidaires.

L'extrémité des bras est terminée par un bouchon PVC adapté à la taille des tubes.

Le déplacement vertical (tilt) du parallélogramme se traduit toujours par un positionnement parfaitement horizontal de la platine avant, quelque soit l'angle du bras de la grue. Pour permettre une correction d'angle que le parallélogramme n'autorise pas, il suffit de retirer la goupille en acier qui traverse de part en part la platine centrale et les 2 tubes du bas. Ainsi désolidarisés, en poussant vers l'avant ou en tirant vers l'arrière la poignée placée entre la platine centrale et le contrepoids, je modifie l'angle d'inclinaison de la platine avant en positif ou négatif par rapport à l'horizon. Ainsi, tout est mobile, mais manuel. Bon, si on veut fignoler le tilt, il suffit de remplacer la rotule boule par une tête vidéo mobile type Hague ou similaire avec télécommande, mais cela augmente le prix global d'environ 150€.

Important
- Toutes les parties mobiles doivent être percées avec précision pour un déplacement fluide de la grue. Il est donc impératif d'utiliser une perceuse à colonne pour un parfait équerrage des trous traversant les tubes et autres pièces.
- Tous les boulons et tiges filetées sont équipés d'écrous frein inox pour permettre un serrage précis sans jeu et sans desserage intempestif.
- Entre chaque partie metallique articulée du bras, j'ai utilisé des rondelles nylon qui offrent la même résistance qu'une rondelle acier, mais surtout suppriment tout bruit lié au déplacement des parties mobiles.
- Toutes les parties mobiles boulonnées doivent être serrées sans jeu, mais jamais bloquées. Un serrage d'un 10ème de mm en trop engendre un déplacement moins souple du bras.

Une fois bien équilibrée, la grue qui pèse 33kgs avec son contrepoids est manoeuvrée avec un doigt pour le tilt, le pan ou les deux simultanément, puisque le bras ne pèse plus rien.

Equilibre
Le parallélogramme est un balancier en équilibre. Pour équilibrer les bras de longueurs inégales et de poids différents, il faut utiliser cette formule :

d1 x p1 = d2 x p2

d1 = longueur de la partie la plus courte du bras
d2 = longueur de la partie la plus longue du bras
p1 = poids à l'extrémité de d1
p2 = poids à l'extrémité de d2

Ce qui veut dire que chaque pièce doit être pesée. Chaque poids est ventilé dans 2 colonnes : à l'avant, à l'arrière pour déterminer en final la masse du contreproids et la position exacte du contrepoids pour parvenir à l'équilibre. Les masses supportées par la platine centrale influent uniquement la masse globale de la grue, mais pas le point d'équilibre.

Il n'y a pas de règles pour la dimension des bras. Cela dépend essentiellement de la capacité du pied à supporter un poids sans déformation. Pour ma grue, j'ai choisi une configuration d'un quart à l'arrière et 3/4 à l'avant. Cela veut dire que chaque gramme ajouté à l'avant doit être contrebalancé par 3 grammes à l'arrière. La partie la plus lourde du bras est donc l'arrière. Donc, plus le bras arrière est court, plus il faudra de contrepoids et plus il faudra augmenter la section du bras pour supporter ce poids.

Contrepoids
A l'arrière de la grue, une platine recevant le contrepoids est fixée sur les bras supérieurs. Cette platine est ajourées de 2 fenêtres latérales de 9cms de long. Les boulons de fixation de la platine ayant un positionnement fixe, les fenêtres permettent de coulisser la platine entre les boulons pour un positionnement précis du contrepoids. Une fois ce point trouvé, il ne reste plus qu'à serrer ces boulons. Ainsi, toute la platine supportant le contrepoids peut être ajustée, vers l'avant ou l'arrière des boulons, selon le poids de la caméra jusqu'au point d'équilibre grâce à ces deux fenêtres d'ajustement.

Le contrepoids est constitué d'une barre d'haltère courte de 430mm de long et diamètre 25mm + 6 contrepoids : 2 de 5 kg, 2 de 2,5 kg et 2 de 1 kg. J'ai payé ce kit neuf 1€ franco de port sur Ebay !

La barre reposant dans 2 berceaux est boulonnée sur la platine arrière à l'aide de 2 clamps en U de 8mm + rondelles et écrous freins. Ainsi serrée dans les berceaux, elle ne peut pas bouger.

Monitoring
Un bras flexible est fixé sur le coté de la platine centrale avec une molette traversant la platine en son centre. On trouve ce petit matériel pratique au rayon photo sur Ebay Hong Kong pour 3 fois rien. A l'extrémité du bras flexible est fixé le support du moniteur LCD. Il ne reste plus qu'à clipser le moniteur sur son support et chercher la bonne inclinaison de l'écran.

Le moniteur comporte 2 entrées AV + l'alimentation électrique que l'on trouve plus en automobile, pour visualiser le recul du véhicule grâce à une petite caméra. Mais seul le moniteur m'intéressait. Ses caractéristiques sont les suivantes :
5" de diagonale, alimentation 12V DC, puissance 3 W, soit une consommation de 0,25Ah, 16/9, résolution 482x272 lignes. C'est suffisant pour le cadrage. Prix franco de port : 16 €. Et il fonctionne très bien. Ce type d'écran existe bien sûr dans les rayons vidéo, mais à partir de 200€.

Le bras flexible étant fixé sur le coté de la platine centrale, le moniteur reste fixe avec un tilt, ce qui est très pratique.

Alimentation électrique
Pour faire fonctionner le moniteur, une batterie rechargeable de 12V 7A est fixée dans la platine centrale à l'aide de 4 tiges filetées de 6mm + platine supérieure pour le serrage avec écrou.
Cette batterie assure une autonomie de 14H avec un déchargement à 50% (ne pas descendre en-dessous de ce taux, risques pour la batterie).

La batterie étant fixée dans la platine centrale, elle est toujours en position fixe, donc pas de problèmes avec les fils.

ATTENTION : il ne faut surtout pas se tromper de polarité en branchant l'écran à la batterie au risque de griller ce dernier. En général, ces écrans sont équipés d'un jack électrique femelle de 2,1mm dont le + est le connecteur intérieur. Le connecteur extérieur est le - ; généralement, le fil rouge c'est le + et le fil noir le -.

Le dolly
Le dolly comprend 5 pièces :

- 2 triangles équilatéraux en acier de 5mm d'épaisseur percé en 8mm à l'emplacement des 3 branches + un trou central de 10mm en cas de besoin,
- 3 branches en tube acier rectangulaire de 30x20x2mm percé en 8mm pour la fixation sur les triangles.

Afin d'éviter tout glissement du pied vidéo sur le dolly, un petit morceau de tube acier incliné à 62° est soudé sur chaque branche pour recevoir le pied du trépied.

En retirant le boulon à l'extrémité de 2 branches du dolly monté, on peut rabattre ces 2 branches contre celle fixe pour un réduire l'encombrement du dolly.

Chaque branche est percée à son extrémité d'un trou de 10mm pour la fixation des roues. On trouve sur le marché des dolly à prix abordable et de marque beaucoup plus cher avec des roulettes pivotantes. C'est bien sur sol lisse, mais dès qu'on est dans la nature, problème, impossible à déplacer en souplesse. Il fallait donc 2 type des roues :

- des roulettes pivotantes à œil de 100mm avec bande caoutchouc pour un déplacement fluide et sans bruit sur sol lisse,
- des boggies pivotant fabriqués avec une cornière acier de 4mm + une platine de 4mm soudée et percée à 10mm sur son plat pour se fixer au même endroit sur la branche du dolly. Chacun des 3 boggies est équipé de 4 roues de skateboard.

C'est mon ferronier qui m'a fait les soudures de la platine sur le boggie, je ne suis pas équipé en matériel de soudage.

Rappel important : vous devez être très méticuleux lors du perçage des trous pour les roues afin qu'elles soient parfaitement alignées lors du montage, sinon elles se déplaceront en canard.
Chaque branche est terminée par un bouchon PVC de 30x20mm.

Roue de skateboard
Pas besoin d'une roue de compétition à 50€ pièce, le premier prix convient parfaitement. Un skate est constitué de 4 roues supportant jusqu'à 80kg et plus. Ici, on a 12 roues supportant environ 40kg avec le poids du dolly. La dureté de la roue n'a donc aucune importance. L'objectif est de pouvoir déplacer facilement et sans bruit la grue ou le pied seul sur le dolly.

J'ai choisi des roues de 52x31mm de sorte que l'axe du plat de la roue inclinée soit parfaitement dans l'axe du tube sur lequel elle va se déplacer à 45°. Voir le schéma du boggie.
Si vous utilisez d'autres dimensions de roue, il faudra entièrement revoir les dimensions du boggie ainsi que le diamètre du rail à utiliser.

90% des roues de skate dans le monde sont fabriquées en Chine. J'ai donc acheté les miennes sur AliExpress.com qui est un excellent site de vente en ligne basé à Hong-Kong ou on peut acheter au détail chez un fabricant ou négociant chinois à des prix défiant toute concurrence. J'ai payé mes 12 roues 30US$ franco de port, soit 22€, soit 1,85€ pièce pour un produit de qualité, parfaitement dimensionné. Le prix minimum pratiqué en Europe pour le même type de roue est d'environ 20€ les 4 roues franco de port, soit 5€ pièce. C'est presque du simple au triple !

Si vous recherchez des roues de skate, des entretoises ou des roulements, tapez "Skateboard Wheels 52mm + ABEC5 BEARINGS + SPACERS" ou "Skateboard Wheels 52mm + SKF-ZZ BEARINGS + SPACERS" ou l'appelation d'un seul des composants.

Les roulements à billes
Une roue nécessite 2 roulements. Le standard est de type SKF-ZZ de diamètre 22mm extérieur et 8mm intérieur en 7mm de largeur. Il existe plusieurs qualités classées selon la norme ABEC qui va de 1 à 9 :
- ABEC1 : très mauvais
- ABEC3 et 5 : le standard, le 5 roule mieux
- ABEC7 et 9 : les plus rapides, mais les plus chers

Comptez moins de 8€ pour 30 roulements ABEC5 vendus par tube de 10.

Pour la mise en place des roulements : poser le roulement sur une table, puis poser la roue dessus et appuyer franchement avec la paume de la main sur la roue. Terminer en retournant la roue en appuyant avec une douille du diamètre de la bague extérieure du roulement.

Entretoises
Les roulements doivent être espacés par une entretoise. C'est un petit composant indispensable pour éviter toute déformation lde la partie mobile du roulement subisant des contraintes lors du roulement.
Le standard est de 10mm de long, 10mm diamètre extérieur et 8mm diamètre intérieur. Elles sont en acier ou en aluminium et se positionnent au centre de la roue entre les 2 roulements.

Les rails
Il sont en tube PVC rigide de 32x3mm. Eviter le 1er prix trop fragile qui a une épaisseur de 2,2 à 2,4mm. L'extrémité des rails est terminée par un morceau de tube PVC du même diamètre complétée par deux coudes à 90° pour maintenir l'écartement des rails. Pas besoin de colle, cela ne bouge pas. Avec un morceau de PVC pression flexible qu'il me restait, j'ai même pu fabriquer un virage à 90°.

Il ne me reste plus qu'à fabriquer des manchons en bois pour emboiter les tubes coupés à 2 mètres. 4 mètres, c'est trop long pour le transport. Et pourquoi un manchon en bois ? Parce qu'il existe des tubes en diamètre 25mm, mais pas en 26mm (diamètre intérieur du tube PVC).

Quincaillerie
3 dimensions utilisées : 6, 8 et 10mm.
Toutes les fixations horizontales du parallélogramme sont en 8mm, sauf la poignée qui est en 6mm. Les fixations verticales traversant les tubes sont en 6mm.
Toutes les fixations dans le dolly sont en 8mm, sauf l'emplacement des roues qui est en 10mm.
Toutes les roues de skate sont percées à 8mm et fixées sur le boggie avec un boulon de 50x8mm + 1 entretoise de 8mm de longueur entre la roue et le bord extérieur de la cornière + écrou frein à l'intérieur de la cornière.

Peinture
Avant le mise en peinture, bien décaper à blanc les pièces métalliques et les dégraisser.

La peinture est faite maison. J'ai privilégié une peinture glycéro bien plus résistante sur du métal qu'une peinture acrylique. Application de 2 couches. On laisse bien sécher et durcir pendant 8 jours. Après, on peut monter.

Budget OK, je suis à moins de 200€ tout compris pour un matériel complet, polyvalent et solide.

Bon, c'est un peu encombrant à déplacer, mais avec une grue du commerce, c'est pareil.

Voilà, il n'y a plus qu'à !

Si vous avez besoin de plus de précisions, il suffit de demander.

A plus !

post-17322-0-90763000-1398696391_thumb.j

post-17322-0-69111000-1398696409_thumb.j

post-17322-0-03949400-1398696425_thumb.j

post-17322-0-13946800-1398696444_thumb.j

post-17322-0-55480400-1398696459_thumb.j

post-17322-0-13206000-1398696475_thumb.j

post-17322-0-84857700-1398696489_thumb.j

post-17322-0-95405600-1398696503_thumb.j

post-17322-0-01467700-1398696531_thumb.j

post-17322-0-99253300-1398696550_thumb.j

post-17322-0-82944300-1398696566_thumb.j

post-17322-0-11085200-1398696582_thumb.j

post-17322-0-76965300-1398696595_thumb.j

post-17322-0-80544000-1398696608_thumb.j

post-17322-0-04437500-1398696627_thumb.j

post-17322-0-41399600-1398696642_thumb.j

post-17322-0-32943800-1398696657_thumb.j

post-17322-0-53351800-1398696671_thumb.j

post-17322-0-98399800-1398696687_thumb.j

post-17322-0-43505800-1398696705_thumb.j

post-17322-0-21532700-1398696719_thumb.j

post-17322-0-66826600-1398696735_thumb.j

post-17322-0-22562800-1398696752_thumb.j

post-17322-0-58590700-1398696765_thumb.j

post-17322-0-94517300-1398696780_thumb.j

post-17322-0-90997700-1398696796_thumb.j

post-17322-0-01143300-1398696816_thumb.j

post-17322-0-07494300-1398696832_thumb.j

post-17322-0-26350900-1398696846_thumb.j

post-17322-0-55510400-1398696862_thumb.j

post-17322-0-51604900-1398696879_thumb.j

post-17322-0-60221300-1398696894_thumb.j

post-17322-0-73470000-1398696915_thumb.j

Link to post
Share on other sites

Eh oui c'est ça qu'est beau...un chef d' oeuvre au sens ou les compagnons-artisans l'utilisaient : preuve pour être promu à la maîtrise dans sa corporation.

Link to post
Share on other sites

Ah ouais ...quand tu fais ou choisis qq chose c'est toujours XXL !? J'imagine tout compris (Atomos etc..) c'est 8000€ minimum..!? :bye:

Link to post
Share on other sites

Bonsoir !

jcj-17 : la vache ! Incroyable !!! Heu... pas facile à bricoler celui là... A mon avis, il faut des belles jambes de cyclistes pour porter tout ça pendant le tournage...

Évidement, je pensai à quelque chose de plus simple. Il y a beaucoup de tuto sur le net. La partie la plus délicate est la rotule.

Merci pour ce lien vers une vidéo incroyable !

GM1968

Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

Non seulement il faut de bonnes jambes, mais 8.000€, c'est très très loin du compte ; la machine, telle qu'elle est présentée avec tous ses accessoires, doit revenir à environ 27.000 - 28.000 US$.

Ils tapent très fort chez TIFFEN. Rien qu'un "câcle court vidéo" est à 195US$ au catalogue.

Voilà leurs tarifs :

http://www.tiffen.com/userimages2/Steadicam/Tango.pdf

Non, je fais pas XXL, j'essaie humblement de m'inspirer du meilleur ! En attendant, c'est une sacrée machine qui malgré son poids (allégé par du carbone) n'a pas l'air de trop fatiguer le caméraman.

Link to post
Share on other sites

Bonsoir jcj-17 !

Je vois que çà vient le succès !

Une idée comme une autre, tu pourrais la louer de temps en temps à des productions à petit budget ! Tout le monde n'est pas bricolo comme toi et tu pourrais rendre de fiers services en récupérant un petit billet ou un petit bénéfice personnel (un 1er poste pour te former au sein d'une équipe par exemple !).

Petit avis : un bras de grue sur un steadycam, c'est pas si limité en polyvalence que la démo pourrait le laisser supposer ! Faut voir, la demande devrait suivre l'imagination ! Cà peut dispenser de bien des dispositifs mais n'en évitera pas d'autres ! J'ai pas vérifié mais je pressens que le prix le réserve à un steadycamer professionnel qui connaît les attentes de sa clientèle ... Pour un amateur, ce ne serait qu'un caprice onéreux ...

Link to post
Share on other sites

Manu,

Que penses tu de cette caméra Panasonic AG AC8 comparée à la HC-X-920 ?

Bonjour jcj-17

Je ne sais pas dans quelle branche tu exerces, mais on n'ose plus utiliser le mot bricoleur tant l'aspect technique semble rigoureusement maîtrisé ...et ils ne sont pas très nombreux sur les forums dommage mais c'est normal.

Pour l'AG AC8 il faudrait que je me recale sur les infos que j'avais modestement relevé, mais comme en gros il y aurait "un camescope en fonction de chaque pratique" on peut dire d’emblée que celui là est un camescope d'épaule low-cost

Il faudrait éplucher le comparateur du site en entrant AC8 , X920 , mais aussi "l'ancien AC90" et surtout lire les test correspondants : ce qu'il faut voir au dela du capteur/ format d’enregistrement/stabilité/ sensibilité..etc c'est les possibilités de réglages/paramétrage et focale de l'engin.

Evidemment on utilise pas des cam de poings de la même façon que l' épaulière AC8. ...je te laisse regarder pour ne pas t'influencer, je vérifie ce soir de mon côté

Bonne journée.

Link to post
Share on other sites

Bonjour jcj-17

Je ne sais pas dans quelle branche tu exerces, mais on n'ose plus utiliser le mot bricoleur tant l'aspect technique semble rigoureusement maîtrisé ...et ils ne sont pas très nombreux sur les forums dommage mais c'est normal.

Bonjour jcj-17 !

Oui merci Manu, le qualificatif artisan aurait été plus indiqué !

Pardon bien que dans mon esprit, bricolo veuille signifier une habilité hors du commun d'allier la tête et les mains !

C'est moi qui me sent diminué et pas normal !

(Mais fier et heureux de t'avoir encouragé à déplacer ta promo ici :bien: !!!)

Link to post
Share on other sites

Manu,

Que penses tu de cette caméra Panasonic AG AC8 comparée à la HC-X-920 ?

Je trouve que ce qui est dit sur le site sur l'AG AC 8 est vraiment bien complet si tu prends le temps de lire et comparer.

Pour faire simple, une ergonomie de pro mais une base technique pas mieux que le très bon 920 à usage très différent....il lui manque des réglages plus perso et il est bien plus gros mais on s'éloigne d'un DSLR par son petit capteur....Donc c'est un choix perso dépendant de l'usage réel

Bonne journée

Link to post
Share on other sites

J'avais lu le test du magazine sur AG-AC 8 et regardé la vidéo test. C'est ce clip de 7'49" que j'ai passé à la moulinette avec MediaInfo en comparant les téléchargements sur Youtube et Viméo.

Effectivement, ce modèle est gros, lourd et n'apporte rien par rapport aux 3 modèles déjà cités.

Pas facile de se décider !

En tout cas, merci pour vos précieux conseils sur ce sujet.

J'ai passé en revu les petits stedicam (charge maxi jusqu'à 4 kg) pour éventuellement en fabriquer un. Mais les premières recherches sur les composants qui bien sûr doivent être achetés à l'unité me conduisent à conclure qu'au niveau coût de revient, il sera très difficile de faire mieux que ceux du marché dont le 1er prix est à 22 €. Donc, pas de réel intérêt à refaire le monde pour le même prix !!!

Voir fichier excel téléchargeable ici http://ge.tt/5p0bzvf1/v/0

PS : je ne suis qu'un humble bricoleur qui prend juste son temps de bien cerner un projet et les contraintes liées avant la construction et non pas pendant.

Link to post
Share on other sites

Les gros Steadycam style Flycam Nano ou autres sont assez efficace ...on peut même courir, bien en fiction, mais en reportage/ voyage..hum pas très discret ou réaliste

.Avec des appareils légers il y a les style flycam mozi ...toujours un peu délicats à régler, mais pour toi cela ne devrait pas être un Pb.

Mais bon l'appareil d'abord peut être !?

Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Merci jcj-17 pour ton fichier xls... Effectivement, 22 pour un steadycam : difficile d'être compétitif (ils sont forts ces chinois : enfin, il ne faut pas être pressé pour recevoir sa commande et ne pas craindre de ne rien recevoir...).

Gabriel

Link to post
Share on other sites

Bonjour Gabriel,

Lorsque tu achètes sur Ebay, tu dois en 1er lieu regarder cela :

post-17322-0-29179500-1399363728.jpg

en haut à droite de la page qui te donne les informations sur le vendeur + la garantie offerte (soit PayPal, soit Ebay). Dans cet exemple, avec plus de 25.000 ventes, un feedback positif de 99% et une garantie Ebay, le risque est nul. Mais effectivement, c'est plus long avec une livraison gratuite !

Si je devais acheter un petit modèle de ce style, je préfèrerais le FLYCAM Flyboy III (ligne juste en dessous dans le tableau) qui a une platine bien plus rigide et plus judicieuse. Le réglage de l'appareil ne se fait pas en dévissant et revissant la molette jusqu'à trouver la bonne position de l'appareil, mais par la vis de réglage qui déplace l'appareil, bien plus précise et moins contraignante que de tâtonner.

Jean-Claude

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


×
×
  • Create New...

Important Information

j'accepte les cookies de ce site