Jump to content

[INFO] Futur Vidéo Club un peu spécial


 Share

Recommended Posts

Bonjour,

C'est avec une certaine émotion, et pour prolonger le charme du 62e festival du film qui vient de s'achever à Cannes, que j'ai le plaisir d'annoncer ici la reprise (modeste) de la filiation cinématographique dans la famille Lumière.

En effet, depuis les Frères Lumière et à leur suite, il y a eu "dans le métier" mon grand-père Henri Lumière (fils d'Auguste) qui fut le président des laboratoires et de la société éponymes. Ensuite il y a eu mon père Maurice (petit fils de Louis), qui passa la plus grande partie de sa vie à la direction des Laboratoires Lumière puis qui contribua à fonder, sa retraite prise, l'Institut Lumière de Lyon avec M. Bernard Chardère. L'Institut est présidé aujourd'hui, comme chacun sait, par M. Bertrand Tavernier. Au niveau de ma génération (1950), pas de cinéphiles notables, hormis mon cousin Gilles, médecin à La Ciotat, qui créa une structure pour la restauration du cinéma l'Eden, l'association Les Lumières de L'Eden (http://www.leslumieresdeleden.fr)

Les années passent et la retraite ne me tente pas. Je viens de terminer une activité professionnelle aujourd'hui en péril (le conseil en informatique en tant qu'indépendant) et j'ai décidé d'ouvrir un vidéo club à Toulouse. Retour aux sources !

Il se trouvera au 25 rue Matabiau, non loin du Pizzaiolo du coin (indispensable, semble-t-il), entre une pharmacie et le bureau de tabac. Ouverture début juin. Décoration 1895, racines obligent. Pas de X, pas de niaiseries et autres "trucs commerciaux". Un club plutôt spécialisé dans les grands classiques, mais aussi les films récents, sinon pas de rentabilité...

Son ouverture sera annoncée à grands renforts de communiqués de presse, mais j'ai souhaité en parler ici afin de recueillir quelques commentaires.

Son nom ?

Chez les Frères Lumière

(après tout, pourquoi pas ?)

PS : notre fils Edouard passe son bac dans un mois. Ensuite il souhaite entrer (dans deux ans) à l'ESAV. Souhaitons-lui bonne chance...

Link to comment
Share on other sites

Bonjour

Je pense que la VOD est un concurrent si vous avez une clientèle habituée à ce mode d'achat.

C'est comme partout, vous vous démarquerez par la nature de votre clientèle, le degré de spécificité de votre enseigne et la qualité de votre conseil (en V.O.D., on n'en donne pas ou peu).

Si on regarde les chiffres par contre, vous devez savoir que des vidéo-clubs ferment ou réduisent leurs activités. Mais il n'y a pas que la V.O.D licite qui explique cela au pays de la combinazzione, si vous voyez ce que je veux dire… -_-

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

j'accepte les cookies de ce site. Terms of Use

Please Sign In or Sign Up