Jump to content

5 types de captation pour un concert classique


Télémac
 Share

Recommended Posts

Salut

Souvent la question de captation audio d'un concert live vient sur nos forums.

Voici mon témoignage de ma dernière expérience.

Lors du dernier concert classique, nous avons utilisé 5 types de captation audio.

Pourquoi autant de précaution?

- Une salle de conférence en demi-lune et non une salle de spectacle équipé pour un concert.

- spectateurs encadrant en demi -lune les musiciens et les choristes

- Climatisation où le bruit du souffle augmente à cause de la montée de température de la salle de 1200 personnes) : ce bruit de souffle se ballade entre -35 et -30 DB proche du niveau du flûtiste soliste par exemple

- capturer entre 40 et 50 choristes.

- capturer entre 35 et 40 musiciens.

- les choristes étaient sur 3 niveaux en longueur et en demi-cercle inversé (CAD normalement les bouts du groupe vont vers la salle comme ceci /\ et chez nous ils partent dans l'autre sens ou le centre du groupe "pointe" vers la salle comme cela \/.

- l'orchestre classique était installé en "ballon de rugby", pointe vers la salle comme cela : () et l'arrière vers les choristes.

- les solistes choristes étaient au premier rang de spectateurs.

- salle de conférence moquette absorbant le son .

- spectateur plus haut que la chorale et les musiciens.

- Le tout en live avec des moyens amateurs

- dispositif complété avec une régie audio pro.

Un challenge pour capturer l'audio de ce concert.

Moyens utilisés :

1)- une captation audio plan large au second étage avec le micro du caméscope en mode auto.

2 - une captation audio droite de la salle avec un micro externe qui alimente le caméscope en manuel avec le niveau haut en automatique pour éviter la saturation dans les fortissimo.

3) - une captation audio avec 2 micros branchés sur une mixette. La mixette réglée pour filtrer le bruit de la soufflerie. Cette mixette injecte dans le caméscope gauche placé en manuel avec le niveau haut en automatique pour éviter la saturation dans les fortissimo.

4) - de la mixette on entre dans le iMac et l'audio et capturé avec GarageBand qu'une personne surveille et qui règle manuellement les niveaux de captation en mono.

5) - 400 micros sur les 1200 des pupitres de conférence sont utilisés pour la captation avec la régie audio de la salle.

Voici déjà les explications, pour le résultat et le comparatif, j'ai maintenant 5 variantes audio sur un même concert qui vont être en ligne pour vous permettre de comparer.

Link to comment
Share on other sites

Salut

La page est complétée avec les graphiques des spectres des fréquences.

Captation sur caméra plan large micro intégré.

index0a.jpeg

Captation sur régie audio pros et avec <>100 micros

index4.jpeg

les explications pour les zones sous les flèches?

niveau et présence des fréquences de la soufflerie

les fichiers audio seront en ligne rapidement.

Link to comment
Share on other sites

Salut

Fichiers audio en ligne.

L'extrait musical sélectionné représente une large palette d'éléments sonores :

- Soliste.

- Instrument.

- Orchestre complet.

- Orchestre, soliste et chorale.

- Silence.

- Fortissimo.

Après ces tests en réel, pour vos prises de son vous aurez une meilleure idée des configurations nécessaires pour de la captation audio.

Link to comment
Share on other sites

ça n'y était vraiment pas quand j'ai posté ou c'était un problème de cache (mais je visitais la page pour la 1re fois).

voilà qui finit bien… 

Link to comment
Share on other sites

(j'ai fait vite)

1) j'entends un souffle très marqué. j'entends la soliste plus éloignée

2) pour ma part, j'entends le souffle presque aussi fort et la soliste nettement plus proche.

3) pas de différence manifeste avec le 2 pour mon oreille

4) le niveau sonore est moins fort.

5) je ne sais pas quoi dire sur cet essai…

6) la meilleure incontestablement. Celle que vous avez gardée ?

C'est bien

deux critiques cependant :

-En fait, tu ne sembles pas préciser le plus important, ce que vous avez gardé au final au montage (ce que vous avez remis au "client").

-Entre le souffle de la soufflerie que tu évoques et le souffle que peut produire une captation audio, j'avoue ne pas reconnaître l'un de l'autre, j'ai d'ailleurs pris au départ les ouffle de la soufflerie pou un banal souffle : ce n'en est pas un ? Bref, ça complique un peu l'analyse des phénomènes pour l'auditeur. En revanche, je comprends que vous ayez cherché à vous en débarrasser.

A d'autres de dire s'ils font les mêmes constats.

Link to comment
Share on other sites

(j'ai fait vite)

Merci d'avoir écouté et donner ton sentiment.

En fonction des réactions je vais compléter les informations sur ma page.

Les différentes captations sont très instructives que nous disent-elles ? Nous sommes clair que le 0 dB est le niveau d'écoute confortable, au- dessus on sature et plus on descend moins on entend.

1) j'entends un souffle très marqué. j'entends la soliste plus éloignée

Effectivement

Le caméscope est au second étage:

- en hauteur à mi-niveau de la voûte de la salle et de la soliste ( CAD 10 m du plafond et 10 au-dessus de la soliste.

- le caméscope se trouve à 50-60 m éloigné de la soliste.

- micro unique

- mode automatique.

on relève bien au début de la captation dans les silences que les automatismes du caméscope augmentent le niveau de captation à -35 dB car ils "entendent" le souffle. La soliste elle se trouve à- 27 dB

elle est éloignée et noyée dans le bruit du souffle.

par contre une seconde plus tard la soliste monte à -1dB, les automatismes ferment le robinet et sur le PIC on n'entend plus la soufflerie.

2) pour ma part, j'entends le souffle presque aussi fort et la soliste nettement plus proche
.

le caméscope se trouve à 20 m de la soliste et à 20 m sous la soufflerie, en réglage manuel un micro face à la soliste. L'opérateur a augmenté le niveau pour capturer la soliste. En augmentant le niveau de captation la soufflerie est augmentée et se trouve à -37 dB (contre - 35dB et la soliste à -12 (contre -27 dB).

3) pas de différence manifeste avec le 2 pour mon oreille

le caméscope se trouve à 30 m de la soliste et à 20 m sous la soufflerie, en réglage manuel un micro sur mixette. L'opérateur s'est calé sur la soliste. Les boutons de la mixette sont calés pour atténuer la soufflerie. Au niveau audio on ne relève pas de grosse différence mais sur le graphique du spectre on relève légèrement moins de soufflerie. En augmentant le niveau de captation la soufflerie se trouve à -34 dB et la soliste à -14..

4) le niveau sonore est moins fort.

les réglages sur l'Imac ( le niveau de captation est sur - 30 dB avec GarageBand et avec la même mixette et même micro que la solution 3 ci-dessus), font que la soufflerie est à -39 dB (donc plus atténué) et la soliste à -19dB. Il y a moins d'aigus sur cette captation. Contrairement aux solutions 1,2 et 3 où le niveau est géré automatiquement pour ne pas saturer dans les fortissimo, une personne baisse le niveau de captation ou l'augmente selon le niveau musical dans la salle.

5) je ne sais pas quoi dire sur cet essai…

C'est le niveau de captation de la régie audio pro. La captation est sur - 35 dB pour préserver les fortissimo et ne pas saturer (quasi robinet fermé) avec les filtres il y a moins d'aigus, mais on entend quasi plus la soufflerie.

avec ces réglages et moyens en micros, le niveau de la soufflerie se trouve à - 56 dB et la soliste à -27 dB

Si les réglages sont similaires entre la solution 4 et celle-ci, la qualité vient du fait que les micros sont une centaine autours des musiciens et choristes à moins de 2-3 m d'eux.

Les réglages sur -35dB faite par l'opérateur sont imputables au fait qu'il ne s'est pas calé sur les sons les plus faibles ( la soliste) mais sur le pic des fortissimo lors de la répétition pour conserver la dynamique.

6) la meilleure incontestablement. Celle que vous avez gardée ?

Ceci n'est pas une captation mais le résultat de la solution de captation 4 mélangée en post prod avec la solution 5 dans Soundtrack pro.

C'est bien

deux critiques cependant :

-En fait, tu ne sembles pas préciser le plus important, ce que vous avez gardé au final au montage (ce que vous avez remis au "client").

la 6

-Entre le souffle de la soufflerie que tu évoques et le souffle que peut produire une captation audio, j'avoue ne pas reconnaître l'un de l'autre, j'ai d'ailleurs pris au départ les ouffle de la soufflerie pou un banal souffle : ce n'en est pas un ? Bref, ça complique un peu l'analyse des phénomènes pour l'auditeur. En revanche, je comprends que vous ayez cherché à vous en débarrasser.

Je pense qu'il y a la présence d'un léger souffle dans les aigus en plus de celui de la soufflerie plus présente. C'est pourquoi avec Soundtrack j'ai des problèmes pour isoler les fréquences parasites.

A d'autres de dire s'ils font les mêmes constats.

Ce sera utile effectivement .

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

j'accepte les cookies de ce site. Terms of Use

Please Sign In or Sign Up