Jump to content

Premiere (Pro) souffle ses 25 ans !


Premiere et vous  

13 members have voted

  1. 1. Utilisez-vous ou avez-vous utilisé une version de Premiere (Pro) depuis 25 ans ?

    • non, jamais
      7
    • oui (Premiere)
      2
    • oui (Premiere Pro)
      3
    • oui (Premiere Elements)
      3


Recommended Posts

Premiere (Pro) souffle ses 25 ans !


Le début des années 1990 a marqué le départ d'une révolution digitale qui allait transformer l'univers de la production cinématographique, télévisuelle et vidéo. Une transformation qui se poursuit encore aujourd'hui. Lancé en 1991, Adobe Premiere a participé à cette révolution. À la différence des systèmes de montage vidéo classiques composés d'équipements matériels onéreux, Premiere était un logiciel unique pouvant fonctionner sur un ordinateur à un coût abordable.

 

Capture d’écran 2017-03-16 à 19.55.25.jpg


25 ans plus tard, Premiere Pro est devenu un produit de référence et le meilleur allié de grands cinéastes comme David Fincher, Joel et Ethan Coen, Tim Miller, David Lowery, de réalisateurs indépendants tels que Kyle Patrick Alvarez, Jack Price et Jennifer Phang, de « youtubeurs » de nouvelle génération comme RocketJump, Karen Kavett, Ryan Connolly, Devin Graham (alias Supertramp) et Gunnarolla, et d'une nouvelle vague de créatifs comme Sarah Diestchy et Kayla Briet.
 
Pour célébrer comme il se doit cet anniversaire, Adobe organise un concours exceptionnel à destination des virtuoses de la création de clips vidéo : Make The Cut !


Une chance unique s'offre à tous les passionnés de vidéo et de musique, celle de réaliser une vidéo pour « Believer », le tout dernier single du groupe Imagine Dragons. Initiative inédite, le groupe propose à ses fans un libre accès à sa licence artistique et le métrage non coupé d'un éminent réalisateur de vidéos musicales, laissant ainsi toute latitude pour signer le montage de sa propre version du clip musical grâce à Premiere Pro CC.

Le gagnant du premier prix de ce concours recevra la somme de 25 000 dollars.
·         Retrouvez sur le blog l’histoire de l’évolution de Premiere Pro


·         Plus d’informations concernant le concours Make The Cut

Link to comment
Share on other sites

Bof !!!  vraiment 25 ans ??

J'ai utilisé Premiere  version 6 puis 6.5 avec la carte d'acquisition Pinnacle DV500 et ça jusqu'en 2008 pour monter en DV/AVI.

Il n'y avait pas d'appellation Premiere "PRO" en 2001, année où j'ai commencé avec Premiere.

Premiere Pro Version 1  est sorti en 2003, donc il y a 14 ans.

(cette version Pro offrait un package beaucoup plus étoffé que l'ancien Premiere de 1 à 6.5)

 

Donc, dire que Premiere "PRO" a 25 ans, est une extrapolation commerciale faite par Adobe  !

... en réalité il y a d'abord eu le logiciel Premiere ... puis est venue ensuite la vraie version "PRO".  

 

Conclusion:  Je ne peux pas répondre !

... en effet j'ai utilisé Premiere pendant 7 ans mais pas Premiere PRO.

Link to comment
Share on other sites

C'est exact que Premiere, né en 1991 (donc "Adobe Premiere" a bien 25 ans) s'est nommé Premiere Pro par la suite en 2003, suite à une réécriture complète du code (voir la fiche Wikipedia). Il a même été un logiciel tournant sur Mac les deux premières années, un historique que beaucoup de jeune monteurs ignorent.

 

J'ai donc modifié légèrement le titre du sondage pour inclure Premiere en version non-pro. C'était sous-entendu avec l'idée des 25 ans mais bon...

 

Pour autant, l'évolution du nom ne signifie pas que Premiere n'était pas pro avant 2003 et le serait subitement devenu. Les logiciels ont des noms qui évoluent (cas de Final Cut par exemple devenu FCPX). Et je crois que Premiere a sorti Premiere Elements dans le même temps, justifiant une différenciation du nom commercial.

 

L'idée du sondage, comme chacun l'a sans doute compris, est de situer l'utilisation de Premiere chez les membres de ce Forum par rapport aux autres logiciels sur une longue durée d'existence.

 

Une anecdote pour finir : en 1998-1999, donc bien avant la terminologie "Premiere Pro", le réalisateur (et journaliste) Philippe Masson a monté un film de 2 heures sur Premiere (thème : des réalisateurs amateurs de courts métrages) qui a été dupliqué en VHS et vendu à des milliers d'exemplaires. Monté avec beaucoup de précision, et garni de nombreux trucages entièrement réalisés sur Premiere, il n'a pas eu besoin d'attendre que Premiere s'appelle Premiere pro pour faire un film tout à fait professionnel...  :blabla3:

 

 

Link to comment
Share on other sites

C'est une manière de voir les choses ... car effectivement le Premiere de 1991 à 2002 était pratiquement le seul programme de montage sérieux utilisé par les Pros comme par les amateurs, mais la consistance d'un programme Pro est arrivée en 2003.

 

Premiere 6.5 ne prenait qu'un total de 80 Mo sur le disque dur ce qui est faible pour un programme dit "PRO" ... la réalité c'est que de nombreux développeurs, NON chez Adobe, ont développé pour l'Adobe Premiere de 80 Mo ... une quantité d'Addons pour le rendre vraiment sérieux.

C'est devant ce constat qu'Adobe a réagi en sortant enfin un vrai Programme Pro en 2003.

Pour moi, même la dernière version de Premiere (c-à-d la 6.5 en 2002) sans les Addons, n'était même pas au niveau de Premiere Elements en ce qui concerne les possibilités.

 

Mais mon avis concernant le sondage c'était d'avoir deux lignes  distinctes "Premiere" et "Premiere Pro", dans la présentation actuelle je ne peux pas répondre.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour très chers,

 

Perso, j'ai pu répondre car mon 1er achat en logiciel de montage "virtuel" est Premiere elements 2.0 du temps du DV.

 

M'étant très facilement adapté (un exploit !), j'ai gardé jusqu'à passer à la version 11 pour le cap de l'avchd.

 

La prochaine, c'est pour me mettre à l'uhd (mais Da Vinci resolve ne m'est pas indifférent si j'ose le digital).

Link to comment
Share on other sites

j'ai mis à jour le sondage "Premiere" et "Premiere pro", la distinction permettra à chacun de ocher la bonne case.

 

Avant les années 2002-2003, les softs de montage se caractérisaient surtout par une relative pénurie de prétendants. Il y avait moins d'acteurs qu'aujourd'hui. Premiere était souvent le logiciel pro "par défaut", effectivement avec des add-ons.

 

C'est dans cette période que Final Cut pro, racheté à Macromedia, a commencé à émerger puis à s'implanter chez les Macusers. Mais sous Windows, Premiere est resté roi. Sous Mac, il n'a pas réussi à supplanter FCPX, malgré les déboires au début de la nouvelle version du logiciel Apple.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Achetez sur DIGIT-PHOTO

    digit-photo

    Le site DIGIT-PHOTO est un spécialiste du secteur photo-vidéo. C’est une enseigne sérieuse que nous vous recommandons. Basé à Metz, Digit-Photo applique le droit français (TVA). Les frais de port sont gratuits dès 40 € d’achat, avec une expédition en 24H. Retourner le matériel est possible et facile.

    Dans votre panier, si vous appréciez ce Forum, entrez le code Créateur MAGVIDEO. Vous paierez le même prix et cela financera des services gratuits comme ce Forum ou les News.

  • DISCUSSIONS RÉCENTES

    • Salut. Tu n'aurais pas désactivé l'affichage des photos dans la bibliothèque en cliquant par mégarde sur ce bouton ?  
    • Bonjour, j'utilise Studio 26 pinacle et j'ai presque fini mon film et d'un seul coup, impossible d'importer mes photos dans un. chutier. Les vidéos apparaissent mais pas les photos.   Qui peut m'aider.     Merci
    • Bonjour,  Je ne comprends pas bien toute la démarche. Mais je vais essayer de t'apporter des pistes de recherches. Personellement pour caler mes plans je travaille en multicam.  Ensuite pour appliquer des effets d'un ou plusieurs plan sur un ou plusieurs autres plans, tu sélectionnes les plans ayant été travaillés, tu fais copier et sur les plans devant recevoir les effets tu fais coller les attributs.  Mais s'il ne s'agit que de changer le format du montage, depuis le premier montage tu fais un enregistrer sous, puis dans le gestionnaire de projet tu entre les données du nouveau format Bon courage Alfa 
    • Bonjour tout le monde,   J'ai un problème sur une PTZ AW150, soudainement l'image a été détérioré par des artefact numérique oblique sur toute l'image. Toutes les sorties sont impacté par ce problème. J'ai essayé de faire un factory reset, firmware update, reload backup... sans succès.   J'ai montré le problème à un réparateur qui m'a dit de changer la carte mère mais un autre m'a dit que la carte mère est propre (visuellement), pour lui c'est la programmation d'un composant le problème.   J'ai fais des test afin d'affiner la localisation du problème :    -Flux vidéo : les artefacts apparaissent sur le flux vidéo (SDI et HDMI) avec des hachures obliques régulières du haut gauche au bas droite. Sur le live web, je retrouve les artefacts obliques en plus des raies verticales à 3 endroits de l'image.      -Mire de barre : les artefacts n'apparaissent pas sur la mire de barre avec le format 1080/50p ou supérieur (SDI et HDMI) mais avec le format 720/50p ils apparaissent avec 4 raies verticales. Sur le live Web les raies apparaissent sur n'importe qu'elle format. Les artéfacts sont plus important lorsque le format est plus grand.      -Waveform et Vecterscope : A partir de ce moment là je suspectais un problème de synchro (et j'étais curieux de voir cela avec des appareils de mesures). Au final ce n'est pas la synchro.   Le menu OSD s'affiche sans artéfacts.   Mon hypothèse est que la conversion analogique numérique en sortie du capteur est défectueuse étant donné que les raies oblique sont présentent uniquement sur les flux vidéo. Je n'ai pas d'hypothèse pour la présence d'abérration sur la mire de barre.   Est-ce que quelqu'un connait ce problème ? Comment le résoudre ? FOLDER_ISSUE_PTZ.pdf
    • Bonjour et merci de m'accueillir sur le forum.   J'ai fait un montage d'une émission en plateau, un peu comme en télévision, avec 3 cameras (toujours disposées à la même place), un éclairage qui ne changent pas, tout comme l'audio. Je récupère, grâce à mon Atem Mini Extreme Iso, la totalité des fichiers vidéos et audios séparés. Dans Davinci Résolve Studio 18.5, j'ai fait un montage en 16:9 et un en 9:16, les deux sont pour les réseaux sociaux uniquement. La composition de chaque montage est toujours la même : générique, présentation de l'invité, passages de cam1(animatrice) vers cam2(invité) puis cam3(plateau) et ainsi de suite suivant la discussion, djingle in, séquence 1 avec split (animatrice/invité), djingle out, puis discussion avec passages de cams comme en première partie, puis djingle in, séquence 2 avec split (animatrice/invité), djingle out, discussion puis générique de fin. L'arborescence de mes rushs du projet est toujours la même.   question 1 : comment faire pour utiliser la structure d'un projet terminé pour faire le suivant ? en changeant simplement le chemin des fichiers ou du dossier qui contient tous les éléments vidéos et audios sachant que ceux-ci ont toujours la même appellation. exemple cam1 cam2 cam3, etc dans le dossier "invité A/ ISO/ cam1, cam2, cam3..." et "invité B/ ISO/ cam1, cam2, cam 3..." idem pour les fichiers audios. Je comprends bien que j'aurai toujours à ajuster les images de chaque plan.   question 2 : d'après vous, dans mon cas, quelle est la méthode la plus simple pour les plans en split (animatrice/invité) ? faire du multicam et/ou de l'export/import de timeline ? sur ce sujet je suis un peu dans le flou (ou alors je mélange les deux choses ?)   question 3 : est-il possible de mémoriser les paramètres d'un plan (dimensions, positions, zoom) pour les appliquer sur un autre plan afin qu'une série de plans identiques soit toujours au même endroit, à la même taille, etc ?   Merci pour vos conseils avertis.   Eric
    • En relisant la réponse de Saby, je me suis aperçu que je n'avais peut être pas bien compris la question de Mireille. Pour visionner un format horizontal ou vertical sur un smartphone, il faut activer "Rotation auto de l'écran" dans les paramètres d'Android.
×
×
  • Create New...

Important Information

j'accepte les cookies de ce site. Terms of Use

Please Sign In or Sign Up