Jump to content

sensibilité


azin
 Share

Recommended Posts

Ce pourrait être un sujet pour la rubrique "Pour les Nuls", mais le cela concerne le plus grand nombre d'utilisateurs.

Pourrait on définir les inconvénients d'un caméscope ayant une mauvaise sensibilité par rapport à un modèle ayant une bonne sensibilité.

Limites d'utilisation, et en lumiére normale et extérieur (meilleur rendu dans les ombres ?)

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

Pourrait on définir les inconvénients d'un caméscope ayant une mauvaise sensibilité par rapport à un modèle ayant une bonne sensibilité.

Assez simple : un caméscope peu sensible captant mal si la lumière est faible, l'image sera trop sombre, au mieux bruitée par le gain électronique, au pire les couleurs ne seront plus respectées.

Antoine

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

La sensibilité s'exprime en lux en vidéo c'est ça ?

A partir de quand considère t on que la sensibilité est bonne pour tout usage famillial ? 0 lux ?

La sensibilité n'est pas grand chose sans luminosité, a partir de quelle ouverture considère t on qu'un objectif vidéo est lumineux (je parle de camescopes simples) ?

Link to comment
Share on other sites

Salut

Ô lux veut dire que tu peux filmer à la lumière d'une flamme de bougie.

Mais........

Allume dans une pièce noire une bougie et regarde si tu peux reconnaître le mobilier, le détail des motifs des tableaux, la couleur des objets?

À la différence de l'oeil et du cerveau humain qui peut se concentrer sur le principal, le caméscope en mode automatique va faire un calcul général et une moyenne pour essayer d'éclairer au mieux la zone éclairée par la bougie, mais tu auras du grain, des pertes de couleurs; et perte de la netteté.

En passant le tout en manuel tu vas pouvoir "le forcer" mais toujours dans la limite précitée.

Un caméscope grand public ne peut pas faire plus il est prévu pour un usage correspondant le plus proche possible aux demandes technique, ergonomique, d'utilisation et économique du grand public.

Ces appareils de compromission sont donc moins performants que le matériel pro.

Un O lux ne veut rien dire entre deux appareils, on peut relever des différences à annonce de lux similaire.

En effet, la sensibilité est tributaire de :

- la qualité du capteur

- la qualité de traitement du verre des objectifs

- de la qualité des têtes d'enregistrement et de lecture

- du compresseur (Le format mini-Dv étant compressé plus que son frère Pro : DV)

etc...

Les fabricants essayent de pallier cette faiblesse de sensibilité en introduisant des options comme par exemple suppression de la couleur pour certain et ne filmer qu'en noir et blanc, ou en infra rouge pour d'autres mais l'image aura une dominante verte etc...

Conclusion

comme en photo de qualité

ou comme les pros

Il faut de la lumière si on veut une belle image

Link to comment
Share on other sites

ok merci !

c'est très clair.

en photo certains capteurs sont capables de donner une belle plage dynamique et un très faible contraste qui peut grandement aider dans ces situations.

donc finalement la sensibilité du capteur je ne prend pas ça en compte ?

mieux vaut un objectif bien lumineux

en fait la vidéo et la photo suivent un peu les mm règles

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

J'espére que l'on ne m'en voudra pas pour la citation d'un site US

Mais la sensibilité cela devient un premier élément de comparaison dans le choix d'un APN.

Un autre site US incorpore dans son test un comparatif de sensibilité.

http://www.dpreview.com/reviews/sonydscr1/page17.asp

Ne pensez vous pas que, pour les camescopes, dans vos tests video, avec une mire dégradée de gris cela doit pouvoir se faire, il faudrait envisager également, dans l'avenir, un test de sensibilité sous forme graphique.

Link to comment
Share on other sites

C'est pour ça que je demandais car en photo la sensibilité et la tenue de la colorométrie, du bruit numérique et du contraste en sensibilitée poussée (tout ce qui est au dessus de la sensibilité nominale) est primordiale.

Link to comment
Share on other sites

Ne pensez vous pas que, pour les camescopes, dans vos tests video, avec une mire dégradée de gris cela doit pouvoir se faire, il faudrait envisager également, dans l'avenir, un test de sensibilité sous forme graphique.

vaste débat... je pense personnellement que des images parlent mieux et je crois que le site magazinevideo va aller dans ce sens

attention aux comparaisons et aux moyens mis en oeuvre par des sites de langue anglophone : dpreview, ce sont 600 000 visiteurs uniques annoncés... par jour !

Le Repaire qui est le n° 1 de la vidéo francophone, c'est entre 15 000 et 20 000 maxi.

Mettons même que ce soit un peu plus pour le Repaire (mes chiffres datent) et un peu moins pour dpreview, la différence reste énorme.

Or les chiffres d'audience ont une incidence indirecte sur les moyens que l'on peut mettre en oeuvre eu égard aux rentrées publicitaires

C'est pourquoi dpreview peut se permettre 28 chapitres techniques par appareil, un laboratoire de mesure ultra sophistiqué avec de multiples mires, chartes et points de comparaisons techniques en tous sens !

Link to comment
Share on other sites

Je comprends les moyens sont différents.

Je pensais juste, à la place de filmer un cadre ou une fenêtre, de placer un degradé de gris et de fermer/ouvrir le diaphrame (si possible ?), en gamma = 1, 3 cases de gris = log 0,3 de densité = 1 diaph, on compte les cases de gris entre la sous-ex et la sur-ex et cela donne une idée en nombre de diaph de dynamique, l'approche me semble interessante et moins approximative même si elle n'est pas parfaite.

L'éclairage de la mire de gris doit être uniforme, l'éclairage vérifié avec un posemétre, faire attention au vignettage. Cela reste à paufiner, mais si cela peut donner une premiére approche.

Je suis sur que parmis l'équipe de Magazinevideo vous trouverez qq pour approfondir mieux que je ne le fais.

Link to comment
Share on other sites

Je suis plutôt de l'avis de pixel, surtout qu'on s'en rend de plus en plus compte en photo : personne n'achète un appareil pour photographier des mires... Les tests sont plus réalistes sur des situations réelles.

Surtout que les constructeurs développement maintenant leurs appareils pour qu'ils passent les tests haut la main sans pour autant délivrer une bonne image.

Link to comment
Share on other sites

J'estime également que le résultat prime sur les tests.

Et je regarde en premier les résultats et le rendu avant les tests.

Et c'est le plus important.

Mais pour la sensibilité je ne vois pas comment échapper aux tests sur une mire étalon de gris. Seul un comparatif permettra de faire une comparaison.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

j'accepte les cookies de ce site. Terms of Use

Please Sign In or Sign Up