Jump to content

réalisation d’un vidéogramme particulier


Recommended Posts

Je ne sais pas faire simple

Le scénario est écrit, et je vais démarrer le tournage d'un vidéogramme qui permet à des personnes handicapées de participer en jouant leur propre rôle selon leur moyen physique.

Plusieurs handicaps seront traités, certes il y aura des messages à passer, mais pas question de faire du documentaire ni du style de "donneur de leçons" c'est une histoire principale avec 4 modules qui seront des minis histoires intégrées dans la principale.

25 acteurs

2 associations s'occupant des handicapés comme conseillères pour respecter l'esprit du "politiquement correct".

Le vidéogramme sera sous titré du début à la fin pour ne pas "marginaliser" les acteurs malentendants et les futurs spectateurs.

Bref un challenge

Je souhaite de plus réaliser des prises de vue non conventionnelles.

CAD

utiliser la caméra pour mettre le spectateur à la place de l'handicapé

exemple:

conserver la piste audio mais laisser une image noire (ou un plan large à peine visible par transparence sur fond noir) pour les malvoyants

conserver la vidéo mais supprimer la piste audio pour les malentendants.

pour les handicapés moteurs mettre la caméra au niveau des yeux ( ce qui fait que la personne va voir de bas en haut son interlocuteur et va être "dominé" si ledit interlocuteur est debout)

Votre avis?

Link to comment
Share on other sites

c'est impressionnant...

pour les handicapés moteurs, je suppose que tu as aussi prévu des

travellings, non pour faire de l'esbroufe bien sûr mais pour rester

dans l'idée de caméra subjective et de retranscription de la sensation

qu'ils ressentent quand ils roulent.

Et comme tu l'as remarqué, quand on est dans un fauteuil roulant,

ce n'est pas tout le temps fluide, on avance aussi un peu par à-

coups. ca serait bien que tu parviennes à retranscrire ça.

Link to comment
Share on other sites

J'ai suivi les péripéties de quelqu'un qui a tourné le portrait d'un

aveugle (chanteur d'opéra).

J'ai pour ma part tourné une fiction (avec l'aide d'un enseignant)

mêlant de jeunes sourds profonds, des malentendants et des

entendants : un cauchemar de communication et d'organisation !

(mes rudiments de LSF ont été mis à rude épreuve).

Donc je te souhaite... plein de patience et de flegme...

Si tu as des questions plus spécifiques sur les sourds (pardon aux

sourds qui pourraient très bien lire ce forum)

Ce sont des sourds profonds ou malentendants ?

Link to comment
Share on other sites

Merci j'ai déjà constaté qu'il faut beaucoups de patience et que mes

partenaires sont exigeants . Mais bon je suis aussi un peu tétu , et

comme je réalise un vidéogramme comme amateur,et c'est moi qui ai

proposé de le réaliser et de le produire (aucun partenaire ne co-

finance) J'ai une marge de manoeuvre plus large.

J'ai plusieurs catégories d'handicaps dans la surdité qui participent

LSF

(sur ce point j'ai comme partenaire un professeur à l'Université qui

enseigne le LSF)

lecture sur les lèvres

par contre il y a un point que je n'arrive pas à éclaircir car la même

personne m'affirme quelque chose et confirme son contraire.

- le LSF international , existe-t'il oui ou non ?

- le LSF Français se base sur ce langage LSF international alors que

d'autres Pays ont leur propre LSF national?

Link to comment
Share on other sites

Comme la langue des sourds est un vraie langue, 2 sourds ne

parlent pas la même langue au Vénézuela et en France.

Par exemple (c'est de mémoire) :

"Aimer" en américain se traduira par un poing serré qui effectue un

mouvement sec vers le coeur

"Aimer" en français s'exprimera par une main doigts écartés qui

effleure la région du coeur en remontant de bas vers le haut par un

mouvement dynamique (que c'est dur à

expliquer par des mots! )

J'ignore si la Langue des Signes internationale (donc LSI, le "F" de LSF

signifiant Français) a inspiré la LSF.

En tout cas, la Langue des Signes internationale existe : je ne sais

plus exactement, si c'est un mélange de plusieurs langues. ou si

c'est une langue dédiée. Mais le problème je crois, c'est que très peu

de sourds la connaissent. Pour tout compliquer, certains mots

(gestes) sont - presque naturellement - internationaux... sans faire

appel à la langue des signes internationale.

C'est un peu le big bazar. En tout cas, si c'est ton problème

principal, 2 sourds étrangers se comprennent étonnamment bien

entre eux, ils parleront même peut-être dans ton dos...

On considère je crois me souvenir que 2 sourds de 2 pays différents

comprennent 40 à 60% de la langue de l'autre, ce qui est déjà

extraordinaire. Avec 2 entendants qui ne connaissent pas leur

langue réciproque, c'est à peine 10% en général (sauf si c'est un

italien et un marseillais qui parlent tout le temps avec leurs mains !)

Link to comment
Share on other sites

merci pour ces infos

autre question

tu as tout sous-titré?

Tu as sous titré au mot à mot ?

tu as sous titré juste l'esprit de la phrase?

tu as rallonger les séquences à la prise de vue pour le sous titrage

comment as-tu maitrisé le rythme du court'?

Link to comment
Share on other sites

j'ai tout sous-titré au mot à mot je crois mais le reste, je ne me

souviens plus très bien.

je te promets de fouiller dans mes archives si j'ai toujours le film. Il

était en 8mm vidéo à l'époque;

j'aimerais bien que d'autres apportent un éclairage s'ils ont travaillé

avec des handicapés... Ou s'ils sont handicapés eux-mêmes bien

sûr.

Link to comment
Share on other sites

Franchement j'ai des réponses pour toute la gestion des prises de

vue et de l'histoire

Mon seul pblm est la question du rythme.

en effet, si on traduit mot à mot en sous-titrage, il me faut des

séquences plus longues en aval et cela va casser le rythme général

Par contre je sais aussi qu'il existe des traducteurs spécialisés qui ne

traduisent pas le mot à mot mais qui en quelques mots bien ciblés

synthétisent les dialogues des acteurs

ceci fait que je synthétise déjà à outrance les dialogues, et que

j'imagine beaucoup de gestuelles dans les dialogues pour rallonger

légèrement les plans, en occupant l'image , et pouvoir sous titrer

sans que je sois obligé de rallonger le plan après que l'acteur se taise

et qu'il ne se passe rien dans la séquence pendant les sous titrage.

D'autre part, il ne faut surtout pas commencer à sous titré avant que

l'acteur commence à parler

En effet, le spectateur commencerait à lire le sous-titrage puis

continuerait en écoutant ce que dit l'acteur

Il faut donc que le sous-titrage ne commence pas avant que l'acteur

parle et qu'il soit terminé avant que l'acteur se taise et les temps

morts auditivement, doivent être ocuppés visuellement sans pour

autant perturber la lisibuilité du sous-titrage.

voici la problématique où je cherche réponse

je sens que je vais devoir être très inventif

Link to comment
Share on other sites

J'ai retrouvé le film. La 2e section de cet extrait est sous-titrée. Merci

de faire preuve d'une TRES grande indulgence : comédiens ados tous

100% amateurs (un seul prenait des cours de théâtre à l'école),

c'était seulement ma 1re ou 2e fiction, c'était il y a plus de 15 ans,

etc. !

Là ce sont deux scènes accolées entre 1 sourd et 1 entendant, il y a

tous les défauts possibles !

extrait

Comme tu le remarqueras, les sous-titrages ont été synthétisés et

parfois simplifés. Lors de la préparation en classe, ça s'est fait sous

le "contrôle" de certains élèves sourds (les meilleurs) pour que

l'ensemble des sourds puissent comprendre.

Au niveau rythme, nous avons légèrement étiré la longueur

des scènes afin que les sourds aient le temps de lire et de

comprendre (c'étaient de jeunes adolescents, dont certains

avaient un niveau scolaire de français très très faible).

Donc en effet, le rythme est loin d'être génial...

Par ailleurs, nous n'avons pas pu lancer les titrages après les

dialogues, nous les lancions au mieux en même temps que le

début du dialogue, au pire, avant !

A notre décharge, les moyens de calages de titrages de

l'époque étaient antédiluviens !

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

merci pour ces extraits

je communique ici le lien vers des extraits de ce que je suis en train de

réaliser

je suis en train de me battre pour compresser et passer sous les barres

des 50 MO(j'arrive a placer 58Mo sur le site de free mais au bout de 3

essais, chaque fois je me fais jeter dans cette zone. je pense que la de

1h15 pour transférer mes 70 Mo en est la cause et freee doit couper.

le sous titrage n'est pas encore fait

le son n'est pas traité, l'équilibrage colotimétrique entre les séquences

n'est pas fait

mais de cette manière vous avez une idée ert me donnerf déjà un avis et

je pense que le rythme va être bon

extraits de ma nouvelle réalisation

Link to comment
Share on other sites

oui rythme plutôt bon en dépit d'un sujet pas facile et des

contraintes que tu as dû rencontrer.

Les situations sont un peu caricaturales mais je suppose que c'est

intentionnel. Davantage de plans parlés off (avec des

chevauchements) donnerait encore plus de rythme mais peut-être ne

le fais-tu pas pour que tes futurs spectateurs sourds puissent lire

sur les lèvres ?

Quel projet pas facile en tout cas. J'ai bien aimé l'idée de l'équipe de

tournage handicapée.

Il y a des sourds étrangers comme tu l'indiquais... ?

Link to comment
Share on other sites

merci pour les commentaires et quelques précisions

il y a des séquences qui sont programmées pour être refaites.

volontairement les plans "parlés off" sont seulement utilisés que si c'est un acteur qui parle "auditivement"

si c'est un acteur ou l'interprète qui parle en langage des signes je ne couvre pas

de toute manière comme il y a des spectateurs sourds et qui ne savent pas lire sur les lèvres ni ne connaissent le langage des signes, nous allons sous-titré tout le film.

Link to comment
Share on other sites

J'ai avancé

Pour les séquences "réunion" le montage est mieux "calé" et j'utilise plus le recouvrement "Voix Off" comme j'avais prévu.

Les séquences à refaire ne sont pas encore traitées de la sorte.( il y a une ou deux où les accessoires ne sont pas cohérents entre deux plans par exemple)

Pour les LSF, je pense refaire certaines séquences pour qu'elles soient moins "image figée"

Mais je ne vais pas faire du recouvrement d'image pour permettre au sourd de "lire" les signes de l'acteur, par contre, pour donner du rythme et couper le sentiment de "lassitude" inhérent à la stabilité de l'image, je vais refaire en plaçant le trépied sur un plateau à roulette et faire une prise de vue circulaire de l'acteur(entre le quart et le demi)

Comme le sujet n'est pas facile, merci pour vos avis, mais je pense que je tiens la bonne direction.

Certes l'histoire est banale, nous avons certaines caricatures, mais le chalenge "Insertion des personnes handicapées" dans le projet va être gagné et nous essayons encore d’ajouter un peu d’humour'ce n'est pas facile non plus avec ce type de sujet.

Un dernier point à la fin, Greg s’adresse à Béatrice avec le « Vous » et Béatrice lui répond « Tu »

Ce n’est pas une erreur, c’est voulu. En effet, les deux acteurs sont anglais et irlandais (cela s’entend) et dans leur culture « Tu » et « Vous » n’existent pas comme dans notre culture mais le « You ». Nous avons essayer de conserver cette spécificité dans le vidéogramme. Trouvez-vous ceci choquant ?

c'est par ici

Link to comment
Share on other sites

Commentaire rapido :

Sous un certain versant, ton sujet est d'une brûlante d'actualité sur

la notion "peut-on rire de tout" et en l'occurrence ici des personnes

handicapées.

je suis depuis longtemps convaincu qu'on peut en tout cas rire du

handicap si c'est fait avec finesse.

le dialogue du film

-"pourquoi cries-tu si fort"

-"parce qu'elle est sourde !"

-"mais alors pourquoi cries-tu ?"

...est plus drôle que moqueur. D'autant qu'il ridiculise un

entendant...

A mon avis, tu peux en distiller davantage. Mais je sais qu'il faut

parfois composer avec les susceptibilités...

En tout cas chapeau pour le projet

PS la barre de navigation QT n'apparaît pas chez moi (Mac).

Appremment, tu ne l'as pas mise dans le code. Du coup, on mesure

mal à l'avance la durée du film...

PPS Le "tu" vous" ne me choque pas.

Link to comment
Share on other sites

je vais voir cela merci

D'autre part, j'utilise freeway pro pour faire les pages web. Ce logiciel évite de devoir connaître les codes sources htlm (comme golive; dreamwever etc...) . Il fonctionne comme xpress, publisher etc bref comme des logiciels en pao on y trouve même les palettes outils un peut du même style.

A la fin de la création des pages, freeway se charge de convertir le tout en htlm et s'occupe des liens puis met le site distant à jour.

Comme mon vidéogramme avance, je place directement le mp4 et supprime l'ancien avec un logiciel FTP sur le site de free sans repasser par freeway, et du coup je me demande si ce n'est pas ceci qui fait que la barre navigation n'y est plus. Autre piste que je dois vérifier.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

infos sur mon projet

le tournage est terminé

le montage réalisé

l'équilibrage colorimétrique entre plan fait

je suis en train de "nettoyer" l'audio en supprimant les bruits de

soufflerie, de circulation (avec le logiciel amadeus

il me reste à titrer

sur cette question quelques précisions

normalement il faudrait utiliser des couleurs de polices différentes

lorsque l'acteur parle face à la caméra

lorsqu'il tourne le dos

lorsque c'est un acteur hors champs qui parle

une couleur par type de bruit (rue, foourchette etc...)

finalement pour un produit amateur je vais simplifier de la manière

suivante si certains peuvent me donner leur avis merci

je ne vais pas écrire "les ambiances"

(désolé)

par contre je vais prendre 2 couleurs

-jaune pour l'acteur de face

-blanc sur bandeau noir pour l'acteur de dos

s'il y a deux acteurs a l'écran qui dialogues

- jaune pour le premier s'il est de face

- blanc sur bandeau noir s'il est de dos

- orange pour le second s'il est de face

- jaune brun sur bandeau gris s'il est de dos

Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...

bonne nouvelle

le serveurs de chez wanadoo ont gentillement accepté d'attendre sans

couper la communication (sur free je me fais jetyer au bout de 55

minutes)

du coup mes 90 Mo sont maintenant sur ce site

Je ne peux pas baisser la qualité car les sous titres deviennent illisibles

avec ce genre de compression le fichier est lourd mais la qualité est

bonne

j'ai testé avec safari et Ie pas de problème de vidéo ni de son

Handicaps dans la course

@+

Link to comment
Share on other sites

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...

Important Information

j'accepte les cookies de ce site. Terms of Use

Please Sign In or Sign Up