Jump to content
Télémac

exportation de FCE sans compression "Séquence autonome"

Recommended Posts

Bonjour

Les développeurs informaticiens de FCE4 proposent plusieurs options d'exportation :

-En séquence autonome(sans compression)

-vers séquence quicktime (et on sélectionne le codec de compression et les résolutions d'exportation)

-vers Live Type

J'utilise uniquement "exportation vers séquence quicktime pour le DV-Pal : ces fichiers deviennent ensuite mon archivage. J'utilise cette procédure rarement vers un autre codec, car selon les témoignages de-ci de-là, la qualité serait moins bonne (H264 par exemple) et il vaut mieux utiliser un logiciel tiers comme Starfire par exemple.

Il me faut donc exporter un fichier actuellement en AIC 1920x1080i50 dans FCE pour

1) faire une sauvegarde intermédiaire de mon montage en cours sans compression et sans perte(en 10 ans j'ai eu plusieurs plantages FCE "projet illisible" et j'étais bien content de récupérer mes montages en séquence autonome pour continuer).

2) à la fin du montage, archiver un fichier non compressé et sans perte.

3) encoder en H264 dans un logiciel externe ( pour iPad, station multimédia, Web)

L'option "séquence autonome" peut être déconseillée par certains à l'expérience de source de problème. ( faudrait alors qu'Apple supprime ou corrige cette option) mais chez d'autres, ectte option est celle qui en pose le moins (je n'ai pas dis "n'en pose pas") :smile:

La question maintenant :

- qu'est-ce qui est proposé comme exportation non compressée sans perte répondant à mes 3 points ci-dessus?

merci

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour à tous.

A la question, je réponds perso :

exporter séquence quicktime, je crois, même je ne crois pas, j'en suis sûr, exporter séquence quicktime ne propose que deux choix : séquence autonome ou non. C'est la seule exportation non compressée, en fait, à ce niveau, FCE4 fait bêtement une copie assemblée des fichiers rushs qui sont dans capture scratch, et ou remplace les fichiers rush qui ont "subit" un montage.

L'export via conversion quicktime compresse automatiquement, même si l'on choisit le même codec.

Extrait du manuel (page 1065 et 1066):

"À propos de la commande Exporter via la conversion QuickTime

Un fichier compatible QuickTime peut être n’importe quel type de fichier de données pris en charge par QuickTime, par exemple un fichier audio AIFF ou WAVE, un fichier graphique ou une suite d’images fixes telles que TIFF ou JPEG, un film AVI ou MPEG-4, voire une séquence QuickTime.

1065

Important : à l’instar de la commande Exporter la séquence QuickTime, la commande Exporter via la conversion QuickTime vous permet d’exporter des fichiers de séquence QuickTime, mais de façons légèrement différentes. Si vous utilisez cette commande pour exporter une séquence QuickTime, soyez conscient que cette commande recompresse toujours toutes les images vidéo, même si vos réglages d’exportation utilisent le même codec que la séquence sélectionnée."

A ce propos, il est vrai que à cause de la traduction sans doute, il y a un léger "cafouillage" dans le manuel, en effet, il est écrit à la page 1059 :

"À propos de la commande Exporter la séquence QuickTime

Cette commande est unique pour différentes raisons Elle vous permet de choisir des réglages vidéo et audio à partir des préréglages de séquence installés, contrairement aux options illimitées disponibles avec la commande Exporter via la conversion QuickTime."

Or, non, à ce niveau quand on choisit cette commande, il n'y a pas de choix, à part séquence autonome ou non. En fait le texte veut dire que l'on exportera la séquence avec les mêmes réglages utilisés lors de l'import. Or, si par exemple on importe à partir d'une caméra HDV sur bande, on aura comme unique choix que AIC 1080 etc...

Par contre toujours au même paragraphe concernant cette commande, il est bien de nouveau écrit un peu loin :

"Remarque : la commande Exporter via la conversion QuickTime recompresse toujours les données lors de l’exportation, même si vos réglages d’exportation correspondent aux réglages du plan ou de la séquence sélectionné(e)."

Cette commande (exporter séquence quicktime) est bien la seule qui ne recompresse pas, donc, conserve la même qualité.

Séquence autonome crée un fichier de données, séquence non autonome, crée un fichier de pointeurs.

Le problème, c'est que comme son nom l'indique, un fichier de pointeurs crée des pointeurs vers le fichier original, si à ce niveau, il arrive problème pour quelque raison que ce soit sur le fichier original, le fichier de pointeurs sera inutilisable.

Donc, pour moi, en réponse à ta question " qu'est-ce qui est proposé comme exportation non compressée sans perte répondant à mes 3 points ci-dessus", uniquement la commande exporter séquence quicktime, choix autonome (mais là, c'est un choix perso, à cause du point mentionné ci dessus) , elle sera non recompressée, sans perte, et à partir de cette séquence la passer à la moulinette d'un autre logiciel spécialisé pour encoder pour l'ipad, ipod ou iphone. Il en existe plein.

Cordialement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Débat intéressant mais qui s'égare déjà !

-La séquence autonome a généralement pour but d'obtenir un fichier de "sauvegarde" (provisoire) ou assimilé. Le poids du fichier est énorme pour un film de 30 minutes (plusieurs Go).

-L'export vers QuickTime (en H.264 par exemple) a un objectif principal (sauf exception) de diffusion (sur DVD, sur Web, Vimeo and coe). Quelques petites centaines de Mo maximum.

Les deux types d'export n'ont donc pas la même vocation et on ne peut pas les opposer.

Télémac je crois bien utilise une séquence autonome puis exporte à partir de celle-ci. C'est encore autre chose.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'utilise effectivement depuis la version de FCE1 l'option séquence autonome pour les raisons suivantes.

- déjà au motif exposé par Serfouette et stipulé dans le manuel : j'ai un film monté avec des images de qualité conforme à l'original.

- d'avoir une sauvegarde temporaire de mon montage en cas de plantage d'illisibilité de mon projet (cela m'est arrivé plusieurs fois : je ferme FCE et au lancement "projet illisible ") et je récupère la sauvegarde temporaire autonome de la même qualité pour poursuivre le montage.

- à la fin du montage, d'avoir en plus de la sauvegarde sur cassette mini-DV (option à supprimer me concernant avec le caméscope AVCHD à mémoire) une archive de qualité similaire à la source.

- d'avoir à ce jour une archive montée, stockée (en raid sur deux DD) de mon montage sans perte et ceci de qualité conforme à l'original (du moins conformes aux images listées et transférées en AIC dans FCE). Bien entendu au détriment de la taille de stockage puisque mes spectacles de 3 heures me prennent quasi 250-300 Go de DD (1h20 = 98Go)

- d'avoir un master pour graver des DVD, exporter avec un logiciel tiers externe vers du H264 (iPad, iPhone, Station multimédia, viméo...)

- de permettre de travailler plus rapidement et avoir le moins de problèmes au niveau des fichiers. Pour ce faire je travaille généralement au départ du DD principal pour les applications. Le montage sur un DD externe (en Raid miroir). Pour les gravures ou les opérations d'encodage, pareil jamais sur le même DD : la source se trouve sur un DD et la destination sur un autre. Et pour terminer, la sauvegarde du montage final (master) se trouve sur deux DD dédiés archivage et stockés dans les placards et locaux différents.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous.

A Pixel. Heu... non, je ne vois où le débat s'égare. Télémac pose une question, "- qu'est-ce qui est proposé comme exportation non compressée sans perte répondant à mes 3 points ci-dessus?", qui d'ailleurs est peut-être plutôt une demande d'avis des foreumeurs. Je lui réponds, à ma connaissance, ainsi qu'à la connaissance d'autres autour de moi, "uniquement la commande exporter séquence quicktime,".

Après, mais je dis bien que c'est un choix perso, je choisis séquence autonome. Pourquoi ? Je ne le précise pas, en effet au niveau de ma réponse, ça ne concerne pas vraiment la question.

Donc, pourquoi ce choix ? Simplement, parce que je grave ensuite un vrai-faux blu-ray partant de ce fichier, par Toast, et, comme Toast est d'une instabilité légendaire et à ne plus prouver, si en plus lors de la gravure, ou de l'encodage, en outre de faire cela, le logiciel doit reconstituer le montage à partir du fichier de pointeurs (ce qui implique nombreux accès au DD), plante assurée.

Quand tu dis : "-L'export vers QuickTime (en H.264 par exemple) a un objectif principal (sauf exception) de diffusion (sur DVD, sur Web, Vimeo and coe). Quelques petites centaines de Mo maximum.", non, je ne suis pas d'accord en partie, on se sert toujours pour obtenir la meilleure qualité pour un dvd de la commande "séquence quicktime", peu importe le poids du fichier, c'est la durée qui compte (voir à ce propos, l'une de mes réponses et de la théorie des petits pois).

J'ai d'ailleurs expérimenté une gravure de dvd en partant d'un fichier exporté en H264, le résultat, c'est vraiment pas le top.

A la réponse de Télémac, au sujet de ce qu'il fait avec cette séquence autonome est tout à fait conforme à ma pensée. Seule différence, ma stratégie de sauvegarde, qui n'est pas forcément meilleure que la sienne, mais je pense que chacun opte pour une stratégie de sauvegarde en fonction du matériel qu'il dispose.

Dans son cas, il dispose d'un matériel presque niveau professionnel, mais je crois savoir qu'il anime un club, ceci expliquant cela sans doute.

Cordialement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ne pas s'égarer dans le débat, petite précision au niveau sauvegarde :

le club fonctionne comme mon parc privé (sauf avec moins de matos en privé) : l'un est le miroir de l'autre tant hard que soft pour uniformiser les configurations et d' éviter d'avoir un comportement différent générateur de panne (déjà que pour mon activité pro je travaille sur PC)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

citation : "déjà que pour mon activité pro je travaille sur PC)".

Ahhhhhhhhhhhh ! Quelle horreur !!!!!!!!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

citation : "déjà que pour mon activité pro je travaille sur PC)".

Ahhhhhhhhhhhh ! Quelle horreur !!!!!!!!!!

Pas du tout.

Pas d'entretien matériel,

Pas de mise à jour système Windows XP ni logiciel

Pas de sauvegarde

Pas de maintenance

Pas de changement de cartouche d'encre sur 'l'imprimante"

Pas de bourrage papier

Pas de réseau a configurer.

Pas de blocage matériel de plus d'1 heure si panne.

Pas de remplacement de matériel

Bref un service technique au petit soin, réactif et compétent : aucune horreur je ne m'occupe de rien même pas besoin d'alerter en cas de panne ils interviennent en amont.

:D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

Petite digression à propos de cette option "séquence autonome" lors de l'export avec FCE. j'aimerais bien comprendre ce qui se passe :

- J'avais dans ce forum expliqué au printemps dernier les problèmes que je rencontrais sous Mac avec ces logiciels de montage que sont Imovie09, Imovie HD et FCE, à savoir, l'impossibilité d'un import direct d'un fichier isolé de type AVCHD, non inclus dans une arborescence de type BDMV…

Telemac m'avait expliqué alors qu'il fallait "leurrer" FCE en reliant mon camescope au Mac et en installant sur le DD du camescope mes fichiers à importer , et ce dans une structure habituelle de type BDMV, ce qui fonctionne effectivement…

Mais pas de solution pour un fichier .m2ts "isolé", sinon la bidouille suivante qui consiste à utiliser Toast Titanium 10, et employer la conversion du fichier vidéo en fichier .mov de type AIC, comme si ce fichier était de type HDV 1080i. (de même Movie Converter peut être utilisé)

Cela permet effectivement la reconnaissance par IMovie HD et FCE, mais pas IMovie 09.

Il me faut alors dans FCE utiliser le fameux export en Quicktime, séquence autonome dont il est question ici, pour que o miracle, Imovie09 accepte l'import.

Pourquoi donc cela ? Quelle amélioration Final Cut Express apporte-t-il lors de l'export, le fichier résultat semblant à l'identique de l'original ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
......

- J'avais dans ce forum expliqué au printemps dernier les problèmes que je rencontrais sous Mac avec ces logiciels de montage que sont Imovie09, Imovie HD et FCE, à savoir, l'impossibilité d'un import direct d'un fichier isolé de type AVCHD, non inclus dans une arborescence de type BDMV…

Telemac m'avait expliqué alors qu'il fallait "leurrer" FCE en reliant mon camescope au Mac et en installant sur le DD du camescope mes fichiers à importer , et ce dans une structure habituelle de type BDMV, ce qui fonctionne effectivement…

...

Bonjour

Pour être clair par apport à l'approche"leurrer".

Il ne s'agit pas de "leurrer" mais d'intégrer le fait que nous pouvons rencontrer plusieurs types de méthodes. Disons de manières "limitatives" 3 principales avec chacune ses avantages et inconvénients.

De manière générique et à la louche (à ce stade du débat je ne pense pas nécessaire de rentrer dans les détails)

1) connecter le caméscope et utiliser la fonction lister et transférer dans FCE. Dans ce contexte FCE encode en AIC sans rapatrier les fichiers sources.

La restriction à mes yeux pourrait être

- le manque d'archivage de la source. En effet, dans ce contexte pour les caméscopes à mémoire Flash, si on efface la source, nous n'aurons plus de version type BDMV de secours.

- perdre l'environnement progressif dans dans le 1920x1080 par exemple.

2 ) Soit par glisser-déposer du dossier complet type BDMV du caméscope sur le DD et ensuite récupérer les fichiers sources dans FCE par l'option lister et transférer.

-Avantage : avoir l'archivage des images sources sur son DD en plus de la version AIC.

-Inconvénient : double stockage sur le DD et plus de temps pour la capture ( glisser/déposer plus lister/ transférer).

3) passer par un logiciel tiers type Movieconverter. Cette solution peut être considérer comme un "leurre" nécessaire dans le sens ou, par exemple dans mon, cas je souhaite conserver du progressif alors que FCE n'accepte en full HD que du AIC entrelacé 1920x1080i50.

CAD : un caméscope capture en 1920x1080-25 progressif dans un conteneur entrelacé et que FCE ne propose par défaut que du AIC entrelacé i50 (1920x10580i50)

Il me faut alors dans FCE utiliser le fameux export en Quicktime, séquence autonome dont il est question ici, pour que o miracle, Imovie09 accepte l'import.

Pourquoi donc cela ? Quelle amélioration Final Cut Express apporte-t-il lors de l'export, le fichier résultat semblant à l'identique de l'original ?

Je n'ai pas rencontré personnellement avec mon type de matériel de problème de capturer du AVCHD dans iMovie9 ou avec FCE4.

Cette question est éventuellement liée au fait que certain fabricant de caméscope utilise tel ou tel codec AVCHD plus "propriétaire et moins ouverts" mais qu'éventuellement FCE : outil plus pro qu'iMovie, arrive néanmoins à traiter.

Pour les détails techniques si besoin était d'avoir plus d'information, je laisse le soin aux spécialistes de répondre, mon explication restant dans le domaine de l'esprit formel de la chose et pas de son fond.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir Telemac,

Mille excuses pour ce mot "leurrer" mal employé à ton égard, et plus appoprié à Movie cConverter qu'à FCE…

Deux remarques cependant , suite à ton message :

1) Incapacité de FCE (cele ne me concerne pas pour le moment) à gérer le progressif ? Comment se passer de Movie Converter ? Peut-on espérer une amélioration de FCE ?

2) Citation :

"Je n'ai pas rencontré personnellement avec mon type de matériel de problème de capturer du AVCHD dans iMovie9 ou avec FCE4."

Eh bien ce n'est pas du tout mon cas, quelque soit le logiciel type IMovieHD Imovie09 ou FCE, aucun des trois ne "reconnait" mon AVCHD (un comble, n'importe quel logiciel de montage sous PC le reconnait immédiatement et l'importe !), si cet AVCHD n'est pas intégré dans une structure de type BDMV, et c'est mon cas pour des fichiers anciens "isolés". Menu "Fichier, importer film" inopérant tant que je ne suis pas passé par Toast ou Movie Converter...

Il me reste avant d'en tirer des conclusions à me pencher du côté de "lister et transférer" de FCE, et de l'utiliser correctement en premier lieu.

Share this post


Link to post
Share on other sites
L'option "séquence autonome" peut être déconseillée par certains à l'expérience de source de problème. ( faudrait alors qu'Apple supprime ou corrige cette option) mais chez d'autres, ectte option est celle qui en pose le moins (je n'ai pas dis "n'en pose pas") :smile:

Quand Télémac précise "déconseillée par certains", je crois que c'est de moi dont il s'agit (je suis devenu "pluriel" !) car on a échangé sur ce même sujet dans un autre Post. Mais pour être clair et que les débutants sur Mac qui nous liraient comprennent bien, j'utilise moi-même parfois la séquence autonome, donc je ne la déconseille absolument pas ! Simplement, je l'utilise à titre de fichier de sauvegarde provisoire, pour échanger des fichiers ou pour exporter une séquence courte que je réutilise dans un autre montage. Les autres usages de sauvegarde me semblent plus discutables, surtout quand le fichier fait 300 GO (!!) si j'ai bien suivi. A noter que l'aide en ligne Apple précise que c'est la meilleure option pour l'échange et l'archivage de fichiers. Il ne parle jamais de diffusion.

J'ai failli utiliser un fichier autonome récemment non pas par choix méthodologique, mais parce que je rencontrais un bug passager. Et j'ai constaté un problème récurrent de qualité de titrage sur un fichier autonome. J'ai abandonné. J'ai quelques pistes d'explication mais cela nous entraînerait trop loin.

Eh bien ce n'est pas du tout mon cas, quelque soit le logiciel type IMovieHD Imovie09 ou FCE, aucun des trois ne "reconnait" mon AVCHD.

images issues de quel camescope, dans quel mode d'enregistrement ?

Quand tu dis : "-L'export vers QuickTime (en H.264 par exemple) a un objectif principal (sauf exception) de diffusion (sur DVD, sur Web, Vimeo and coe). Quelques petites centaines de Mo maximum.", non, je ne suis pas d'accord en partie, on se sert toujours pour obtenir la meilleure qualité pour un dvd de la commande "séquence quicktime", peu importe le poids du fichier, c'est la durée qui compte (voir à ce propos, l'une de mes réponses et de la théorie des petits pois).

J'ai relu 3 fois mais je ne suis pas sûr d'avoir compris après "non je ne suis pas d'accord en partie". Je préfère dire que je n'ai pas compris plutôt que de répondre à côté et d'embrouiller le débat. A reformuler si possible ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
images issues de quel camescope, dans quel mode d'enregistrement ?

2 camescopes, le plus ancien Sony HDR1, actuellement le Canon HF10, et quel que soit le mode enregistrement, le plus souvent en qualité optimale.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous.

A pixel, je reformule mon texte. Tu dis : "L'export vers QuickTime (en H.264 par exemple) a un objectif principal (sauf exception) de diffusion (sur DVD, sur Web, Vimeo and coe)". Je réponds, je ne suis pas d'accord, l'export vers quicktime a pour objectif principal de changer de compression, pas de diffusion, après, on fait ce que l'on veut avec le fichier. Pour diffusion sur dvd, on se sert de séquence quiktime, pas de recompression, donc, pas de perte de quallité. Ensuite, je voulais dire que le poids du fichier obtenu n'a pas d'importance, puisque sur idvd, c'est le temps du film qui compte, pas la taille du fichier. Enfin, je faisais référence à ce propos de poids du fichier, à ma réponse que j'avais développé il y a quelque temps, et désormais connue sous la dénomination de "la théorie des petits pois".

Voilou.

Cordialement

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 camescopes, le plus ancien Sony HDR1, actuellement le Canon HF10, et quel que soit le mode enregistrement, le plus souvent en qualité optimale.

Sony HDR1 ????? Sûr ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Soyons clairs et séparons Web et DVD.

En ce qui concerne la diffusion Web spécifiquement (plus de 90% de la diffusion d'images vidéo globales aujourd'hui grâce aux sites de partage vidéo), le moyen à la fois le plus simple, le plus logique et tout à fait qualitatif sur Mac, est bien le mode "Exporter via la conversion QuickTime" (j'ai écorché le nom exact). Il faudra au moins qu'on tombe d'accord là-dessus parce que je n'ai rien inventé. Ce point est confirmé page 1067 de l'aide en ligne (2e phrase).

post-10-1286864230.jpg

Bonjour à tous.

A pixel, je reformule mon texte. Tu dis : "L'export vers QuickTime (en H.264 par exemple) a un objectif principal (sauf exception) de diffusion (sur DVD, sur Web, Vimeo and coe)". Je réponds, je ne suis pas d'accord, l'export vers quicktime a pour objectif principal de changer de compression, pas de diffusion, après, on fait ce que l'on veut avec le fichier. Pour diffusion sur dvd, on se sert de séquence quiktime, pas de recompression, donc, pas de perte de quallité.

En ce qui concerne le H.264, là encore je n'ai rien inventé. Le principal site de diffusion HD de qualité au monde (Vimeo) recommande d'uploader sur Vimeo un fichier (désentrelacé) en H.264 à un débit de 5000 kbit/s maxi. De toute façon, il faut bien recompresser à un moment donné ou un autre, donc autant le faire directement via la fonction "Exporter via la conversion QuickTime". Je ne vois pas l'intérêt d'une séquence autonome dans ce cas qui ajoute une étape et crée un fichier intermédiaire. En tout cas, je n'en vois pas l'intérêt pour une diffusion Web sur 1 site Web. Le seul intérêt que je pourrais trouver à un fichier autonome est d'utiliser ensuite un logiciel d'encodage à même de gérer en batch plusieurs fichiers exports avec des réglages différents.

En ce qui concerne la diffusion sur DVD :

Je reconnais qu'il y a plusieurs méthodes possibles. D'ailleurs j'utilise un moyen encore différent de vous tous puisque je fais appel à Compressor. Mais sans le moindre fichier autonome. La qualité obtenue est remarquable et permet de concevoir des DVD de facture professionnelle à finalité éventuellement commerciale (film d'entreprise, etc.).

Espère que c'est plus clair ainsi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut

Petite précision sur compressor.

Je l'ai testé plusieurs fois. Si la qualité est au RDV la souplesse manque dans le sens ou bien souvent en sélectionnant le H264 par exemple, selon la longueur de durée de la vidéo, (je ne parle pas de la durée d'encodage) j'ai la question du MainLine ou du Baseline qui se pose.

En effet certains périphériques ( iPad, iPhone, station multimédia) ne lisent pas le fichier si le Main base ce qui m'oblige à recommencer plusieurs fois. Ce phénomène je le rencontre aussi avec AVCHD converter (par contre la solution Starfire par exemple (en attendant que MovieConverter le fasse) du premier coup le fichier (avec la réserve qu'il faut changer à la fion le suffixe .m4v en .mp4 )

Ceci pour dire que ces opérations se font vers tel ou tel périphérique de diffusion ou diffusion Web au départ de la séquence autonome.

Méthode compliqué que de devoir faire faire des exportations multiples en fonction de la destination de lecture.

On est bien dans l'esprit du manuel de FCE : séquence autonome non compressé pour archivage et Master.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Compressor 3.0.5 ?

ca m'étonnerait que le logiciel le plus professionnel d'Apple pour la compression ne s'adapte pas à ton cas de figure, on peut régler tous les paramètres.

post-10-1286869009_thumb.jpg

post-10-1286869023.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...