Jump to content

Le cauchemar du photographe...


Recommended Posts

Pauvres appareils! J'espère qu'il les a pas loués, car le photographe va la payer chère, sa caution!

Et pauvres mariés! Leur mariage est tombé à l'eau! Merci le photographe! :think:

De toute façon, les photos ne devaient pas être si belles! Le flash à moins d'1m, bof! :sm51:

Link to comment
Share on other sites

Ce qui me laisse perplexe c'est la fait que celui qui filme derrière le bassin voyait le coup venir et n'a pas pense à attirer l'attention (c'était un concurrent ou quoi)

il doit utiliser un déflecteur avec diffuseur intérieur pour pointer vers le haut la tête du flash ( du moins c'est de cette manière que je bosse si je suis aussi proche)

Link to comment
Share on other sites

Le pauvre doit être dégouter ! D’où l'utiliter d'un assistant qui guide pour ce genre de prise de vue.

Max

Link to comment
Share on other sites

Ce qui me laisse perplexe c'est la fait que celui qui filme derrière le bassin voyait le coup venir et n'a pas pense à attirer l'attention (c'était un concurrent ou quoi)

Ma première réaction a aussi été celle-là. Mais dans un mariage, on est très concentrés surtout au moment de la sortie des mariés. Le vidéaste qui n'est pas sur pied, et filme en plan moyen, n'a pas le plan d'eau à l'image. Et il peut très bien s'imaginer que le photographe a anticipé et va contourner l'obstacle au dernier moment.

Le pauvre doit être dégouter ! D’où l'utiliter d'un assistant qui guide pour ce genre de prise de vue.

Max

Un assistant en vidéo de mariage où le reporter est généralement seul ? Difficile.

Le vrai truc, c'est de toujours tourner la tête en arrière par petits coups brefs, lors qu'on photographie ou filme à reculons. L'assistant pour les fictions en revanche, oui, là c'est envisageable.

Link to comment
Share on other sites

Oui je pensais aux fictions ou je voyais un assistant sans comprendre pourquoi, maintenant j'ai compris !

Max

Link to comment
Share on other sites

Ma première réaction a aussi été celle-là. Mais dans un mariage, on est très concentrés surtout au moment de la sortie des mariés. Le vidéaste qui n'est pas sur pied, et filme en plan moyen, n'a pas le plan d'eau à l'image. Et il peut très bien s'imaginer que le photographe a anticipé et va contourner l'obstacle au dernier moment.

......

C'est un argument qui tient la route, que je partage à 100% et qui pourrait être complété par les éléments suivants.

1) C'est triste dans le cas présent pour le photographe mais s'il est pro :

- il repère les lieux,

- s'il constate qu'un risque peut exister, il s'adjoint un assistant et se donne les moyens de réussir (excès de confiance? on ignore !!!) .

2) S'il est amateur, lorsque l'on couvre ce genre de manifestation, il convient de faire un repérage et il est possible d'imaginer de sollicite par exemple ou sa femme ou un membre des mariés qui devra assurer la sécurité et permettre de ramener des images . La nous sommes dans un esprit d'obligation de résultat quand bien même on est pas rétribué mais c'est le contrat moral. De plus comme la prestation est déjà gratuite et que j'utilise mon matos, il faut accepter qu'il n'y a pas de casse pour le bénévole (perso pour ne pas filmer, je fixe ces conditions mais malheureusement on a toujours accepté et du coup je suis chaque fois coincé à devoir le faire :D )

3) faire attention sur ce qui se passe dans l'entourage, non seulement pour nous protéger nous même mais également pour les autres participants, s'assurer de ramener de la vidéo photo mais ne pas prendre de risque comme les pros devant travailler en live et être payés pour prendre des risques pour ramener le truc que les autres n'ont pas . Certes c'est plus facile lorsque l'on interviens dans un esprit club ou une équipe est sur le terrain et ou celui qui sera le moins "chargé" surveille les autres .( difficilement applicable en solo)

4)une question de culture et de mode de fonctionnement. CAD. Si le stress est un facteur qui sera bloquant dans le cas d'un esprit du "chacun pour soi", autant ce stress dans un esprit d'équipe, quand bien même on travaille ce jour la en solo, ferait que l'on garde les réflexes.

Aussi il semblerait logique que si le caméramen était dans un esprit et d'expérience de travailler en équipe, dans le cas présent, le caméramen étant derrière le bassin, il aurait pu réagir (cela lui aurait sacrifié 2 secondes de film mais il n'aurait pas loupé le principal car le couple sort de l'église et cette info était filmée)

5) En ne prévenant pas, outre le fait que le matériel est fichu, ce qui pourrait choquer, c'est le fait que Ok le matos est fichu, mais pire, le photographe aurait pu se casser la nuque dans le bassin contre le bord opposé et se tuer.

Certes c'est un hypothèse noire, certes on ne peut pas tout empêcher, certes il est facile de dire après coup qu'il fallait réagir avant, certes ...

Et cette vidéo démontrerait et sur ce point le débat est intéressant pour celles et ceux qui souhaitent réaliser ce genre d'opération :

-qu'il y a celles et ceux qui sont des proactifs (ce qui ne va pas supprimer la casse mais au moins la limiter) et sur ce coup il n'y en avait pas( ni pour prévoir les assistant ni pour empêcher l'accident)

-les réactifs après coup : les spectateurs qui aident de suite après la chute le photographe à se relever et dont un pense d'abord au matos, mais qui par contre n'ont pas évité qu'il tombe dedans

- les passifs : le caméramen qui étant étant en première, loge, outre le fait qu'il n'a pas prévenu, a continué à filmer en laissant sortir du champ le couple en cadrant le photographe (je suis plus réservé sur ce point : peut être un hasard du cadrage) et sans intervenir pour venir en aide au photographe pour sortir du bassin)

un petit témoignage marrant lors d'un mariage de la fille de mon vice-président et qui peut être un point de plus à ce débat :

Je filmais la fin du mariage, (le cortège) ma femme comme mes fils me couvrent en général n'étaient pas dispo ce jour la et à un moment j'ai faillit me manger un vélo venant derrière moi.

Tout s'est bien passé car par réflexe le père de la marié que je filmais( et avec qui je fais équipe en vidéo lors des couvertures), m'avait prévenu.

Ce témoignage pose l'autre question pour le cas présent ouyi le stress mais pourquoi les mariés n'ont pas fait une petite remarque au photographe, ils voyaient bien le bassin?

Link to comment
Share on other sites

L'attitude du vidéaste ne me choque vraiment pas, je pense qu'il n'a rien vu et filme à l'instinct. La scène s'est passée en une fraction de seconde et était inattendue, nous on la décrypte pendant plusieurs minutes en connaissant l'issue. De plus, vu le manque de stabilité de la caméra, je pense qu'il doit s'agit juste d'un invité qui filmait la scène (je ne pense pas qu'un reporter aurait mis en ligne une scène qui risque de le desservir).

Mais si on va encore + loin dans le décryptage et les recherches de responsabilités, chacun sait que les photographes (ou vidéastes d'ailleurs) sont amenés à faire des travellings à reculons pour avoir les mariés de face. Il est probable que ce n'est pas le premier reporter dans cette église à faire cela.

L'emplacement du bassin peut donc être considérée comme dangereuse car c'est très inhabituel qu'un bassin soit juste placé dans l'axe de la sortie, comme tu l'as dit, il y a risque de se rompre le cou. Le prêtre a dans ce cas un devoir d'avertir, il en va de sa responsabilité en tant que Maître des lieux.

Link to comment
Share on other sites

Pfttt, le matériel du photographe ? Trop facile à réparer : il suffit de regarder comment s'y prendre ici

. Evidemment, il faut être du métier, ou alors particulièrement .... téméraire :think:

Je remarque aussi que les mariés marchent de façon qui semble un peu précipitée .... pour la circonstance. Ils semblent même pressés d'en finir, accélérant encore le pas juste avant l'accident du photographe !

Pour ceux qui ont regardé le mariage de Kate et William ... pardon, du duc et de la duchesse de Cambridge :sm51: , je ne les ai pas vu courir dans la nef de Westminter pour sortir. De plus, il y avait aussi un obstacle à contourner dans l'allée centrale, à proximité du porche, où est disposée la dalle renfermant un soldat inconnu http://www.parismatch.com/People-Match/Le-...inconnu-275509/. Et personne n'est tombé, que je sache.

Le photographe n'est pas très malin quand même, car il ne pouvait ignorer la présence de cette fontaine compte tenu qu'il a déjà parcouru ce chemin ... au moins pour entrer dans l'église ! C'est vrai aussi que dans le feu de l'action, et la poudre d'escampette pris par les mariés pour fuir cet endroit dangereux :sm51: , il n'a pas eu le temps de prendre les précautions d'usage, tellement absorbé qu'il était par la prise en panique des photos de la sortie.

Enfin, vu le matériel employé (objectifs Canon professionnels), c'était très probablement un photographe engagé pour la circonstance. A priori, le matériel était donc assuré contre ce genre de risques. Pour les photos, il n'est même pas sûr qu'elles ne soient pas récupérables sur la carte mémoire. Il y en a d'autres qui ont séjourné 2 ans par 4000 m de fond marin, et qui, paraît-il, sont parfaitement exploitables. Alors ......

Link to comment
Share on other sites

Pfttt, le matériel du photographe ? Trop facile à réparer : il suffit de regarder comment s'y prendre ici
.

Pour ceux qui ont regardé le mariage de Kate et William ... pardon, du duc et de la duchesse de Cambridge :sm51: , je ne les ai pas vu courir dans la nef de Westminter pour sortir. De plus, il y avait aussi un obstacle à contourner dans l'allée centrale, à proximité du porche, où est disposée la dalle renfermant un soldat inconnu http://www.parismatch.com/People-Match/Le-...inconnu-275509/. Et personne n'est tombé, que je sache.

......

Oui bon, faut quand même pas oublier qu'il y avait le Protocole dans un cas (la femme ou l'homme juste en retrait sur les plans larges ) :think: et pas dans l'autre ce qui explique cela :D

Et puis ce n'est pas la faute du curé si c'est tourné en Alsace-Loraine Moselle faut attaquer le maire :D

Link to comment
Share on other sites

Pour les mariages, pensez donc à demander si le photographe est baptisé : ça évitera qu'il profite indûment du mariage de ses clients pour obtenir le baptême sans préparation ! La conversion à la prudence peut être brutale. :lol:

Antoine

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

j'accepte les cookies de ce site. Terms of Use

Please Sign In or Sign Up