Jump to content

Capter le son de l'échappement en roulant


Pierre0400
 Share

Recommended Posts

Bonjour,

Voici le premier problème que je soumet ici : je souhaite capter le son de l'échappement de mon véhicule tout en roulant.

Pour l'instant, j'ai tenté avec une caméra sportive type GoPro, la Git2 qui possède également une entrée pour micro externe. Je lui ai donc branché un micro cravate à 20 € (Boya BYLM20) avec sa bonnette et un "deadcat" maison et en voiture.

Le micro a été placé d'abord sous le pare-choc mais le bruit de la route, des pneus et du reste était trop présent. Ensuite je l'ai déplacé en bas du coffre, juste au dessus de la sortie d'échappement, ça allait beaucoup mieux. Le résultat était plutôt satisfaisant.... Jusqu'à 50 km/h. Pas de saturation, pas de bruit de roulement ni de vent, juste le son du pot, pile ce que je voulais.

Mais au dessus de 50 kmh, quel que soit le niveau d'entrée audio sur la caméra (faible, normal ou haut), le son se coupe totalement par intermittences très rapprochées. Je peux me tromper, je n'y connais pas grand chose encore mais ça n'a pas l'air d’être de la saturation mais bien plus de signal du tout.

J'ai tenté le même montage avec le micro branché à mon Nikon D5300, niveau audio baissé au maximum : exactement pareil au dessus de 50.

Je me suis dis c'est le micro à 20 € qui tient pas la route, il te faut du meilleur matériel.

Après recherches, j'en suis arrivé à me dire que le combo Zoom H1 + Rode Videomic Go était peut être LA solution.

Coup de bol, je suis tombé sur une annonce de Zoom H1 + accessoires + deadcat a très bon prix alors j'ai foncé car de toutes façons il me servira pour autre chose si jamais ça ne convient pas. J'attends de le recevoir pour faire un nouvel essai.

Mais en attendant, vous vous y prendriez comment vous ?

J'ai un peu cherché ici et à part un forumeur qui cherchait à prendre du son correct à l'intérieur d'un véhicule, il ne me semble pas avoir vu cette problématique abordée...

Link to comment
Share on other sites

Le pb que tu soulignes est je crois évident...

Le son c'est une vibration qui s'appui sur les flux d'air ..tu t'es aperçu qu'il y avait donc une "constance physique" à partir de 50km....

- en mer c'est un phénomène semblable quand tu parles dans une tempête à un mètre de quelqu'un les paroles sont "arrachés" par le vent..et rien dans les oreilles

- avec un micro, moins sensible qu'une oreille, qui attrape tout mais qui lui même rajoute des contraintes, les turbulences devant la grille de la capsule + AGC systéme qui module le son si trop violent (turbulence du vent qui peut détruire un micro sensible de qualité) bin il ne reste plus rien comme tu as pu l'entendre ... :happy:

Solution si tu veux avoir ton propre son , le bruitage (imiter le bruit de ...très très fréquent quand c'est impossible à capter) ou tenter de le faire de cette façon:

- Isoler le micro du flux du vent en l'enfermant dans une boite qui vient se coller au pot ou plus haut comme proposer plus tôt par Antoine ...(pas de flux d'air qui créent des pressions/ dépressions)

- cette boite doit être aérodynamique (diminue la résonance) , recouverte de mousse, et:ou de truc plein de poils ( mousse à l’intérieur ?)

Evidemment ça va chauffer donc pas faire Paris Marseille ....tu colleras et fera des raccords après pour allonger la bande....tu essayeras de minimiser certaines fréquences pas top en post...

Le son est un métier captivant fait d'astuces et de bidouilles permanentes suivant son ingéniosité... et les ingénieurs du son trouve des trucs parfois... :think:

Retiens le principe et cherche cette piste ou d'autres... et tu ajouteras/ mixeras le bruit du vent après...et fait nous entendre le résultat

Nb il va falloir pouvoir moduler/régler le son (saturation) sinon cela va être impossible...un petit retour avec un casque me parait indispensable ou alors beaucoup de temps à tâtonner...

Link to comment
Share on other sites

Le pb que tu soulignes est je crois évident...

Le son c'est une vibration qui s'appui sur les flux d'air ..tu t'es aperçu qu'il y avait donc une "constance physique" à partir de 50km....

- en mer c'est un phénomène semblable quand tu parles dans une tempête à un mètre de quelqu'un les paroles sont "arrachés" par le vent..et rien dans les oreilles

- avec un micro, moins sensible qu'une oreille, qui attrape tout mais qui lui même rajoute des contraintes, les turbulences devant la grille de la capsule + AGC systéme qui module le son si trop violent (turbulence du vent qui peut détruire un micro sensible de qualité) bin il ne reste plus rien comme tu as pu l'entendre ... :happy:

Solution si tu veux avoir ton propre son , le bruitage (imiter le bruit de ...très très fréquent quand c'est impossible à capter) ou tenter de le faire de cette façon:

- Isoler le micro du flux du vent en l'enfermant dans une boite qui vient se coller au pot ou plus haut comme proposer plus tôt par Antoine ...(pas de flux d'air qui créent des pressions/ dépressions)

- cette boite doit être aérodynamique (diminue la résonance) , recouverte de mousse, et:ou de truc plein de poils ( mousse à l’intérieur ?)

Evidemment ça va chauffer donc pas faire Paris Marseille ....tu colleras et fera des raccords après pour allonger la bande....tu essayeras de minimiser certaines fréquences pas top en post...

Le son est un métier captivant fait d'astuces et de bidouilles permanentes suivant son ingéniosité... et les ingénieurs du son trouve des trucs parfois... :think:

Retiens le principe et cherche cette piste ou d'autres... et tu ajouteras/ mixeras le bruit du vent après...et fait nous entendre le résultat

Nb il va falloir pouvoir moduler/régler le son (saturation) sinon cela va être impossible...un petit retour avec un casque me parait indispensable ou alors beaucoup de temps à tâtonner...

Oui, je vais bidouiller et y arriver.

D'abord juste avec le Zoom H1 qui permet de bien gérer le level, ensuite si besoin j'ajouterai un Rode videomic, plus léger et qui a un support anti-vibrations. Un peu comme ici :

Link to comment
Share on other sites

Bien sur le but était de répondre à une question spécifique : l'absence de son dans son test...

Après ce sera une affaire de bricolage en fonction des besoins vidéo qui n'ont pas été décrit par Pierre:

- bruit entendu sur la moto par le conducteur lors d'un long déplacement (avec ou sans casque) je ne suis pas motard

- bruit entendu par quelqu'un sur le bord de la route

- nécessité d'entendre les rapports de vitesse au de la de 50- 100Km/h

Il possible que ce sera difficile à faire et que finalement un bricolage du son entre une moto en stand, une moto qui passe ou d'autres bruitages (solution habituelle au cinéma) sera peut être plus aisé....Une moto calé à 120 km ça ronronne, il suffit de l’enregistrer à l'arrêt en choisissant les bon tours/minutes et de faire un mixage...tout simplement :rolleyes:, cela s'appelle du bruitage ...pour contourner la question.

Rappelons aux étourdis que le son c'est plus compliqué et exigeant que la vidéo...celui qui fait son filme veut vraiment un bruit particulier, une couleur etc...donc il faut écouter les combines des pro avec 3 fois rien, c'est parfois inimaginable pour ceux qui sont curieux et inventif...Ce qui compte c'est la démarche, mais il faut aimer réfléchir... :rolleyes:

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

j'accepte les cookies de ce site. Terms of Use

Please Sign In or Sign Up