Jump to content

imitation pellicule...


lnln
 Share

Recommended Posts

premier post !

Je bosse sur mac, avec final cut pro hd, même si le hd me sert à rien, vu que je tourne en dv. Et justement c'est un peu mon problème. Je voudrai obtenir une image plus pro.

Au tournage je bosse la lumière pour forcer un peu les contrastes, et après je retravaille un peu l'image au montage, le résultat est pas mal, mais je voudrais encore mieux.

Si vous avez quelques astuces pour m'aider...

After effect pourrait-il m'aider ? Ou pas du tout ? J'avoue que je ne m'en suis jamais servi, il semble super compliqué et pas très intuitif.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour et bienvenue sur le forum,

Je voudrai obtenir une image plus pro.

C'est bien ça qu'il faut définir. Qu'est-ce qu'une image plus pro ? Avec quel caméscope ? Quels réglages ?

Pour se rapprocher de la pellicule, il faut capter en progressif avec un gamma typé cinéma. C'est la spécialité de Panasonic (DVX100).

Une bonne adresse à connaitre pour les pros et semi-pros en vidéo sur Mac : www.videomac.org

Antoine

Link to comment
Share on other sites

La difference entre une image dv et une image peloche saute aux yeux, mais j'ai un peu du mal à mettre des mots dessus... J'ai l'impression qu'au ciné l'image est plus lisse et les couleurs plus franches. La texture est très différente.

J'ai lu quelque part que ça pouvait venir de la forme des pixels qui n'est pas la même en numérique qu'en peliculle (ronde ou carré), je ne sais pas si c'est exacte mais peut être que ça joue sur la qualité de l'image.

En fait, je veux simplement avoir une image de la meilleur qualité possible avec un materiel très basique.

J'ai une pana nv-gs15, tu connais ce model ?

Je pense qu'il est plutôt bien, mais niveau réglages j'ai fais un peu au hasard jusquà présent ! Je vais regarder d'un peu plus près et regarder pour le gamma.

Merci pour les conseils et l'adresse du site, je file le voir.

Hélène

Link to comment
Share on other sites

...je trouve des solutions.

Au niveau plug, y a magic bullet qui semble être vraiment bien pour ça, mieux que cinelook semble t-il. Mais j'ai aussi lu que DFT 55mm était parfait. Ca laisse le choix, mais c'est un peu cher pour une petite étudiante comme moi !

Donc...

Une autre technique y aller point par point.

D'abord je retourne voir mon cher after effect qui me fait si peur et je tente deux trois trucs.

Moi je desature toujours un peu, je modifie les niveaux et je booste le contraste selon ce que je veux.

Ce que j'ai trouvé en plus comme conseil c'est de dupliquer le calque, d'y appliquer sur celui du dessus un flou et de selectionner le mode de transfert "ecran" sur ce meme calque, et de regler l'opacité a volonté. Quelqu'un a déjà testé ?

On conseillait aussi de desentrelasser (ce que je faisais déjà), puis d'appliquer un filtre de correction de scintillement sur 1 (ce que je ne faisait pas ! ).

Et enfin d'appliquer le filtre "posterisation Temporelle". (Ca aussi je connaissait pas).

Je vais essayé ça dans mon prochain court, mais si vous avez d'autres idées, les conseils sont toujours les bienvenus

Link to comment
Share on other sites

...je trouve des solutions.

Au niveau plug, y a magic bullet qui semble être vraiment bien pour ça, mieux que cinelook semble t-il. Mais j'ai aussi lu que DFT 55mm était parfait. Ca laisse le choix, mais c'est un peu cher pour une petite étudiante comme moi !

Donc...

Une autre technique y aller point par point.

D'abord je retourne voir mon cher after effect qui me fait si peur et je tente deux trois trucs.

Moi je desature toujours un peu, je modifie les niveaux et je booste le contraste selon ce que je veux.

Ce que j'ai trouvé en plus comme conseil c'est de dupliquer le calque, d'y appliquer sur celui du dessus un flou et de selectionner le mode de transfert "ecran" sur ce meme calque, et de regler l'opacité a volonté. Quelqu'un a déjà testé ?

On conseillait aussi de desentrelasser (ce que je faisais déjà), puis d'appliquer un filtre de correction de scintillement sur 1 (ce que je ne faisait pas ! ).

Et enfin d'appliquer le filtre "posterisation Temporelle". (Ca aussi je connaissait pas).

Je vais essayé ça dans mon prochain court, mais si vous avez d'autres idées, les conseils sont toujours les bienvenus

Link to comment
Share on other sites

Si mes questions te gonflent je te demande pas de t'y attarder, passe ton chemin et ne perd pas ton temps à écrire des posts qui ne font avancer personne.

Je me pose une question, je suis sur un forum qui parait bien donc j'écris un post.

Rechercher des filtres, des pluggs, ou n'importe quoi d'autre pour améliorer mon image, je ne pense pas que ça soit une chose C...

Ce n'est pas de la prise de tête, mais en général quand je fais quelque chose j'aime que ça soit bien fait. Excuse moi d'avoir demandé de l'aide à des personnes que je crois plus expérimenté que moi.

Je disais dans un autre post mon agréable surprise de trouver un forum sympa, respectueux et sans agréssivité, apparement il y a certains membres (même "expert") qui font exeption. C'est dommage.

Pour ceux qui trouvent que mes questions sont débiles, pas la peine de m'envoyer un post pour ça. Les autres qui auraient la gentillesse de m'aider, merci beaucoup.

Quand on aime l'image, photo ou vidéo, et qu'on a pas les moyens de s'acheter du très bon matériel on fait comme on peut. (d'ailleurs merci à Philippe Masson qui a bien compris le truc je crois.) Et le travail en post-prod permet d'essayer de rectifier les petits défauts du "pas super" matos.

Je ne pense pas être la seule à avoir cette envie et encore moins que ça soit une chose C....

Hélène

Link to comment
Share on other sites

Bonjour Hélène,

Quand on aime l'image, photo ou vidéo, et qu'on a pas les moyens de s'acheter du très bon matériel on fait comme on peut. (d'ailleurs merci à Philippe Masson qui a bien compris le truc je crois.) Et le travail en post-prod permet d'essayer de rectifier les petits défauts du "pas super" matos.

Je ne pense pas être la seule à avoir cette envie et encore moins que ça soit une chose C....

Oh que non ! :)

Tu cites Philippe Masson, génial dans ses trucs, c'est une référence. Lire Télémac est aussi très intéressant : il fait des merveilles avec des moyens limités, et nous fait l'honneur de nous expliquer tout ça.

Il y a beaucoup de différence entre une image vidéo et une image peloche (pixel contre grain, dynamique très limitée de la vidéo, profondeur de champ importante, etc). Le DV restreint en plus la résolution et l'échantillonage des couleurs. Difficile de compenser tout ça, mais certains films commerciaux ont été tournés en DV.

Bon courage,

Antoine

Link to comment
Share on other sites

Abstraction faite de l'aspect couleur et profondeur de champs évoqués par Adesir, il y a la question relative au nombre d'image seconde qui font la différence entre un film argentique et la vidéo.

En effet, la vidéo tourne à 25 images seconde en Pal et le peloche ciné à 24 images seconde

mais qu'est ce que cela peut faire 1 image :D

C'est très important au niveau de la percéption de l'information visuelle.

Les frères Lumière ont constaté que le cerveau est capable de recevoir les informations par pack de 12 et que l'image principale retenue est la première de la série de 12.

La gestion de ce nombre d'image est importante pour passer l'info au spectateur et surtout avoir une réaction de sa part.

Exemple

faire sursauter le spectateur au meilleur moment aura plus d'effet si le début de l'action est la premère d'un pack de 12 (0.12.24 etc,)

essaye d'exporter tes images en dv pal mais en 24 images et pas en 25, tu auras un drôle de sentiment et tu seras même mal à l'aise car tes changements de plans et tes séquences ne sont pas callés sur le douzième;

un jour j'ai fais le test pour un vidéogramme où mes changements de plan étaient callés sur un chiffre disciple du 12.

les actions étaient percues comme étant trop rapide après avoir exporté en 24 images seconde

Pour ce qui concerne la gestion de la couleur je te donne un truc simple

tu fais une photo numérique d'une roue chromatique disons avec une qualité la plus pro que possible

cette photo tu l'importes dans final cut

tu vas dans effets, couleur, correction roue chromatique ( tu prends la pipette et tu sélectionne le point blanc)

puis tu appliques ce filtre avec cette correction à toutes tes séquences

tu auras déjà une meilleure colorimétrie

et en plus un équilibre de la colorimétrie qui sera la même pour toutes tes séquences.

Il ne faut pa oublier que les pros équilibrent la couleur des caméras et éclairent pour que toutes les séquences possèdent la même colorimétrie.

avec ce simple truc tu vas déjà améliorer tes images

Link to comment
Share on other sites

C'est très important au niveau de la perception de l'information visuelle.

Ah bon ! Cela m'étonne que la différence d'une image modifie tellement la perception, les films qui passent à la télé défilent en 25 imag/s au lieu de 24 (leur durée est plus courte à la télé !) et je n'ai jamais vu quelqu'un faire vraiment la différence entre quelque chose tourné en 24 imag/s et en 25 imag/s ! Que les frères Lumières aient étudié cela pour choisir le nombre d'images qu'ils allaient prendre ok mais qu'il y ait une réelle différence ensuite entre 24 et 25 cela m'étonne !

Il ne faut pas oublier que les pros équilibrent la couleur des caméras et éclairent pour que toutes les séquences possèdent la même colorimétrie.

Les pros vidéo ou ciné ? En ciné, je pense que le choix de la couleur se fait surtout au moment du choix du type de pellicule et l'uniformité des images se fait ensuite à l'étalonnage...

Désentrelacer fait effectivement plus "aspect ciné" mais te fait perdre en résolution !

Le dv est tellement faible en résolution et sensible aux hautes lumières qu'il est difficile de s'approcher du cinéma... rajouter du travail sur la colorimétrie fait encore perdre en piqué de l'image !

Par contre dans l'esprit ciné on peut effectivement essayer de travailler l'éclairage, le découpage, le cadrage, la profondeur de champ ou le montage pour améliorer sa production...

Et pourquoi pas se tourner vers des caméras qui permettent soient de travailler directement en progressif (AG-dvx100...), soit d'améliorer les contrastes (dsr500...)... en attendant de pouvoir peut-être un jour tourner en 35 mm ou même ne serait-ce qu'en HD (varicam...)

Link to comment
Share on other sites

Désolé mais comme je en suis pas pro j'utilise les mauvais termes

1) les films cinéma qui après leur exploitation en salle passent à la TV sont au départ filmés en 24 images secondes sur les caméras

sommes nous d'accord sur ce point?

2) un film d'horreur ou lorsque nous sursautons, et normalement callés sur la base de cette douzième image seconde, (sinon nous ne réagirions pas dans les mêmes proportions)

Pouvons nous exclure que les grands maîtres ciné ne travaillent pas sur cette base?

3) pour ce qui est de la texture peloche on élimine, il est évident que la vidéo ne va pas y arriver, mais on peut améliorer.

Pour l'étalonnage des caméras, je sais que nos professionnels calibrent les 8 caméras vidéo avant chaque tournage de séance selon l'éclairage de la salle. Ceci pour éviter au moment du changement de cam d'avoir une autre colorimétrie sur le TV.

Ils ne touchent rien en post prod, ils ne peuvent même pas car c'est du live.

4) Pour ce qui est de la perte de qualité, en appliquant mon truc d'équilibrage colorimétrique.

Oui tout filtre ou effet va "dégrader" l'image de base

Il faut donc trouver un équilibre.

Mais mon truc permet de pallier un problème des courts métrages vidéo de l’amateur. : La température des couleurs et à chaque changement de plan cela choque

Comme nous ne maîtrisons pas à la prise de vue la balance des blancs, cette dernière n'est pas faite systématiquement, reste en automatique, et selon les heures de la journée, cette température change.

Les pros savent mesurer, et placent des filtres devant l'objectif pour avoir toujours la même température des couleurs.

Du coup pour les amateurs, d'une séquence à l'autre la colorimétrie change et cela fait encore plus amateur

Or en uniformisant les couleurs comme je l'ai indiqué, le spectateur aura une continuité colorimétrique et cela fera un peu plus "pros". (Disons moins amateur)

C'est une rustine certes

mais tout le monde ne peu pas acheter du matos haut de gamme

j'en ai encore pour 3-4 ans avec mes Sony trv 620 et mon sony tri ccd 900

donc il faut ruser

Link to comment
Share on other sites

1) les films cinéma qui après leur exploitation en salle passent à la TV sont au départ filmés en 24 images secondes sur les caméras sommes nous d'accord sur ce point?

Oui tout à fait !

2) un film d'horreur ou lorsque nous sursautons, est normalement callés sur la base de cette douzième image seconde, (sinon nous ne réagirions pas dans les mêmes proportions)

Là je suis dubitatif, un effet est réglé au montage et non calé sur une demi-seconde ! Je ne dois pas trop comprendre ce que tu veux dire ! Je peux tout à fait réagir de la même façon avec un film d'horreur tourné en 25 imag/s si l'effet est bien monté !

Et je réagis d'ailleurs de la même façon lorsque ce film d'horreur tourné en 24 img/s au départ passe à la télé et là la vitesse est à 25 im/s en lecture donc l'effet n'est pas calé pareil puisque le film passe plus vite !

Mais mon truc permet de pallier un problème des courts métrages vidéo de l’amateur. : La température des couleurs et à chaque changement de plan cela choque

Comme nous ne maîtrisons pas à la prise de vue la balance des blancs, cette dernière n'est pas faite systématiquement, reste en automatique, et selon les heures de la journée, cette température change.

La solution est de justement faire la balance des blancs en manuel à chaque plan, pour de la fiction c'est tout à fait faisable !

Les pros savent mesurer, et placent des filtres devant l'objectif pour avoir toujours la même température des couleurs.

Ils placent plutôt des filtres devant les projos pour uniformiser les sources et éviter les problèmes de température de couleur !

mais tout le monde ne peu pas acheter du matos haut de gamme

La location est souvent préférable lorsqu'on ne fait que de la fiction car le nombre de jours de tournage est peu élevé et les tournages sont peu fréquents, on peut donc louer du meilleur matos !

Link to comment
Share on other sites

2) un film d'horreur ou lorsque nous sursautons, est normalement callés sur la base de cette douzième image seconde, (sinon nous ne réagirions pas dans les mêmes proportions)

Là je suis dubitatif, un effet est réglé au montage et non calé sur une demi-seconde ! Je ne dois pas trop comprendre ce que tu veux dire ! Je peux tout à fait réagir de la même façon avec un film d'horreur tourné en 25 imag/s si l'effet est bien monté !

Et je réagis d'ailleurs de la même façon lorsque ce film d'horreur tourné en 24 img/s au départ passe à la télé et là la vitesse est à 25 im/s en lecture donc l'effet n'est pas calé pareil puisque le film passe plus vite !

J'ai raconté une bétise.

ce n'est pas le cerveau qui capte les informations par pack de 12

méacoulpa

(faudrait de temps en temps que je relise mes notes) :D

en réalité la rétine possède une substance nommée : ' le pourpre rétinien" qui est décomposée par la lumière par environ 1/12 ième de seconde.

Et le cinéma et la TV utilisent dans leur technique cette spécificité comme je l'ai annoncé

voir ici sur ce site

http://netia59.ac-lille.fr/tgn/0592374k/hi...tsessecrets.htm

La solution est de justement faire la balance des blancs en manuel à chaque plan, pour de la fiction c'est tout à fait faisable !

Oui lorsque tu as toute une équipe avec toi : preneur de son, éclairagiste, cadreur, réalisateur ... mais lorsque tu es à toi tout seul tous ces corps de métier, l'amateur utilise au maximum les automatismes ce qui est bien malheureux je le concède.

Ils placent plutôt des filtres devant les projos pour uniformiser les sources et éviter les problèmes de température de couleur !

Effectivement j'ai omis de préciser que c'est aussi sur l'éclairage que les gélatines sont placées. Merci d'avoir complété mon propos

La location est souvent préférable lorsqu'on ne fait que de la fiction car le nombre de jours de tournage est peu élevé et les tournages sont peu fréquents, on peut donc louer du meilleur matos ![/

Pas pour les amateurs comme nous.

Premièrement le matériel pro utilise des formats qui feront que les supports périssables (K7) sont plus onéreux. (Une K7 DV est plus chère qu'une K7 mini dv par exemple.)

ensuite, pour le montage et le traitement en post prod, Final Cut Pro par exemple est plus onéreux que final Cut express.

Il ne faut pas oublier que nous filmons nos "tentatives de fictions" (je suis conscients que ce que je réalise reste du très bas de gamme amateur en matière de court métrage) sont faites sur 5-6 mois voire 10 mois .

Le tournage se fait selon les disponibilités en soirée ou le w/e car nous avons tous des activités professionnelles qui n'ont rien à voir avec la vidéo ni le spectacle.

Donc la location serait trop onéreuse sur des périodes de cette importance.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Achetez sur DIGIT-PHOTO

    digit-photo

    Le site DIGIT-PHOTO est un spécialiste du secteur photo-vidéo. C’est une enseigne sérieuse que nous vous recommandons. Basé à Metz, Digit-Photo applique le droit français (TVA). Les frais de port sont gratuits dès 40 € d’achat, avec une expédition en 24H. Retourner le matériel est possible et facile.

    Dans votre panier, si vous appréciez ce Forum, entrez le code Créateur MAGVIDEO. Vous paierez le même prix et cela financera des services gratuits comme ce Forum ou les News.

  • DISCUSSIONS RÉCENTES

    • Bjr,   lorsqu'on filme avec un stabilisateur externe (Gimbal) comme l'Insta 360 Flow, doit-on couper la stabilisation du smartphone ? Merci
    • C'est moi ou la mise au point n'est pas sur les athlètes malgré l'apparente bonne luminosité de la scène ? (et ça s'aggrave lors du recadrage avant vers 30'')   les barrières de l'arrière-plan paraissent plus nettes en comparaison...      
    • Caméra 6K PYXIS signée Blackmagic     Blackmagic a annoncé au NAB 2024 la sortie de la PYXIS 6K, une caméra au design cubique facile à accessoiriser et à personnaliser. Une caméra rappelant le form factor et le principe de modèles d'autres marques (Canon Eos C300 Mark II, Panasonic BGH1, Komodo-X de RED, etc.). Ce nouveau modèle est doté d’un très gros capteur 6K (6048 x 4032) en Plein Format avec une plage dynamique de 13 diaphs et un double ISO natif pouvant atteindre 25 600 Iso. Il accepte 2 cartes CFexpress.   (...)   LIRE LA NEWS COMPLETE
    • Nouvelle version DaVinci Resolve 19     Blackmagic lance DaVinci Resolve 19, qualifiée de "mise à jour majeure" avec de très nombreuses nouveautés. Présenté au salon NAB 2024, DaVinci Resolve 19 comporte plus de 100 mises à niveau de fonctionnalités :   (...)   LIRE LA NEWS COMPLETE
    • Suite et fin: La mise à jour est bien la 01.90. J'ai contrôlé une fois de plus que les connexions, le GPS, la reconnaissance vocale, l'application étaient  bien désactivés. La batterie dans la caméra continue à se décharger, encore 20% de moins en 24 heures Bon, je vais arrêter de me prendre la tête, je vais mettre mes batteries  -hors de la caméra-  en config de stockage longue durée et basta. Je complèterai  la charge des batteries seulement quand j'aurai prévu de me servir de la caméra. Je suis un peu déçu car c'est un petit matériel sympa qui offre un tas de possibilités,  un encombrement minimum,  d'un maniement facile et qui devait être en théorie toujours disponible et prêt à filmer. Et c'est cette disponibilité très compromise à présent qui m'avait incité à l'acheter. J'ai ré-essayé de consulter GOPRO, c'est trop compliqué même  en FAQ  de trouver ce qui nous intéresse et les seules réponses que j'ai pu trouver sont des  posts d'acheteurs mécontents. En approfondissant les recherches, j'ai été surpris du nombre  d'utilisateurs qui ont rencontré  ce même problème sur différents modèles de GOPRO et qui n'ont pas pu trouver  de solution. Du coup, je me sens moins seul. D'après ce qui ressort de leur expérience, quelques-uns ont pu se faire remplacer du matériel  récent mais à partir du moment où la caméra n'est plus sous garantie, silence radio du côté de GOPRO J'ai décidé  ne  de ne plus me servir de la mienne que ponctuellement et seulement pour des tâches qui requerront les atouts spécifiques de cette caméra, comme les régates dans les embruns ou les plongées sous le bateau et j'enlèverai  la batterie après avoir fini. Pas très pratique d'autant que la porte du logement batterie ne semble pas prévue pour supporter de trop nombreuses manipulations… Quand elle aura rendu l'âme, je ne crois pas que je rachèterai une autre GOPRO. En tout cas, merci de vous être intéressé à mon problème et d'avoir essayé de m'aider… Bon week-end.
    • Bon test comparatif  Déjà il semble que la solution de retirer la batterie puisse bien résoudre votre problème. Certes, je ne dis pas que c'est pratique... Mais ce n'est pas très compliqué à faire, juste avoir le réflexe.   Ensuite vérifiez, outre la reconnaissance vocale, que le GPS et le Wi-Fi sont aussi désactivés.   Enfin vérifiez que vous avez bien la dernière mise à jour en date (même si elle est ancienne), à savoir la 01.90. Bien que je ne crois pas que cela résolve ce problème, ça en résout d'autres (comme la date qui s'actualise mal)   C'est dans Préférences / A propos / infos de la caméra    
×
×
  • Create New...

Important Information

j'accepte les cookies de ce site. Terms of Use

Please Sign In or Sign Up