Jump to content

Les fabricants ne communiquent pas


Comemich
 Share

Recommended Posts

Je ne sais pas trop dans quelle rubrique je devrais poster ce sujet. Je fais confiance au modérateur pour corriger si besoin. J’ai plusieurs outils capables de filmer en HD ou 4K. Un caméscope, une action-Cam, un smartphone récent, et un APN canon. Chacun de ces appareils a ses avantages et ses inconvénients. Il est essentiel d’utiliser celui qui convient le mieux aux conditions de prise de vues. Il y a des lieux et des circonstances où il n’est pas raisonnable de vouloir monter une caméra sur un trépied, et d’autres situations où la présence d’un smartphone n’est pas tolérée. Ce n’est pas non plus la même chose suivant que l’on peut s’approcher ou pas du sujet car les zooms optiques sont préférables aux zooms numériques. On n’a pas non plus la possibilité de toujours maitriser l’éclairage de la scène. La prise de son nécessite un micro externe avec bonnette s’il y a du vent. Il est donc essentiel de bien connaitre les contraintes et les avantages d’un appareil pour optimiser l’utilisation qu’on en fait. C’est dans cet esprit que j’ai souhaité mieux comprendre comment ça fonctionne. Mais je me heurte à des difficultés pour connaitre les caractéristiques techniques essentielles. Impossible, par exemple de connaitre la taille et le nombre de photosites des capteurs du Xiaomi qui me propose pourtant des photos de 108 millions de pixels, soit 13 fois plus que les photosites d’un capteur UHD natif. Je voudrais faire la part des choses entre ce qui est matériel et ce qui est logiciel. Car les algorithmes d’extrapolation, même les plus sophistiqués, sont des caches misère. Pourquoi les fabricants ne communiquent pas là-dessus ?

Link to comment
Share on other sites

Bonjour Comemich

Attention aux différences entre définition et résolution d'une part et d'autre part pixel, photosite et surface d'un photosite en fonction de la grandeur du capteur.

Pour en savoir plus il y a sur Magazinevideo un article intéressant de Antoine Désir sur les capteurs :

Mieux comprendre les capteurs en vidéo : https://www.magazinevideo.com/test-en-ligne/mieux-comprendre-les-capteurs-en-video/34633.htm

Edited by NOEL
Link to comment
Share on other sites

Merci NOEL. J'avais bien vu l'article d'Antoine Désir et le commentaire de Manu09. Mais justement, il a écrit "évidemment on a pas eu toutes les réponses à nos interrogations ...tout simplement parce que les marques retiennent les info ". Je trouve que c'est déplorable de ne pas pouvoir disposer de toutes les informations techniques sur ce que l'on achète. J'admet qu'ils ne peuvent pas dévoiler des secrets de fabrication. Mais je regrette de ne pas savoir ce qu'ils m'ont vendu. Alors, je fais des tests comparatifs pour essayer de me fixer des règles à respecter. J'utiliserai le smartphone dans telle ou telle situation, la Gopro dans telle ou telle autre ... etc.

 

Link to comment
Share on other sites

Un photosite fournit un tiers des informations qui sont nécessaires pour définir une couleur (3 composantes). C’est par les photosites voisins que l’opération de dématriçage devine les deux tiers manquants. Jusque-là, j’imagine que la modélisation numérique de l’image est assez fidèle à l’image physique. Là où ça se corse, c’est quand on nous vend du K4 pas cher. Je ne crois pas que les capteurs low-costs disposent de 3840 x 1260 = 8294400 photosites. Les mégapixels qu’on nous vend sont alors le résultat d’extrapolations savantes. Mais plus on s’éloigne des valeurs mesurées, plus on risque une numérisation approximative de l’image réelle. Les photographes qui ont connu l’argentique se souviennent des pellicules sensibles dont le grain limitait les possibilités d’agrandissement. C’est pareil avec le numérique. Sauf que l’intelligence artificielle s’en mêle, et ça change tout. Par exemple : Aucun des quatres yeux de mon smartphone n’a un capteur et un objectif susceptibles de faire une bonne image en UHD natif. C’est pourtant bluffant de constater que la qualité est au rendez-vous, comme si le traitement numérique était capable de faire une bonne image à partir de quatre photos plus ou moins ratées. Tout ce que les vieux photographes ont appris est caduc. L’image de demain défie les principes intangibles d’hier.

Edited by Comemich
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

j'accepte les cookies de ce site. Terms of Use

Please Sign In or Sign Up