Jump to content

Documentaire : Louis Sabatié, futur fusillé

Rate this topic


Charlie
 Share

Recommended Posts

Le 17 février 1944, Louis Sabatié, jeune résistant montalbanais, tombe sous les balles des miliciens, chargés de son exécution, à la prison Saint-Michel de Toulouse.

Louis allait avoir 20 ans...

Yvette (96 ans), sa compagne de l'époque, évoque ces moments douloureux.

 

Pour les curieux :) 

voici la genèse de ce documentaire, les contacts, les recherches, bref tout ce qui fait le plaisir de réaliser ce travail qui s'est étalé de mai 2021 à aujourd'hui...
Edited by Charlie
Link to comment
Share on other sites

SUPERBE Charlie

Bravo, émouvant reportage plein de sensualité et d'humanité 

Les choix musicaux sont supers, l'image excellente.

Très beaux mappages d'illustration.

Que du bon!!!!

 

2 petites remarques à 1'46 et 1'55 saute d'image

 

Encore bravo pour cette réalisation, j'espère quelle rentrera au musée de Montauban .

Link to comment
Share on other sites

Merci Christophe,

Ce ne sont pas des sautes d'images mais des coupures (j'ai pas mal saucissonné :) )... Comme c'était dans la continuité de son exposé je n'ai pas voulu abuser des fondus (noir ou blanc)..

Edited by Charlie
Link to comment
Share on other sites

Charlie devient le réalisateur des histoires secrètes de Montauban.

Après sa belle et émouvante réalisation "Adèle, un destin confisqué", voilà qu'il récidive avec une autre réalisation tout aussi émouvante, "Louis Sabatié".

Bravo l'ami Charlie, continue à nous faire plaisir avec d'aussi belles mises en images de récits émouvants. Un vrai travail de pro... :bien: !

Link to comment
Share on other sites

Merci à vous,

Noël, le suivant est déjà dans les cartons... Un village - celui où j'ai fait du vélo des années 40 pour les besoins du film - Montpezat de Quercy, a subi les exactions de la sinistre division SS Das Reich, 3 jours avant qu'ils ne récidivent à Oradour sur Glane....

 

Montpezat-de-Quercy (Tarn-et-Garonne) 2 mai 1944 - Maitron

Edited by Charlie
Link to comment
Share on other sites

Bravo. Tu maitrises vraiment bien le sujet. C'est difficile, mais tu as trouvé le ton juste. L'ambiance met en valeur les documents. La pression émotionnelle est constamment renouvelée. C'est une prouesse que seul un vidéaste expérimenté peut réaliser. J'admire d'autant plus le travail, que les documents n'ont rien de très spectaculaires. C'est l'évocation de ce qu'on ne voit pas, qui interpelle le spectateur. Par exemple: Quand le témoin de l'arrestation décrit l'entrée de la Gestapo. Les deux hommes en imperméable avec des chapeaux, on a l'impression de vivre la scène comme si on y était. C'est plus fort, émotionnellement, qu'une reconstitution cinématographique.

Link to comment
Share on other sites

Merci Michel,

Au risque de te décevoir je ne suis pas un vidéaste expérimenté, même si maintenant je me prends au jeu... :) 

 

Mais le plus passionnant c'est ce qui se passe en dehors, comme je l'ai décrit dans le PDF, les contacts, les rencontres et ajoutons-y le plaisir d'avoir amenée Yvette dans cette maison pleine de souvenirs et ses retrouvailles avec Robert, des années après...

Rien que pour ces moments d'émotion ça vaut le coup d'y passer autant de temps...

Et vrai que laisser décrire une scène comme l'a fait Robert, permet au spectateur de se l'approprier, un peu comme quand on lit un livre... J'ai aussi tenté quelque chose, sans savoir comment c'est ressenti ; à la fin j'ai volontairement coupé la lecture du texte de la dernière lettre pour "obliger" le spectateur à lire la suite et se l'approprier également...

Link to comment
Share on other sites

  • 9 months later...

Après avoir parcouru les annonces des festivals en 2022 sur magazinevideo, j'ai proposé ce documentaire au festival de Cap sur le Court, (à Voreppe - près de Grenoble - le samedi 19 novembre), et il a été retenu (la liste finale des montages retenus devrait être connue ce WE)...
http://rvideovoreppe.free.fr/
Bref, comme lors de l'inscription il était demandé si l'on envisageait d'assister au festival, je m'y suis engagé (c'est peut-être pour ça qu'il a été retenu finalement :D ? ) et si certains sont dans le coin, on pourrait se faire le plaisir d'une rencontre... ?
 

Edited by Charlie
Link to comment
Share on other sites

Salut Charlie

bravo!!!

j’avais postulé mais ne pouvant être présent mon film n’a été retenu 

 

bon courage pour le palmarès 

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

j'accepte les cookies de ce site. Terms of Use

Please Sign In or Sign Up