Jump to content

Mastodon plutôt que Twitter


Recommended Posts

Bon... comme Twitter va devenir un lieu "incontrôlable" où toutes les contrevérités et invectives les plus folles seront permises (merci M. le milliardaire Elon Musk), à savoir aucune modération au nom de la liberté d'expression, je fais comme beaucoup d'autres : magazinevideo déménage progressivement sur un autre compte.

 

Le nouveau compte en question est sur Mastodon. Ça ressemble à Twitter (en fond noir au lieu du blanc) et ça permet même d'éditer ses messages, ce qui manquait à Twitter mais je crois que M. Musk y a pensé et veut faire payer l'option....:sweatingbullets:

 

BRRRREF, à bientôt sur Mastodon. Bye bye Twitter, je t'ai tant apprécié... mais celui qui te dirige désormais, très peu pour moi.

 

Si vous ouvrez un compte sur Mastodon, vous tapez juste thierryp et vous nous trouverez.

Le lien vers les dernières actus et autres pensées du moment, y seront publiées...

 

Capture d’écran 2022-11-08 à 19.21.16.jpg

 

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir,

Je n'ai pas de compte sur tweeter ni ses concurrents. Je n'en éprouve pas le besoin. J'ai bien un compte Youtube car c'est pratique pour  partager mes vidéos. Mais je n'éprouve pas le besoin de m'étaler sur la place publique. Je m'inquiète, par contre, de l'utilisation intensive qu'en font certains de mes proches. Peut être que je changerais d'avis si quelqu'un m'expliquait l'intérêt de ce genre de service. Il y a des sites spécialisés, comme celui ci, qui permettent d'échanger avec des internautes qui ont le même centre d'intérêt. C'est un réseau spécialisé dont on voit bien l'utilité. Mais, par contre, ça sert à quoi de se faire espionner quotidiennement par big brother ?

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

 

Je ne connais pas la motivation de vos proches. Mais le recours à cet outil - tout comme FaceBook - est très souvent utilisé dans un cadre professionnel, associatif ou communautaire, à titre d'entraide ou de communication.

 

En tout cas c'est la façon dont Magazinevideo l'utilise. Pour Twitter, nous suivons - "on est abonné" (gratuitement) - exclusivement à des comptes de pros, de confrères ou de communautés. Notre objectif est le relais (donc la communication) de ce que nous faisons et vice versa. Parfois on sort du cadre mais c'est (très) rare. Quasiment jamais d'évocation de vie privée.


Autre exemple, je connais quelqu'un qui est médecin et suit des comptes de confrères / consoeurs : ils s'échangent des tuyaux quand ils ont un souci corsé avec un patient ou un doute. Ils ont la réponse dans l'heure.

 

La perception de ceux qui n'ont pas de compte TW / FB est une vision fatalement déformée. Ce n'est pas uniquement le lieu de l'invective, vision souvent véhiculée uniquement par les faits divers et les émissions télé. C'est très souvent des lieux de purs échanges et tuyaux (où juste la lecture de faits), où on va chercher une info experte et / ou très récente qui n'existe pas ailleurs car elle est très personnalisée. 


Pour ce qui concerne ceux qui l'utilisent pour des aspects privés qui ne seraient pas professionnels ou communautaires, Il faudrait plus que quelques lignes pour expliquer les motivations et les mouvements de fond des réseaux sociaux.

 

Enfin concernant la fuite de ceux qui sont sur Twitter et vont voir ailleurs désormais ou doublonnent pour le moment, les motivations sont dues au fait que le milliardiaire qui a pris les rênes de Twitter a des méthodes plus que musclées qui sont très choquantes et veut bannir toute modération. Il reviendra peut-être sur sa décision mais le mal est fait. Par ailleurs, il veut faire payer d'emblée l'utilisation du badge certifié de son oiseau bleu 8$/mois.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

j'accepte les cookies de ce site. Terms of Use

Please Sign In or Sign Up